Lundi 20 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Communique

Les nominations du Conseil des ministres du 14 novembre 2018

Single Post
Les nominations du Conseil des ministres du 14 novembre 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 14 novembre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

-    Monsieur Oumar MAL, Inspecteur général de Police, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Mahamadou ISSOUFOU, Président de la République du Niger, avec résidence à Niamey, en remplacement de Monsieur Abdou Khadir AGNE, appelé à d’autres fonctions ;

-    Madame Françoise Daba FAYE, Commissaire aux enquêtes économiques, est nommée Inspecteur technique au ministère du Commerce, de la Consommation, du Secteur informel et des PME ;

-    Monsieur Babacar KEBE, Secrétaire d’administration, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Bounkiling, est nommé Sous-Préfet de l’Arrondissement de Ndiédieng, département de Kaolack, en remplacement de Monsieur Ousmane LY, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

-    Monsieur Yoro Dia FALL, Secrétaire d’administration, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Kanel, est nommé Sous-Préfet de l’Arrondissement de Djilor, Département de Foundiougne, en remplacement de Monsieur Cheikh Sidy Makhtar FALL, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

-    Madame Oumou DIAMANKA, Secrétaire d’administration, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Dagana, est nommée Sous-Préfet de l’Arrondissement de Ndiaye, Département de Dagana, en remplacement de Monsieur Guédj DIOUF, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

-    Monsieur Mouhamadou Thioubado ANNE, Instituteur, est nommé Sous-Préfet de l’Arrondissement de Katakel, Département de Kaffrine, en remplacement de Monsieur Alioune DIOP, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

-    Monsieur Ousmane DIA, Secrétaire d’administration, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Tambacounda, est nommé Sous-Préfet de l’Arrondissement de Wack Ngouna, Département de Nioro, en remplacement de Monsieur Adama Cheikh DIAW, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

-    Monsieur Amadou Ibra NDIAYE, Instituteur, précédemment Adjoint au Sous-Préfet de l’arrondissement de Niodior, département de Fondiougne, est nommé Sous-Préfet de l’Arrondissement de Dianhé Makha, Département de Goudiry, en remplacement de Monsieur Abdoul Aziz DIAGNE, appelé à d’autres fonctions.


Article_similaires

20 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (21:45 PM)
    Heureusement que tous ceux qui sont nommés sont des sénégalais.



    Alhamdoulilah, pas de Burkinabé, pas de Belges, pas de Brésiliens, pas d'Indonesiens.



    A chacun sa chance.



    Du temps de Wade, tout pour les mourides et tout pour Touba.



    Sans gêne !
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (21:46 PM)
    Heureusement que tous ceux qui sont nommés sont des sénégalais.



    Alhamdoulilah, pas de Burkinabé, pas de Belges, pas de Brésiliens, pas d'Indonesiens.



    A chacun sa chance.



    Du temps de Wade, tout pour les mourides et tout pour Touba.



    Sans gêne !
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (21:49 PM)
    Bayilen senn niak fayide yi. Sénégal ben bopoula. Yen badolo yi meunou lenn tass rewmi. Nous tous sénégalais avant d'être après, pds, sérére, diola, peul, mouride, layene, Tidiane.

    Wa salam.
    Auteur

    Luc

    En Novembre, 2018 (22:18 PM)
    Question simple : Pourquoi nommer dans le commandement territorial des instituteurs comme sous et adjoints au Préfet ? Je peux comprendre que les administrateurs civils formés et sortis de lEnam ne soient pas intéressés par de tels postes mais par contre ceux du Cfpa (je me demande si cette école existe toujours) seraient plus indiqués à servir dans le commandement territorial au lieu et place des instituteurs (je n'ai rien contre eux ; juste pour savoir)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (22:51 PM)
    C était ma préoccupation: secretaire et instituteur?
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:01 PM)
    Secrétaire ou instituteur, ce sont des fonctionnaires dont le grade autorise à occuper un tel poste.



    WADE avait nommé un ministre en plein meeting au stadium Marius Ndiaye. Awa DIOP, précisément.

    Et alors ?
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:14 PM)
    Post 3 L ex CFPA répond maintenant sous une nouvelle appelation. C est désormais le cycle B de l Ecole Nationale d Administration. Les Secrétaires d administration qui sont dans le commandement territorial comme Adjoint au Préfet Sous Préfet et Adjoint au Sous Préfet y sont formés tout comme certains fonctionnaires de la hiérarchie B. Quant aux Instituteurs et aux autres Agents techniques d agriculture et d élevage ils sont dans le commandement territorial par le Décret du Président de la République qui nomme a tous les emplois civils et militaires.
    Auteur

    Félicitations Et Mercis.

    En Novembre, 2018 (00:10 AM)
    Pour des elections credibles il faut une administration territoriale dirigée par des hommes en règle. Merci President de rassurer tout le monde en remplaçant tous les gouverneurs, préfets et sous préfets à la retraite.

    Ne laissez à personne la possibilité d un alibi pour contester les résultats des élections pour l honneur du Sénégal. Toujours thia kanam.
    Auteur

    Anonymeca

    En Novembre, 2018 (01:02 AM)
    Auteur

    Luc

    En Novembre, 2018 (01:23 AM)
    @post 6

    Merci pour cet éclairage utile apporté par rapport aux questions soulevés dans mon post précédent.

    Je suis parfaitement d'accord avec vous sur les prérogatives dont dispose Mr Le Président de la République qui lui donne la latitude, selon notre constitution, de nommer aux emplois civils et militaires toute personne de son choix. Cependant,je trouve dommage qu'on ne puisse pas utiliser à bon escient et de manière plus judicieuses les ressources humaines obtenues au terme d'une formation dans laquelle l'Etat a consenti d'énormes efforts d'investissements. Les instituteurs, les anciens ministres ou policiers possèdent certainement en leur sein des personnes de grandes capacités et potentialités mais n'est -il pas un gâchis de les recycler dans des postes du commandement territorial ou dans la diplomatie alors que des fonctionnaires formés dans ces domaines pourraient valablement être pressentis pour occuper de tels postes ?
    Auteur

    Luc

    En Novembre, 2018 (01:23 AM)
    @post 6

    Merci pour cet éclairage utile apporté par rapport aux questions soulevés dans mon post précédent.

    Je suis parfaitement d'accord avec vous sur les prérogatives dont dispose Mr Le Président de la République qui lui donne la latitude, selon notre constitution, de nommer aux emplois civils et militaires toute personne de son choix. Cependant,je trouve dommage qu'on ne puisse pas utiliser à bon escient et de manière plus judicieuses les ressources humaines obtenues au terme d'une formation dans laquelle l'Etat a consenti d'énormes efforts d'investissements. Les instituteurs, les anciens ministres ou policiers possèdent certainement en leur sein des personnes de grandes capacités et potentialités mais n'est -il pas un gâchis de les recycler dans des postes du commandement territorial ou dans la diplomatie alors que des fonctionnaires formés dans ces domaines pourraient valablement être pressentis pour occuper de tels postes ?
    Auteur

    Luc

    En Novembre, 2018 (01:23 AM)
    @post 6

    Merci pour cet éclairage utile apporté par rapport aux questions soulevés dans mon post précédent.

    Je suis parfaitement d'accord avec vous sur les prérogatives dont dispose Mr Le Président de la République qui lui donne la latitude, selon notre constitution, de nommer aux emplois civils et militaires toute personne de son choix. Cependant,je trouve dommage qu'on ne puisse pas utiliser à bon escient et de manière plus judicieuses les ressources humaines obtenues au terme d'une formation dans laquelle l'Etat a consenti d'énormes efforts d'investissements. Les instituteurs, les anciens ministres ou policiers possèdent certainement en leur sein des personnes de grandes capacités et potentialités mais n'est -il pas un gâchis de les recycler dans des postes du commandement territorial ou dans la diplomatie alors que des fonctionnaires formés dans ces domaines pourraient valablement être pressentis pour occuper de tels postes ?
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (05:46 AM)
    amalgame

    secretaire d'administration est formè à l'Ena pour ça à ne pas confondre avec secretaire assistant ou assistante de direction.

    ils sont bien formès pour ça instituteurs ça pose pb.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (08:44 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (08:44 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (08:44 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (08:44 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (08:44 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (08:44 AM)
    Auteur

    Luc

    En Novembre, 2018 (13:42 PM)
    @post 10

    Pour avoir évolué dans l'administration sénégalaise et d'autres administrations étrangères, vous conviendrez sans doute avec moi que je possède tant soit peu cette capacité de discernement me permettant de ne pas faire "d'amalgame" entre le Secrétaire d'administration et le ou (la) secrétaire de bureau confiné (e) à des taches de dactylographie, classement ect...Il vous sera sans doute utile de savoir qu'au tout début de notre indépendance avant la création de lEnam et même bien après, la plupart des commandants de cercle (préfets ) étaient recrutés dans le corps des secrétaires d'administration dont certains avaient la même classification que les commis SAF.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email