Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Communique

Perquisitions chez HABRE Ce qui s’est réellement passé pendant et après le passage des policiers

Single Post
Perquisitions chez HABRE Ce qui s’est réellement passé pendant et après le passage des policiers


Le mercredi 5 mars 2014, le directeur de la prison du Cap Manuel a informé le Président Hissein HABRE à 8 h qu'il avait reçu l'ordre de l'extraire pour conduite dans ses domiciles à des fins de perquisition.? C'est un convoi de plus de 15 véhicules qui s'est rendu sur les lieux, constitué par des éléments de la DIC, de la BIP et des gendarmes du GIGN parmi eux 4 anciens qui ont assuré la sécurité du Président HABRE, ont été identifiés malgré les cagoules. En pénétrant dans les résidences, les policiers ont envahi l’ensemble des pièces en même temps et commencé les fouilles sans contrôle aucun car le Président Habré ne pouvait pas se démultiplier et être à leurs cotés dans toutes les pièces au même moment. C'est ainsi que des sacs ont été remplis d'objets, documents, diverses choses.?On comprend par la même, pourquoi les policiers ont tenu à l'écart les avocats, procédant ainsi à une perquisition sauvage et illégale.?On comprend aussi pourquoi les équipements de vidéo surveillance installés dans les villas ont été purement et simplement détruits. De quoi avait-on peur si les choses se sont passées dans les règles et exigences légales ? ?Au moment de la fin de la perquisition, les policiers ont refusé de montrer ce qu'ils ont ramassé dans les pièces, aucun PV n’a été établi sur les lieux avant leur départ. Et par conséquent, aucun scellé n'a été posé sur place. Les policiers devaient présenter et dresser un inventaire de tout ce qu'ils ont estimé intéressant et l'emporter pour études. Bien au contraire, pénétrant simultanément en grand nombre dans les pièces, ils ont mis des choses dans des sacs et ont refusé de les montrer pour inventaire et PV.?Le samedi 8 mars à 20h 30, soit 3 jours après les perquisitions, le commissaire Sène s'est présenté au cap manuel, pour rencontrer le Président et lui montrer un PV unique pour deux perquisitions qui se sont passées à différents endroits et à des heures différentes: tout simplement invraisemblable.
?Au commissaire Séne, le Président HH a dit ce qui suit: «Expliquez moi d'abord, pour quelles raisons vous avez volontairement violé les règles qui régissent l'encadrement d'une perquisition ? Pourquoi mes avocats n'ont pas pu assister à la perquisition comme l'exige la loi ? Et enfin, pourquoi, sur place et avant votre départ, vous avez refusé de procéder à un inventaire et de dresser un PV et posé les scellés ? ».
?Réponse du commissaire SENE: «Je n’ai pas la réponse à ces questions ».
?Réponse du Président HABRE: «Alors nous n’avons rien à nous dire et il n'est pas question pour moi de signer un quelconque PV».
?C’est une aberration de dire que le président HABRE a collaboré.

La défense du Président précise que, dans une affaire judiciaire en cours, c'est le juge d'instruction qui procède à une perquisition en présence des avocats, les policiers exécutant les instructions du juge. Ceci justement pour éviter des abus et dérives comme ce qui s'est passé mercredi.
?L'arbitraire, les violations multiples de la procédure et des droits du Président Habre ont fini de convaincre l'opinion internationale que le Sénégal s'est installé dans un forcing sauvage défigurant son image d’État de droit. Les images de Maître El Hadj Diouf en robe malmené par les policiers qui l'empêchaient d'entrer dans le domicile et d'assister à la perquisition comme l'exige la loi, ces images montrant les entraves à l'exercice de la profession d'avocat, ont fait le tour du monde écornant davantage l'image et la réputation de la démocratie sénégalaise. On peut souligner et s'étonner du silence curieux du Bâtonnat du Sénégal devant les entraves et les violations constatées et dénoncées par les avocats de la défense.
?Le forcing constaté dans la conduite de ces perquisitions sauvages s'explique par les objectifs visés par les CAE : en s'approchant de l'ouverture du procès, des gens veulent savoir de quels moyens de défense le Président HABRE dispose, si jamais, il changeait d'avis. Qu'a t-il contre la France, contre DEBY etc…
Mbacke Fall et les juges cherchaient à réduire à néant les moyens de défense du Président HABRE et pas autre chose.

