Jeudi 27 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Pour un audit de notre « indépendance » et de la « Politique », de 1960 à nos jours..

Single Post
Amadou Tidiane WONE

La politique n’est pas un jeu. Elle ne devrait pas l’être. La politique est sensée organiser l’expression de nos différentes opinions et sensibilités, pour faire émerger les aspirations de la majorité à être gouvernée, et dans quel sens. La politique doit alors définir par quelles voies concilier nos besoins à nos moyens par une confrontation saine d’idées et de projets. L’activité politique génère ainsi les mécanismes par lesquels les différents pouvoirs, et activités économiques et sociales concourent au bien-être collectif. Le « Pouvoir », confié à certains d’entre nous pour conduire nos destinées, est une délégation. Que dis-je ? Une mission sacerdotale si l’on en prend la pleine mesure. 

Ce « Pouvoir », ses attributs et forces, atours et apparats, ont évolué tout au long de l’Histoire ! De Pouvoir de droit divin à un système politique avec des mandats électifs renouvelables, mais parfois limités, on a changé combien de fois d’époques ? Souvenons- nous que les souverains de l’antiquité, et bien avant, avaient droit de vie et de mort sur leurs sujets ! Sous leurs mandats actuels, aux  allures de contrats à durée déterminée (CDD) nos chefs d’État et nos gouvernements sont à la merci des syndicalistes, des ONG et des mouvements d’humeur de l’opinion. Le pouvoir est sous le contrôle, pour ne pas dire la contrainte, de contre-pouvoirs institutionnels ou de fait. La presse (quatrième pouvoir) les groupes de pression en tous genres agissent (en principe !) comme contrôleurs en temps réel de la gestion de la chose publique. Sous ce rapport nul n’a plus la latitude de dire, ou de faire n’importe quoi. 

Au vu du spectacle désolant qu’offre, de plus en plus, le champ politique dans notre pays, il va falloir désormais aller chercher les causes profondes de nos maux et, pour cela, il nous faut interroger le modèle. Le disséquer. Le remettre en question au besoin. 

Dans cette perspective, il est devenu évident que depuis les indépendances nos pays ont fait fausse route. Il est largement temps de se pencher sérieusement sur nos contre-performances. Les partis pris idéologiques qui empêchaient de voir « la poutre que l’on a dans l’œil » et poussaient à se concentrer sur « la paille dans l’œil du voisin » ont largement contribué à la faillite de l’Afrique. Pour ce qui est du Sénégal, on ne peut plus continuer à bavarder et à rivaliser en rhétoriques savantes, sans impact sur le réel. Parler et encore parler, toujours parler... depuis plus de cinquante ans, sans une inflexion vigoureuse de notre trajectoire post-coloniale, ne suffit plus à contenir l’exigence populaire et citoyenne d’une bonne gouvernance au service d’une ambition saine et collective.

Du parti unique, dit unifié, au multipartisme débridé à plus de deux cents partis, nous avons épuisé toutes les combinaisons des lettres de l’alphabet ! Et pourtant, nous n’avançons pas. Or, qui n’avance pas recule. Il est donc temps de lancer un audit de nos années « d’indépendance » pour démonter et comprendre les mécanismes souterrains de notre panne structurelle. À ce sujet, les travaux des Assises Nationales seraient un bon apport entre autres documents de travail. Il est aussi impératif de lancer un audit de la dette que l’on paye sans jamais voir le bout du tunnel. Pour compléter le tableau, une analyse en profondeur de nos relations internationales s’impose. Cette analyse doit avoir comme priorité la nécessité de nous allier au mieux de nos intérêts. Identifier nos vrais amis et collaborer avec eux sur la base du respect mutuel. À cet égard, la pertinence ou non de nos relations avec l’Europe dans le cadre des APE doit retenir toute notre attention.

En tout état de cause, il est temps de « changer de bord, Camarades » comme nous y invitait Frantz Fanon il y’a plus de cinquante ans. « Le jour nouveau qui déjà se lève doit nous trouver fermes, avisés et résolus », disait-il. 

Alors, on commence quand ?

Amadou Tidiane WONE [email protected] 

PS : aux éventuels commentateurs désobligeants : je vous répondrai le jour où vous aurez le courage de sortir de l’anonymat pour publier vos commentaires avec photo et signature. Comme moi. 


affaire_de_malade

20 Commentaires

  1. Auteur

    Pffff

    En Juillet, 2016 (18:07 PM)
    Wakh rek...mbel,mbel....mbel...pffff
  2. Auteur

    Pffff

    En Juillet, 2016 (18:07 PM)
    Wakh rek...mbel,mbel....mbel...pffff
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (18:58 PM)
    C'est à niveau du débat que l'on attend les hommes politiques qui, malheureusement pour des sinécures et autres intérêts immédiats, descendent au bas de la passerelle et se fondent dans des attaques crypto-personnelles. C'est dommage. Merci Monsieur Wone de relever le niveau du débat
    {comment_ads}
    Auteur

    N'gor Sarr

    En Juillet, 2016 (19:12 PM)
    L'AUDIT DE NOTRE INDÉPENDANCE RÉVÉLERA QUE DEPUIS LE 4 AVRIL 1960 CE PAUVRE PAYS N'A JAMAIS ÉLU UN PROFIL PRÉSIDENTIABLE ADÉQUAT DE SENGHOR LE GRAMMAI.......RIEN A MAKY GÉOLOGUE QUI NE TROUVE RIEN EN PASSANT PAR WADE L'AVOCAT QUI TRANSFORME LE MENSONGE EN VÉRITÉ ET VICE VERSA SANS OUBLIER DIOUF UN NULARD EN SINUS COSINUS !!!! LES THEORIES POUR LE DÉVELOPPEMENT SASSOUFIT !!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (19:48 PM)
    Ce dont Wade a dit de Maky si tu es l'auteur do niitu daara
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (19:48 PM)
    Oui mon cher Amadou Tidiane Wone tu as raison mais ou étais tu quand Wade torpillait notre constitution?

    Pourtant tu as été ministre et conseiller... tu n'as jamais pipé mots ni écrire des contributions. Le Senegal que tu décris ne date pas après la destitution de ton mentor Wade.

    Nous ne voulons pas d’intellectuels complices des politiciens mais plutôt des intellectuels tout court. Le vrai cancer de ce pays c'est vous...
    {comment_ads}
    Auteur

    Nev

    En Juillet, 2016 (19:49 PM)
    C'EST DOMMAGE POUR MON PEUPLE. LOIN DE VERSER DANS LE PESSIMISME OU LE FATALISME, JE NOURRIS AUCUN ESPOIR POUR LA JEUNESSE SENEGALAISE. JE DIS JEUNESSE SENEGALAISE CAR ELLE EST LE PEUPLE . LES POLITICIENS SENEGALAIS (LES 100 ET QUELQUES PARTIS POLITIQUES QUI POUSSENT COMME DES CHAMPIGNONS SI VRAIMENT LE NOMBRE EST EVIDENT) NOUS MENENT LA VIE TRES DIFFICILE. ILS SONT DANS UN BUSINESS PERMANENT CE QUI EXPLIQUE LE NOMBRE DE PARTIS POLITIQUES. CE N EST PAS DU TOUT SERIEUX. ILS SONT DANS DES DEALS LES PLUS EXECRABLES. LEUR SEULE RAISON D ETRE. LA JEUNESSE EST SACRIFIEE PAR LES POLITICIENS DE CONNIVENCE AVEC LE POUVOIR ACTUEL ET UNE PRESSE NULLE ,CORROMPUE JUSQU A LA MOELLE. JE ME SOUVIENS DE LATIF COULIBALY, JULES DIOP QUI ETAIENT AU DEVANT DE LA SCENE QUAND IL S AGISSAIT DE JUSTICE. ON LES ENTEND PLUS. ILS SONT LOGES A LA MMEME ENSEIGNE QUE CES MOUCHES TRASHUMANTS VENDUS. DONC IL EST TEMPS QUE LA JEUNESSE S ORGANISE POUR SE DEBARASSER DE SES BUSINESSMEN DEALERS AU RISQUE DE SACRIFIER TOUT UN PEUPLE.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (19:55 PM)
    Bien dit! Et, la voilà toute la problématique qui pourrait, et coup double, nous interpeller profondément en tant que citoyens et non sans moins en constituer un socle consensuel, fédérateur d'énergies et d'audace rédemptrices, et surtout, nous autoriser la mise en place d'une rampe de lancement pour ce pays qui nous a vu naître et que nous cherissons tous.

    Seulement, il y'a un hic. Un énorme hic! Car les pseudo - carriéristes aux attributs grandiloquents de politiques et autres intéressés que par les faveurs et conforts pécuniaires que confèrent le landernau politique , eux ne laisseront pas reléguer sans combattre.

    Sous-entendu, que les tache est colossale. Il faudra, à l'échelle individuelle comme en collectif, être déterminer, ne voir que l'intérêt supérieur du Sénégal, et du plus grand nombre des sénégalais. Et s'il y a moyens, refuser de se laisser intimider par toute cette grappe de habbleurs D'oeuvre seul sait prêts à bien des bassesses humaines indicibles pour demeurer aux affaires, et se servir.

    Alors, bon courage, et bon chance à nous. Wassalam.
    {comment_ads}
    Auteur

    Nhk

    En Juillet, 2016 (20:23 PM)
    Nous serons independants le jour ou nous ne serons plus dependants des nombreuses aides exterieures ou il y a beaucoup d'opacite.
    Auteur

    Atypico

    En Juillet, 2016 (20:41 PM)
    Toujours cette vieille lune de l'indépendance à construire 'vraiment" à l'heure de la mondialisation du capitalisme ! C'est pourtant en toute "indépendance" que l'on pratique la corruption,le vol de l'argent public, le détournement d'objectif , le mensonge, la transhumance, la trahison des amis, les magouilles entre "ennemis", l'abêtissement des masses par les religion et les médisa, l'exploitation des gosses dans la misère , le n'importe quoi sur les routes, dans les rues... C'est vrai que l'amour du fric, le prestige, sont valorisés et encouragés par tous les capitalistes du monde entier, mais qu'elle précipitation et quels talents nous avons pour copier et toujours pousser à la caricature tous les travers, l'injustice sociale de ce système globalisé en crise historique . Mais allons y auditons" L'indépendance" et regardons comment nous rêvons à travers le mythe et la tarte à la crème de "l'indépendance des nations et des peuples" nous ne rêvons que de devenir encore plus riches et plus stupides que les pays et les peuples capitalistes les plus anciens et les plus récents et non pas de créer un autre monde plus juste et plus humain!
    {comment_ads}
    Auteur

    Kottel

    En Juillet, 2016 (21:01 PM)
    ANE ADDA KHEWI KHALLA

    DEDIOU

    TU PARLES TROP



    {comment_ads}
    Auteur

    Sophos

    En Juillet, 2016 (22:36 PM)
    Qu'est-ce qui n'a pas été dit et redit au sujet des politicards,et autres intellectuels qui ont vendu leur âme au diable en s'alliant avec les plus grands disciples de Machiavel? Les démagogues ,les opportunistes au style dithyrambique,une Assemblée nationale aux ordres du chef de l'Exécutif,une chambre d'enregistrements et d'applaudissement des glorioles,et de théâtrallisation des actes démocratiques,tout cela fait qu'aujourd'hui,le peuple sénégalais en assez de ceux-là qui viennent occasionnellement requérir leur suffrage,pour le trahir ensuite,dans la plupart des cas.C'est pourquoi les choses doivent nécessairement bouger les années à venir, si l'on veut réellement bâtir un Sénégal qui évolue vers un mieux-être de ses populations
    {comment_ads}
    Auteur

