Jeudi 30 Novembre, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Contribution

AFFAIRE KHOSSANTO : AU NOM DE TOUS LES MIENS (Par MOUSTAPHA GUIRASSY)

Single Post
AFFAIRE KHOSSANTO : AU NOM DE TOUS LES MIENS (Par MOUSTAPHA GUIRASSY)
65 ans après nos indépendances la vie des enfants de KÉDOUGOU est encore terriblement handicapée, comme dans plusieurs régions périphériques du pays du reste par des politiques publiques héritées du colonisateur qui n’avait de rapport avec l’hinterland que son exploitation sauvage au profit de la capitale; ou pour être plus exact au profit de l’étranger.


65 ans après nos indépendances, les enfants de KÉDOUGOU vivent à l’écart sur leur îlot de pauvreté au milieu d’un vaste océan de richesse naturelle: or, diamant, zircon, uranium, marbre, fer, eau, terres fertiles…..

65 ans après notre indépendance, KÉDOUGOU compte encore beaucoup de citoyens de seconde zone. Les rêves de ses enfants sont très tôt brisés, s’il leur arrive même de rêver; car jamais on y a vu le rêve d’un fils du terroir se réaliser. On ne peut y conter en effet aucun success story.

KÉDOUGOU n’est toujours pas libre. Il est exploité politiquement comme économiquement; socialement comme culturellement . Ses enfants sont tous marqués au feu d’une brûlante injustice.

65 ans après nos indépendances, les enfants de KÉDOUGOU languissent encore dans les endroits les plus insécures et insalubres de la société SENEGALAISE comme des exilés dans leur propre pays.

C’est cette condition humaine honteuse que Tomboronkoto a dénoncé hier . Comme réponse à cette légitime requête, notre gendarmerie nationale avait brûlé ses maisons et embastillé ses fils.
Aujourd’hui c’est au tour de Khossanto de dénoncer cette flétrissure sociale en protestant contre la modification d’un arrêté préfectoral, fixant la composition et le fonctionnement des commissions de recrutement de la main-d’œuvre locale non qualifiée par les entreprises minières.
Pour rappeler que l’impunité est la valeur la mieux partagée dans le pays, cette même gendarmerie sans aucun problème de conscience ni de regret a préféré célébrer l’anniversaire du 11 septembre 2011 en versant ce 11 Septembre 2023 le sang d’innocents citoyens qui ont seulement commis le crime de refuser  de donner la haute main à l’administration territoriale sur les processus de recrutement, au détriment des  villageois qui présidaient eux-mêmes les commissions pour plus d’inclusion et d’équité.

On parle bien d’emplois non qualifiés; mais hélas ! il fallait aussi leur arracher ces morceaux de pains de la bouche.

Et qui pose cet acte inique et injuste ? Notre État itself.

Vous le verrez très  prochainement amuser la galerie en affectant vers une autre périphérie le commandant de brigade ou le préfet en guise de sanction;  mais de qui se moque-t-on ?

Les instructions  du commandant comme du  préfet ne sont que les conséquences d’une cause plus profonde de mal gouvernance et de pénurie criarde d’éthique dans le pays.

Regardez combien deviennent de plus en plus ridicules certains arrêtés de notre administration  !
 
Ils cassent en effet l’État, infantilisent nos institutions et installent le pays dans une crise de confiance, de méfiance et de défiance de nos institutions.

Quand on fait chanter l’hymne aux enfants des périphéries, quand on leur parle de la République, quand on leur explique la devise du pays: un peuple, un but, une foi, on leur fait croire qu’ils sont eux aussi héritiers des vaillants devanciers et qu’ils peuvent donc devenir comme eux ou même les surpasser.

La République leur faisait la promesse que tous les enfants, de quelle que région qu’ils puissent être auraient la garantie que les droits inaliénables de la vie, de la liberté et de la quête du bonheur leur étaient assurés.

Il est évident aujourd’hui que l’État du Sénégal a manqué à ses promesses à l’égard de ses citoyens des périphéries.

Au lieu d’honorer son obligation sacrée, l’État et surtout le gouvernement actuel a délivré au peuple des périphéries un mensonge d’État.


Il n’y aura ni repos ni tranquillité dans le pays jusqu’à ce qu’on ait accordé aux citoyens de chaque région ses droits de citoyen.

Les tourbillons de la révolte comme aujourd’hui à khossanto, hier à Tomboronkoto, avant hier à Ngor … ne cesseront d’ébranler les fondations de notre nation jusqu’à ce que le jour éclatant de la justice apparaisse.

Les tourbillons seront encore plus dangereux dans des régions périphériques telles que  Kédougou qui constitue la frontière  naturelle de notre pays avec des pays déjà déstabilisés par le terrorisme.

Faites des routes. Construisez des usines pour les riches, mettez partout des immeubles; forcez les à devenir vos électeurs, sachez néanmoins qu’ils ne seront jamais satisfaits aussi longtemps que les enfants de KÉDOUGOU seront les victimes d’indicibles horreurs de la brutalité policière.

Ils ne pourront être satisfaits aussi longtemps que leurs études ne leur permettront pas d’être des actionnaires et d’occuper les postes de directions dans ces sociétés minières.

Ils ne pourrons être satisfaits aussi longtemps que la liberté d’expression et de manifester leur sera opposée par des coups de fusil, les menottes ou l’incendie dans leurs foyers.

Ils ne pourront être satisfaits aussi longtemps que l’administration publique et le service public n’offriront pas aux enfants comme aux  adultes respect, empathie, assistance et accompagnement dans leur ascension sociale.

Ils ne pourront être satisfaits aussi longtemps que les pouvoirs publics ne seront pas  les premiers à préserver la vie humaine et à la sécuriser.

Ils ne pourront être satisfaits aussi longtemps qu’ils ne seront pas impliqués dans la gestion des affaires de leur cité, qu’il n’y aura pas de répartition équitable des revenus  générés par les ressources naturelles et extractives .

Ils ne pourront être satisfaits que lorsque l’État continuera d’être myope et de manquer de générosité pour favoriser un aménagement équitable du territoire national pour garantir la prospérité, la stabilité et la paix sociale.  

Ils attendent de l’État qu’il investisse dans la vocation naturelle de chaque région.  Pour Kédougou ce n'est pas l’or jaune mais l’or vert: la faune, la flore, le beau, la terre , sa géographie, sa culture, bref l’économie de la vie.

Non, ils ne seront pas satisfaits et ne le seront jamais, tant que le droit ne jaillira pas comme l’eau, et la justice comme un torrent intarissable.

Non ils ne seront pas satisfait parce qu’on a abrogé l’arrêté préfectoral.  Ils exigent plus : qu’on « abroge »  aussi cette mentalité des hommes qui nous gouvernent et qui ont eu l’outrecuidance de proposer de tels textes.

Non, ils ne seront pas satisfaits et ne le seront jamais, tant que les personnes qui les tuent quand ils manifestent conformément à leur constitution ne sont pas  identifiées, démasquées et traduites devant la justice.

Qu’une enquête sérieuse et indépendante soit donc urgemment diligentée  pour situer les responsabilités et  édifier les sénégalais sur cette sordide histoire qui comme un phare remet une lumière vive sur les errements de nos politiques publiques et des hommes qui les portent.

Pour une fois on espère avoir un rapport d’enquête transparent qui sera rendu public.  Pour une fois on espère comme dans les grandes démocraties que peut-être les conclusions de l’enquête amèneront le gouvernement à condamner le gouvernement ; l’État à condamner  l’État.

Au nom de tous les miens, n’est-il venu le temps d’organiser les assises nationales des forces de l’ordre compte tenu des abus constatés ces dernières années et dans le but ultime de les réconcilier avec leur mission première qui est de servir les sénégalais.  
En effet les opérations de maintien de l’ordre sont régulièrement accompagnées de pertes en vies humaines.

Pour finir, je m’incline pieusement devant la dépouille des personnes mortes à Khossanto et je présente mes sincères condoléances à leurs familles.

J’exprime toute ma compassion et toute ma peine aux personnes blessées et aux personnes dont les biens ont subi des dommages.