LA CELLULE DE COMMUNICATION




Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    Buju Banton

    En Mars, 2014 (01:59 AM)
    La force, l'arbitraire et le non respect des droits de l'individu sont le propre d'une dictature ou d'un etat totalitaire. Ce qui s'est passe chez Habre peut se passer desormais chez n'importe quel citoyen lambda.



    La Senegal a emprunte une direction inquietante qui ne nous surprend guere depuis un fameux Avril 2012.



    Cordialement et CQFD

    Banton
  2. Auteur

    Moi

    En Mars, 2014 (06:20 AM)
    Mais HH il a au moins la vie sauve,contrairement aux pauvres gens qu'il a tuees et fait torturees!

    Auteur

    Xakhtane

    En Mars, 2014 (08:25 AM)
    ce n'est pas serieux de la part des Policiers et gendarmes. ils doivent etre pousuivis et sanctionnes.

    nous SOMMES DANS UN PAYS DE DROIT. TOUT CE QU'ON REPROCHE A H H , CEST PARCE QU'IL A OSAIT DIRE NON AUX OCCIDENTAUX. LE VERITABLE DICTATEUR ET COUPABLE CEST DEBY IBNOU.
    Auteur

    Droit Droit

    En Mars, 2014 (08:35 AM)
    on a beau être un le plus grand criminel mais lorsque nous sommes accusé nous devons bénéficier dans garanties prévues par la constitution et les lois pour qu'un procès juste et équitable puisse se tenir afin d’être fixé sur son sort de manière légale. ce que les policiers ont fait n'honore pas l'image du Sénégal. une perquisition ne se déroule pas comme nous l'avons tous constaté chez habré.
    Auteur

    Pas D' Prob

    En Mars, 2014 (09:16 AM)
    Les Habré ne sont pas fous. Il faut juste connaitre la liste des flics qui étaient présents. Tout ce qui se trouvait dans la villa est inventorié puis photographié. Quand on vient habiter au Senegal, c'est la première mesure à prendre. Les Sénégalais en majorité sont connus comme étant de gros voleurs et menteurs qui se cachent derrière les 5 rakaas. Tchipiri
    Auteur

    Dét

    En Mars, 2014 (09:31 AM)
    le texte est de la cellule de communication de habré et de ses avocats un commissaire n'est jamais aussi fou et compte tenu de l'importance de la personne mise en cause et du suivi international de cette affaire il vaut mieux avoir des réserves. sachez qu'une opération de cette envergure s'organise et des consignes de comportements et responsabilités ont été données. et peut être...........
    Auteur

    Eye

    En Mars, 2014 (11:34 AM)
    " Un gouvernent assez fort pour tout te donner est assez fort pour tout te reprendre."

    Thomas Jefferson.
    Auteur

    Ibou_

    En Mars, 2014 (12:32 PM)
     :hun:  :hun:  ARTICLE TROP TROP BIZARRE !!!!!!!  :hun:  :hun:  :hun: 

    On signe "LA CELLULE DE COMMUNICATION" en bas de l'article. Mais c'est qui cette "LA CELLULE DE COMMUNICATION" qui a pondu cet article ?

    Un peu de sérieux et de crédibilité les gars !!!!!!! La police sénégalaise est une police très republicaine et ne se livrera jamais à une telle barbarie pour un cas aussi médiatisé.

    Donc un peu de respect pour notre police et un peu de respect aux internautes de seneweb. Car publier un tel torchon aussi accusateur est très grave et le signé par "LA CELLULE DE COMMUNICATION" est un acte lâche, enfantin et irrespecteux des internautes.

    Soyez responsable et mettez vos noms ou le nom du journal qui a publié cet article.

    Auteur

    Benzo

    En Mars, 2014 (12:47 PM)
    l'avocat ne doit pas boycotter son client et jouer au théatre en se permettant de bousculer les policiers. il doit adhérer à la troupe de Sa Nekh
    Auteur

    Joobajubba

    En Mars, 2014 (13:46 PM)
    Jaajëf Ibou-, de quelle cellule de communication s'agit - il? Celle de HH? Celle de la police? Rien n'est jamais clair au Sénégal et surtout sur sur Sénéweb :down: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR