Lundi 15 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Chronique

Le gouvernement Diomaye Faye et les symboles de la rupture

Single Post
Le gouvernement Diomaye Faye et les symboles de la rupture
 Le maître mot des nouvelles autorités sénégalaises est la souveraineté. Ce vocable est sur toutes les lèvres depuis leur arrivée au pouvoir. Pour l’instant, cette souveraineté semble s’apprécier davantage sous l’angle économique avec la nécessité de produire ce que nous consommons mais aussi avoir une maîtrise des leviers du développement. Mais la souveraineté n’est pas qu’économique, elle est aussi et surtout culturelle. C’est le fondement même de toute souveraineté.

Or, passer de l’état actuel d’un Sénégal dépendant à un Sénégal souverain nécessite une rupture assez nette. Ce qui est d’ailleurs promis par le Président Bassirou Diomaye Faye et son premier ministre Ousmane Sonko. Mais pour qu’il y ait une rupture profonde, il faut d’abord jeter les bases, et il faut du temps pour opérer des changements en profondeur. Autrement dit, c’est dans le moyen et le long terme.

Cependant, pour un début, il est possible de marquer les esprits de façon immédiate par des actes symboliques. La rupture a aussi son côté émotionnel. Sur ce point, le gouvernement semble avoir raté un premier virage important, mais il a réussi sur deux points non négligeables. 

Le premier virage raté se rapporte à la photo officielle. On y voit le président et son équipe en costume, cravate, chaussures bien cirées. Bref, l’image peut ressembler à n’importe quelle photo officielle d’un gouvernement d’un pays occidental, à la différence de la couleur de la peau.

image.png


En vérité, beaucoup de Sénégalais ont été à la limite déçus de cette photo officielle. Venant de cette génération censée incarner la fin du complexe vis-à-vis du Blanc, on s’attendait à mieux que ça. Nous étions nombreux à être persuadés que le gouvernement se présenterait dans une belle tenue africaine, ces costumes auxquels Sonko avait habitué son public. Une telle photo où le port vestimentaire à l’africain est mis en avant rime beaucoup mieux avec les idées panafricaines que les nouvelles autorités veulent incarner.

Le Président Diomaye a été le premier à manquer ce premier rendez-vous d’abord lors de sa première prise de parole, ensuite lors de son investiture où il est apparu à chaque fois dans une veste. On espérait que le tir serait rectifié, surtout que l’essentiel des chefs d’Etat présents à Dakar lui avait clairement indiqué la voie par des belles tenues africaines. Mais hélas, la leçon n’a pas été retenue.

Passation de service le lendemain de la korité

Par contre, la nouvelle équipe a envoyé un signal important lors des cérémonies de passation de service, jeudi 11 avril. Le fait que ces activités soient tenues le lendemain de la korité est un message important à l’intention de tous les Sénégalais, l’administration en particulier. Mobiliser les fonctionnaires le lendemain de la fête est la meilleure façon de leur dire que le lendemain de la korité n’est pas un jour de fête et que chacun a obligation de se rendre au travail.

Lors de la cérémonie de passation de service au ministère de la fonction publique, il a été beaucoup question de réformer l’administration. Cette réforme passe d’abord par instaurer le culte du travail chez les fonctionnaires. Depuis mercredi, Dakar est presque une ville morte. On sent nettement que les gens attendent lundi pour aller au travail. Si l’on sait que certains ont trouvé les bons et les mauvais prétextes pour ne pas travailler la veille ou même l’avant-veille, on comprend qu’on a pris une semaine pour fêter la korité. Le combat pour mettre les Sénégalais au travail sera rude.

Oumar Diène et le ‘’sukaru koor’’

Le dernier point concerne le fameux ‘’sukaru koor’’ de certains imams. On ferait mieux d’ailleurs de l’appeler ‘’sukaru korité’’. Le fait que le président Faye n’ait pas sacrifié à cette nébuleuse tradition est un bon signe dans la gestion des deniers publics. Qui sont les imams bénéficiaires, selon quels critères et pourquoi doivent-ils en jouir ? Cet argent facile est d’ailleurs à l’origine de pas mal de problèmes dans les mosquées. Beaucoup de retraités pensent pouvoir retrouver dans la mosquée le salaire perdu en entreprise ou dans la fonction publique.

On ose espérer que le chef de l’Etat ne cédera pas à la pression de Oumar Diène et ceux qui sont comme lui. Voilà un type qui, avec sa compagnie, est allé prêter main forte à Israël pendant que le peuple sénégalais soutient la Palestine opprimée. Il a réussi à succéder à El Hadji Moustapha Guèye à la tête de l’Association des imams et oulémas ou Sénégal, alors qu’il est loin d’avoir l’exégèse de son prédécesseur. Auparavant, il était parti à l’assaut de la commission sur le croissant lunaire à la mort de Mourchid Iyane Thiam. La Conacoc s’était retrouvée avec trois têtes, avant que l’Etat n’intervienne pour calmer le jeu. A l’époque, la bataille était surtout liée à une subvention annuelle de 30 millions qui remonte en 2017.

Durant la campagne électorale, les Sénégalais ont vu Bassirou Diomaye Faye brandir un balai, promettant ainsi un nettoyage. On espère que le coup de balai aidera le peuple à se débarrasser de toutes ces catégories de personnes qui se servent de la religion et l’asservissent au lieu de la servir.   






8 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2024 (13:17 PM)
    Trop de blabla!
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2024 (13:21 PM)
    Il faut que l'administration sanctionne les agents qui se permettent de rester chez eux pendant une semaine pour la fête de korite. C'est inadmissible. Dakar est vide. Même si l'informel composé le gros lot, on aurait dû voir un peu plus de voitures dans les rues. Le Sénégalais est un fainéant qui ne pense avoir que des droits et pas de devoirs. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug Reek

    En Avril, 2024 (14:35 PM)
    Waah waah REEK 

    Résultats LAGNOU WAAH 
    {comment_ads}
    Auteur

    Fenrek

    En Avril, 2024 (15:02 PM)
    moins de blabla et autres discours populistes. GARDE A VOUS, AU TRAVAIL, UN-DEUX, UN-DEUX....
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (15:21 PM)
    "Venant de cette génération censée incarner la fin du complexe vis-à-vis du Blanc, on s’attendait à mieux que ça"... vraiment  honteux cet article,  dont l'auteur ne sait même pas que le costume n'est pas d'origine occidentale !! De plus,  de L'Asie à l'Amérique en passant par l'Afrique,  tous les peuples ont leur tenue traditionnelle,  mais le costume est universel. Que ce soit  en Chine, au Japon, en Europe,  en Amérique  etc. Arrêtons les complexes de cette nature. Ça fait rire.  Et quel sondage l'auteur a effectué pour parler au nom de tous les Sénégalais ? Bref, au travail !!!!
    Auteur

    Uoo

    En Avril, 2024 (15:50 PM)
    Ceux sui ne sont pas partis travailler après la korité ont leurs raison. C est pas fainéantise . C'est reculer pour mieux sauter lundi.

    Quid du Magal de touba ou les mourides restent sans travailler durant 1 sem, ça la vous n'en parlez pas dé. 

    Mey léne gnou diam avec vos critiqueS, les 4 femmes du gouv sont habillées en tenue traditionnelle,  faudrait prendre cela en compte,  mais comme vous êtes misogynes cela se comprend. 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (17:28 PM)
    La veste et le pantalon sont des vêtements adaptés au travail. Regardez les chinois qui sont très fiers de leur culture mais ils s'habillent tous comme partout ailleurs. Les boubons sont des vêtements de fête et non de travail. Arrêtez de perdre du temps avec des choses absurdes.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (17:59 PM)
    Souké et Kirikou sont dans la phase d'apprentissage de la gestion de l'état. Ils ont leurs théories mais la gestion de l'état c'est autre chose.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email