Mardi 21 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Communique

CONSEIL DES MINISTRES DU 21 FEVRIER 2013

Single Post
CONSEIL DES MINISTRES DU 21 FEVRIER 2013

Le Conseil des Ministres s’est réuni au Palais de la République, le jeudi 21 février 2013, sous la présidence du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Macky SALL. 

Le Président de la République a adressé un mot de bienvenue au nouveau Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur Informel, Alioune SARR, non sans rappeler les principes sacro-saints qui guident une bonne action gouvernementale, basée sur la solidarité et l’engagement sans faille pour la satisfaction des attentes citoyennes. Abordant le premier point de sa communication, le Chef de l’Etat, a évoqué la nécessité du renforcement du secteur des transports, comme outil essentiel, pour l’aménagement du territoire et le développement économique en général. 

Il a, à cet effet, insisté sur la nécessité d’améliorer la mobilité inter urbaine et inter régionale afin de respecter le principe fondamental de continuité territoriale. Ces efforts doivent aussi permettre d’assurer un déplacement des voyageurs dans des conditions de sécurité et de confort convenables. Le Chef de l’Etat a ainsi donné des instructions au Premier Ministre, afin de promouvoir une meilleure structuration du secteur du Transport urbain. Il a également demandé au Premier Ministre de concevoir une stratégie favorisant l’amélioration du transport inter régional, qui inclura l’action des collectivités locales concernées, aux fins notamment, de lutter contre l’enclavement dans certaines parties du territoire

. Le Chef de l’Etat a, par la suite, demandé la finalisation de l’exécution du projet de renouvellement du parc de transport public, afin d’améliorer le réseau de banlieue et celui national. Sur le cas particulier de la société Dakar Dem Dikk, le Président a relevé les difficultés de cette entreprise, qui tournent autour d’un endettement excessif, associé à un contentieux social préoccupant.

 Il a rappelé, à ce propos, toute sa détermination, à faire assurer la pérennisation de l’outil de travail, qui passe d’abord par le règlement rapide du passif dû par l’Etat. Le Chef de l’Etat a, ensuite invité le Premier Ministre à étudier les possibilités d’un renforcement du patrimoine financier de Dakar Dem Dikk. Il a également chargé le Chef du Gouvernement, en rapport avec le Ministre des Infrastructures et des Transports, de lui soumettre un plan de réhabilitation du parc de bus de la société et d’envisager la mise en place d’un centre de formation de technique automobile à dimension sous-régionale, pour améliorer la plate-forme de maintenance. Il a à cet effet demandé que soit incessamment engagée la procédure de régularisation foncière des dépôts de Ouakam et Thiaroye. 

Abordant l’orientation des bacheliers dans les Universités, le Président de la République a requis la mise en œuvre rapide d’un plan de prise en charge efficace et cohérent. A ce titre, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre d’étudier, dans les plus brefs délais, les possibilités de placement des bacheliers non orientés dans les établissements d’enseignement supérieur privés, homologués par le CAMES, et d’en mesurer les incidences financières. 

Il a ensuite préconisé des concertations autour du Premier Ministre, avec les différents chefs d’établissements d’enseignement supérieur homologués par le CAMES, pour trouver les solutions durables à ce problème. Concernant son agenda, le Président de la République a informé le Conseil de l’audience qu’il a accordée à Monsieur Michel Sainte-Marie, Maire de Mérignac, avec qui, il a abordé des points relatifs aux possibilités de coopération décentralisée dans le domaine de la santé, des infrastructures et des transports. Le Président de la République a également fait part au Conseil du Sommet extraordinaire de la Communauté des Etas Sahélo-Sahariens, consacré à la réorientation des objectifs et missions de la CEN-SAD. 

 Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, informé le Conseil, de sa participation sur invitation du Président Yaya JAMMEH, aux cérémonies marquant le 48eme anniversaire de l’indépendance de la Gambie. Le premier Ministre, dans sa communication, a rendu compte au Conseil des activités gouvernementales, en revenant d’abord sur la réunion interministérielle qu’il a présidée le 18 février 2013 et consacrée au suivi du plan d’urgence de lutte contre les inondations Le Premier Ministre a également abordé dans son compte rendu la réunion tenue le 20 février 2013 et consacrée aux projets d’emploi des femmes et des jeunes. A ce sujet, le Chef du Gouvernement a mis l’accent sur les cinq projets visant à renforcer la formation, l’autonomisation des femmes et le développement d’activités génératrices de revenus à travers les différentes lignes de crédits prévues et qui sont gérées par le Ministre chargé de l’Entreprenariat féminin.

