Dimanche 22 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Messieurs les juges, ne ratez jamais ce grand rendez-vous avec l’histoire !

Single Post
Messieurs les juges, ne ratez jamais ce grand rendez-vous avec l’histoire !

Nous ne voulions pas en croire nos oreilles, quand le président Wade étalait publiquement sa fierté d’avoir fabriqué des milliardaires. Il avait donc bien raison et Aïda Ndiongue en est une parfaite illustration aujourd’hui. Nous savions que cette ancienne socialiste reconvertie libérale aux premières heures de l’alternance du 19 mars 2000 s’était enrichie rapidement. Mais, nous étions loin de nous imaginer que c’était à ce point. Aïda Ndiongue, institutrice adjointe de son état, riche de plus de 47 milliards 675 millions de francs Cfa ! C’est quand même ahurissant, renversant, indécent !

Pour ce qui concerne donc l’ancienne sénatrice libérale, la cause est presque entendue. Pourtant, malgré une évidence qui crève les yeux, des individus ont le toupet de  prétendre que la mise en cause était déjà riche à milliards du temps des Socialistes. Le ridicule ne tue vraiment pas dans ce pays. Aïda Ndiongue a déclaré elle-même, en justification de sa honteuse transhumance vers les prairies vertes du nouveau pouvoir libéral, qu’elle n’a jamais rien gagné au Parti socialiste ; qu’elle y a, au contraire, passé le plus clair de son temps à avaler des couleuvres. Aujourd’hui, on veut nous faire croire qu’elle était bien riche avant le 19 mars 2000. La frontière peut être bien et rapidement établie, entre ses supposés milliards d’avant le 19 mars 2000 et ceux d’après, qu’elle a gagnés pendant les douze années du régime libérale. Si elle était déjà riche en milliards, en or et en diamant, elle doit être en mesure de justifier cette fortune devant le juge, d’indiquer au moins la banque où c’était gardé. Une telle fortune doit quand même avoir une traçabilité ! Basta !

Pour revenir donc à ses 47 milliards 675 millions, la première question qu’on est en droit de se poser est au moins celle-ci : si Aïda Ndiongue, qui était à la périphérie du pouvoir bleu, pèse plus de 47 milliards – pour le moment –, combien devraient peser les anciens dignitaires du même régime comme Karim Wade l’ancien ministre du ciel et de la terre, Madické Niang le confident des bons et des mauvais jours, Samuel Sarr le « wadiste éternel », le très généreux (vis-à-vis de sa cousine) Oumar Sarr, le tout d’un coup sourd-muet et invisible Me Ousmane Ngom, le jumeau de Karim Wade Abdoulaye Baldé, Abdoulaye Diop dont on ne parle presque jamais, etc ?

Ah ! J’entends déjà de tous côtés des interpellations : « Et Macky ! Et Macky ! » Oui, pendant huit ans, Macky Sall était de la partie. Mais, aujourd’hui, il est Président de la République du Sénégal et, partant, hors de portée de la loi, tant qu’il n’aura pas commis un acte de haute trahison dans l’exercice de sa fonction. Ce qui ne risque pas d’arriver facilement d’ailleurs car, il n’est sûrement pas candidat au suicide politique. En tous les cas, s’il s’est rendu coupable d’enrichissement illicite entre 2000 et 2008, son jour viendra ! Notre pays a atteint un point de non retour, il ne peut plus faire marche arrière. Si Macky Sall s’est enrichi de façon illicite, il rendra forcément compte en 2017 ou en 2022. En attendant – puisque nous ne pouvons pas faire autrement –, occupons-nous des anciens du régime libéral qui sont dans l’œil du cyclone ! Et, dans cette perspective, nous attendons beaucoup de nos magistrats. C’est à eux, et à eux seuls, qu’il appartient de faire la lumière sur toutes les zones d’ombre qui enveloppent la gestion des Wade et de leur clan, comme de tout autre gestion d’ailleurs, s’il y a lieu. La Constitution leur en donne toutes les prérogatives et l’histoire les a en mire. Je ne leur lance ni menace, ni injonction ; j’exprime seulement un souhait, je fais état d’une préoccupation.

Nous les attendons d’abord sur cette affaire rocambolesque de 47 milliards 675 millions d’Aïda Ndiongue. Si l’on en juge par les révélations de Monsieur le Procureur de la République, les découvertes de la justice ne dateraient pas de plus de trois mois, peut-être même de plus de deux. Comment est-ce possible qu’autant d’argent, d’or et de diamant aient été planqués dans un établissement financier sans que les enquêteurs soient au courant ? Quelle est la part de responsabilité de cet établissement financier ? On sait au moins que le ministre Oumar Sarr et ses collaborateurs sont à la base des milliards gagnés grâce aux marchés juteux des produits phytosanitaires liés à l’exécution du Plan Jaxaay

Monsieur le Procureur de la République nous ayant révélé que les derniers milliards et bijoux découverts n’étaient pas liés aux marchés des produits phytosanitaires et autres, d’où viennent-ils alors ? Quels sont les complices – il y en a forcément – qui l’ont aidée à amasser toute cette fortune ? Les milliards qu’elle gagnait dans le cadre des marchés publics que son cousin Oumar Sarr lui offrait sur un plateau d’or et de diamant, elle devait les percevoir quand même au Trésor public, qui lui retranchait directement la Tva. Une telle quantité d’argent versée plus d’une fois à Aïda Ndiongue n’a-t-elle jamais attiré l’attention des responsables du Trésor public, surtout qu’ils devaient quand même bien connaître celle qui l’encaissait ? Apparemment, elle échappait aussi au fisc. Comment les services du Ministre délégué chargé du Budget (la Direction générale des Impôts en particulier) pouvaient-ils ignorer que cette dame, aussi riche, ne s’acquittait pas de l’impôt ?

Cette affaire Aïda Ndiongue est donc, du point de vue du profane que je suis, grosse de questions et loin d’avoir livré tous ses secrets. Il est vivement souhaitable que, pour l’intérêt supérieur de la Nation, la crédibilité de nos institutions et la réputation de notre pays, les juges en fassent toute la lumière. La Constitution nous reconnaît surtout, à nous citoyens, le droit à l’information et nous souhaitons être édifiés, de façon exhaustive, sur ce scandale de la gouvernance libérale, comme sur tous les autres d’ailleurs.

Nos juges devraient aller bien plus loin encore dans cette affaire Aïda Ndiongue et dans d’autres en cours de traitement. Des niches de détournements de deniers publics, de corruption, de concussion, d’abus de biens sociaux, de délits de faux et usage de faux etc, il y en a à foison dans tous les coins et recoins de la nébuleuse gouvernance libérale. Dans le chapitre VI (« Une corruption nourrie et entretenue au sommet de l’Etat », pages 87-158) de mon dernier livre « Le clan des Wade : accaparement, mépris et vanité », j’en ai passé en revue un grand nombre. J’y renvoie le lecteur intéressé.

 Il y a quelques mois, la presse faisait état d’une déclaration du président de la République selon laquelle l’Inspection générale d’Etat (IGE) fouillerait dans la gestion foncière des Wade. Depuis lors, apparemment, rien ne bouge de ce côté-là. En tout cas pas à ma connaissance. Des villas somptueuses avec piscines et de gros immeubles ont poussé comme des champignons et en un temps record dans les anciennes réserves foncières du Cices, des alentours de Kër Góor gi, de la zone de captage, de la Vdn, etc. Il n’y a aucun doute que beaucoup de milliards y ont été engloutis, peut-être blanchis. Tout ou presque se sachant au Sénégal, nombre de ces villas et immeubles appartiendraient à des gens venus de nulle part et qui étaient aussi pauvres que des rats d’église avant le 19 mars 2000. De nombreux propriétaires seraient incapables de justifier les millions avec lesquels ils les ont construits. Ce sont ces gens-là qu’il faudrait identifier et interroger.

Les observateurs les plus pessimistes pensent que la lumière pourrait ne jamais être faite sur cette nébuleuse et inique gestion foncière des Wade puisque, parmi les bénéficiaires, on compte des compatriotes alors haut placés (anciens dignitaires de l’ancien régime et certainement de l’actuel, chefs religieux, magistrats, officiers supérieurs et généraux de nos Forces de Sécurité, etc). Sans doute, est-ce vrai. L’heure est venue, cependant, de mettre tous les Sénégalais, les grands comme les petits, les riches comme les pauvres, au même pied d’égalité. Dans une démocratie, une grande démocratie, la loi n’est pas variable : elle s’applique à tout le monde, avec la même rigueur, la même objectivité.

L’IGE ne peut certainement pas se saisir de cette affaire (délicate) sans mandat de qui de droit. Elle n’entrerait pas, non plus, je crois, dans les prérogatives de la Cour des Comptes qui vérifie les gestions closes. La CREI est tout indiquée, par contre, pour prendre ce problème à bras le corps. Il en est de même de l’OFNAC, dont la mission est de lutter contre la corruption et la fraude, et dont tous les membres sont désormais nommés. En tous les cas, les Sénégalais, qui attendent des résultats probants de la traque des biens dits mal acquis, ne comprendraient pas que l’impasse soit faite sur ces villas et immeubles qui ont poussé comme une génération spontanée entre 2000 et 2012.

Pour conclure sur cette affaire gravissime des 47 milliards 675 millions de francs Cfa qui appartiennent à Aïda Ndiongue (jusqu’à preuve du contraire), elle est gênante, très gênante pour notre pays. Nos partenaires techniques et financiers en particulier, ainsi que les investisseurs potentiels, doivent être ahuris, surpris qu’une dame comme celle-là, loin de l’épicentre du pouvoir, se retrouve comme par enchantement riche à milliards, dans un pays pauvre et très endetté, qui peine sur le chemin de l’émergence. Ils doivent se poser des questions et s’en posent sûrement. Nous avons le devoir de les assurer. Sinon, ils seraient tentés de réfléchir longuement avant de se décider à poursuivre le compagnonnage avec nous. Il nous appartient à nous tous, au président de la République (clé de voûte des institutions) d’abord, aux juges, à la Société civile, au Sénégalais lamda, de travailler, de pousser à ce que cette triste affaire Aïda Ndiongue et toutes les autres liées à la traque des biens dits mal acquis soient menées jusqu’au bout dans la fermeté, la rigueur, l’objectivité et la transparence. Il y va de la réputation de notre pays et de l’avenir (politique) du président de la République.

Dakar, le 18 janvier 2014

Mody Niang, mail : [email protected]


Article_similaires

24 Commentaires

  1. Auteur

    Paco

    En Janvier, 2014 (20:52 PM)
    Macky Sall serait bien inspire sil rendait le terrain que wade lui a offert aux almadies . pour donner le bon exemple.
    • Auteur

      Xeme

      En Janvier, 2014 (22:50 PM)
      pratiquement, dans tous mes textes, j'ai laissé comprendre que je soupçonne fort que le sénégal ne soit tombé dans un piège aux conséquences désastreuses, et pour des années encore. le piège dans lequel est tombé le sénégal des légionnaires est dû au populisme nauséabond qui suinte de tous les actes qu’ils posent. et c'est parce qu'ils ont eu le pouvoir comme à la chasse à battue, à la pêche en eau trouble, ils ont voulu maintenir (et ils sont absolument obligés de le faire) la battue qui excite la haine pour pouvoir justifier les mensonges qui les ont élus. a défaut de pouvoir justifier, maintenir la pression médiatique, par des offres de titres périodiques, chaque titre relançant le débat qui occupe et qui fait oublier le retour de bolloré et l'échec sur toutes les promesses (inutile de faire un listing). mais cette difficulté à faire aboutir les mensonges sur du concret permet quand même au citoyen, quelque partisan qu'il soit, de comprendre que les reproches et accusations ne visent que certaines personnes et elles seules. on peut facilement trouver de l'identique à tout point de vue dans l'autre camp, mais ce n'est pas eux qu'on vise. alors, le grand piège qui est ainsi ouvert est que ceux qui sont actuellement au pouvoir et qui sélectionnent ceux qu'ils veulent accuser, les jettent à la vindicte populaire par conférences de presse, racontent ce qu'ils veulent dans les médias, assurés qu'ils sont d'être relayés, ces gens, donc, qui ont le pouvoir, aujourd'hui, savent ce qui les attend si jamais ils perdent le pouvoir. cette vérité, je pense, est trop flagrante pour être contestatée. puisqu'ils savent cela, deux options s'offrent à eux:
      - détruire irrémédiablement, broyer, anéantir ceux qui sont susceptibles de leur reprendre le pouvoir, pour s'assurer un pouvoir à vie.
      - s'accrocher au pouvoir à n'importe quel prix. aucun prix n'est à exclure.
      dans les deux cas, on s'éloigne de ce qui était chanté comme démocratie.
      le piège est ouvert au sénégal. ne pas le voir, ne rien redouter, c'est faire trop preuve d'insouciance. le piège est ouvert parce que des fils du sénégal, pour des buts politiques, ont trouvé nécessaire d'exciter la haine de sénégalais envers d'autres sénégalais, seulement pour gagner des élections. la machine s'est emballée, et même s'ils le veulent, ils ne peuvent plus l'arrêter.
      je rappelle qu'en 1938, le journaliste américain de la cbs tenta une expérience, ou une bourde (c’est selon), devenue célèbre sous le nom de canular d'orson welles. il diffusa à une heure de grande écoute le mensonge selon lequel une armée de martiens est entrain d'envahir l'amérique. la panique qui suivit entraîna suicides et accidents. welles fut arrêté et jugé. il paya une amende pour s'en tirer. la morale de cela est qu'aucun de ceux qui ont fait des accidents dans leur affolement n'est un con ou un idiot. mais il a subit les effets d'un média.
      et il se trouve qu'au sénégal actuel, des politiciens, rien que pour gagner des élections, ont multiplié par 10 000 le canular d'orson welles. le piège est grandement ouvert au sénégal.
  2. Auteur

    Asterix

    En Janvier, 2014 (20:55 PM)
    Merci Monsieur NIANG pour le recadrage du débats sur ces voleurs sans foi, ni pitié!!! Quelle que soit la "faute" du procureur, je peux pas comprendre qu'une femme fusse-t-elle d'affaire, à la périphérie du pouvoir wadien puisse disposer d'actifs réalisables à hauteur de 47 milliards de Fcfa.



    Je ne pense même pas que la 1ere entreprise du Sénégal, en l’occurrence la SONATEL dispose d'une telle trésorerie. Hélas c'est au Sénégal seulement que les victimes d'un tel "massacre" défendent l'auteur d'une telle ignominie.



    Nguirr Yalla, nos magistrats, il est temps de montrer votre INDEPENDANCE que vous clamez à tout bout de champ. Que la glaive de la Justice s'abatte sans Masla sur ces criminels.  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    • Auteur

      En Janvier, 2014 (12:08 PM)
      si les magistrats montrent leur independance ce sera la fin des mensonges médiatiques, ce sera la fin de la crei. quand au plumitif de niass, je dis merci à wade d'avoir fabriqué des milliardaires et de l'avoir dit publiquement. c'est tout à l'honneur de wade. et prochainement, je promet %
    Auteur

    Yaye

    En Janvier, 2014 (20:58 PM)
    Bien parle MR Niang

    En tout cas c'est dommage pour un pays comme le Sénégal
    Auteur

    Ccvvv

    En Janvier, 2014 (21:06 PM)
    mody, comment moustapha niasse, smple administrateur civil, qui n'a hérité d'aucune fortune, a t-il pu devenir milliardaire? Pourquoi tu ne nous parle jamais de la fortune de niasse? Ensuite, dans la déclaration de patrimoine de macky sall, on constate qu'il a quasiment acquis tous ses biens après 2000 et presque tous ses terrains lui ont été offert par wade! qu'en dis tu? Pourquoi be t'interroge tu pas sur le fait que macky sall n'a pas parlé de compte bancaire dans sa déclaration de patrimoine? Croit tu sérieusement que macky n'a pas fait de dissimulatiion sur ce point?
    Auteur

    Ananymous

    En Janvier, 2014 (21:12 PM)
    Quelle haine de cet homme envers le Président WADE. Il ne peut sortir un article sans déverser sa bille sur Me WADE. Toutes les occasions sont bonnes pour lui. Là il prétend que toute la fortune d'Aïda DIONGUE vient de Me WADE. Il blanchit par la même occasion le régime socialiste.
    Auteur

    Boisé

    En Janvier, 2014 (21:22 PM)
    merci mr Niang de parler pour des millions de sénégalais frustrés et trahis par des dirigeants hier pauvres et aujourd'hui milliardaire à la "sueur" de leur front et qui continuent à défier la république par médias interposées. Nous sommes honteux et triste sur l'affaire aida diong qui devra édifier tous les chefs religieux,la société civile,toutes les couches de la société que le Sénégal devra reprendre son argent afin de financer les projets oubliés sur les domaines sociaux dont l'argent a été détourné par des prédateurs dont leurs enfants même ont fracassé leurs coffres dissimulées dans leurs demeures pour y soutirer des fortunes dilapidées dans les nights clubs."biens mal acquis", utilisation nauséabondes et jugement de l'histoire tôt ou tard. Aida dingue est plus riche de plus de treize millions et poussière de sénégalais qui étaient la quand elle poussait les portes du pds sans le sou.soyons sérieux ce n'est pas de l'acharnement contre ces gens mais un besoin de justice pour ces inondés, les pauvres gens dont on a détourné les financements qui devaient les soulager. Enfin nous somme tous tristes et gènes et aucun avocat ne pourra convaincre les citoyens que le procureur devait se taire car hors de nos cieux des jugent tiennent des points de presse sur des affaire pourquoi pas au Sénégal ou des voleurs patentes et reconnus se disputent le respect de leur vie privé.
    Auteur

    Le Patriote

    En Janvier, 2014 (21:36 PM)
    Çà pue la haine à mile lieues d'ici ! Quelle mouche a piqué petit type pour qu'il nous verse à chaque fois ses baves nauséabondes. Il va certainement mourir de cancer tellement sa rancœur est insatiable. Parce que WADE a tenu tête à vos maîtres blancs qui ont utilisé comme chair à canon des traîtres comme Mody Niang et sa coalition BBY qui certes s'est défait du Grand résistant, mais y a laissé toutes ses plumes. Ce monsieur se sent condamner par le tribunal de l'histoire qui leur demande à quoi sert cette révolution qu'ils ont tant chanté.  :sn: 
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2014 (21:50 PM)
    Auteur

    Dalandra

    En Janvier, 2014 (21:50 PM)
    mody niang ta haine envers wade te perdra espèce de petit con
    Auteur

    Sambe Lo

    En Janvier, 2014 (21:59 PM)
    Il n'ya aucune haine dans ces propos qui sont clairs et limpides. la justice doit faire son job! les ramifications dans cette histoire sont nombreuses. Tout doit etre eclairci et les coupaples jugés. Quand je pense au malaise des jeunes sans avenir, les inondations, les malades dans les hopitaux et toutes ces familles qui souffrent dans le besoin. Sans oublier nos compatriotes qui souffent à l'étranger. Macky est respectueux de wade peut etre mais il merite d'etre jugé. Il a plutot créé une republique bananiere. L'impunité c'est fini dans ce pays le plus bavard et insolent de la planete ! D'autres affaires vont suivre..
    • Auteur

      Une Passante

      En Janvier, 2014 (22:49 PM)
      et pas facile de ne pas etre senegalais ethique patriote et ne pas avoir une haine contre wade chef de tous les voleurs de la republique . si wade nest pas entendu rien ne sera clair !!!
    Auteur

    Sow

    En Janvier, 2014 (22:10 PM)
    merci Mody continue de nous eclairer de ta bonne parole-Ali Baba Wade est dans toutes les mauvaises choses qui se sont produits depuis 2000-Pour les PDS qui defendent ces gens meme si Macky ou Niasse a vole ca nabout pour ces voleurs a milliards
    Auteur

    Rimbakhpapakh

    En Janvier, 2014 (22:37 PM)
    Maid quelle objectivite Me.Niang! Votre cri est le cri de tous les Senegalais.Most magistrats n onto WI a faire leur travail pour sauver ce qui nous reste du Senegal.Gnu yallah na leen akhou peuple bi topeu ba faw.Saaysaye yi guene doon
    Auteur

    Lamesure

    En Janvier, 2014 (23:22 PM)
    Justice OUI, mais pas de VINDICTE populaire. La haine n'est pas bonne conseillère.
    Auteur

    Mandu

    En Janvier, 2014 (00:55 AM)
    tres belle contribution!!!!!!!!!!
    Auteur

    Gass

    En Janvier, 2014 (02:29 AM)
    Toujours egal a lui meme ce Monsieur. Vraiment, il y a des gens dignes au Senegal. Belle contribution.
    Auteur

    "deug Bou Wer"

    En Janvier, 2014 (04:22 AM)
    Il n y a pas de place qui pourrait être assimilée à de la haine dans l'article de Mr Niang qui s'interroge comme de nombreux sénégalais sur l'enrichissement subite et rapide de certaines personnes ayant bénéficié de largesse et de faveur de l'ancien Président Wade qui est au cœur de tous les scandales financiers que le Sénégal n'a jamais connus. Quoi de plus normal de demander à la justice de faire son travail.pour éclairer les sénégalais qui en ont droit en tant que contribuables ?
    Auteur

    Amy

    En Janvier, 2014 (05:41 AM)
    sa wakhe rafetena khalise bi na guene nioko mome
    • Auteur

      Fitaw_makonen

      En Janvier, 2014 (06:47 AM)
      mr niang dit : « il y a quelques mois, la presse faisait état d’une déclaration du président de la république selon laquelle l’inspection générale d’etat (ige) fouillerait dans la gestion foncière des wade. depuis lors, apparemment, rien ne bouge de ce côté-là. »
      la question que je ne cesse de me poser, c’est justement celle de savoir pourquoi rien ne bouge du côté du foncier !
      je fais partie de ces sénégalais qui pensent qu’il est autrement plus facile de récupérer les terres spoliées que de traquer des fonds mal acquis qui dorment dans les banques étrangères. mais visiblement, nos dirigeants ont opté pour une voie diaboliquement plus difficile, celle d’apprentis prestidigitateurs.
      ils veulent nous transformer en zombis « super intelligents » capables de comprendre et de fermer les yeux sur le bétonnage bête et méchant de notre littorale preuve de la boulimie foncière des libéraux décriée pendant toute leur mandat. mais aussi ils veulent nous tenir pour des citoyens modernes mais « totalement stupides » ! des administrés incapables d’appréhender l’énorme hypocrisie de leurs dirigeants consistant à attaquer l’enrichissement indu dans l’ambiance feutrée de banques et de bureaux de super flics ou de super juges alors qu’il crève les yeux sur les terrains de l’aéroport, du cices, sur nos côtes… je ne parle pas de toutes les magouilles qui ont pu accompagner la goana… les terres de mbane et tout ce qui leur ressemble.
      je refuse de me compter parmi « les observateurs les plus pessimistes ». je ne me veux rien de plus qu’un humble citoyen qui se sent honteusement « floué » par un régime qui ne semble être préoccupé que par une seule chose : sauver la mise à ces « anciens dignitaires de l’ancien régime et certainement de l’actuel, chefs religieux, magistrats, officiers supérieurs et généraux de nos forces de sécurité, etc. »
      oui, il faut crier à ces gens qui nous dirigent que l’heure est venue de cesser de nous prendre pour des demeurés et « de mettre tous les sénégalais, les grands comme les petits, les riches comme les pauvres, au même pied d’égalité » parce que visiblement ils ne regardent pas la même horloge que le commun de leurs citoyens.
    Auteur

    @maudit Astérix Niang

    En Janvier, 2014 (08:59 AM)
    @Maudit Niang = Astérix = PS = haine viscérale. Ce Maudit Niang tente péniblement de blanchir le PS en sbire , homme de main, spadssin de Niasse, Tanor et consorts. Peine perdue la vraie justice vous rattrapera tous y compris ce MAUDIT Niang.
    Auteur

    21

    En Janvier, 2014 (10:03 AM)


    En tant que sénénégalaise, je suis vraiment déçue de cette dame. Je ne pourrais imginer qu'une femme peut garder cette richesse pendant des années sans faire des aides autour d'elle. Quelle voleuse intelligente, qu'elle pourisse en prison.
    Auteur

    Puffffff!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    En Janvier, 2014 (10:22 AM)
    QUE CROYEZ VOUS NOUS APPRENDRE DE NOUVEAU AVEC CETTE CONTRIBUTION DONT LA FORME EST CERTES BIEN FAITE ET LE TON OBJECTIF MAIS PAS LE FOND QUAND ON SAIT QUE VOUS D'UNE HAINE SANS COMMUNE MESURE CONTRE LES WADE!!!!!!!!!!!!

    MONSIEUR TOUT LE MONDE SAIT QUE VOUS N'ETES PAS OBJECTIF POUR LA SIMPLE ET BONNE RAISON QUE VOUS NE VOUS PRONONCEZ QUE QUAND IL S’AGIT DE WADE OU DE SES ALLIES ALORS QU'IL YA BEAUCOUP DE CHOSES QUI SE SONT PASSÉES DEPUIS QUE LE NOUVEAU RÉGIME SANS QUE L'ON VOUS ENTENDE.

    EX: MARCHE DE MILLIARDS DE GRÉ A GRÉ AU PAD AVEC RÉTROCOMMISSION POUR LE DG, LES 50 MILLIONS POUR LE BERCY DE YOU, LES 14 MILLIONS DE SALAIRES MENSUELS POUR ABOU ABEL THIAM EX CONSEILLER DE MAKY? LES 30 OU 50 ha DE TERRE QUE MAKY LUI MÊME S'EST FAIT ATTRIBUE ET ON EN PASSE.

    JUSTE POUR DIRE QUE MÊME SI LES SOMMES NE SONT PAS COMPARABLES AU NIVEAU DES MONTANTS, LES DÉLITS SONT LES MÊME ET ON NE VOUS ENTEND JAMAIS NI SUR LES DIGNITAIRES DU PS NI SUR CEUX DE L'ACTUEL RÉGIME.

    so beugué gnou gueum la nak dangay toud gneup wala nga nopi!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Auteur

    Soigneur De Fous

    En Janvier, 2014 (10:40 AM)
    "Lynx", "Rimbakhpapakh", "Une Passante" "Dalandra" "Le Patriote" "ANANYMOUS" "Ccvvv" "Xeme" = la même personne qui essaie de cacher son identité sous des Pseudo bidons et facilement reconnaissables.



    Tu tentes lamentablement de blanchir des gens qui auront tout le loisir de le faire devant les tribunaux. Tes gars se sont inconsciemment mais volontairement placés sous l'oeil de la justice.



    -Pourquoi eux et pas les autres me diras-tu mais sache que "je ne suis pas le seul à l'avoir fait" n'absout personne.

    - Pourquoi avoir commencé par Karim ? si on avait commencé par Farba c'est à dire le menu fretin, on aurait dit que c'est le plus faible socialement parlant. En somme avec toi pas moyen de s'entendre puisque tu tiens à sauver des personnes condamnables aussi bien aux yeux de la Charia que de la loi.
    Auteur

    Old

    En Janvier, 2014 (12:07 PM)
    Mon Cher Mody, vous venez quant à vous de rater une bonne occasion de la boucler. Le Procureur n'est pas un juge... il est maître des poursuites, il est dans son rôle même si cette fois-ci, il a outrepassé ses prérogatives.La justice est trop sérieuse pour être étalée sur la place publique.
    Auteur

    Saro

    En Janvier, 2014 (14:21 PM)
    FAITES ATTENTION AVANT DE CITER LES MAGISTRATS YA CERTAINS QUI NE PARVIENNENT MEME PAS A AVOIR UN BON APPARTEMENT COMMENT ILS PEUVENT CONSTRUIRE DES IMMEUBLES.

    LA PLUPART DES MAGISTRATS SONT DES PERSONNES DIGNES ET JUSTES ET QUI FONT CORRECTEMENT LEUR TRAVAIL.
    Auteur

    Fans

    En Janvier, 2014 (18:28 PM)
    mr niang vous avez le soutien de tous les senegalais epris de justice ,,, c pays n appartient pas a ces voleurs comme wade ,, wade etait suffisant ,, son fils ,, sa fille ,, son epouse ,, sa famille seuls comptaient pour lui ,, comment comprendre qu un ndiouga sakho ,, fode sakho ,, ndeye salkho ,, lamine faye ,, farba ,, oumar sarr ,, fada ,, ousmane ngome ,, madicke ,, ,, samuel ,, ameth fall braya ,,, soient milliadaires en unpeu de temps ? au moment ou beaucoup de famille senegalaises vivent encoure dans les eaux ,, les enseignants non payes ,, des tdiants sans bourses ,, des ecoles sans toits ,, des hopitaux ,, dispensaires ,, sans medicaments,, des jeunes ,, qui meurent en mer sur le chemin de la recherche du travail ? il n y a pas de pitie pour ces gens ,,, ces marabouts qui parlent d apaisement pronent le contraire ,,, car ils ne font que defendre leurs interets et celui du peuple qui souffre car ni eux ,, ni leurs familles ne souffrent,,

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR