Mardi 31 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Contribution

Des fonds politiques qui expliquent toutes les fortunes !

Single Post
Des fonds politiques qui expliquent toutes les fortunes !

« Tout le monde a demandé de l’argent au président Abdoulaye Wade, y compris Macky Sall ». C’est la réplique facile que Me Amadou Sall a faite à son confrère Yérim Thiam, qui appelait ironiquement Karim Wade « Papa m’a donné », en souvenir du « Papa m’a dit » de Jean-Christophe Mitterrand. Pour ajouter à la confusion et à la surprise, une voix a alors été entendue pour demander à Papa Samba Mboup (ancien ministre chef de cabinet de Wade) de décliner la liste de tous les bénéficiaires de la générosité sans limite du Crésus sénégalais. Cette générosité est devenue une sorte de rempart, de parade pour tous les dignitaires de l’ancien régime qui seraient suspectés d’enrichissement illicite. C’est elle qui a alimenté toutes les fortunes.

Ainsi, en marge de l’arrestation de Karim Wade ou d’un événement lié à cette arrestation, un journaliste a demandé à l’ancien Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye s’il n’avait pas peur, lui aussi, d’être arrêté pour délit d’enrichissement illicite. Il a répondu sans ambages, si mes souvenirs sont exacts, qu’il n’avait aucune raison d’avoir peur. Le journaliste revient à la charge : « Vous n’êtes pas pauvre, monsieur le Premier Ministre ! » M. Ndiaye répond, plus sûr de lui que jamais : « Je ne peux pas être pauvre. En tant que Premier Ministre pendant trois ans, j’avais un salaire mensuel de 4 millions de francs Cfa, encore que ce salaire ne puisse pas enrichir vraiment. » Et l’ancien Premier Ministre du vieux prédateur d’enfoncer le clou en révélant que ce dernier lui donnait périodiquement beaucoup d’argent. Afin que nul n’en ignore, il ajoute, ironique : « Demandez à l’actuel Président de la République ! Il a été Premier Ministre avant moi et en sait quelque chose. »

L’actuel Président de la République reconnaîtra, lui aussi, avoir bénéficié des larges privilèges du régime du plus vieux président. Quelques années auparavant, un autre Premier Ministre, Idrissa Seck, avouera publiquement, lui aussi, avoir bénéficié de la générosité légendaire du vieux prédateur. Ainsi, invité à l’Emission « Grand Jury » de Mamoudou Ibra Kane le dimanche 29 octobre 2006, M. Seck  répond ceci à une question sur l’origine de sa fortune : « Je ne me suis pas enrichi à la faveur du pouvoir. Les seules ressources que mon passage au pouvoir a mises à ma disposition et qui renforcent mes moyens d’intervention politique et sociale, ce sont les fonds politiques que le président de la République lui-même m’a alloués de façon discrétionnaire.» C’est aussi de façon discrétionnaire, tout naturellement, que notre Crésus national a alimenté les comptes de son fils à Monaco.

Combien de milliards de francs Cfa notre vieux prédateur a-t-il brassés, dans le cadre de ses fonds dits politiques ? Le temps n’est-il vraiment pas venu de s’arrêter un peu sur ces fameux fonds ? Comment ont-ils été alimentés et utilisés, pendant douze longues années, par notre vieux président?

Nous sommes plus familiers avec le concept de « Fonds politiques ». Il s’agit, en réalité de « Fonds spéciaux » qui comprennent : les fonds politiques, les fonds secrets et le fonds d’aide à l’unité africaine. Nous entendons aussi souvent dire que les Fonds spéciaux sont laissés à la discrétion du Président de la République et qu’il en dispose comme bon lui semble. Nous avons besoin, avant de revenir sur cette « prérogative discrétionnaire », d’être édifiés sur le montant de ces fonds. Chaque année, à l’occasion du vote du Budget, une autorisation de l’Assemblée nationale alloue au Président de la République une somme qui se situait, jusqu’au 19 mars 2000, autour de 640-650 millions de francs Cfa. Cette autorisation est annuelle, il convient de le signaler avec force. Avec notre vieux prédateur, le montant a crevé tous les plafonds et a atteint 8 milliards de francs Cfa au moment où il quittait le pouvoir. En l’espace de douze années donc, il l’a multiplié par plus de dix. Pour important que fût ce montant d’ailleurs, il ne suffisait pas à assouvir son immense appétit financier. Ces 8 milliards, qui sont laissés à la discrétion du Président de la République, n’ont vraiment rien à voir avec ceux sur la gestion desquels l’ancien Premier Ministre Idrissa Seck a été interrogé le 11 novembre et le 23 décembre 2005 par la Commission d’Instruction de la Haute Cour de Justice.

On se souvient que M. Seck était traduit devant la Haute Cour de Justice, suite à une résolution de mise en accusation votée promptement par l’Assemblée nationale. A l’occasion donc, M. Seck, à qui la gestion des fonds était confiée, nous édifie en faisant des révélations fracassantes. Ces révélations, terrifiantes pour la République, la Démocratie et la Bonne Gouvernance, étaient largement relayées par les quotidiens de la place, notamment par Le Quotidien du 17 janvier 2006 (page 5) et Walfadjri du 20 janvier de la même année (page 3). Je rappelle que, concernant les Fonds spéciaux, l’autorisation annuelle de l’Assemblée nationale était, au lendemain du 19 mars 2000, de l’ordre de 650 millions de francs Cfa. Or, dans ce cadre, plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de milliards ont été gérés à travers des comptes ouverts notamment à la Cbao, à la Sgbs et en France. Ces terribles révélations de l’ancien Premier ministre concernant ces fameux mouvements ont été chaque fois confirmées par les autorités des deux banques. C’est du moins ce qu’affirmaient formellement les deux quotidiens et bien d’autres encore, dans les mêmes termes, sans avoir jamais été démentis. 

D’autres rappels qui ont vraiment un sens par les temps qui courent : Le 23 décembre 2005, Idrissa Seck révèle devant la Commission d’Instruction qu’un certain Victor Kantoussan a touché, « en l’espace d’une semaine, cinq chèques d’un milliard chacun ». Interrogé par la Commission, ce M. Kantoussan répond tout naturellement : « Je suis un coursier et j’agis sur instruction de mon patron ». Son patron était fort justement l’omniprésent Karim Wade, dont il était le garde de corps. Le directeur général de la Cbao interrogé reconnaîtra également avoir consenti à la présidence de la République un prêt de 2 milliards, pour acheter des véhicules Peugeot 607, destinés à renouveler le Parc de la présidence (ce parc devait être vraiment fourni !). Le prêt sera soldé six mois après grâce à des fonds koweitiens. En effet, interrogé le 11 novembre 2005 par la Commission d’Instruction, l’ancien Premier Ministre Idrissa Seck révèle qu’un chèque d’un milliard 200 millions d’euros offerts par le Koweït au Sénégal, « avait été directement remis au Président de la République qui l’aurait fondu dans ses fonds politiques », exactement dans les comptes hébergés par la Cbao.

La même banque consentira deux prêts d’un milliard chacun à un certain Ibrahima Abdoul Khalil dit Bibo (le déjà gros morceau), avec une caution et une garantie de Karim Wade (toujours lui) et de Papa Diop, alors président de l’Assemblée nationale. Les deux prêts seront, eux aussi, remboursés les 26 et 29 juin 2001 par des fonds en provenance de l’étranger (encore !). De nombreux autres prêts complaisants contractés à titre personnel par des « personnalités » du régime libéral et des particuliers seront épongés dans le cadre des comptes de la Cbao et de la Sgbs, qui abritaient les Fonds spéciaux du président de la République.  C’est avec ces milliards, plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines – qui sait ? –, qui n’ont vraiment rien de commun avec les Fonds spéciaux réguliers, que Wade et son clan  alimentaient leur indécente générosité. C’est avec ces mêmes milliards empoisonnés qu’ils arrosaient abondamment officiers généraux et supérieurs, hauts magistrats, ministres, proches collaborateurs, chefs religieux qui n’étaient pas le moins du monde gênés par ces milliards dont ils ne savaient rien de l’origine.

Le vieux prédateur reconnaît aujourd’hui avoir versé des chèques dans ses comptes et dans ceux de son fils. Des chèques, tout le monde le sait, libellés au nom de l’Etat du Sénégal et détournés, partant, de leur place naturelle : le Trésor public.

Je ne suis pas, loin s’en faut, un spécialiste des Finances publiques ni, par ailleurs, un juriste. Cependant, mon sentiment est que les différents comptes du vieux prédateur devraient être audités. On me rétorquera encore facilement que ce n’est pas possible, que ces Fonds spécifiques sont hors de tout contrôle, puisque laissés à la discrétion du bénéficiaire. Je n’ai pas cette compréhension facile des choses. Les fonds qui ne seraient soumis à aucun contrôle – et encore – sont ceux régulièrement autorisés par l’Assemblée nationale.  Quant aux autres, les centaines, voire les milliers de milliards qui ont transité par ses nombreux comptes et qui proviendraient de chèques  libellés au nom de l’Etat du Sénégal, ils devraient faire l’objet d’un audit profond. Nos autorités nous doivent de nous éclairer sur ces milliards derrière lesquels s’abritent confortablement nos nouveaux riches pour expliquer leurs fortunes. Je les interpelle aussi, elles, la classe politique, la société civile, quant à la nécessité de poser sur la place publique la question des Fonds spécifiques, de leur montant annuel et de leur utilisation.

Huit milliards (8) de francs Cfa de fonds annuels, c’est exorbitant pour le petit Sénégal qui traîne encore lourdement les pieds parmi les pays les plus pauvres et les plus endettés de la Planète. A ce rythme, le Président Macky Sall  flambera 40 milliards à la fin de son mandat, en 2017. Quarante milliards, soit 40000 millions de francs Cfa dont personne, lui-même et ses proches exceptés, ne saura jamais comment ils auront été dépensés. Pendant qu’il est question de réformes profondes de nos institutions, que la transparence gouvernementale est sur toutes les lèvres, il convient d’envisager sérieusement la baisse notable des Fonds spécifiques et l’encadrement serré de leur utilisation. Ils sont quand même constitués de l’argent du contribuable et ont notamment pour vocation à faciliter au Président de la République l’exercice de son importante fonction. En particulier, ils ne devraient, sous aucun prétexte, servir à financer des activités partisanes et des fondations intéressées, entretenir une clientèle politique et religieuse, etc. Leur montant actuel est surtout incompatible avec la politique sobre qui nous a été promise avant le 25 mars 2012.

Dakar, le 5 août 2014


liiiiiiiaffaire_de_malade

45 Commentaires

  1. Auteur

    Vérité

    En Août, 2014 (23:54 PM)
    Franchement Macky ne devait même pas accepter ce genre de procès ! IL FAIT SON PROPRE PROCES! DEMB DI TAY , TAY DI EULEUK
    • Auteur

      Analyste1

      En Août, 2014 (00:41 AM)
      c'est exactement ça le problème, les fonds politiques. macky a été l mieu servi. j'ai tojous dit que sion arête karim, il audra arrêter mcky et bien d'autres. si jamais,leprocureur pousse wade à parler, la poplation ira déloger acky au palais, car il ne vada plus rien.
    • Auteur

      Dmx

      En Août, 2014 (11:44 AM)
      vous ne mentionnez pas que macky a augmenté ces fonds politiques! exprès ou oubli? vous ne pouvez pas oublier cela quand même!
    • Auteur

      Arrestation De Wade Et De. Mac

      En Août, 2014 (13:58 PM)
      arrestation de wade


      le reste faux debat


      meme bokassa n'avait pas agit ainsi

      et pourtant les centerafricains ont pris leur revenche sur lui pour des abus moindres compares a wade.

      vous senegalais vous vous dites eveilles democratiques . - alors que wade vous bese tous et continue a faire son show sous vos yeux

      et tout ce que vous trouvez a dire c'est pleurnocher
  2. Auteur

    Hassan_al_basri

    En Août, 2014 (00:28 AM)
    C'est une vérité. Les fonds politiques ne sont rien d'autres moyens de "détournement légal" de l'argent du contribuable. Mais quel homme politique, président ou député aura-t-il l’honnêteté et le courage de mettre fin à ce scandaleux loi ou au moyen demander qu'on l'encadre et que des compte soit rendu sur utilisation de ces fonds?



    "On ne coupe pas l la branche sur laquelle on est assises" vous diront-ils car chacun, chaque politique en bénéficie largement ou espère un jour en bénéficie. Quand à ce qui est moralement acceptable, nos politiciens s'en foutent totalement.

    • Auteur

      Senegal Pays Maudit Wallahii

      En Août, 2014 (14:08 PM)
      et le cretin de mansour sy qui a impatient insulter les pauvres petits fonctionnaires fictifs moins criminel car ne recevant que de quoi alimenter des familles au mois le mois. - comme les bourses familliales que macky utilise pour acheter de nouvelles bases politques


      alors le cretin de mansour sy les appellait: pilleurs de la republique


      finalement les derniers developpement dans ce pays avec succession de revelations et de deballage avant le proces karim et durant le proces karim - nous apprennet que le pillage de la republique se faisait a cout de milliards et de maniere legalisee par les dirgeants les marabouts et la classe politque.


      quel pays de faux. de mensonge. d'injustice


      d'oppression des faibles

      des presque innocents


      et pays de la veneration des criminels economiques a col blanc y compris les presidents les ministres premiers ministres et chefs religieux
    Auteur

    Jiggy

    En Août, 2014 (00:34 AM)
    c'est toujours un plaisir de lire Mr Mody Niang. Tout bon senegalais devrait s'indigner de cette dilapidation de nos deniers publics. Sous le regne du vieux singe, des cheques provenant de pays amis pouvaient alimenter ces fonds et ce n'est rien d'autre qu'une forme de detounement deniers publics car ces cheques devaient etre vires au Tresor Public suivis de Lois de Finance Rectificatives mais a ce que nous sachions, le vieux singe se servait et corrompait tout le monde sauf le pauvre paysan de Fongolemi ou de je ne sais ou. Si nous avons herite la pratique des Fonds Politiques ou Fonds Speciaux de la France, la bonne gouvernance nous recommande de revoir la gestion. A quand un Gouvernement soucieux de nos finances Publiques ? Cette mal-gouvernance touche tous les secteurs de l'economie nationale : les Btp, marches de l'Etat etc ...
    Auteur

    Eh M Faye

    En Août, 2014 (01:00 AM)
    Concernant la légendaire générosité du vieux, c'était plutot une façon très rusée d'entacher tous ses collaborateurs et potentiels successeurs ,qui un milliard ,un autre 2milliards et puis enrichir fortement son fils à couts de centaines de milliards pour que demain c à d aujourd'hui si on s'interroge sur la fortune de Karim,on puisse généraliser en disant comme tout le monde qu'ils sont tous pareils car ayant bénéficié tous des largesses du vieux.Et dans lecadre de ce procès ,ne va.t-il pas comparaitre du fait qu'il est partout cité par tous les prévenus.
    Auteur

    Le Claire

    En Août, 2014 (01:00 AM)
    Maintenant que vous etes assez riches messieurs et dames premiers ministres et ministres venez creer des entreprises afin d'embaucher vos compatriotes. Etes vous aussi sans coeur pour dormir sur ces millliards tandis certains meurent de faim? De grace ecoutez le cris de coeur de ces personnes au fin fond du pays qui sont a la recherche de quelques centimes pour pouvoir exister.
    Auteur

    Le Sn Supporter

    En Août, 2014 (01:34 AM)
    Mon predecesseur eleve le debat, pas d'injure Please.Soit responsable.

    Franchement Mr Niang a touche le vrai probleme du pays''ces soi disants fonds politiques ''.C'est du vol.

    Comment ces milliards devaient etre benefiques pour nos pauvres familles.

    Je pense que c'est la seule bataille a mener maintenant pour se debarrasser de la mal gouvernance, eliminer ces fonds. Les journalistes please c'est ca le debat please conscientiser le peuple sur ca.
    Auteur

    Yéwou

    En Août, 2014 (01:41 AM)
    Mr Niang a écrit en français et nous savons lire. Si ce procès ne concernait que les fonds politiques, nous n'en serions pas lä, a débattre. Il interpelle certes les législateurs sur les fonds politiques et les invitent a revoir leur montant et leur utilisation mais, il demande de façon très limpide, ä la justice de nous éclairer sur les chèques libellés au nom du Sénégal qui ont disparus, et les retraits de Kantoussan et autres courtiers du prince. La stratégie des avocats de la défense a été aujourd'hui, de nous faire croire que, ceux sont seulement les fonds politiques qui ont enrichi le gosse et que ses fonds ont arrosé tout le monde, politiques , marabouts et fonctionnaires. Seulement, quand le vrai procès va commencer, et que seront étalées toutes ces acrobaties financières, montages de sociétés écrans, transferts de fonds, etc, alors nous seront édifiés. Moi je me demande ce que ce gosse a étudié en finance ? Si c'était son père qui avait fait ça, j'aurai dit ok, c'est la vieille école. Avant c'est comme cela que ça se faisait mais depuis Sep-11, les législations bancaires sont changées. Il y'a certes des espaces free mais c'est juste sur le plan fiscal.
    • Auteur

      @yewou

      En Août, 2014 (13:08 PM)
      yéwou. yéwou nga dé :-)
      le p'tit qui était dans son tunnel pensait qu'il faisait aussi noir dehors :-)))
      "we got him" come disait l'autre....sans quand meme trop déborder....
    Auteur

    Sam

    En Août, 2014 (01:52 AM)
    Vous qualifiez Wade de predateur??? Un peu de respect cher mr le journaliste. Ce que vous devriez dire aux populations est que Wade n'a pas cree ces fonds politiques, ils les a trouves la, et tous ceux qui etaient presidents et leurs entourage en on bien profiter. Demandez a Tanor Dieng, Habib Thiam Diouf et autres. Idy Macky et tant d'autres de l'anciens regime en ont aussi profite. Je ne vois pas pourquoi Karim n'y aurait pas droit dans la mesure ou c'est a son pere dont le Senegal a donne gratuitement ces fonds politiques. Si Macky a 8 milliards en 8 ans seulement au pouvoir et pretend beneficier des largesses de Wade, je ne serez pas surpris que Karim ait plus de 50 milliards pouvant aussi venir des largesses de son pere. Alors arretez de traiter Wade de predateur dans la mesure ou il n'a fait que donner l'argent qui lui appartient parce que le Senegal le lui a donne gratuitement.
    • Auteur

      Papi

      En Août, 2014 (02:24 AM)
      ce dont le pr peut disposer librement c'est son salaire.les fonds politiques ne sont pas destines a enrichir le président:ils sont pour des dépenses imprévu que le budget n'avait pas prévu.
    • Auteur

      Djibo

      En Août, 2014 (09:18 AM)
      sam si on suit ta logique combien de milliards de dollars ont malia et sasha les filles d'obama vu que leur père
      est le président du pays le plus puissant du monde?
      pauvre sénégal avec ce genre de raisonnement on comprend pourquoi nous africains nous avons 3 mille ans de retard sur certain peuple.
    Auteur

    Kampal

    En Août, 2014 (02:30 AM)
    Je suis vraiment déçus par cet homme . A lisant ton texte on se rends compte que c'est idy qui est ta principale cible , alors que macky a été pendant 4 ans 1er ministre puis 1 ou 2 ans président de l'assemblé nationale , donc ce que macky a amassé comme argent dans les fonds politique tu fais semblant de l’omettre .

    Tout le monde savait qu'avant 2000 , il était locataire et tiré le diable par la queue ; au bout de 12 ans il a plus 25 milliards selon certains ou a t'il puisé cet argent ? si tu es honnête réponds a cette question

    Tu ne mentionne pas également que macky a augmenté les fond politique aux environs 10 milliard .

    Vous êtes un homme âgé , donc dites la vérité aux gens si c'est cela votre motivation , mais comme macky est parent peul ce raisonnement ne surprendra personne .

    Tous ceux qui ont souhaiter la suspension de ces fond politique à l'époque de Wade , ferment les yeux , des gens comme toit , niass , tanor ,penda mbow latif ... " j'écris vos nom en minuscules parce que vous ne représenter rien pour les sénégalais sinon d’éternels opportunistes
    • Auteur

      El Indignado

      En Août, 2014 (04:43 AM)
      ce texte ne vise aucunement idy,il a ete cite comme macky parce qu'ils ont ete premier ministre de wade,il ne faut pas etre susceptible,le texte est assez clair et facile a comprendre,mais vu ton niveau de français,ça ne m'etonne guere que tu n y arrives pas.
    • Auteur

      Asterix

      En Août, 2014 (12:10 PM)
      @ kampal

      si tu vois que mody niang s'attaque à idy c'est juste que les faits montrent qu'il est l'homme politique le plus tortueux de la scene politique senegalaise depuis l'independance.

      on ne peut oublier ses méfaits du temps de sa toute puissance. et c'est pas 2 versets et 1 hadith qui changeront cette perception des senegalais.
    Auteur

    Marie Fall

    En Août, 2014 (02:36 AM)
    Il n'y a qu'au Sénégal que l'on a autant d'opacité dans la gestion des deniers publics avec des fonds politiques, des caisses noires mais aussi des ministres-conseillers et des conseillers officiellement officieux.



    C triste.
    • Auteur

      Marie Fall

      En Août, 2014 (02:43 AM)
      salut niaf. tu es rare à la station seneweb ces derniers temps. j'espère tu n'es pas sous le coup de la censure comme me le fait subir seneweb.
    • Auteur

      Niaf

      En Août, 2014 (02:48 AM)
      seneweb ce n'est pas un site d'info, c'est satanweb. le problème c'est comme ils se sont levés les premiers, ils ont le monopole de la webcom au sénégal et ils ne sont préoccupés que par leurs intérêts
    Auteur

    Xxx

    En Août, 2014 (03:11 AM)
    Comment se fait il que tous les 1er ministres soient milliardaires avec Wade à l'exeption de Soumare et Mme Boye. La reponse les uns sont des politiciens membres du PDS, les autres des cadres supérieurs avec des principes républicains.

    Notre problème au Sénégal ceux sont les politiciens professionnels, ils font de la politique n'ont pas pour trouver et régler nos problèmes mais pour une ascension sociale.
    • Auteur

      @xxx

      En Août, 2014 (13:11 PM)
      tellement vrai mon cher!! rien que des voleurs prêts à chiper tout ce qui ressemble à de l'argent.
    Auteur

    Lam

    En Août, 2014 (03:20 AM)
    Il faut a un moment donné que chacun assume sa responsabilité,au sénégal tous les accusés de détournement et d'enrichissement illicite nous répétent la meme chose,ils disent tous qu'ils en ont profité de la générosité de Wade,alors ma question serait pourquoi ne serait il pas temps de convoquer ce vieux détracteur pour que justice et réparation se fassent,au nom de quoi il ne serait pas justiciable,et au nom de quoi tous ces accusés au lieu de se défendre se refugient derriére le vieux?les fonds politiques c'est une facon de nous leurrer car ils ne peuvent pas dire qu'ils détourné l'argent du contribuable mais nous savons tous que leurs fortunes seraient illicites
    Auteur

    Breakdancer

    En Août, 2014 (03:56 AM)
    quel credit accorder à mody niang?VIEUX PRESIDENT?VIEUX PREDATEUR?est ce que ce nest pas simple de dire:ancien president,president wade,me wade ou abdoulaye wade?VS etes du 3è àge,vous etes trop noir,vs n'avez pas toutes les vertus et les autres tous les pechés et pourtant on ne vous qualife pas,je vous demande juste de faire vos analyses et critiques dans le respect et la dignité des personnes,je vous lis souvent,mais ce qui me gene,c'est de vouloir trop donner de leçons comme si vous etiez DIEU,c'est à dire comme quelqu'un qui ne fa it JAMAIS d'erreurs.d'accord pour la crtique,mais ne montrez votre aversion,c'est trop flagrant.En faisant allusions à votre peau et à votre àge,c'etait juste pour montrer que certains qualificatifs sont nuls et sans interet
    • Auteur

      Asterix

      En Août, 2014 (12:44 PM)
      un prédateur est un organisme vivant qui met à mort des proies pour s'en nourrir ou pour alimenter sa progéniture.

      je trouve que le terme prédateur est trop faible au vu des crimes et délits de wade!!!
    Auteur

    Thier

    En Août, 2014 (07:52 AM)
    il faut vois les choses en face, le redacteur a cite Idrissa , parceque c'est ce dernier qui parlait en donnant des exemple, maimtenant ce qu'il faut dire aux senegalais de refaire un autre 23 juin devant l'assemblée nationale pour barrer la route aux soient disant represantant de peuple de ne plus voter ce chapitre qui ne profite pas au peuple et imposer au detenteur de ses fonds de rendre compte à la fin de chaque année budgetaire un etat de cet argent avant le vote du prochain budget, les senegalais peuvent s'imposer, qu'ils le faisent et que ça soit inscrit sur les reformes à venir, merci
    Auteur

    Barrro

    En Août, 2014 (08:19 AM)
    mody, t as oublie ca ;

    La question du journaliste du magazine Foreign affairs a été fermée voire ferme. «N’est-il pas vrai que tous les politiciens, vous y compris, ont bénéficié de la corruption sous Wade ?», a demandé au Président sénégalais Macky Sall l’interviewer du bimensuel américain lors d’un entretien réalisé à la veille de la venue du Président Obama à Dakar. Le président de la République du Sénégal n’a pas été aussi catégorique dans sa réponse. «En ce qui me concerne, j’ai bénéficié de privilèges liés à ma position de Premier ministre puis de président de l’Assemblée nationale. Ce qui est tout à fait normal», a-t-il répliqué. Macky Sall de préciser que ces privilèges n’ont rien à voir avec le détournement de deniers publics ou la corruption. Le chef de l’Etat n’écarte point que son patrimoine puisse faire l’objet d’enquête un jour. «Lorsque vos revenus justifient vos biens, il n’y a pas de problème. Ce n’est pas ce qui est en cause. Ce qui est combattu, c’est l’accumulation de biens qui n’ont rien à voir avec des sources légales et légitimes de revenus, y compris les miens quand j’étais avec le Président Wade», déclare encore le chef de l’Etat.
    Auteur

    Modrrr

    En Août, 2014 (09:19 AM)
    Mody niang nourrit une haine viscérale contre idy et wade
    Auteur

    Ananymous

    En Août, 2014 (09:31 AM)
    Mody NIANG ne peut pas se départir de sa haine viscérale envers le plus grand président du Sénégal qu'est Me Abdoulaye WADE. Celui qui a fait entrer le pays dans l'ère de la modernité.

    Auteur

    Mr Diop

    En Août, 2014 (09:42 AM)
    Attention !!!! Arnaque.



    Le chef de village de Sendou vend un terrain a plusieurs personnes en meme temps.

    Faites attention.



    wa salam   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :dedet:  :down: 
    Auteur

    Bounkhatab

    En Août, 2014 (09:46 AM)
    Moi , dans les ecrits de Mody Niang, je ne vois ni haine , ni aversion contre qui que ce soit.Si les lecteurs ne sont pas degoutes par l'usage des fonds politiques par Wade ou les autres presidents de la republique du sengal, c'est qu'ils ont perdu le sens des valeurs.

    Personne ne pourra me faire croire que les fonds politiques sous nos cieux ne sont pas des vols et detournements odieux.Car un president de la republique qui vole merite la prison.Wade devait etre arrete parcequ'il est le principal predateur.Etant un lache , il laisse son fils payer a sa place.
    Auteur

    Ifambondi

    En Août, 2014 (10:04 AM)
    Je pense qu'une contribution doit etre juste , quand on decide De rappeler l'histoire des fonds dits speciaux et politiques ,I'l faudra faire honnetement sa genese sans essayer de pervertir le contenu de senghor, a abdou diouf,wade a maky de,650millions,2milliards ,8milliards, avec maky c'est meme monte jus qua 12milliards a Un certain moment l' usine De normamdie de senghor, a aux maisons de beverly hills California et major d'espagne de abdou diouf en passant par l enrichissement de tous les hommes politiques et citoyens qui ont beneficies des largestes de wade,actuellement des fond distrubuer aux hommes autour de maky aussi





    Auteur

    Jokko

    En Août, 2014 (10:34 AM)
    Ce Mody Niang serait beaucoup plus pertinent et juste s'il désignait la fortune de Macky Sall dont il a "bénéficier " avec le régime du "grand prédateur "  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">   :down:  :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Caporal

    En Août, 2014 (10:36 AM)
    Comment des gens qui ont fait la meme chose que karim wade peuvent le défendre franchement je n arrive pas à comprendre cela.
    Auteur

    Lo

    En Août, 2014 (10:59 AM)
    dire que c'est un intello qui a produit un papier aussi leger.Si tu as un probléme avec les wade sois courageux et gentle en les affrontant les yeux dans les yeux,autrement comment peux -tu parler de fonds politique en ignorant senghor et Diouf ;;;;;tanor .ton analyse est réductrice et sélective a tel point qu'il inspire pitié .

    Mais pour qui tu te prends pour passer tout ton temps à ne critiquer méchamment des personnes qui au moin ont laissé des actes indélibiles méme s'ils ont commis certainement des erreurs ;;;;

    Qu'as- tu fait toi,qu'avez-vous produit?De quelle légitimité pouvez vous prévaloir....

    La critique est aisée et seuls les laches comme toi s'y emploient pour tenter de salir l'honnaribilité des gens.Reposes toi cher aigri,malhonnéte et ....

    Quand tu dis que wade ,sindjeli a fait appel à toi;on se tort de rire peut-étre c'est de là que provient ta haine pour avoir de te rappeler.

    Va VA RIDICULE VIEU SANS CHEVEUX ET SALE MEC
    • Auteur

      Ya Xamadi

      En Août, 2014 (13:53 PM)
      bou ma roussoul wone lecteurs yi, dina dieul sa bene tankou yaye taak ko ci poteau lamp,dieulaat benen bi taak ko ci benene poteau,dieul bene barre de fer tangal ko ba mou khonk tiour ,ni ko mentegne ci deudieuw ndeye,fi kene doufi saaga kene,niak yaar
    Auteur

    Nts--

    En Août, 2014 (11:06 AM)
    Merci Mody NIANG.

    Il est évident que des chèques et virements destinés au peuple sénégalais ont été détournés et empochés par des individus proches de Abdoulaye WADE et par lui même.

    Les fonds politiques doivent être réduits. Ils sont plus élevés au Sénégal qu'en France (5ème puissance mondiale).

    Ce n'est pas du tout de la bonne gouvernance.





     :sn: 
    • Auteur

      Abdoulaye Seck

      En Août, 2014 (19:11 PM)
      d'accord avec m.mody niang pour condamner les pratiques delictuelles de wade et famille
      1/ le cheque de taiwan vire par wade en chypre puis retourne au pays apres denoncition
      2/ la contribution de 1 milliard d'un pays ami pour le fesman empochee par wade
      3/ l'achat d'un terrain a yoff avec des fonds doutes cash voir explications de serigne mbake ndiaye
      4/les terrains de l'aeroport brades au profit du responsable de la construction de la mosquee de massalikou
      au total le principal responsable des dilapidations est tout designe
    Auteur

    Rimbakh

    En Août, 2014 (11:32 AM)
    lorsqu'un pseudo intellectuel fait la leçon de morale à ses compatriotes certainement les honnêtes gens tapent sur leur tête à cause du bourdonnement des mensonges et de la masturbation d'un esprit haineux qui n'a jamais pardonné au plus grand vieux prédicateur sa mise à l'écart après la deuxième alternance pour des histoires de pé:::::

    En 2000 les fonds politiques tournaient autour de 400 OOO OOOfrscfa en ce moment le budget du Sénégal était de 450 milliard .En trois ans ce même budget est passé de ce montant à 1800 milliard.

    Dans une démocratie ,comment un citoyen respectueux des fondements de la République peut il décrier la souveraineté de l'Assemblée nationale. A ce niveau la question qui mériterait d'être posée est celle-ci: pourquoi ces fonds n'ont jamais été gérés par Wade comme le faisaient les deux premiers présidents?

    Voilà la réponse Papa m'a donné Tonton m'a donné/

    L'autre amalgame honteusement distillé est de vouloir démonter la séparation du trésor public des fonds politiques pour ainsi parler de détournement de chèques au nom du Sénégal .Mr Niang à chaque fois que vous roulez vos fesses pour aller à la banque faire des découverts et l'obtenir c'est parce qu'il existe des disponibilités venues d'ailleurs/

    Ainsi à contrario comment comprenez vous la gestion des 7 milliards de taiwan gracieusement offerts à Wade et qu'il avait remis à l'actuel Président pour appuyer les ministères les plus démunis? En ce moment certainement le vieux prédicateur n'avait plus de dents pour croquer. Il fallait aussi avoir l'honnêteté de dire aux sénégalais que jusqu'à présent il n'existe aucune papier comptable relatif à l'utilisation de cet argent.

    Maintenant tu as raison de parler de la suppression de ces fonds lesquels après avoir renforcé des P M renforcent aujourd'hui une Dynastie .Celle-ci nous coute au moins 500 millions par mois

    Je termine pour demander aux responsables politiques du PDS de prendre en charge ce procès et de savoir bien que c'est Karim qui est dans le box mais qu'ils jouent eux aussi leur crédibilité. Par ces temps qui courent des rapports et articles de presse pour noircir la famille Wade sortent de partout .Il faudra faire face et répondre coup par coup et s'il le faut installer à votre permanence une cour de déballages pour la bataille de l'opinion publique. Après 12ans de pouvoirs on a forcément des choses à dire/
    • Auteur

      Logique Pour Logique

      En Août, 2014 (16:04 PM)
      suivant votre logique on se rend compte que:
      - le budget a été multiplié par 4 (passant de 400 milliards à 1800 milliards)
      - les fonds politiques ont été multipliés par 20 (passant de 600 millions à 8 milliards)
      dans cette période on voit que les vitesses d'évolution de ces deux indicateurs ne sont nullement comparables.
      je pense qu'il n'y a pas à voir dans les écrits de mr niang que de la haine. son article doit nous interpeller sur la manière de nos gouvernant à gérer nos richesses de senghor à sall
    Auteur

    @ Bounkhatab

    En Août, 2014 (11:41 AM)
    @ bounkhatab, vraiment vous êtes injuste et lâche en même temps :

    1) veuillez expliquer à quoi servnt les fonds politiques votes par l'Assemblee Nationale ?

    2) pourtant depuis deux ans et demi (2,5 ans) ces fonds dont utilises par un autre président et vous n'en dites rien ? Donc l'actuel vole et mérite la prison au même titre que son prédécesseur ?

    Prière taire votre rancune haineuse et mensongère.
    Auteur

    Nar

    En Août, 2014 (12:00 PM)
    il faut parler de developpement et de creativites , c est mieux .le president wade a fait son temps , il sera parmis les meilleurs pour notre cher pays
    Auteur

    Reetaane

    En Août, 2014 (12:20 PM)
    Donc si je comprends bien ce texte. Le problème du Sénégal , c'est Wade Pére. C'est lui qui en 12 ans a distribué les derniers publics a sa famille, ses proches collaborateurs, ses marabouts et ses griots. Il doit etre poursuivi pour haute trahison. Je comprends maintenant pourquoi il voulait s'accrocher au pouvoir.
    Auteur

    Joobajubba

    En Août, 2014 (12:37 PM)
    Hé... Laissez Mody Niang tranquille... C'est un intellectuel très honnête et qui aime son pays... Parmi ceux qui râlent qui peut relever une contre- vérité dans ce qu'il écrit? Si Karim est jugé aujourd'hui, la faute incombe personnellement à son père... Ministre du ciel et de la terre! Mon oeil...! Merci Mody de nous rappeler cette période douloureuse pour le Sénégal :sad: 
    Auteur

    Rêveurs

    En Août, 2014 (12:58 PM)
    L'analyse est incomplète. Vous nous étonnez sur plusieurs points dont:"Huit milliards (8) de francs Cfa de fonds annuels, c’est exorbitant pour le petit Sénégal" et ensuite vous ajoutez:"les milliers de milliards qui ont transité par ses nombreux comptes et qui proviendraient de chèques libellés au nom de l’Etat du Sénégal". Notre pays est-t-il riche ou pauvre? pour le reste d'accord pour encadrer les fonds politiques sur le montant et l'utilisation. Mais voter un budget à la discrétion du président et contester l'utilisation qu'il en fait ou l'utiliser pour le discrediter, quand même! En plus ne chargez pas wade et Idy pour ne rien révéler de ce que vous savez et que nous savons sur l'actuel locataire, c'est pas du parti pris, mody? Nous avons beaucoup de chemins à parcourir, dans certains pays on est passé par des guerres meurtrières pour y arriver alors le service que nous pouvons rendre aujourdhui c’est un cheminement sincère basée sur la vérité et des propositions patriotiques sans hypocrisie.
    Auteur

    Bounkhatab

    En Août, 2014 (13:08 PM)
    post 26, les fonds politiques ne servent pas a enrichir les allies et parents bien que cela soit vote a l'assemblee nationale..Si vous avez bien lu mon commentaire vous verrez que je parle de tous les presidents de la republique.

    Alors pourquoi l'injure va la bouche pour argumenter ?
    Auteur

    Weuzeba

    En Août, 2014 (13:54 PM)
    les fonds politiques n ont aucune utilite au senegal,il faut les supprimer,dans les pays riches et developpes comme la france,ces fonds servaient à financer des actions barbouzardes ,et aussi servaient à destabiliser des regimes hostiles en toute opacité,d'ailleurs à son arrivee à matignon JOSPIN les a supprimés,c est une honte dans un pays comme le senegal que le contribuable finance ces fonds de la corruption!!
    Auteur

    Abel

    En Août, 2014 (14:52 PM)
    Oui Bravo un vrai texto d'intello sans partie prise .Mais comme le prèdateur a fait plein de riche tu vas subir la foudre dans le web .Tinkiet la véritè triomphera .Bravo Mody
    Auteur

    Fan De Modou Niang

    En Août, 2014 (14:53 PM)
    Mody Niang est vraiment malhonnete. Dans tout son texte il essaye seulement de mouiller Idrissa Seck alors que celui ci n'a jamais déclaré s'etre enrichi avec les fonds politiques ( il a dit que la part des fonds politiques que le president lui a dit allouée a servi a renforcer ses moyens politiques c'est a dire a faire de la politique), habite toujours la meme maison avant et apres l'alternance, n'a jamais été president de la republique et donc n'a jamais été l'ordonnateur et responsable de l'utilisation des fonds politiques, a été le premier politicien a poser le débat sur la réglementation et la déclassification des fonds politiques.

    Pendant tout ce temps il parle du montant des fonds politiques de Diouf, Wade mais oublie sciemment, lui qui est une encyclopédie des journaux, de dire que les memes journaux qu'il cite ont dit que Macky sall entre avril et decembre 2012 soit 9 mois a consommé 10,5 milliards de fonds politiques battant les records établis par Wade.
    Auteur

    Djomi

    En Août, 2014 (15:20 PM)
    Vieux aigris! Tu n'as toujours pas encore compris que le Vieux fut une bénédiction pour le Sénégal! Vous comme moi aviez vécu le régime Socialiste du temps des Sakho / Loum, des plans d'ajustement structurels, des Paysans saupoudrés de produit chimique, de famine dans le monde rural, de disette, de manque criard d'infrastructures où les seuls bâtiments dignes de ce nom dataient de Mathusalem, voire des colons!!! Les Grandes Réalisations d'alors étaient les Moulins offerts à des partisans et des forages dans certains patelins à dominance socialistes!!



    Notre mémoire est encore fraiche des diatribes de Diouf conte SA jeunesse malsaine, des complots contre ces Sénégalais tués dans les geôles sans qu'aucune Télé, ni Radio n'en parle car c'était l'ère de l'unique Rien Tous les Soirs et de sa Radio Télé bidon RTS!!



    Wade nous a sorti de l'obscurantisme érigé en réglé par le pouvoir d'alors, libéralisé les média pour donner une liberté d’expression certaine aux Sénégalais après qu’ils furent aphones pendant des décennies sous les socialistes !! Et c’est par dizaines, voire par centaines que naissent chaque jour des partis politiques car M° aura remodelé notre Démocratie pour la rendre aussi belle belle que celle des Pays Occidentaux!! Remis notre économie en marche, permettre à tout entrepreneur de développer son activité grâce à une politique incitative alors qu'au temps des socialistes seuls les barons socialistes avaient droit au chapitre!!



    M° Wade a démocratisé la Richesse (Sic) dans les milieux pauvres au Sénégal, avec la naissance d’une classe moyenne qui a accès à tous les biens de consommation rendus accessibles à tout le monde (dans chaque maison il y a une Télé, un réfrigérateur des matériels Hi-Fi, un semblant de bien-être) ce que n’avais que les barons socialistes du temps de Diouf !!!



    Je suis d’accord que TOUT ne fut pas beau sous M° Wade, loin s’en faut ! Cette soudaine embellit s’est accompagné de vautours qui ont rôdé autour du vieux, l’entrainant dans des combinaisons qui n’ont pas toujours été heureuses pour le Sénégal… Des gens affamés se sont accaparés d’une partie des richesses, des prévaricateurs, des détourneurs et des bandits à col blanc se sont invités au banquet, transformant ce qui commençait à prendre la forme d’un pays émergent en pays rempli de mafieux et d’opportunistes !!!



    M° Wade s’il avait pu se séparer de ces personnes ou s’entourer de réelles compétences intègres aurait pu faire un Président remarquable et remarqué en Afrique tant sa vision ses capacités à innover sa perspicacité et son envie de marquer son ère d’une marque indélébile fut grand !!



    J’aimerais retenir de lui qu’il nous a décomplexé des Occidentaux, les préférant à un échange Sud-Sud empreint de cordialité, de respect mutuel, dans une dynamique Win -Win. J’aimerais garder de lui l’image de ce visionnaire qui nous a séduits et malgré son âge il a su vivre avec son temps faisant de notre Pays le hub du développement des TIC s en Afrique et une plateforme incontournable dans la diplomatie mondiale !!!





    Auteur

    Archivexeme

    En Août, 2014 (16:11 PM)
    Un tout petit peu de logique. Si Karim vole, et de façon aussi flagrante que le dit la presse (cad prête nom et action en milliards), il serait le plus idiot de la planète terre, son père avec lui.

    Rappelez-vous que c'est en 2002 que la presse a commencé à être instrumentalisée contre lui. Première accusation : être le propriétaire des Call-Center qui essaimaient dans Dakar. C'était en vogue, les Call-Center. Ca valait des milliards, dans les rêves. C'est à la même période que le journal Le Nouvel Economiste de France a été lancé sur Karim. Accusation; Partenariat avec des marocains (déjà ?) pour acquérir la Sonatel. Aujourd'hui, il est tentant de voir France Telecom (futur acquérir derrière ces médias). A la même période Latif commence sa série de livre sur la famille Wade.

    Trop tôt, déjà, Wade et famille ont été avertis que le seul axe sur lequel ils seront attaqués sera l’accusation de vol. Wade a été au pouvoir dix ans après. Et durant ces dix ans, il a eu chaque année une caisse noire en milliards pour laquelle la loi dit qu’il peut en disposer comme bon lui semble, sans avoir de compte à rendre à personne. Même Idrissa Seck a eu à se justifier par le pouvoir discrétionnaire de Wade qui lui a permis de racheter des âmes avec les fonds politiques, même Macky a eu à se justifier par des dons de Wade parmi ses 8 milliards. Question : qu’est ce que ça couterait à Wade de mettre une dizaine, une vingtaine, une centaine de milliards de côté pour son fils, de la façon la plus légale puisque la loi dit qu’il peut en disposer comme bon lui semble ?

    Si Karim vole, s’il n’est pas le plus idiot de la terre, alors, il faut m’expliquer comment quelqu’un qui peut ramasser légalement de l’argent puisse préférer sauter en parachutiste, de nuit, depuis une montgolfière, pour passer à porter de main d’un balcon d’un étage pour y voler un porte monnaies qu’il a entrevu. Simplement illogique.

    Si Karim vole, s’il n’est pas le plus idiot de la terre, alors, il faut m’expliquer comment un voleur, face au propriétaire qui crie « Au voleur » avant même quoi que ce soit, que ce voleur finisse quand même par voler et garder le produit là dans la maison du propriétaire.

    Xeme vous dit, en un mot comme en mille qu’il faut être extrêmement borné pour croire à ce qui est écrit dans la presse sénégalaise ces dernières années.

    L’attitude intelligente serait de se demander : qu’est ce qu’on travaille dans mon cerveau et pourquoi ? Même si on n’a pas la réponse, se poser la question, c’est déjà être intelligent.
    Auteur

    Archivexeme

    En Août, 2014 (16:13 PM)
    qu’est ce que ça couterait à Wade de mettre une dizaine, une vingtaine, une centaine de milliards de côté pour son fils, de la façon la plus légale puisque la loi dit qu’il peut en disposer comme bon lui semble ?

    Si Karim vole, s’il n’est pas le plus idiot de la terre, alors, il faut m’expliquer comment quelqu’un qui peut ramasser légalement de l’argent puisse préférer sauter en parachutiste, de nuit, depuis une montgolfière, pour passer à porter de main d’un balcon d’un étage pour y voler un porte monnaies qu’il a entrevu. Simplement illogique.

    Si Karim vole, s’il n’est pas le plus idiot de la terre, alors, il faut m’expliquer comment un voleur, face au propriétaire qui crie « Au voleur » avant même quoi que ce soit, que ce voleur finisse quand même par voler et garder le produit là dans la maison du propriétaire.

    Xeme vous dit, en un mot comme en mille qu’il faut être extrêmement borné pour croire à ce qui est écrit dans la presse sénégalaise ces dernières années.

    L’attitude intelligente serait de se demander : qu’est ce qu’on travaille dans mon cerveau et pourquoi ? Même si on n’a pas la réponse, se poser la question, c’est déjà être intelligent.
    Auteur

    Interloquee

    En Août, 2014 (16:35 PM)
    Mody Niang, nul besoin a vous de qualifier le President Abdoulaye Wade de PREDATEUR, VIEUX PRESIDENT, VIEUX PREDATEUR etc…Cela enlève tout le sérieux de votre analyse et vous rend biaise, épidermique et inutilement belliqueux au moment ou on attendait de vous une analyse froide. C'est dommage. Vous etes vieux mais impoli, je suis désolée mais je dois vous le dire. Et je suis triste de le dire.
    Auteur

    Le Sérère

    En Août, 2014 (16:56 PM)
    J'ose espérer que Seneweb ne zappera pas mon commentaire.



    Comme à son habitude, Mr Mody Niang a soulevé un problème majeur de la gouvernance du Sénégal. Il a posé un fait et demandé que des mesures puissent être prises pour voir clair dans la gestion de ces fonds par l'Assemblée nationale, par exemple. Il n'y a pas longtemps, il avait posté une contribution dans laquelle il s'interrogeait sur les causes de la mal-gouvernance du pays.



    Cette fois-ci, il parle de faits qui sont une illustration, s'il en fallait, d'une gestion non vertueuse du pays. Tariq Ramadan a dit récemment ceci : "Nous communiquons sur des impressions, des sensations, des faits ou des faits divers, sans développer la connaissance et/ou la compréhension de ces faits. Or le plus important n'est pas de connaître les faits, c'est d'essayer de les comprendre". Mr Niang comprend le pourquoi de certains de ces faits.



    Moi, je rajoute d'autres éléments de connaissance qui permettraient de connaître et surtout de comprendre les faits, il y a celles-ci :



    - les banques qui ont géré ces fonds de la Présidence de la République du Sénégal sont françaises ;

    - dans nos pays où l'on parle le français, même si le « franc des colonies françaises d’Afrique » est affiché comme instrument fiduciaire, en réalité, c’est l’euro qui sert de monnaie d’échange pour les transactions derrière les guichets ;

    - les protagonistes des manipulations des fonds politiques, du moins certains, sont français ;

    - seuls trois des cinq premiers ministres de Wade ont déclaré s’être enrichis à travers ces fonds politiques ou être « enrichis » par Wade ou à travers leurs fonctions ;

    - il est fort à parier qu’aucune action ne sera malheureuse prise, en tout pas par les gouvernants actuels du pays y compris l’Assemblée nationale, pour des raisons d’appartenance corporatiste des uns et des autres.



    Pour mieux appréhender ces quelques éléments d’information, il faut encore aller plus loin dans la recherche de ce qui sous-tend ce qui est. Tant que ces connaissances n'auront pas été portées à la connaissance des populations et des acteurs politiques engagés pour le développement du pays et mus par la satisfaction des besoins des populations sénégalaises, malheureusement, la situation restera en l'état et les faiseurs d'alerte comme Mr Niang continueront d'être vus par la classe des parvenus comme des empêcheurs de tourner en rond.

    • Auteur

      Pacozyy

      En Août, 2014 (18:08 PM)
      qui est le premier à avoir posé le débat sur la réglementation des fonds
      politiques? idrissa seck!!! il faut reconnaître quand même qu'on est entrain de passer à coté de l'homme qu'il faut au sénégal.peace!!!
    Auteur

    Mbar

    En Août, 2014 (17:24 PM)
    mqdou niang n'a qu'un seul sujet à débattre wade rek franchement je ne comprends pas cette aversion envers le vieux
    Auteur

    Kakatar*1

    En Août, 2014 (19:26 PM)
    MERCI MODY MODY NIANG POUR CETTE CONTRIBUTION INTERESSANTE.

    IL NOUS FAUT CRÉER DES MÉCANISMES POUR CONTRÔLER LA GESTION DES BIENS PUBLIQUES

    PAR LES POLITICIENS.

    MERCI MARIE FALL MERCI NIAF !!!!!!!!

    qu´est ce que j´ai écrit de mal pour mériter d´être censuré par satanweb ???????????????



    @Marie Fall

    Salut Niaf. Tu es rare à la station seneweb ces derniers temps. J'espère tu n'es pas sous le coup de la censure comme me le fait subir seneweb.



    @Niaf

    seneweb ce n'est pas un site d'info, c'est satanweb. Le problème c'est comme ils se sont levés les premiers, ils ont le monopole de la webcom au Sénégal et ils ne sont préoccupés que par leurs intérêts



     :sn: 
    Auteur

    Ndiaganiao

    En Août, 2014 (20:40 PM)


    Pourquoi le gouvernement de macky est nul :

    Ce gouvernant ignore que l’intensification de la production au niveau des exploitations agricoles des ménages pauvres;

    la diversification vers des activités rémunératrices, spécialement dans les zones à haut potentiel où se trouve une majorité de pauvres. Le développement de moyens de survie complémentaires - aussi bien emploi local hors exploitation qu’en dehors de l’agriculture - constituera un élément important des programmes de réduction de la pauvreté, spécialement dans les zones où le potentiel est faible. Un effort important devrait aussi être fait en faveur de l’augmentation des revenus des ménages agricoles pauvres.

    Il passe tout leur temps sur la CREI

    Auteur

    Ndiadiaye

    En Août, 2014 (20:42 PM)
    il faut dire à Macky que la priorité pour les éleveurs nomades et sédentaires et pour les agriculteurs éleveurs, y compris ceux des hautes terres, sera de définir et de mettre en œuvre le contrôle des maladies ainsi que des programmes de certification pour l’exportation des animaux vivants et des produits animaux. La CREI est morte
    Auteur

    Guelor

    En Août, 2014 (20:45 PM)
    Le virus de l’Ebola est en train d’affecter profondément les communautés rurales d’Afrique. Il est crucial, à court terme, d’arrêter sa dissémination par des campagnes d’information et par la fourniture de préservatifs bon marché. Il est aussi nécessaire d’aider les communautés rurales dans leur assistance aux malades. Dommage il fait du procés de Karim WADE sa priorité
    Auteur

    Protection

    En Novembre, 2014 (14:28 PM)
    1milliard pour les fonds politiques bien que de trop pourraient être vote par l assemblée pour le PR.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email