 Concernant l’emploi des jeunes, le Premier Ministre a indiqué au Conseil qu’une réflexion approfondie sera conduite par les départements ministériels concernés, pour déterminer avec tous les intervenants, le dispositif institutionnel approprié afin d’assurer l’exécution correcte des actions, leur pilotage ainsi que l’activité de suivi-évaluation des projets adoptés. 

Le Premier Ministre a, par ailleurs, rendu compte au Conseil de la réunion consacrée à l’examen d’un modèle financier performant en faveur de SENELEC et à la mise en œuvre d’un système de sécurisation de l’approvisionnement en combustibles de cette entreprise, au cours de l’année 2013. Le Ministre de l’Economie et des Finances a informé le Conseil de la réunion du conseil d’administration de la Banque Mondiale, tenue le mardi 19 Février 2013, au cours de laquelle l’institution a examiné et adopté à l’unanimité le document de stratégie de partenariat pays (CPS) en faveur de la République du Sénégal, sur la période 2013-2017. 

Le Ministre de l’Energie à informé le Conseil des discussions en cours entre les acteurs de la filière et l’Etat pour mettre définitivement le pays à l’abri des pénuries de gaz. Il a aussi indiqué que des mesures ont été arrêtées par son département pour faire face à la situation. L’Etat a ainsi consenti un effort financier exceptionnel (2,3 milliards de francs CFA) au titre des compensations accordées à la Société Africaine de Raffinage (SAR), pour l’aider à juguler ses pertes commerciales. Le Ministre de l’Agriculture a informé aussi le Conseil du bon déroulement de la campagne de commercialisation arachidière. Le Ministre des Infrastructures et des Transports a informé le Conseil de la mise en œuvre d’un important programme d’ouverture de pistes de production dans l’ensemble des quatorze régions du pays.


Article_similaires

13 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2013 (21:19 PM)
    Je vend un lot de parfums de classe originaux dans des flacons de 100ml. De l'eau de parfum en plus (différent de l'eau de toilette). Sont disponibles (Fuel for Live de Diesel, One Million, Acqua di Gio, Hugo Boss, Terre d'Hermès, Bleu de Chanel, Lolita Limpicka, J'adore de Dior, Xs Excess de Paco Rabane, Narcisso Rodriguez,
    • Auteur

      Hamid

      En Février, 2013 (08:02 AM)
      ton contact stp! j'espére que ce n'est pas de l'imitation comme on en voit à tous les coins de rue à dakar
  2. Auteur

    La Citee

    En Février, 2013 (21:22 PM)
    bonne nomination pour les elections .m top est l homme qu il faut a la place qu il faut.il va beaucoup manquer a l administration territoriale ou il a passee toute sa carriere.bon vent dg
    • Auteur

      Verite

      En Février, 2013 (09:57 AM)
      le meilleur dagat des 40 dernieres années mérite plus par son efficacite,sa pondération,son expérience et son intelligence.merci beaucoup dg/gouverneur
    Auteur

    Ress

    En Février, 2013 (21:29 PM)
    Campagne pour la réelection de Mademba Sock à la tête de la Sutelec, les agents de la Senelec dénoncent un Lobbying



    Le prochain congrès du Syndicat unique des travailleurs de l’électricité (Sutelec) qui doit se tenir bientôt aiguise déjà des appétits. Dans le Populaire d’aujourd’hui, des travailleurs de la Senelec disent soupçonner un lobbying au sein de l’entreprise pour maintenir Mademba Sock au secrétariat du syndicat. Chose qu’ils trouvent inconcevable puisque ce dernier avait déjà annoncé sa retraite et assuré qu’il ne serait pas candidat. « Etant président du conseil d’administration de l’Aser, M. Sock, s’il perd ses fonctions syndicales, l’Etat va le lâcher, parce qu’il ne sera plus une menace. » Ont-ils indiqué. Le journal informe avoir tenté de joindre Mademba Sock en vain.

     :down:  :dedet:  :dedet: 
    Auteur

    Nanditè

    En Février, 2013 (21:56 PM)
    Toujours des conseils de ministres en à plus finir et sans aucun sens ni bonnes idèes ,ils ne font que parler pour bavarder rien d'autre pour amèliorer les conditions de vie des senegalais qui souffrent avec la surenchère du cout de la vie ,des coupures intempestives sans cesse alors les factures d'èlèctricitè qui augmentent au jour le jour,où va le senegal? quand on regarde ces minables gouvernants qui oppriment le bas peuple.L'AFRIQUE dèplore UN PRèSIDENT comme THOMAS SANKARè qui s'est beaucoup donné pour son peuple .Quand je vois certains chefs de parti à l'image de MOUSTAPHA NIASS,BATHILY,TANOR qui demeurent et restent chef de leurs partis pour toujours sans jamais ceder leurs places aux jeunes gènèrations cela montre tout simplement comment ces pauvres chefs de parti sont accrochés et jaloux à leurs postes de leader ,n'ont ils pas vraiment honte ,et s'ils ètaient PRèSIDENTS de la rèpublique la situation allait ètre pire mais for heureusement
    Auteur

    Soda Diop

    En Février, 2013 (23:32 PM)
    Monsieur ou madame qui vend des parfums, pouvez vous donner vos coodonnées? Merci
    Auteur

    Paco

    En Février, 2013 (23:46 PM)
    on attend des actes concrets.vous rester au palai pour manger seulemen et on vous paye à chaque mois mé on arrive pas à avoir d'électricité ni de gaz et pourtant tout sa c'est gratuit pour "askane bi".Vous étes k des batares

    Auteur

    Tapha Sy

    En Février, 2013 (02:00 AM)
    Pauvre de Prési, le CAMES homologue des diplôme, pas des établissements. L'autre pbl c'est la reconnaissance des diplômes de ces écoles par la Fonction Publique; tant que les textes restent ce qu'ils sont.
    Auteur

    Enehirt

    En Février, 2013 (04:28 AM)
    Mademba Sock doit partir; c lui et lui seul le responsable de tout ce qui est arrivé à Senelec

    Il a été acheté par des voyous comme Samuel SARR et Pap Dieng

    Comment un énergumène comme cet illettré peut il rester a la tête d'un syndicat

    LA SENELEC DOIT S Y OPPOSER
    Auteur

    Tah!

    En Février, 2013 (05:03 AM)
    JE SUIS CELIBATAIRE ET JE NE VEUX PAS ME MARIE.



    JAI UN REPERTOIRE RICHE DE 50 NUMEROS DE TRES JOLIES FILLES.



    A CHAQUE FOIS QUE JE VEUX BAISE, JE LEURS DONNE 3000 MILLE FRANC ET ELLE PASSE LA NUIT AVEC MOI.



    DA MAY KAT KAT BA APARTMENT DI RIRE, OOOOOHOO MA MANA KAT WAY.



    MA NGI TODJ DAKAR. OOOH LES SENEGALAISES SONT FACILES



    JE DEMANDE PARDON SI UNE DE VOS SOEURS FAIS PARTI DES FILLES QUE J'AI BAISE.





    TAHIROU.



    JE SUIS CELIBATAIRE ET JE NE VEUX PAS ME MARIE.



    JAI UN REPERTOIRE RICHE DE 50 NUMEROS DE TRES JOLIES FILLES.



    A CHAQUE FOIS QUE JE VEUX BAISE, JE LEURS DONNE 3000 MILLE FRANC ET ELLE PASSE LA NUIT AVEC MOI.



    DA MAY KAT KAT BA APARTMENT DI RIRE, OOOOOHOO MA MANA KAT WAY.



    MA NGI TODJ DAKAR. OOOH LES SENEGALAISES SONT FACILES



    JE DEMANDE PARDON SI UNE DE VOS SOEURS FAIS PARTI DES FILLES QUE J'AI BAISE.





    TAHIROU.









    Auteur

    Sidy

    En Février, 2013 (09:38 AM)
    un gouvernement tjrs en phase de réflexion au moment ou l'économie est en panne et le taux de chômage est gravement considérable.

    Macky tu dois revoir ta copie.

    • Auteur

      Poli

      En Février, 2013 (09:49 AM)
      il est où notre économiste en chef qui disait sur 2stv détenir des solutions à tous ces problèmes

      pape ale doit le faire revenir sur le plateau pour qu'il s' explique
    Auteur

    Warr

    En Février, 2013 (11:39 AM)
    ki di kat mba dioumoul di kat yay yam ak toune bay yam
    Auteur

    Dsr

    En Février, 2013 (11:41 AM)
    Comprenez vous cette phrase du communiqué : "Il a rappelé, à ce propos, toute sa détermination, à faire assurer la pérennisation de l’outil de travail, qui passe d’abord par le règlement rapide du passif dû par l’Etat"
    Auteur

    Limace

    En Février, 2013 (12:36 PM)
    POURQUOI LES SOLDATS SENEGALAIS NE VONT PAS AUX COMBATS DANS LE NORD MALI ?????????

    SERAIT-IL JUSTE DES GUIGNOLS MUNIS DE FUSILS POUR FAIRE PEUR ??

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email