Mardi 25 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Chronique

Sonko, l’opposant numéro un de Diomaye

Single Post
Sonko, l’opposant numéro un de Diomaye
 Depuis la présidentielle de mars 2024 ayant consacré un plébiscite du projet de Pastef, la nouvelle opposition semble avoir pris un véritable coup de massue. C’est peut-être même un peu généreux de parler d’opposition, puisqu’il n’en existe presque pas à ce jour. Il y a juste deux à trois individus au sein de l’Apr, sinon il n’y a rien. Et c’est ce qui fait d’ailleurs que ce sont plutôt quelques journalistes qui font figure d’opposants. 

En effet, à la place des responsables de partis, on voit plus Madiambal Diagne, Yoro Dia et Mamoudou Ibra Kane occuper la ligne de front. Par leur plume (le plateau aussi pour Madiambal), ils sont plus visibles que n’importe quel ténor de l’opposition. Peut-être aussi que les politiques voulaient leur accorder un état de grâce, ce qui est peu probable. 

Cependant, Ousmane Sonko est en train de construire petit à petit l’opposition de Diomaye. De part ses sorties répétées, il va non seulement réveiller l’opposition classique, mais il risque de créer une autre opposition, à défaut de grossir les rangs de la première. Sonko est parti pour être l’élément catalyseur d’une force d’opposition.

Depuis la prise du pouvoir par Pastef, il y a deux mois, les Sénégalais attendent toujours les premières réalisations. Certains sont dans le doute et l’expectative, alors que d’autres se montrent sceptiques. Mais il y a au moins une constance : l’attente.

Malheureusement, au lieu de se consacrer pleinement à cette attente, Ousmane Sonko a trop vite investi le terrain politicien. Apparemment, il ne réalise pas encore qu’il n’est plus l’opposant qui avait besoin de haranguer les foules. Abdou Latif Coulibaly avait dit de Wade qu’il était ‘’Un opposant au pouvoir’’. Ousmane Sonko est assurément un Premier ministre-opposant. Il a besoin d’investir le terrain politique, il lui faut des bains de foules et de longs directs sur les réseaux sociaux.

Sinon, comment comprendre autant de sorties en un temps record ? Quel est l’urgence d’avoir une conférence avec Jean Luc Mélenchon, alors que le gouvernement n’a pas encore trouvé la formule pour réduire les prix des denrées de premières nécessités ? Quelle est l’utilité de ce show au grand théâtre, dimanche 9 juin, à deux semaines de la tabaski, de l’hivernage et des examens ? Qu’est-ce que Juan Branco peut apporter au Sénégal à l’heure actuelle ? Les priorités sont assurément ailleurs et Sonko doit faire attention pour ne pas jeter l’embarras chez ses partisans.

A écouter son discours, on sent qu’il n’a pas digéré tout ce qu’il a vécu en tant qu’opposant. D’où cette haine contre la justice, les médias, bref, tout ce qui à ses yeux, incarne la machine infernale qui a été activée contre lui. Et c’est là qu’il risque de faire fausse route. D’abord, il n’est pas le président de la République, même si certains en doutent. 

Justice n’est pas vengeance 

Ensuite, quand bien même, il était le président, l’Etat ne saurait se réduire à sa personne. Ousmane Sonko doit comprendre que Pastef n’a pas été plébiscité pour qu’il puisse se venger. C’est sur la base d’un espoir de transformation systémique que son candidat Diomaye a été élu.

Certes, il ne manque pas de vérité dans son discours. Sur les médias par exemple, la liberté va de pair avec la responsabilité. Les patrons de presse doivent payer les impôts, comme le dit l’un d’eux, El hadji Ndiaye. Ousmane Sonko a la légitimité de le rappeler en tant que Premier ministre. Mais il n’avait besoin ni de cette tribune partisane, encore moins d’autant de rage dans la manière de le dire. On sent nettement qu’il y a là un règlement de compte entre lui et les patrons de presse, en particulier Madiambal Diagne qui n’a jamais caché le peu d’estime qu’il a pour Sonko.

La grandeur d’un homme, c’est de savoir pardonner, même lorsque le tort est flagrant. Ici, Sonko doit particulièrement éviter de réparer un tort qu’il estime avoir subi par un autre. La reddition des comptes et l’application rigoureuse et impartiale de la justice n’a rien à voir avec la vengeance. Cette reddition des comptes demande plus d’actes que de parole ; elle s’accommode d’ailleurs de peu de discours. 

Dans tous les cas, toute cette jeunesse qui tombe en transe face à ses envolées restera son juge impitoyable. Face à cette jeunesse, Sonko ne sera jugé ni sur sa capacité de faire des diatribes contre la justice, la presse ou les forces de l’ordre, ni par son adversité face à l’opposition mais bien sur sa capacité à répondre de façon concrète aux préoccupations des Sénégalais.






28 Commentaires

  1. Auteur

    Kham

    il y a 2 semaines (11:13 AM)
    Sonko matin, midi soir, vous ne pouvez pas le lâcher un peu...Le Senegal est content de lui et l 'Afrique est fière de lui
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (11:18 AM)
      Sonko incarne la hantise et la méchanceté. Regardez son visage dans la première réunion du conseil des ministres
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (11:24 AM)
      quand il nous lachera on fera pareil, ce gars nos pompe l'air avec ses enfantillages et ses delires, il ne fait qu'essayaer de masquer son incapacite
    {comment_ads}
    • Auteur

      Diomaye = Diomaye

      il y a 2 semaines (11:35 AM)
      Eskey.
      Ce monsieur disait devant la jeunesse patriotique que le Président Diomaye gère la diplomatie et l’armée et au même moment, ce Sonko se donne la prérogative de commanditer un rapport sur les accords militaires entre le Sénégal et la France et plus loin, se permettre de recevoir les diplomates accrédités au Sénégal.
      Cette manipulation marche quand même, puisque il a devant lui une jeunesse à cerveau renversé.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (11:37 AM)
      la façon de combattre sonko par une certaine presse n'est pas très intelligente et contre productive, cela vous fait perdre votre crédibilité et les gens n'écoutent même plus ce que vous dites, les sénégalais sont beaucoup trop intelligents et extrêmement éveillés, avec l'avènement des réseaux sociaux ils ont déjà toute l'information dont ils ont besoin avant même que la presse ne ponde ses articles, donc si vous mentez ils savent, si vous essayez de manipuler ils savent, donc à quoi bon, mieux vaut faire un travail propre rekk, au moins là vous gardez une certaine crédibilité.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (11:38 AM)
      SONKO est frappé de psychose causé par Adji Sarr. Cette dernière prépare depuis l'europe un récit incendiaire qui sortira d'ici sous peu
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (14:03 PM)
      Kham, de quelle Afrique tu parles ? Je suis citoyen d'un pays voisin du Sénégal et dans ce pays OUSMANE SONKO est aussi connu qu' Adji Sarr. D'ailleurs ici les gens se posent la question de savoir comment un fornicateur
      et pervers sexuel est premier ministre. Chez nous quelqu'un accusé de viol et qui refuse de se soumettre à la justice pour laver son honneur à grande eau ne peut prétendre à rien, ni même aller prier dans une mosquée.
      Foutez nous la paix avec votre gourou violeur et menteur patenté
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (16:52 PM)
      parceque lui sonko faire sortir son sperme diaralnako mou tal rewmi lou moussoul khew dans l histoire de l'humanité alors pas étonnant non ?
    {comment_ads}
    • Auteur

      Rien En Cinq Ans

      il y a 2 semaines (17:28 PM)
      ! Si l'opposition et la majorité des Sénégalais sont restées aussi discrètes depuis votre élection, c'est qu'elles vous observent, mais surtout qu'elles vous accordent le temps nécessaire pour mettre le pays au travail. L'heure n'est pas à la politique, encore moins à cette politique politicienne qui privilégie les discours et les promesses plutôt que les actes concrets. Vous serez jugés sur vos résultats, et non sur une propagande populiste ou des ou des invectives. Vous êtes désormais Premier ministre. Vous avez remporté l'élection présidentielle. Que vous le croyiez ou non, vous êtes maintenant au pouvoir !
    {comment_ads}
    • Auteur

      Dur Pour Les Ex Profitards

      il y a 2 semaines (19:05 PM)
      Ah Sonko ! Yalla mola maye pa paré. N'en déplaise aux aigris, jaloux, detourneurs de biens publics, délinquants de presse non payeurs d'impôt ( pas tous, ils se connaissent, les mêmes) , comploteurs d'hier qui ont entraîné la mort de près d'une centaine de morts et de centaines de prisonniers politiques...ils vont mourir cardiaques pour certains, d'autres en prisons pour détournement de deniers publics...
    {comment_ads}
    • Auteur

      Sonko Moye Diomaye !

      il y a 2 semaines (19:10 PM)
      Ils ne pourront jamais les diviser les éternels comploteurs et nouveaux mercenaires de la plume plus un ancien... Jamais.
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (05:56 AM)
      Sonko na yem touti… on n’est pas en campagne électorale il n’a plus besoin de tribunes . C’est les réalisations qui feront la politique
    {comment_ads} {comment_ads}
  2. Auteur

    il y a 2 semaines (11:13 AM)
    Je suis d'accord avec cette opposition.

    Un pays ne peut pas etre en perpétuel campagne.

    Les journalistes veulent qu'ils dénifrent Sonko alors que c'est eux que le soutenaient à tord et à travers.

    Il faut respecter la volonté des sénégalais.

    Ils ont élus un Président.

    Il faut les laisser travailler et prier qu'il réussisse.

    Bonne chance et pleins de succés à ce duo
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:14 AM)
    Certains prennent leurs desirs pour la realite. Continuez a rever.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:17 AM)
    Vos manipulation ne passeront jamais arrêter de vouloir diviser pour mieux régner. Si SONKO ne voulait pas de Diomaye il ne l'aurait pas élu d'autant plus qu'il avait trois candidat Habib Sy, Cheikh Tidiane Dieye et même Boubacar Camara. Allez apprendre a vous opposer dignement et courageusement comme le PASTEF au lieu de compter sur une division entre SONKO et Diomaye. Cette opposition par procuration n'est pas digne la pseudo opposition se cache derrière une presse poubelle
    {comment_ads}
    Auteur

    Dkr

    il y a 2 semaines (11:21 AM)
    Article commandé ...:-)
    Top Banner
    Auteur

    Patriote Mali

    il y a 2 semaines (11:24 AM)
    il faut les laisser bavader. la transformation systemique est en route.

    Vive le duo Diomaye-sonko. Le senegal D'abord
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:25 AM)
    la nature a horreur du vide. il faut bien un objecteur de conscience pour que ça marche
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    il y a 2 semaines (11:28 AM)
    C bien vous qui avez induit à sonko son malaise psychologique. Quand il s'était rendu au palais et vu ce luxe,alors il ne dort plus. Pour M. Faye a usurpé sa place. Sonko est psychologiquement atteint. 5 ans derrière on entendait PROS pros pros ou sonko 5e Président. Et tout ça mélangé à sweet beauty, sonko est devenu rancunier.

    On ne lâchera pas sonko car ici même où lancé l alerte sur sonko et le micro et vous m insultiez. Et voilà cela la retrape. Il a bcp parlé. Donc VAR REK
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:29 AM)
    Votre analyse ne tient pas la route.
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:31 AM)
    Vous perdez votre temps. Vous n'aurez jamais la peau de SONKO

    apprenez à aimer votre pays
    {comment_ads}
    Auteur

    Samson

    il y a 2 semaines (11:42 AM)
    Décidément, avec l'opposition actuelle et les médias en mal de cour tous les moyens sont pour chercher des poux dans la tête du PR et du PM pour les séparer voire remettre en cause leur légitimité.

    Il faut croire que le sentiment d'être dans un couloir de la mort comme un condamné destiné à la guillotine n'est pas une épreuve mentale facile à subir et à gérer.

    Apparemment, le pouvoir tient le bon bout pour ce pour quoi il a été plébiscité par les citoyens sénégalais
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:48 AM)
    Heuresement ce mandat de Diomaye aura permis de voir le vrai visage de sonko et de comprendre ce gars est instable, insolent et arrogant. Dieu aime le senegal, il a donné le pouvoir à sonko sans le lui donner vraiment pour montrer aux senegalais le vrai visage de Ousmane. Ils vont faire 5 ans et les sénégalais vont les virer
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (11:55 AM)
    They les aperistes ! Allez payer vos impôts au lieu de nous tympaniser avec vos "Sonko" matin midi et soir !
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (12:00 PM)
    La personne qui peut me séparer de Diomaye Faye, son père n’est pas encore né »

    Ousmane sonko



    Non seulement c est fanfaron mais c est surtout impoli et vulgaire .



    sonko prend le probléme par le mauvais bout .



    Personne ne veut le séparer de Diomaye . On y gagne quoi ?

    RIEN !



    C est lui qui est entrain de porter préjudice au président Diomaye avec ses bavardages incessants , ses fanfaronnades , son impolitesse et sa vulgarité.

    Cet individu n a aucune tenue , aucune retenue , aucune culture , aucune bonne maniére , aucune bonne convenance , aucune bonne éducation .

    La preuve , khoulo , sagga , dagassanté ak tessanté rék lay déff .

    Et cela depuis toujours .



    Voilà le probléme. C est sonko lui meme qui est le probléme.



    Il faut foutre ce type dehors sinon dina yakhal Diomaye lou baré baré .



    Il est trop con ce type .





    Et dire :

    "Tous les mauvais magistrats seront balayés "

    C est une déclaration inadmissible , irresponsable , inopportune et dangereuse .

    Parceque dorénavant tout magistrat qui sera remplacé sera considéré comme mauvais et son remplaçant sera considéré comme un magistrat à la solde de sonko .

    C est inacceptable et d une imbêcilité sans nom .



    Mais c est normal .

    Toutes ses déclarations intempestives et scandaleuses c est juste finalement exister.



    Parceque nék sourggueu ki nékone sa sourggueu nékhoul té yombaloul nangou .

    Surtout si c est toi meme qui a fait de lui ton patiron .

    C est difficilement acceptable , surtout pour un mégalo-égocentrique comme bibi .



    Heureusement que l arrogance , les bétises et les conneries , l impolitesse et la vulgarité de ousmane sonko ne feront jamais regretter aux gens d avoir voté Diomaye .

    {comment_ads}
    Auteur

    Ma-ndou

    il y a 2 semaines (12:03 PM)
    Diomaye et Sonko ou plutôt Sonko et Diolaye. Ça me rappelle Putine et Medvedev !
    {comment_ads}
    Auteur

    Baudruche

    il y a 2 semaines (12:41 PM)
    Signé mbaye sadikh, yaye am am lou fite ni, bayilenn diola bi, bakhna
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (12:57 PM)
    Les neddo bandoum et les ndring nopalou len
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (13:15 PM)
    Les les toucouleurs ne digèrent pas SONKO d'avoir chassé Macky du pouvoir leur 2e change Amadou Ba a lui aussi été laminé
    {comment_ads}
    Auteur

    Jo

    il y a 2 semaines (13:32 PM)
    Sonko est incapable de vous donner in résultat satisfaisant

    Anyway il bluff
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (13:52 PM)
    Vous guelez trop Bougane n’est même pas capable d’avoir des parrainages il utilise son média pour se remplir les poches de même que Youssou Ndour les chantages sont terminés
    {comment_ads}
    Auteur

    Douab

    il y a 2 semaines (14:19 PM)
    Arrêtez ce cirque

    Si nous voulons voir du théâtre nous allons au théâtre ce soir

    On attend le nouveau régime sur les résultats car les sénégalais sont fatigués et ils vont avoir bientôt 100 jours de pouvoir

    De grâce apportez des solutions aux problèmes des sénégalais
    Top Banner
    Auteur

    Sidy Bara

    il y a 2 semaines (15:08 PM)
    Un Sénégal sans débats n'est pasle Sénégal.Un débat sans insolence n'est pas un débat.

    C'est vrai que Sonko devrait parler moins.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (16:28 PM)
    La presse n'est pas le peuple. La reaction de la presse est bien sure negative mais la reaction du peuple est PLUS QUE potitive... C'est juste ce qui s'est passe pendant les election: Une presse alignee au pouvoir et un peuple qui les a rejete.



    L'evenir entre la presse et le presse est meme plus grande 2 mois apres les elections... Cette presse opposante va bientot disparaitre parce que le peuple va mieux supporter ce regime honnete qui travaille pour eux, sans detournement ou vol. L'argent du peuple au service du peuple, pas dans les poches des politiciens... C'est ca que le peuple veut de ce regime et ca n'arrange pas ces patrons de presse...
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (18:13 PM)
    Il faut régler cette pénurie d'eau qui assoiffe le Sénégal, Urgence signalée
    {comment_ads}
    Auteur

    Grave

    il y a 2 semaines (18:49 PM)
    Il est clair que ce type ne supporte pas que Diomaye soit le président. Au début, vu la tournure des événements liés aux négociations, il ne pouvait faire autrement. Mais aujourd'hui, il a la réalité en face de lui et il a du mal à y croire et à l'accepter. Un bon psychologue vous dira que Sonko est très perturbé en ce moment. Tout ses fait et gestes le prouve. IL NE RESPECTE PAS LE PRÉSIDENT et ne veut pas. De toute façon, il est coutumier des faits, s'est sa nature. Il n'aime pas être dirigé. On ne peut pas être premier ministre et passer son temps à tirer sur le chef de l'état. Il n'y a pas à chercher de midi à quatorze heures. C'est du manque de respect au président parce que il se croit toujours dans sa tête être supérieur à ce dernier. Personne n'a franchi cette limite dans le passé en donnant un surnom publiquement au président, fut t'il un surnom utilisé dans le passé. Car c'est la vie privée. Apparemment, je le répète toujours, son plan s'est de faire sauter ce dernier tôt ou tard et de prendre sa place car dès qu'on goûte au pouvoir, on devient fou d'ambitions. Il est temps que ce président qui jusque là se laisse faire, prenne ses responsabilités. La survie de sa chaise y dépend. Comprendra qui voudra. RESPECT DE NOS INSTITUTIONS SVP. ELLES EXISTENT BIEN AVANT MEME LA NAISSANCE DE sonko
    Top Banner
    Auteur

    il y a 2 semaines (19:12 PM)
    Cherchez à diviser pour revenir, cela ne marchera pas. Tout système qui fonctionne bien sait gérer les différences inhérentes à un groupe, une famille, un parti et un pays. Une société qui marche a besoin de cela

    Certains disaient que Diomaye est sous la botte de Sonko, un exemple de la contradiction de ceux qui le disent est: Diomaye a reçu Blair Sonko l'a critiqué. S'il était sous la botte de Sonko il ne recevrait pas Blair.

    Toute cette tempête dans un verre d'eau est provoqué par les événements à venir. Le dossier de la cour des comptes, le foncier, les sommes indues perçues, les dossiers de l'OFNAC , ceux de l'IGE, les détournements de deniers publics. L'audit à faire de la masse salariale pour confondre les took muuy doox qui ne travaillent pas et perçoivent un salaire ou un double salaire. L'arrêt des conventions de presse de l'état et ses démembrements. J'ajouterai l'arrêt des contrats spéciaux pour des amis retraités. L'arrêt des prolongations pour des retraités qui ont rendus service au pays et qui doivent se reposer au lieu de discuter des postes à leurs petits fils et petites filles. Cela s'ajouterai à la création des emplois. La révision du salaire mensuel versé au généraux bref le système de énumération dans la fonction publique et ses démembrements. j'allai oublier le lourd dossier des morts, blessés de 2021 à 2024. ceux qui s'agitent savent pourquoi ils bougent mais ils doivent savoir qu'on arrête pas la mer avec ses bras
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (19:42 PM)
    Très bien écrit Mbaye Sedikh. Sonko est en train de rendre un mauvais service à Diomaye et il risque de faire le vide autour de lui Le prophète Muhammad SAW dont il a dît qu'il suivait le modèle politique n' a jamais prôné la vengeance.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (02:02 AM)
    Comment un politicien qui fréquente sweet beauty peut-il oser dire qu'il fait la politique comme le faisait le Prophète (PSL) ?
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email