Mardi 19 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Le prochain étudiant tué le sera en 2021, par Mamadou Sy Tounkara

Single Post
Le prochain étudiant tué le sera en 2021, par Mamadou Sy Tounkara

Trois étudiants ont été abattus par balles réelles dans les campus universitaires par les forces de police entre 2001 et 2018 ; ce qui fait une moyenne d'un mort tous les cinq ans et demi. Et, si on apporte la correction que les deux derniers étudiants tués le sont en l'espace de quatre ans (2014-2018), le prochain sur la liste le sera très probablement en 2021, au plus tard. Il n'y a aucune divination ni lecture de cauris, c'est juste du bon sens.

Et que personne n'en soit surpris, les mêmes causes produisant toujours les mêmes effets, aucune touche cosmétique (limogeages du recteur et du directeur du CROUS) n'y faisant rien.

C'est tout le système qui est en cause.

Si les meme problèmes et les mêmes mauvaises réponses se répètent depuis tant d'années, c'est parce qu'il y a sabotage ou incompétence ou, pire encore, une combinaison des deux. De simples situations de procédures qui entrainent mort d'homme ne devraient plus jamais se reproduire si on exclut le sabotage et l'incompétence. Seuls le sabotage et l'incompétence peuvent justifier une telle catastrophe répétitive. D'ailleurs, aucune autorité ne démissionne après coup.

L'actuel modèle d'enseignement universitaire du Sénégal est totalement démodé. Hérité de la colonisation française, son contenu et son cadre ne sont plus du tout appropriés aux exigences du savoir, savoir-faire et savoir-être du monde moderne. Les enseignements ne préparent pas aux métiers présents et futurs, les enseignants sont démotivés, le cadre est repoussant, les étudiants en sortent comme s'ils étaient retenus de force dans une grande garderie pour adultes. Ils ne maitrisent ni la langue ni ne sont créateurs, inventeurs, innovateurs, transformateurs, producteurs.

Le modèle des bourses généralisées est né d'une démagogie politicienne et ne tient pas en compte deux paramètres essentiels dans le monde universitaire d'aujourd'hui et de demain : la performance et le financement. 36.000 ou 18.000 FCFA mensuels ne permettent pas aux étudiants de se prendre en charge décemment ni au système universitaire d'être financé pour la mise à jour des programmes, la rénovation du cadre, la recherche-développement et la motivation des enseignants. Ce modèle des bourses est dépassé et doit être remplacé en urgence par un système de prêt-étudiants de trois millions FCFA par an pendant trois ans, ce qui fait neuf millions. A charge pour l'étudiant de rembourser sur dix ans après ses études. L'assistanat crée un état d'esprit régressif et inhibiteur. Il s'agit de créer un modèle universitaire totalement différent du présent.

Les règles d'engagement des forces de police dans les manifestations estudiantines sont aussi dépassées. Tirer à balle réelle sur des étudiants réclamant ce que l'Etat s'est engagé à leur donner est juste inqualifiable. Dans le modèle anglais, seul un policier sur 20 est armé dans le pays, ce qui va jusqu'à donner l'impression que les policiers anglais ne sont jamais armés. On n'y entend pas parler de bavure policière, encore moins d'étudiants abattus à répétition.

Et, bien-sûr, les responsables démissionnent si cela avait le cas.

Il nous faut un autre modèle d'université, un autre modèle de police, un autre modèle de société.

Rita Mae brown : "La folie consiste à répéter les mêmes choses et à espérer avoir des résultats différents".


Article_similaires

33 Commentaires

  1. Auteur

    Anonymath

    En Mai, 2018 (11:52 AM)
    Heureusement qu'il n'est pas scientifique ce Tounkara Ndome. Le "très certainement" m'a vraiment fait rire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (11:58 AM)
      continues à inviter des fous sur ton plateau c'est un art dans lequel tu excelles, lissi dess boy si dougou
    • Auteur

      Momo

      En Mai, 2018 (17:07 PM)
      je trouve son raisonnement bancal!! si on suit ton raisonnement, au contraire, au lieu de 2021, ça peu arriver à tout moment
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (19:37 PM)
      en 1980, un élève dy nom de idrissa sagna a été tué par balle par un flic lors d'une grève des élèves du lycée djignabo de ziguinchor
  2. Auteur

    Khatior-bi

    En Mai, 2018 (12:05 PM)
    Vous n'inventez rien. C'est le systeme que l'on utilise ici au Royaume-Uni. Il est tres decrie car les universites fabriquent de petits adultes avec des idees plein la tete et pas d'experience. Aussi la dette devient comme une epee damocles.

    La seule chose qui compense est que la dette ne commence à etre payee que quand le salaire de l'etudiant atteint un certain niveau. Pour certains elle ne sera jamais payee car le salaire ne pouvant pas le supporter.

    Le prochain gouvernement britannique va resolument abandonner ce systeme.

    Mettez un systeme pareil au senegal et les etudiants, parents inclus, vont assassiner tout president qui serait au pouvoir. Imaginez de retrouver avec dette de 10.000.000 cfa, sans travail, sans revenus et sans perspective future.



    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (12:11 PM)
    avec 36 000 f par mois déjà on en voit qui font tout leur possible pour s'éterniser dans les universités afin d'en bénéficier, que ne verrait-on avec 3 millions de francs par an non remboursables en cas d'échec ou non boulot  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo: 
    Auteur

    Cran

    En Mai, 2018 (12:24 PM)
    Il est fou ou quoi ?



    Plus de 50% de ces étudiants se retrouvent au chômage, en échec, en abandon, diplômés chômeurs, ou simplement avec un salaire inférieur à 250.000f. Très rares seront ceux qui pourront rembourser et encore pourquoi le feraient-ils si la majorité ne rembourse pas ?



    Ton analyse est biaisée. Va jusqu'au bout. Pourquoi sur 3 ans et pas sur 5 ans donc 15 millions à rembourser..



    Ton idée ne fonctionnera jamais au Sénégal. Pire un nouveau business model naitra. Les gens essaieront d'avoir leurs 3 millions pour émigrer ! Ou pour investir dans le commerce, dans le transport ou autre.



    Ce qui peut marcher, c'est de virer tous les vieux genre Moustapha Niasse Tanor, réduire de 2 ans l'âge de la retraite (l'âge médian est de 19 ans !!!!!) et faire en sorte que les étudiants puissent avoir des petits boulots à l'université-même, dans les tribunaux, les hôpitaux, les lycées, collèges et primaires, dans la vie de tous les jours, dans l'agriculture pendant l'été etc... Il faut réfléchir quoi.. Je me demande ce que font nos présidents et CSE à longueur d'année.. Aucune idée intéressante et novatrice proposée..



    Bref, korou diam. Tounkara cette proposition est indigne du niveau d'un prof d'université ! :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (21:02 PM)
      c'est pas interdit d'investir l'argent pour immigrer, faire le commerce ou le transfert...l'essentiel est que cette somme puisse leur faire ouvrir des portes...car tout le monde sait qu’après le travail il est difficile de trouver du boulot!!
    Auteur

    Fatiq

    En Mai, 2018 (12:26 PM)
    EN TOUT CAS SOUS D'AUTRES CIEUX TOUNKARA NE SERAIT PAS EMPLOYE DE MEDIA COMME LE FUT SON BRAVE PÈRE; il n'en a ni la compétence ni le charisme en sus d'être partisan jus'qu'à l'os............
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (12:30 PM)
    Je costate pour le deplorer que Monsieur est mal placé pour diriger des debats à caractere politique à la télé , il en de meme de Allé Niang , ils ne cachent pas leur orientation politique , et cela se manifeste dans ces debats ou ils ne ratent pas une occasion pour faire sentir leur rejet de tout ce qui peut etre en faveur du pouvoir qu'ils combattent ,
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (12:47 PM)
    C'est dommage pour le Sénégal.... n'importe quel taré peut s'exprimer et exposer toutes sortes de balivernes sur les réseaux sociaux... la proximité avec ses invités bizarres a dû altérer ses maigres capacités intellectuelles.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (12:48 PM)
    arrêtez de dire les étudiants ont 36000

    Tous les étudiants à partir de la 5eme année ont 60000f de bourse mensuel. Les journalistes doivent se renseigner moi je suis étudiante en 6eme année j ai 60000f mensuel et rip fallou séne qUE la terre lui soit légère amin
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (12:48 PM)
    arretez de vouloir copier sur l es toubab bordel de merde! ce systeme existe au usa mais le senegal n'est pas les usa
    Auteur

    C. T. Kande

    En Mai, 2018 (13:19 PM)
    J'aime bien la vision moderne de Tounkara. Nos universités sont malades. Le système doit être changé. Il nous faut, comme il l'a si bien dit une réforme profonde pour l'école sénégalaise, de son université en particulier dans le dessein de former des individus prêts à l'emploi. Des étudiants qui sortent des universités capables de travailler parce qu'ils savent s'engager, entreprendre et produire...



    Mais, je me demande bien, comment la formule de Tounkara serait faisable dans un pays comme le nôtre avec un budget qui ne dépasse pas les 4OOO Milliards.



    Ta réflexion est très pertinente, mais il faut nous dire, pédagogiquement comment y aller, comment le réaliser, comment le réussir avec nos près de 173 OOO étudiants, ce qui fera approximativement alors un budget de 1463 MILLIARDS pour chaque trois ans, le 1/4 du budget national. :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (13:23 PM)
    Ce Tounkara nouveau dame de compagnie de macky sall étale chaque jour que Dieu fait sa nullité à travers ces contributions. Vraiment au niveau de l'université qu'il enseigne on doit auditer ses diplômes car il n'a pas le niveau. Je me demande comment quelqu'un qui se dit prof d'université peut pondre une telle contribution dans la presse sans vergogne ni honte. D'abord pour plaire à Macky sall, il qualifie de démagogie la généralisation des bourses alors que cela est née de la revendication des étudiants suite à la mort de balla gaye en 2001 et Wade à acquitter de cette tache sans retard jusqu'à sa chute 2012. Et macky sall arriva, sa première décision c'est la réforme de l'enseignement supérieur et entre autres mesures seules deux sont deux sont appliquées: l'augmentation des inscriptions passant de 5000 à plus de 50000 et la suppression de la généralisation des bourses qu'il est incapable de payer aujourd'hui alors que son prédécesseur s'en est acquitté pendant 11 ans. Tous les posts que j'ai lu sont unanimes que sa proposition est nulle et utopiques dans un pays où les perspectives d'emplois sont incertaines aprés les études en plus qu'on me dise quelle est la banque ici qui va prêter 3 millions par an à un étudiant chose qu'elle ne fait pas pour les travailleurs. Donc ce TOUNKARA VRAIMENT est décevant, il est entrain tout simplement de justifier le poste qu'on lui a offert à l'AEME en essayant de décharger l'état sur sa responsabilité du non paiement à temps des bourses en qualifiant le système boursier actuel d'obsolète. Voilà ces genres de soi-disant intellectuels qui sont nocifs pour le pays car à travers les médias, ils manipulent les gens pour leur propres intérêts.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (13:24 PM)


    la triste vérité , c'est que les bons étudiants partent à l'étranger , dans ceux qui restent une poignée ont un bon niveau et les autres sont nuls , aucune culture , aucune réflexion ...;TRISTE VERITE ! ils annonent le Français , sont incapables de construire une phrase et d'exprimer une idée claire
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (13:25 PM)
    Hé Tounkara, toi aussi, tu souhaiterais que ton fils soit tué en 2021, à qui le souhaites tu donc  :jaaxle:  :interrogation: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (13:28 PM)
    Ce qui me choque au Sénégal c'est la politisation de tout événement. Le problème de l"enseignement se pose partout y compris les pays développés. Un journaliste sérieux s'approche des spécialistes chevronnés et s'informe des politiques mises en oeuvre par des pays au niveau de développement similaire en vue de faire des propositions réalistes au lieu de vouloir jetter la pierre au régime. Il est temps de faire des analyses impartiales faisant ressortir également les efforts déployés et les insuffisances. Au Sénégal tout est prioritaire et le pays ne pas consacrer tous ses revenus à payer des bourses à des étudiants dont le profil ne correspond à aucun besoin.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:01 PM)
    Foulbés où es-tu?
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:05 PM)
    Trop de nullards cartouchards dans des études inutiles pour penser à ça. Trop de social dans la sélection des étudiants qui vont dans les universités, on veut caser tout le monde. Il serait judicieux de créer dans ces établissements des filières pour la formation professionnelle d'étudiants de haut niveau pour les entreprises de construction, de mécanique, de l'agriculture et autres. Vu que les formations ne se font pas dans les universités tous les jeunes les dédaignent ; tous les métiers sont laissés entre les mains d'ouvriers sans aucune qualification pris dans le tas dont le savoir faire laisse à désirer, c'est pourquoi on assiste souvent à des désastres comme des bâtiments en construction qui s'écroulent, des routes qui se transforment en nids de pouls dès les premiers hivernages entre autres.



    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:36 PM)
    "Trois étudiants ont été abattus par balles réelles dans les campus universitaires par les forces de police entre 2001 et 2018 ; ce qui fait une moyenne d'un mort tous les cinq ans et demi. Et, si on apporte la correction que les deux derniers étudiants tués le sont en l'espace de quatre ans (2014-2018), le prochain sur la liste le sera très probablement en 2021, au plus tard. Il n'y a aucune divination ni lecture de cauris, c'est juste du bon sens."



    Ca n'est surement pas du bon sens mais bien une prédiction hasardeuse assez proche d'une divination ou d'une lecture de cauris
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:47 PM)
    On gagnerait à avoir une main d'oeuvre de haut niveau pour accompagner nos ingénieurs, pourquoi les jeunes qui ont fait des études détestent-ils les métiers qui salissent les mains ? :fbcool: 
    Auteur

    Congolese

    En Mai, 2018 (14:53 PM)
    Tounkara, l'idee de faire des prets me semble excellente mais le montant me semble exagere surtout dans les conditions du Senegal. Combien de senegalais qui travaillent gagnent 3 millions par an ou 250,000 par moi???Je doute fort que la moitie des travailleurs senegalais n'ont pas ce niveau de salaire. Alors pourquoi donc un pret-etude au meme niveau que le salaire de la moitie des salaries de notre pays. Cela ne me semble pas realiste. On devrait indexer ce pret sur le SMIG (environ 35,000 FCFA) et definer un seuil de salaire pour les beneficiaires pour commencer a rembourser. Par exemple on pourra dire on commencera a rembourser a partir de 70,000 farncs de salaire in pourcentage de 10% soit 7000 FCFA par moi.

    Wa salam
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:56 PM)
    Wade pouvait se permettre toutes les gâteries parce qu'il possédait des keulous kouss qui pondaient des mallettes de sous, Macky n'en possède pas. :bip-bip: 



    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:57 PM)
    25 ans, une épouse, deux enfants et en 2ème année !!!! Un étudiant modèle ça ? Qui aimerait que son fils à cet âge et avec ce statut soit à cette étape?

    Du vandalisme, voila ce que nos étudiants ont fait à Saint louis et ailleurs. Ayons le courage et l'honnêteté de le reconnaître et de le dénoncer si nous sommes véridiques!!! :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (07:43 AM)
      en europe aux etats unis on apprend jusqu'à plus de 50 ans quand on le peut et avoir les moyens. débarrassez vous de ses idées régressives rétrogrades et complexées
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (14:59 PM)
    En tout cas c'est qu'il faut dire aux étudiants qui se lancent dans des grèves illimitées c'est que le temps perdu ne peut pas se rattraper
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (15:18 PM)
    Dans certaines situations mieux vaut tâter les métiers que de perdre son temps dans des études interminables et inutiles.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
    Auteur

    Karaara

    En Mai, 2018 (15:20 PM)


    Il faut avoir un programme de développement basé sur la productivité. Ecole de commerce, de management, de langue, de droit, que chacun le paie soi-mémé ou s'il peut acquérir les connaissances lui-même, qu'il le fasse et aie le droit de s’inscrire à l'examen. Quant a la science et la technique, on peut donner donner des bourses a conditions d'apprendre a produire le minimum de qualité et contingenter les produits importes, mémé de qualité supérieure. Ainsi cycle après cycle, la production sera améliorer continuellement. Vives les examen avec QCM pour les matières non scientifiques pour contourner les caprices des pseudo professeurs qui exigent leurs points sur les i ou qui veulent un discours différents des leurs mais ayant le sens selon lui
    Auteur

    Laye

    En Mai, 2018 (15:44 PM)
    Très orienté, vous comparez notre police à celle des britanniques on omettant de faire de même entre leur niveau de civisme et le notre, entre leur niveau d'éducation et le notre.

    Là-bas les étudiants ne sont pas armés de pierres ni de gourdins lors de leurs manifestations
    Auteur

    Le Vrai

    En Mai, 2018 (16:05 PM)
    Si on suit la logique de Tounkara, après 2021, l'autre tué sera en 202720. Ensuite, un autre tué en 2031 et enfin 2030; pour ceux qui concerne les années. Viendra ensuite le nombre d'étudiants tué en semestre, puis en trimestre, puis en mois, et jusqu'au tué par seconde.



    A vos calculs!



    Galou scientifique bou dof du ter mouk.





    Le vrai.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (19:09 PM)
    Ces connards doivent arrêter avec leurs "prêts étudiants". L'Etat va prêter aux étudiants de l'argent pour financer leurs études alors que deux choses ne sont pas réglées en amont : 1) la performance et l'efficacité du système d'apprentissage avec tout ce que ces deux notions englobent (surpopulation de l'université à éradiquer, qualité d'apprentissage et d'accompagnement de chaque étudiant loin des normes internationales etc.) et 2) l'emploi.



    Il faut arrêter de vouloir importer des solutions toutes faîtes en provenance d'ailleurs. Tounkara t'as t'on prêté de l'argent pour financer tes études ? Pourquoi vouloir l'appliquer aux autres ?
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (19:52 PM)
    Bravo Tounkara toujours égal à lui-même. Il vient d'exciter les neurones des internautes. Que chacun donne ses idées sur le problème et ne pas s'attaquer à la personne de Tounkara. Vive le Sénégal des idées
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:48 AM)
    Il faut à mon avis admettre à l'université en fonction des capacités d'accueil suivant des critères bien définis qui ne reposent pas que sur les résultats du bac. Le reste des bacheliers devront se débrouiller ou occuper les fonctions subalternes de l'administration.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:48 AM)
    Il faut à mon avis admettre à l'université en fonction des capacités d'accueil suivant des critères bien définis qui ne reposent pas que sur les résultats du bac. Le reste des bacheliers devront se débrouiller ou occuper les fonctions subalternes de l'administration.
    Auteur

    Prteryuyyyy

    En Mai, 2018 (12:05 PM)
    Lol... tounk Ndome....
    Auteur

    Prteryuyyyy

    En Mai, 2018 (12:05 PM)
    Lol... tounk Ndome....
    Auteur

    Grandiaye

    En Juillet, 2018 (16:07 PM)
    FAUT IL PRIVATISER DEFINITIVEMENT L UNIVERSITÉ SÉNÉGALAISE ?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email