Vendredi 12 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Chronique

Se débarrasser de ces dinosaures du syndicalisme

Single Post
Se débarrasser de ces dinosaures du syndicalisme
La photo qui nous inspire ces lignes est venue hier mardi de la présidence de la République. Au milieu, un jeune président de 44 ans avec son premier ministre âgé de 49 ans. Ces deux nouvelles têtes de l’exécutif sénégalais sont entourées de vieux dinosaures du monde syndical : Mody Guiro, Mademba Sock, Cheikh Diop. Des vieux qui ont chacun bouclé plus de 70 ans. Tous ont connu les régimes de Diouf, Wade, Sall et maintenant celui de Faye. Le Sénégal a vécu trois alternances politiques, mais les vieux demeurent à leur poste, in-dé-bou-lon-na-bles !

La nouvelle génération ne s’en souvient certainement pas, mais c’est en 1999 que Youssou Ndour, dans une de ses chansons, demandait à Mademba Sock, alors puissant leader syndical du secteur de l’électricité, d’arrêter les coupures de courant. Le Sutelec était à l’époque dans un combat sans merci avec le régime d’Abdou Diouf contre la privatisation de la Senelec. Mademba Sock a même fait la prison pour cela.

En 2013, lorsque Mademba Sock et Aliou Ba se battaient pour le contrôle de la tête du Sutelec, l’argument des partisans de Ba était que Mademba Sock était à la retraite, il ne pouvait donc plus diriger les travailleurs actifs, disaient-ils. Celui qui a été élu SG depuis le deuxième congrès de 1987 voulait encore rempiler au Sutelec, un syndicat qu’il n’a quitté qu’en 2018 après 31 ans. Aujourd’hui encore, il reste à la tête de l’Unsas dont il est le seul et unique secrétaire général depuis sa création en 1993, soit 31 ans de magistère.

Le plus curieux dans cette affaire est que des syndicats aussi exemplaires en termes d’alternance comme le Saes sont membres de cette centrale sans piper mot à ce sujet. C’est à se demander comment le Saes qui ne permet pas à son secrétaire général de faire plus de deux mandats peut se ranger derrière Mademba Sock depuis les années 90 sans évoquer en public la question de l’alternance au sommet de la centrale syndicale. Il est de même du Saemss dirigé en l’espace de 20 ans par Mbaye Fall Lèye, Mamadou Lamine Dianté, Saourou Sène et maintenant El Hadji Malick Youm, pendant que Mademba Sock reste immuable.  

Le constat est le même à la Cnts et à la Cnts/Fc. Mody Guiro a succédé à Madia Diop à la tête de la Cnts depuis 2001. Il avait fait face à l’époque à Cheikh Diop qui animait un courant réformateur au sein de la Cnts. Guiro dirige la centrale depuis maintenant 23 ans. Cheikh Diop son rival de 2001 qui avait échoué à se faire élire a lui aussi créé sa propre centrale, la Cnts/Fc, à la suite des incidents à la bourse du travail. Depuis 2002, soit 22 ans, il est le seul SG de la  centrale. Sans compter le fait qu’il a dirigé le syndicat national des travailleurs du pétrole de 1994 à 2011, avant de passer la main pour devenir président d’honneur.

Dans ce monde de dinosaures, la Csa est l’une des rares centrales à connaître une alternance régulière depuis sa création en 1997 : (Iba Ndiaye Diadji (décédé en 2001), Mamadou Diouf (2002-2016), Elimane Diouf depuis 2016.  

Voilà donc les vieux routiers qui étaient au palais en compagnie du président et de son PM. Certes, ils ont eu le mérite d’avoir porté le combat à un moment où ce n’était pas évident. Certains acquis sont manifestes. Le combat de Mademba Sock contre la privatisation de la Senelec est un fait indéniable. Mais dans la vie, il faut comprendre que nul n’est indispensable. Ces anciens ont fait leur temps, le moment est venu pour eux de partir. Vaux mieux prendre la décision sur soi de quitter que de se faire débarquer après 20 à 30 ans de magistère.

Aujourd’hui, on espère que les nouveaux dirigeants auront l’intelligence de comprendre que ce n’est pas avec ces caciques qu’il faut traiter. De nouvelles têtes doivent émerger. Le monde syndical ne manque pas de cadres et d’expertises jeunes pour prendre le flambeau. Ce qui est arrivé sur le champ politique doit se répliquer sur le terrain syndical. Le nouveau régime ne gagnera rien avec ces vieux. D’ailleurs durant plus d’une décennie, les principaux combats ont été menés par les syndicats de branche, pendant que les vieux des centrales étaient dans un soi-disant pacte social.

Le Pastef qui incarne la rupture n’a pas le droit d’allouer 600 millions de subvention annuelle à une caste qui ne représente plus les travailleurs. Pendant les voyages du président, le Sénégal gagnerait à déplacer de jeunes entrepreneurs dynamiques pour qu’ils découvrent ce qui se passe ailleurs et nouent des contacts pour faire grandir leur entreprise. Le chef de l’Etat fera perdre le Sénégal en embarquant dans l’avion de vieux touristes qui n’apporteront rien au pays. Ils ont fait leur temps, ils doivent libérer le siège au profil des jeunes.

Ce besoin de nettoyage ne se limite pas uniquement au monde syndical. Les organisations patronales ont aussi besoin d'un coup de balai qui emportera les Baidy Agne et autres Mbagnick Diop. Il faut oser entreprendre des réformes courageuses pour que le secteur privé national puisse enfin décoller. 


18 Commentaires

  1. Auteur

    Dem Jot Na

    En Avril, 2024 (14:31 PM)
    De très très vieux syndicalistes!

    Il faut savoir quitter. A 70 ans on a plus....faim :-)
    • Auteur

      Journalier Au Port Master 1

      En Avril, 2024 (15:41 PM)
      Ils sont nommés PCA à tour de rôle gâteau à la CSS et à l'IPRES puis Sénateurs CESE puis conseil énergie machins, tout cela pour que le roi dirige coolement le pays. Le prolétariat lui sombre toujours dans les galères sociales de bcp de Patrons Xaliss tel, loin des vrais capitalistes vertueux créateurs de vraies richesses. Institutions sociales bien mal point en mal gouvernance. IGE réveillez vous pour faire votre Job en plans de contrôle fast-track mais compétente en comptabilité et états financiers. Prenez des cabinets comptables balèzes pour vous guider, c'est leur métier.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (16:02 PM)
      El messiha(Sonko) a pris du poids. faut qu'il continue à faire du sport -> ne pas se laisser manger par le travail. Le sport c'est important . Nous avons besoin de lui pour les 20 ans à venir inchahallah.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Avril, 2024 (14:34 PM)
    Ca c est une belle chronique. Soit on nettoie le pays et on le mets sur des rails soit ce n est pas la peine. Des gens a la retraite depuis une vingtaine d années qui continuent a manger. Des doorkats connus et des gens acceptent d être derrière.

    a la retraite ou a la poubelle. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (16:42 PM)
      Oui une belle chronique parce que le propos fait consensus en realité.
      Le seul pincement c'est de ne pas y voir figurer l'autre Thiam de la santé, lui aussi nous tympanise depuis...
    {comment_ads}
    Auteur

    Baay Fall

    En Avril, 2024 (14:38 PM)
    Ce besoin de nettoyage ne se limite pas uniquement au monde syndical. Les organisations patronales ont aussi besoin d'un coup de balai qui emportera les Baidy Agne et autres Mbagnick Diop. Il faut oser entreprendre des réformes courageuses pour que le secteur privé national puisse enfin décoller. 

    Merci l'auteur de ce texte c'est tres bien dit. Plus rien a ajouter. Des patronats qui n'ont meme pas une entreprise formelle. Ragardez mois ca le syndicalisme en noeud papiion. Ces temps modernes c'est le numerique et le digital , je ne pense que ces vieux routiers puissent avoir une maitrise de ces enjeux. Thiey senegal, alternance , alternance pendant ce temps ces vieux s'aggripent sur leur bonbon alors qu'il doivent aller se reposer , aller a la retaite tu imagines plus de 70 ans 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (14:41 PM)
    il afut legiferer sur ca cas meme, apres plus de 60 on doit aller a la retaite sur tout
    {comment_ads}
    Auteur

    Notre Dame

    En Avril, 2024 (14:56 PM)
    Cela s'applique egalement à l'opposition. D'eternels opposants sans vergognes qui continuent de commenter les affaires de l'etat quand eux meme n'ont soit pas passe les parrainages ou n'ont meme pas atteint 0.5% aux elections. Quelle legitimite ont ils à parler aux noms des senegalais!

    Plus de serieux...
    Auteur

    Faut Rectifier

    En Avril, 2024 (15:00 PM)
    c est partout  meme dans les autres syndicats non représentatifs  , donc partout des dynausaures  - il n y a point d 'alternance ce que  les syndicats reprochent aux partis politiques; ce nouveau doit faire la différence toutes les centrales étaient du coté de l'Etat
    {comment_ads}
    Auteur

    Qdgffdhgn

    En Avril, 2024 (15:12 PM)
    ah sen frommage de nekh si niom membre des conseils d'administration pca ,quotas dans les institutions ,passport diplo cest pour cela il s'agrippe mais vraiment ces vieux doivent allez a la retraite laisser la place  aux jeunes qui  ont  su avoir de l'experience a côtes de ses gens la 
    {comment_ads}
    Auteur

    Reconnaissant

    En Avril, 2024 (15:21 PM)
    Vous avez dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas... Ils ont mangé à tous les râteliers. Il est temps qu'ils débarrassent le plancher !

     

    Il
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (15:30 PM)
    Mademba c'est la Caisse de Securite Sociale qui l'interesse au plus haut point 
    Auteur

    En Avril, 2024 (15:30 PM)
    Mademba c'est la Caisse de Securite Sociale qui l'interesse au plus haut point 
    {comment_ads}
    Auteur

    Seneweb

    En Avril, 2024 (16:01 PM)
    c'est pareil dans nos universités
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug Nekhoul

    En Avril, 2024 (16:21 PM)
    Même chosevec le patronat avec Baidy Agne et consorts reçu hier, lla Société civile avec Alioune Tine et son fameux Africajom Centre où on ne voit que lui comme membre.

    Bah, c'est leur fonds de commerce 🤪
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Digital Aussi

    En Avril, 2024 (16:34 PM)
    Trop de vieux le gars de gaindee2000 même s'il est ok devrait partir il est resté trop longtemps a ce poste, optic avec ngom plus de 20ans sur place l'artp doit avoir un jeune technicien régulateur a sa tête tout le secteur du numérique gagnerait à être rajeuni oust les vieux macames laissez la place aux jeunes et allez vous occuper de vos entreprises ou de vos petits enfants 
    Auteur

    En Avril, 2024 (17:16 PM)
    Unes belle chronique. C'est ça que nous attendons de vous : LA VÉRITÉ, rien que la vérité. C'est vrai, ces gens à la retraite depuis mathusalem doivent se recycler aux niveaux de l'ipres et du fnr. Ces retraités de ces institutions sont en souffrance. Sock, nguindo sont membres du CA de l'ivres et de la caisse de sécurité sociale. Ils n'apportent aucun plus value aux retraités et autres. Vve le changement génèrationel. Merci 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (17:31 PM)
    ne pas oublier mballo dia thiam 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Manque De Courage

    En Avril, 2024 (19:01 PM)
    Dans les entreprises les jeunes sont carriéristes et du coup n'affrontent jamais les DG. Donc ces "vieux" assurent la riposte et font des résultats.
    {comment_ads}
    Auteur

    Albert Sarr

    En Avril, 2024 (19:49 PM)
    Tant qu'il restera des stocks de teinture pour faire disparaître les cheveux blancs, ils seront là. Pauvre Sénégal 
    Auteur

    En Avril, 2024 (21:57 PM)
    Les règles simples qu'il faut appliquer sont les suivantes, un retraité ne peut pas diriger un syndicat ou confédération de travailleurs actifs.

    Le mandat des secrétaires généraux ne peuvent dépasser 2 mandats de 3 ans. Obligation de l'inscrire sur les statuts pour obtenir un récipissé. Les syndicats existants devront les inscrire dans leurs statuts.

    Autre exemple Mballo Dia Thiam retraité à la tête du SUSTAS a fait 17 mandats à la tête de cette organisation et au moment ou j'écrit ses mots il est toujours à la tête de ce syndicat. La démocratie et la limitation des mandats ce n'est pas pour les partis  politiques uniquement. Même au niveau de Conseils d'administrations qui se respectent le président ne peut faire plus de 2 mandats.

    Quand j'entends Castro dire il faut de l'expériencce pour diriger un syndicat il parle de quelle expérience.

    peut être comment gérerles Check Off  pour s'entretenir et entretenir une cliètèle de rabatteurs pour les élections. L'expérience va aussi comment faire main basse sur certains conseils d'administrations. Mademba Sock qui dirigeait déja le SUTELEC quand Diomaye avait 12 ans. Aujourd'hui il est dépassé par les progrès et situations des entreprises et de l'état.

    Le système a entretenu des retraités dinosaures  qui doivent disparaitre. Cela commence par un controle rigoureux des Checks Off  fonds consommés et utilisés par les dinosaures pour se maitenir. le controle commence par un audit externe annuel des ressources des  syndicats qui est publié.C'est une obligation qui n'est pas respecté par aucun syndicat.

    C'est seulement au Sénégal qu'on voit tous les syndicats de travailleurs actifs dirigés par des personnes retraitées.

    Honte à eux quand ils se frottentà leurs petits fils qui n'ont que mépris en prétendant vouloir les représenter.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email