    Babor

    En Juillet, 2016 (01:04 AM)
    Baba Oraison, les victimes du joola demandent ton audit verbal...l'oraison t'as tueR. :emoshoot:  :fbhang: 
    Auteur

    Gaelle Gaye

    En Juillet, 2016 (01:12 AM)
    Merci bien, M. Wone pour cette excellente contribution. I would like to say that auditing, at a micro level permet d'évaluer l'efficacité de la qualité d'un système. Auditing is the check act of the PCDA cycle ou PDS cycle ou Plan, Check ( Study), Act qui permet de déterminer les root causes des contre performances, et d'y apporter une action corrective après identification de solutions.
    {comment_ads}
    Auteur

    Gaelle Gaye

    En Juillet, 2016 (01:14 AM)
    Sorry, lire PDCA cycle ou PDSA cycle
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (02:52 AM)
    haha il fait rire démagogue jusqu'au bout des ongles niché dans une belle villa aux mariste. c'est quoi ta part ta responsabilité dans cet audit
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (07:00 AM)
    est il toujours avec wade?
    Auteur

    Diaam

    En Juillet, 2016 (08:49 AM)
    Nous vous avons vu courir comme un garde du corps à côté du cortège de Karim Wade quand il se rendait à la mosquée omarienne. J'ai eu la honte de ma vie ce jour là.  :nono:  :nono:  :nono: 

    Nous vous avons vu être tout récemment le griot de Wade quand il a eu le culot de venir menacer les sénégalais et leur président de déstabilisation... :nono:  :nono:  :nono: 

    Vous êtes un valet avec juste une langue aiguisée, mais pas un homme d'honneur.

    Cette race d'intellectuels, comme vous, Latif Coulibaly, Ismaila Madior Fall, et j'en passe, nous vous avons vomis.  :nono:  :nono:  :nono: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2016 (10:52 AM)
    Avis de recrutement 2016-2017



    La société Great Wall Motors lance au titre de l’académie

    2016-2017

    un recrutement en recherchant des gents qui ont au moins un diplôme

    scolaire et autre diplôme pour travailler dans cette société. Apres

    vos inscription Certain papiers sont à fournir gratuitement au postulant de

    cette année comme : le billet d'avion aller-retour, carte de séjour,

    hébergement et l'aide pour sont visa (Pays de provenance-ANGLETTERRE

    LISBURN).Contacter le chef représentant pour votre inscription :



    [email protected]



    http:// lisburgreatwall.onlc.eu
    {comment_ads}
    Auteur

    Lysa

    En Juillet, 2016 (18:13 PM)
    où a t'on vu un pays se developper en 04 ans?

    j'ai l'impression que ce monsieur , acteur dans le regime precedent, oublie qu'il fait partie de ces gens qu'il denonce avec l'aisance des hommes justes et constants dans leurs positions de citoyens defendant les interets du peuple!

    je ne cesserais de vous repondre tant que vous n'aurez pas fait votre autocritique au sujet de votre passée politique recent en compagnie de la famille Wade . cette famille que vous avez servi avec abnegation ,jusqu'à la negation de ce vous etes : politique ,intellectuel reconnu et issu d'un famille respectable .

    je ne peux me resoudre à accepter que vous vous positionnez en donneur de lecon !

    vous faites partie de ces hommes -chat qui retombent toujours sur pattes queque soit la hauteur à la quelle vous chutez.

    je ne vous condamne pas pour toujours ,car il faut savoir pardonner meme pour les plus fourbes mais j'attends de vous une autocritique sincere !

    respectez vous mr wone!!

    je ne sais pas si vous en etes capable.



    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email