Vendredi 18 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Lettre à un frère : Courage cher Mansour, ils ne te lâcheront jamais ! (Par Bara Ndiaye)

Single Post
Lettre à un frère : Courage cher Mansour, ils ne te lâcheront jamais ! (Par Bara Ndiaye)

Cher frère,

Depuis quelques jours, des individus courageusement anonymes se livrent, par voie de presse, à des attaques contre ta personne dont le seul tort est d'avoir la confiance renouvelée de Monsieur le président de la République. Ce sentiment de haine viscérale puisant ses racines dans leur jalousie maladive, trouve sa justification dans cette pensée de Sébastien-Roch Nicolas De Chamfort, journaliste, écrivain et moraliste. Je cite : "Filles de la jalousie, la calomnie et la médisance sont comme la guêpe qui vous importune, et contre laquelle il ne faut faire aucun mouvement, à moins qu'on ne soit sûr de la tuer, sans quoi elle revient à la charge, plus furieuse que jamais." Fin de citation.

Juste après votre reconduction dans le gouvernement, ils ont tenté de t'inventer un ridicule et improbable scandale de corruption, prenant comme prétexte un don de cinq camions de ramassage d'ordures de la ville de Saint-Louis dont tu es le maire. Cette donation d'un partenaire historique de la cité de Mame Coumba Bang est intervenue en novembre 2015, soit près de deux ans avant le lancement de l'appel d'offres pour la phase de pré-qualification relatif au marché de gestion de l'hydraulique urbaine (voir soleil du 9 juin 2017).

Bref, il n'est point besoin de s'épancher outre mesure sur ce détail, parce qu'aucun argument ne saurait les raisonner. Ils savent ce qu'ils cherchent. Ils ont un objectif, comme toujours, depuis 2012. Seulement, à leur funeste projet, il faut opposer cette arme plus redoutable et plus meurtrière que la calomnie, la vérité.

Ce matin encore, je me réveille et constate que derrière la "personne corrompue", se cacherait le dauphin d'un président de la République qui n'a même pas encore fini d'entamer son second mandat.

Cher frère,

En mai 2012, soit un mois après sa prise de fonction, son Excellence Macky Sall met en place la Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale (DGPSN) et te désigne pour la piloter. Cet instrument opérationnel doit être la cheville ouvrière de la mise en œuvre, sous forme de programme, de la bourse de sécurité familiale, engagement phare du candidat Sall et surtout première mesure du premier chapitre du Yonu yokkute intitulé "Mettre fin aux injustices sociales". Pour avoir été un de vos premiers collaborateurs dans cet immense défi, j'ai pu me rendre compte de votre sens du devoir et de la mission.

En juillet 2014, alors que tu as fini implémenter le Programme national de bourses de sécurité familiales (PNBSF), le président de la République vous nomme cette fois-ci ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, avec en toile de fond un constat amer : il y a un gap abyssal dans la couverture des besoins en eau potable des populations urbaines, notamment celles de Dakar.

Cette situation qui découle d'un déficit d'investissements dans le secteur, nécessite à la fois des solutions urgentes et d'autres plus structurelles. C'est le début du processus devant conduire à la mise en œuvre du programme d'urgence de Dakar, de la troisième conduite de Keur Momar SARR, KMS 3 et du projet d'usine de dessalement de l'eau de la mer, des Mamelles.

Chaque fois, c'est l'homme des missions difficiles mais dont on connait l'engagement et la probité morale qu'on sollicite. N'en déplaise à ceux qui ne voient que le beau-frère, c'est incontestablement votre culture du résultat et votre dévouement au Président Macky Sall qui l'emportent souvent sur les autres considérations.

Tes détracteurs, appuyés dans leur sale besogne par des hommes de médias en conflit permanent avec l'éthique et la déontologie journalistiques sont certes très dangereux, mais ne pèseront absolument rien face à ton courage et ta détermination à relever ce nouveau défi de l'équité sociale et territoriale.

J’imagine que, comme Machiavel, tu comprends que la calomnie est comme la fausse monnaie : bien des gens qui ne voudraient pas l'avoir émise la font circuler sans scrupule.

Saches que tu n'as pas que des amis dans ce Système, mais aussi que tu n'y a pas que de francs-tireurs.

Amitiés renouvelées.


Article_similaires

31 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2019 (13:33 PM)
    C'est un corrompu et un voleur , on ne le lachera jamais. Pour tous ses crimes il payera un jour , billahi, Walahi

    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (13:38 PM)
      vraiment j’ai combattu mansou faye à saint louis comme opposant, mais je peux lui reconnaître d’etre sobre et très à cheval sur des principes de bonne gouvernance.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (13:46 PM)
      je pense qu’il faut différencier mansour avec son principal lieutenant à st. louis que je préfère taire son nom et qui devait faire un point de presse pour laver le nom de son patron
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (14:04 PM)
      ministÈre du dÉveloppement communautaire, de l’equite sociale et territoriale
      autres administrations
      – programme d’urgence de développement communautaire (pudc) ;
      – programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (puma) ;
      – programme de modernisation des villes (promovilles) ;
      – délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale (dgpssn) ;
      – commissariat à la sécurité alimentaire
      – agence nationale de la couverture maladie universelle (anacmu).
    • Auteur

      Lol

      En Avril, 2019 (15:16 PM)
      larbinisme quand tu nous tiens...
      au lieu de s'offusquer du fait que macky fait de son beau frère le plus liquide du gouvernement avec des programmes et projets dont le budget cumulé avoisine 1500 milliards, mais non on sort du bois, en se payant probablement un publireportage, pour jouer au petit larbin du dimanche.
      walay karim wade ngen yab..


      niit dafay gueum boppam...
  2. Auteur

    En Avril, 2019 (13:38 PM)
    Oui le négre est foncièrement méchant et couard. Il est partisan du nivellement par le bas et pour cela il utilisera tous les moyens pour détruire son frère qui a réussi. Pour lui, c'est moi ou rien. Voilà pourquoi tous les autres l'ont dominé et dompté comme esclave.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (13:42 PM)
      franchement ceux qui vivent à st. louis , le connaissent vertueux et ne fait pas dans l’achat des militants et dans la gabegie
    Auteur

    Kaizer Sozey

    En Avril, 2019 (13:47 PM)
    Maintenant quand on révèle des choses sur une personnalité ,ses partisans se cache sous une soit disante méchanceté ou jalousie de ses détracteurs.au lieu de le défendre par des preuves.kou critiqué wala dénoncer niouné dafa sokhor,c typiquement africain. Donc ceux qui dénonçait Karim Wade et autres du régime Wade danio sokhorone ? Wakhlene lenen way.
    Auteur

    En Avril, 2019 (13:59 PM)
    Du larbinisme pur et dur, rien de plus.
    Auteur

    J'aime Saint Louis

    En Avril, 2019 (13:59 PM)
    Je ne l'ai jamais vu person in tuiti, en dehors des médiats ! Et lui il ne me connait pas et je n'ai jamais eu à profiter d'un seul iota de ses largesses ! Je ne suis pas politicien ni militant APR. Mais une chose demeure fondamentale selon ma perception et lecture des évenements ! C EST LE MEILLEUR MAIRE DE SAINT LOUIS DES 30 DERNIERES ANNEES. IL A ENGAGE DE FACON PATRIOTIQUE DE MANIERE CHEVALERESQUE DES DEFIS A SAINT LOUIS QUE TOUS LES MAIRES PASSES N ONT OSE FAIRE.

    JE LUI SOUHAITE BON VENT ET BEAUCOUP DE COURAGE !!!! Tous les actes de dénigrements sont purement politiciens et vont pour les échéances des prochaines jouxtes électorales municipales. PERSONNELLEMENT IN CHA ALLAH, PERSONNE NE POURRAIT ME FAIRE DOUTER DE LUI, ET QUELQUE SOIT X JE VOTERAI POUR LA COALITION QUI LE SUPPORTE !

    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2019 (14:02 PM)
    Moi je trouve toutes ces lettres " fraternelles" et "d'encouragement " un petit peu suspicieux.

    Bien sur que les gens critiqueront toujours , a tord ou a raison. Coome dans tous les pays du monde.

    Tout cela ressemble a autre chose hein ...
    Auteur

    12 Avril 2019 à 12:58

    En Avril, 2019 (14:05 PM)
    Soudan du Sud : le Pape embrasse les pieds des rivaux pour encourager à la paix



    Un baiser pour une ère de paix… Dans une scène inédite jamais abritée dans les bureaux du Saint Siège, au Vatican, le pape François s’est livré à un acte d’humilité afin d’encourager les dirigeants du Soudan du Sud à la paix.
    Auteur

    Baralait

    En Avril, 2019 (14:09 PM)
    Alhamdoulilah je rends grâce à mes parents d’avoir fait de moi un homme avec de fortes convictions. Se permettre ce genre de missive relève d’une carence pathologique et d’une bassesse symptomatique de certains africains.



    Monsieur Baralait où je ne sais quoi, ou étais tu quand les sénégalais dénonçaient le super-ministère confiait par Wade à son fils. Où était quand tout le monde se battait au motif que Wade voulait que son fils lui succède. Pourtant Wade ne l’a jamais dit à haute voix et Karim n’a jamais dit aussi qu’il voulait lui succéder. C’est juste qu’on avait des doutes sur les actes que le père posait pour le fils. Quels sont les états de service de ce Monsieur que tu défends avant l’avènement de son beau frère au pouvoir.?



    Monsieur Bara vous dites qu’entre le don et la phase de pré qualification il y a eu pres de 2 ans. C’est 19 mois et non 24 mois mon cher. Encore que tu voudrais nous faire croire que c’est au moment de là pré qualification que le ministre a eu connaissance du dossier ce qui est archi faux. Il y a forcément beaucoup de réunions préparatoires qui peuvent dans de pareils projets s’étalaient sur deux ou plus entre la volonté du président de la république et la disponibilité des ressources pour lancer le projet. Je ne l’accuse pas de corruption mais il faut quand même reconnaître que cette collusion est suspecte encore qu’on voudrait faire porter le chapeau à l’adjoint au maire.



    Bara arrêtez de nous prendre pour des demeurés. Si Mansour n’était pas le beau frère de Maky il ne serait jamais directeur de structure publique dans ce pays à fortiori un ministre. Encore qu’on passe sous silence le népotisme constaté dans les nominations mais surtout avec les ministères de souveraineté.

    On ne peut pas tout dire pour la cohésion de ce pays mais Maky n’est pas un homme bien
    • Auteur

      Verité

      En Avril, 2019 (16:10 PM)
      mais c 'est lui que les sénégalais ont choisi; mansour est ministre et maire depuis 7 ans, aucun scandale ne lui est reproché sauf des calomnies.
      bayi lene sokhor
    Auteur

    Ndella Pene

    En Avril, 2019 (14:28 PM)
    Mansour est un homme qui répond à ses détracteurs par ses résultats le monsieur a complètement révolutionné le secteur de l’eau avec des projets structurants à la base.

    KMS3, le projet de descellement de l’eau de mer qui constitue une ressource inépuisable.

    Mansour est un homme modeste qui connaît ses objectifs et qu’il ne se livrent jamais sur ces genres de discussions de bornes fontaines.

    Le PSE étant un projet de société,un modèle de développement solidaire et intégré d’ou L’importance de la territorialisation des politiques publiques pour lutter contre les disparités démographiques.

    Waw ce Monsieur a du pain sur la planche et c’est un homme de défis donc il a beaucoup plus important que ces balivernes
    Auteur

    En Avril, 2019 (14:32 PM)
    Il faut arreter ce lechage de cul ..les gens sont nommes pour faire leur job et s'ils le font y'a pas a venir ecrire de beaux discours pour le flater at le soir passer pour soi disant le saluer (l'encaisser)....on a tout compris !..un maire qui fait un bon job avec l'argent de nos salaires ..quoi de plus legitimes ?
    Auteur

    Academie Française

    En Avril, 2019 (14:32 PM)
    Article médiocre dans lequel on passe du tutoiement aimu vouvoiement.



    Senghor qui occupa un siège dans notre auguste Assemblée doit se retourner dans sa tombe.
    Auteur

    Samba

    En Avril, 2019 (14:32 PM)
    Arretez le griotisme, si le canal enchaine devoile LA corruption de ce goro du president c est du serieux.

    Ces journaux ne balancent pas du chiffon.

    Il est corrompu ce mansour faye
    Auteur

    Académie Française

    En Avril, 2019 (14:34 PM)
    Article médiocre dans lequel on passe du tutoiement au vouvoiement.



    Senghor, qui occupa un siège dans notre auguste Assemblée, doit se retourner dans sa tombe.

    Auteur

    Hé Bara

    En Avril, 2019 (14:46 PM)
    Tu as été laminé toi Bara dans ton village de Méouane, je dis bien laminé . Alors si tu cherches secours auprés de Marémé Faye Sall, c'est peine perdue. Si le Président te reconduis DG, nous dirons non parceque tu n'es plus légitime pour représenter les populations de Méouane..... Aux locales tu verras
    Auteur

    Moi

    En Avril, 2019 (15:25 PM)
    Mais dans tout ca ou alioune Badara Diop l'idiot.

    Auteur

    En Avril, 2019 (15:26 PM)
    LA JURISPRUDENCE KARIM WADE MEME S IL N A RIEN FAIT RAPPELEZ VOUS DE CE QUE VOUS AVEZ FAIT CE GOS toujours mentir sans la moindre preuve
    Auteur

    En Avril, 2019 (15:32 PM)
    Quelle réussite voler l argent du contribuable sénégalais er parler de reussite est une insulte au gorgolou sénégalais. Ce Mansour ne devrait même pas etre dans le gouvernement si on était dans un pays digne de ce nom mais puique macky et son clan n ont ni moral ni éthique on verra tout sur son regne.Quand au monsieur qui fait du garouwale je ne m attarde même pas sur lui .

    Auteur

    En Avril, 2019 (15:32 PM)
    Quelle réussite voler l argent du contribuable sénégalais er parler de reussite est une insulte au gorgolou sénégalais. Ce Mansour ne devrait même pas etre dans le gouvernement si on était dans un pays digne de ce nom mais puique macky et son clan n ont ni moral ni éthique on verra tout sur son regne.Quand au monsieur qui fait du garouwale je ne m attarde même pas sur lui .

    Auteur

    En Avril, 2019 (15:53 PM)
    Bara Ndiaye, C’est le Canard enchaîné qui en a parlé. Fils de pute va
    Auteur

    Moustaph

    En Avril, 2019 (15:57 PM)
    C est dommage que des jeunes soient obligés de se faire des obligés pour garder des sinécure

    Nit daay gueume boppame
    Auteur

    En Avril, 2019 (16:00 PM)
    Quel larbin!

    Plus de fierté, mon cher!
    Auteur

    En Avril, 2019 (16:58 PM)
    keskil été avant la venue de son beau frére au pouvoir

    je veux savoir
    Auteur

    En Avril, 2019 (17:00 PM)
    NOTRE GORO NATIONAL, koumou nakhari wouteul goro, aux faye salk imbo tous les pouvoirs, kou mér matttal seu bakkane
    Auteur

    En Avril, 2019 (17:37 PM)
    Chaque fois que le pays fait un pas en avant, on couillon nous pond un charabia digne du corbeau et du renard. Fermes ta gueule et laisse Mansour faye himself démentir. Sa personne ne nous intéresse nous voulons savoir la vérité pauvre con
    Auteur

    De

    En Avril, 2019 (17:56 PM)
    C’est quoi son bilan des 7 dernière années pour miriter autant de responsabilités dans ce gouvernement ?