MOUSTAPHA GUIRASSY
PRESIDENT DU PARTI SET



10 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2023 (13:35 PM)
     vraiment rien à dire c'est triste et honteux; et on sedemande pourquoi nos jeunes veulent immigret  WOU SALAM
    Top Banner
    • Auteur

      Politiciens Pds-apr Responsabl

      En Septembre, 2023 (15:35 PM)
      Pourquoi le Ministre a abrogé cet arrêté ainsi brutalement ! Il aurait pû demander une notre explicative au sous Préfet qui a bien sûr du transmettre des copies au Gouverneur et au Préfet. Et il semble avoir raison, il fait office de représentant de l'inspection régionale du travail, vu la main mise exclusive et très certainement complaisante de ces gens qui veulent gérer mafieusement le recrutement des travailleurs de cette zone. En plus d'écarter abusivement les employeurs de cette obligation. Nous ne sommes pas dans la jungle. Cette région sensible est laissée aux mains des étrangers sans aucun papier et qui y font ce qu'ils veulent : dégradation sauvage de l'environnement, déversement d'eaux chimiques dans le fleuve Sénégal, prostitution organisée par des mafieux du sexe. Que le Ministre relise lui même l'arrêté. Ce document est bon pour l'ordre et la République.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Le Bilan Macabre De Macky Cont

    En Septembre, 2023 (13:46 PM)
    Encore et encore des victimes du régime mafieux de Macky qui a du sang sur les mains. Notre Police, Gendarmerie et armée sont infiltrés par des nervis militants APR/Benno recasés qui n'ont reçu aucune formation militaire et qui tirent à bout portant sur de jeunes manifestants sénégalais. 

    Depuis que Antoine Diome est devenu ministre de l'intérieur, Moussa Fall à la tête de la Gendarmerie et Mr Yague à la tête de la Police, toutes les manifestations au Sénégal sont violemment réprimés avec à chaque fois des morts assassinés par balles.  

    Les VRAIS Policiers, Gendarmes et Militaires doivent faire le ménage dans leurs rangs et revoir le profil de toutes les nouvelles recrues des 3 dernières années car bcp d'entre eux sont des nervis militants APR/Benno que Macky a recasés parmi eux.  

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2023 (13:48 PM)
    Le football est en deuil, on doit suspendre le match Sénégal algerie
    {comment_ads}
    Auteur

    Terminus

    En Septembre, 2023 (14:17 PM)
    Il faut demander aux jeunes de respecter les institutions.  Les Fds n'accepterons jamais une atteinte à leur ntégrité physique. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Shut Up

    En Septembre, 2023 (14:34 PM)
     Les ressortissants intellectuels, politiques de KEdougou n'ont rien  foutu pour leur bled, tu construits des écoles à Dakar alors que des élèves de KEdougou font plaisir de 10km pour leur rallier leur écoles. nos politiciens qui s'enrichissent effrontément sont monstrueux. Ay Mame Boye Diao di déclaré candidat alors ton Kolda croule sous la pauvreté et la boue et ru cours derrières les min.... et les terrains 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2023 (15:07 PM)
      Ce guineen doit la fermer aussi. Il ne peut même pas nommer deux de ses descendants Sénégalais. Ces hôtes qui vivaient parmi nous deviennent enfin compte trop encombrants 
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Bassary

    En Septembre, 2023 (14:53 PM)
    Entre temps vous monsieur Guirassy,  vous vivait dans des villas de luxe à dkr,  après avoir eut les votes de la jeunesse de kedougou. 

    Mr guirassy dite moi un quoi de plus vous avez apporté à la jeunesse de kedougou durant votre règne. 

    Wassalam 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2023 (15:18 PM)
     "la vie des enfants de KÉDOUGOU est encore terriblement handicapée."........il a fait quoi pour y remedier avec notre panafricain de Versailles quand ils étaient aux manettes ?

    Il ferait mieux de fermer sa bouche...
    {comment_ads}
    Auteur

    Citoyen

    En Septembre, 2023 (15:32 PM)
    Jspr k dou aye ''forces occultes''
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2023 (16:26 PM)
    le 2ieme candidat de la france khalifa sall

    c'est khalifa sall qui va faire face a amadou ba au second tour

    macky juge légitime que le petrole et le gaz soit géré par les alpoulards, parce ce qu'il se trouve au nord sur les terres poulards
    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2023 (17:02 PM)
    Le candidat des bordels thaïlandais est en repos forcé....nos orangs outans soufflent un peu et la paix règne !!
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email