    Ça commence mal pour le grand changement....
    Auteur

    En Avril, 2019 (18:18 PM)
    Faye viral pendant wagane dougoudou wagane wagane Coumba Sandiaye Sache ce que tu es le sang royal ne peut qu'être que Dignite et grandeur Tu ne connaîtra jamais la honte.

    Je sais ce que les chiens aboient LA CARAVANE PASSE. Fais ton chemin tu mériterais la confiance du peuple qui a fait confiance au President Macky SALL. SA confiance est le reflet de la confiance du peuple Senegalais.

    Je te connais pas mais je sais que tu porte le LOURD NOM DE FAYE.

    Signe Abdou FAYE Touba Alieu Touba Senegal
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (19:41 PM)
      allez travailler et gagner honnêtement votre vie au lieu di door rék niaka fayda
    Auteur

    Bouna

    En Avril, 2019 (18:35 PM)
    Tes propos font rire il faut que tu saches que si on était dans une république normale et non une république bananière et un etat wassal jamais le beau frère du président Sall ne serait ministre. il faudraque tu te mettes. en tête aussi que cela prendra fin un jour INSHA'ALLAH.
    Auteur

    Au

    En Avril, 2019 (18:40 PM)
    il a foutu le bordelle a st louis dokhane dibarou diabour rek
    Auteur

    En Avril, 2019 (19:13 PM)
    DES CORROMPUS COMME MACKY ET SES 40 VOLEURS NE DEVELOPPENT JAMAIS UNE NATION MAIS LEUR POSTÉRITÉ
    Auteur

    Bara

    En Avril, 2019 (19:36 PM)
    Bara tu es devenu un véritable lèche-cu juste pour garder ta maison de la presse où ti te sais menacé par les organisations des journalistes qui ne te veulent pas à la tête de la structure. guemal sa bopp té bayi ngéwélégui
    Auteur

    Sentinelle

    En Avril, 2019 (20:29 PM)
    Chiffres surréalistes du compte administratif 2017 et budget 2018 de la Maison de la Presse: Les folies de Bara Ndiaye et ses hommes



    Rédigé par leral.net le Mardi 17 Avril 2018 à 14:37 | | 0 commentaire(s)|



    Chiffres surréalistes du compte administratif 2017 et budget 2018 de la Maison de la Presse: Les folies de Bara Ndiaye et ses hommes







    Difficile de trouver les mots justes pour qualifier les contours du budget 2018 de la Maison de la Presse. Surtout lorsqu’on compare certains chiffres et rubriques du Compte administratif 2017 de ladite boîte.



    En effet, entre 38 millions 300 mille F Cfa prévus pour des Colloques, Séminaires et Conférences ; 200 millions pour le mobilier des immeubles ; alors que 33.376.262 F Cfa ont déjà été injectés, en 2017 ; 60 millions F Cfa prévu pour l’acquisition d’un matériel audiovisuel ; 20.000.000 F Cfa de frais de télécommunications contre 22.375.420 F Cfa, en 2017 ; des « Etudes de faisabilité » évaluées à 40 millions F Cfa ; ainsi que 271.000.000 F Cfa d’ »Appointements et salaires », tout y passe. Révélations autour de chiffres à la fois insolites et surréalistes entre le budget 2018 et le Compte administratif de 2017 !!!



    Les chiffres donnent du tournis ! Et, pas si certain que les adeptes de la gestion sobre et vertueuse goûtent la folie budgétaire de la Maison de la Presse. En effet, SourceA, qui a gratté le vernis qui recouvre le budget 2018 de la Maison de la Presse administrée par Bara Ndiaye, a décidé de plonger ses lecteurs sur des rubriques et montants les une plus insolites et surréalistes que les autres.



    Pour un budget calé autour de 980.000.000 FCF, la Maison de la presse prévoit 20 millions F Cfa pour l’eau et l’électricité. Soit, 17 millions de francs pour le paiement des factures d’électricité et 3 millions F Cfa pour le liquide précieux. Or, votre journal, se fondant sur des sources proches du Compte administratif 2017 des services de Bara Ndiaye, peut écrire, sans courir le risque d’être démenti, que la Maison de la Presse, pour on ne sait pas quelle raison, ne paie ni eau ni électricité. Aussi nul ne comprend pourquoi prévoir, dans la ligne budgétaire de 2018, un montant de 25 millions de francs.



    38 millions 300 mille F Cfa prévus pour des Colloques, Séminaires et Conférences



    Autre ligne qui est de nature à glacer le sang des adeptes de la gestion sobre et vertueuse : les 38 millions 300 mille F Cfa prévus pour des Colloques, Séminaires et Conférences. Ce montant fait d’autant plus froid dans le dos que les Agents en service à la Maison de la Presse ne se souviennent pas avoir, ne serait-ce qu’une fois, pris part à une seule de ces rencontres.



    Autres matériels y/c groupe électrogène à la hauteur de 70.000.000 francs



    Dans la hiérarchie des dépenses prévisionnelles qui se passent de commentaires, figure celle du mobilier des immeubles logée dans la rubrique des dépenses d’investissement. Elle est estimée à 200.000.000 F Cfa. S’ensuit une autre prévision inscrite au registre des inédites : les autres matériels y/c groupe électrogène à hauteur de 70.000.000 francs.



    En 2018, 20.000.000 F Cfa de frais de télécommunication contre 22.375.420 F Cfa, en 2017



    Dans le même sillage, la Maison de la Presse a tablé sur 20.000.000 F Cfa pour dit-elle, faire face aux frais de télécommunication. A cet effet, des personnes interpellées à la Maison de la Presse sont incapables, à l’image de la Rédaction de SourceA, d’éclairer les pans d’ombre qui entourent la dénomination « frais de télécommunication ». Lesquels se chiffraient, un an auparavant, à 22.375.420 F Cfa, si l’on se réfère au Compte administratif 2017.



    « Etudes de faisabilité » évaluées à 40 millions F Cfa



    Autre chose qui intrigue dans le budget de Bara Ndiaye et ses hommes : la rubrique intitulée, « Etudes de faisabilité ». Lesquelles sont évaluées à 40 millions F Cfa. Ni plus, ni moins. Là aussi, certains collaborateurs de Bara Ndiaye, dont nous avons requis les explications, pour davantage comprendre le sens donné à cette rubrique, sont, eux aussi, incapables de nous en dire plus.



    «En 2018, 45 millions F Cfa pour des « Travaux Entretien Bâtiments administratifs » ; engloutis en 2017



    Autre rubrique pour le moins effarante : Travaux Entretien Bâtiments administratifs pour un montant de 45 millions F Cfa. Et interdit d’interdire à plus d’un de se poser des questions, à ce sujet-là. La preuve, selon le Compte administratif 2017, 30.774.870 F Cfa ont été injectés dans cette même rubrique. Concernant le Matériel informatique, il est estimé à 7 millions F Cfa par les services de Bara Ndiaye et Cie. Sauf que, là aussi, nul ne peut vous indiquer, avec exactitude, le sens qu’il faille donner à cette rubrique. Après plusieurs années de fonctionnement, la Maison de la Presse prévoit, dans son budget 2018, du mobilier de bureau d’une valeur de 15 millions F Cf. Pour la Collection d’œuvres d’art, qui existent, déjà, au sein de la Maison de la Presse, le budget 2018 envisage de dépenser 5 autres millions de F Cfa. Quant aux Travaux autres entretien et réparation », 5 millions F Cfa ; autres frais de transports 2.500.000 F CFA ; autres frais de transports 2.500.000 F CFA.



    5 millions F Cfa pour la collection d’œuvres d’art qui existent, déjà, sur place



    Autre motif d’intrigue : après avoir prévu un mobilier de bureau d’un coût de 15 millions F Cfa, Bara Ndiaye et ses hommes « sont sur le point » de se taper du mobilier des immeubles. Le montant prévu parle de lui-même : 200 millions de F Cfa. Fait cocasse : le Compte administratif de 2017 de la Maison de la presse révèle, pourtant, que 33.376.262 F Cfa ont été injectés dans du matériel et mobilier des immeubles.



    200 millions pour le mobilier des immeubles ; alors que 33.376.262 F Cfa ont déjà été injectés, en 2017



    Pendant ce temps, une autre rubrique cristallise, forcément, les attentions dans le budget de la Maison de la presse. Il s’agit de l’intention pour l’Administrateur et ses hommes de se payer du matériel audiovisuel à 60 millions F Cfa. A quelles fins ? Seuls, Dieu et Bara Ndiaye savent. Tout comme, seuls le Tout-Puissant et le maire de Méouane peuvent expliquer le bien-fondé de la volonté de la Maison de la presse de s’offrir du matériel électroménager à 25 millions F Cfa.



    60 millions F Cfa prévus pour l’acquisition d’un matériel audiovisuel, pour lequel 5.599.560 F Cfa ont été dépensés, à en croire le Compte administratif 2017



    Alors que le montant prévu en 2017 pour les appointements et les salaires était d’un peu plus de 229.000.000 F Cfa dans le budget de fonctionnement et qu’au finish, seuls 147.284.522 ont été dépensés, soit 64, 19% voilà que, pour l’année 2018, Bara Ndiaye et son équipe ont voté, cette année, 271.000.000 F Cfa fans la rubrique « Appointement et salaires ». Mais il y a un grand mais, et pour cause. Beaucoup se demandent qu’est-ce qui a dû changer sous nos Cieux pour que Bara Ndiaye et ses hommes veuillent prévoir ce montant colossal, pour les appointements et les salaires ?



    271.000.000 F Cfa d’ « Appointements et salaires », contre 147.284.522, pour l’an passé



    En dehors de cette rubrique de 271 millions de francs, il y a un autre Chapitre et non des moindres qui laisse plus d’un perplexe. Il concerne « Autres rémunérations » évaluées à 31.008.686, lors du budget 2017. Et qui sont chiffrées, pour le budget 2018, à hauteur de 21 millions F Cfa.



    « Autres rémunérations » évaluées à 31.008.686, en 2017 et à 21 millions F Cfa, cette année



    Quant au matériel informatique pour lequel environ 15 millions F Cfa ont été injectés, en 2017, si l’on se fie, évidemment, au Compte administratif de la Maison de la presse, l’Administrateur de celui et son équipe prévoient 7 millions F Cfa, dans le budget 2018.



    Bara Ndiaye à SourceA : « je n’ai rien à dire. Ou plutôt, si je dois rendre compte, je le ferai à qui de droit »



    Pour être édifié sur l’opportunité de certaines dépenses prévisionnelles dans le budget de 2018, SourceA a joint, par téléphone, l’Administrateur de la Maison de la Presse. Mais erreur ! Car Bara Ndiaye a envoyé votre journal se promener en ces termes : « je n’ai rien à dire. Ou plutôt, si, je dois rendre compte, je le ferai à qui de droit ». Mais difficile de lui en tenir rigueur. Car la boîte est traversée par un profond malaise. Avec à la clé, a appris votre journal, le départ de son poste du Directeur des Ressources humaines et du Directeur de la Planification. Après que Bara Ndiaye aura traversé cette passe difficile, SourceA reviendra sur bien d’autres affaires en cours à la Maison de la Presse, dont, notamment, les circonstances dans lesquelles l’un des véhicules de la boite a fait un accident et a détour duquel le chauffeur s’en est tiré avec une fracture.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR