Jeudi 02 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Contribution

" Pour que Vive Le Parti Socialiste " par Malick Noel Seck

Single Post
" Pour que Vive Le Parti Socialiste " par Malick Noel Seck

Pour le Parti Socialiste, les résultats de la présidentielle de 2012 ont été catastrophiques. C’est pour cela que je voudrais précéder aujourd’hui les inévitables scissions qui s’annoncent au sein du Parti, et inviter les membres de notre bureau politique ainsi que tous les militants qui sont notre base à considérer la nécessité d’une restructuration fondamentale de la direction du Parti.
Nous sommes passés de 41% de l’électorat sénégalais en l’an 2000 à 11% en 2012. Aujourd’hui, cet échec est un homme qui nous regarde, et l’ignorer serait mortel. Convergence Socialiste a combattu le régime de Wade sans relâche, avec parfois un zèle messianique, et lorsque les salons et les cocktails ne suffisaient plus à contenir notre rage, nous nous sommes emparés de la rue. Nous ne le faisions pas alors contre le PDS, mais pour le Sénégal et parce que nous avons choisi d’ouvrir sur un autre soleil les yeux de nos enfants.
Ce qui fait le Parti Socialiste c’est tout d’abord sa base, les millions d’individus qui ont contribué à son ascension et qui aujourd’hui, par leur absence, leur défection, leur déception, participent de son déclin. De notre déclin. C’est ensuite son aptitude à se régénérer lorsque nos mauvais choix nous ont éloigné des  attentes populaires. Et c’est enfin sa capacité à intégrer les adversaires d’hier en initiant le dialogue, comme le symbolise nos origines, puisque c’est d’une alliance entre le BPS de Senghor et le PSAS de Lamine Gueye qu’est né le Parti Socialiste.
C’est pour cela qu’il ne peut y avoir de guerre fratricide au sein du Parti de Senghor, qui demeure un symbole très fort : celui qui a su partir.  Au responsable communiste français Thorez, Césaire écrivait en 1956, à la suite de la dénonciation des crimes de Staline par Khrouchtchev : « … pas un reniement, mais un nouveau et solennel départ ; quelque chose comme le Parti Communiste fondé une seconde fois... Au lieu de cela, au Havre, nous n’avons vu qu’entêtement dans l’erreur ; persévérance dans le mensonge ; absurde prétention de ne s’être jamais trompé ; bref chez des pontifes plus que jamais pontifiant, une incapacité sénile à se déprendre de soi même pour se hausser au niveau de l’événement et toutes les ruses puériles d’un orgueil sacerdotal aux abois. »
Aujourd’hui, la sagesse nous impose de tirer une leçon de l’erreur des autres afin de ne pas connaitre le même destin que le PCF (Parti Communiste Français). Pour cela il nous faut puiser, dans notre histoire, l’originalité qui nous porta au pouvoir. Depuis le BDS (Bloc Démocratique Sénégalais) de l’après-guerre, créé par Mamadou Dia /Senghor, qui avait rallié les cheminots de Thiès ainsi que le monde rural, pour améliorer par la lutte politique nos conditions d’existence, notre combat pour les enseignants, les étudiants, les droits de la femme et de l’enfant, pour les professions libérales a toujours été à la mesure des obstacles que l’on nous opposait.  
Malheureusement pour nous, l’angélisme d’Ousmane Tanor Dieng, qui lui a certainement dicté ses choix stratégiques, n’a pas fonctionné. Nous étions des agneaux dans l’arène politique et la presse ne manqua pas de le souligner, allant jusqu'à voir en nous « une armée sans Général ». On ne peut pas défendre mollement des hommes et des femmes qui ont soif de justice sociale. On ne peut pas exprimer le désarroi de ceux qui en nous ont placé leur confiance et leurs espoirs en respectant la bienséance et en échangeant des politesses. Toute stratégie qui mène à l’échec est une mauvaise stratégie. Les phrases mécaniques et autres néologismes à trait d’union ne sont que verbiages qui ne changeront rien aux maux des hommes.
Alors tout en souhaitant au nouveau président de la République mes vœux de réussite, je reste un fervent Socialiste. Je souhaite que notre Parti propose une opposition saine mettant en avant des idéaux et des valeurs qui ne procèdent pas du libéralisme. Socialiste, je ne pense pas que les politiques de privatisation sauvage, les situations monopolistiques et l’autorégulation économique dans un pays qui compte 72% d’illettrés et 49% de chômeurs, apporteront la prospérité. Les alliances hâtives ne feront qu’achever de  dérouter notre électorat. Or nous sommes le Parti de Valdiodio Ndiaye, celui d’Ibrahima Seydou Ndaw, D’Idrissa Ndiaye « Diola », de Boissier-Palun, d’Ousmane Diop Coumba Pathé et Mbaye Diagne Dégaye. Nous sommes le Parti de l'Alliance.
C’est avec nous que le Sénégal devint pour l’Afrique tout entière un modèle de Démocratie, et qu'à ce titre : nous ne pouvons tout simplement pas mourir !

Malick Noël SECK
SG Convergence Socialiste
Resp PS Sicap Liberté
[email protected]

liiiiiiiaffaire_de_malade

28 Commentaires

  1. Auteur

    Deug

    En Avril, 2012 (22:30 PM)
    Une analyse pertinente celle la.Meme si j'ai jamais eu de sympathie pour l'homme.Tanor c'est l'ulcere du PS maintenant un bebe adulte qui veut monter a califourchon sur le dos de l'APR liberal et lplus jeune que lui.

    OTD defa aay gaaf,waroon ngeen ko xam depuis la defaite de diouf en 2000 mais le dictateur s'accroche.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :sad:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :dedet: 
    • Auteur

      Bizarr

      En Avril, 2012 (02:44 AM)
      ce seck à le voir ecrire on se doute qu'il aime la langue de mollière
      ce seck à le voir parler on se doute de qui il est

      savez vous pourquoi le ps n'a rien obtenu ? pas par la faute de ce tanor seulement !! parcque ce ps renferme des jeunes vraiment pas brillant (vous et diaz) qui font tous le temps des actes "ridicule" et " stupide"

      quand je vous entend parler à la télé je suis décu, je suis decu que quelqu'un qui veux faire partie de ceux qui dirige puisse etre comme vous, parler comme vous , avoir les idées que vous avez.

      je ne milite pas dans un parti politique, mais je crois je vais m'y mettre pour eviter de mettre le pays dans des mains aussi incompetent que les votres, aussi acculture que les votres !!!
    • Auteur

      Xeme

      En Avril, 2012 (08:56 AM)
      en vérité convergence socialiste est de loin, le principal responsable de la déroute du ps. cette organisation n'a pas compris le dialogue théorisé, pourtant par leur fondateur, senghor. convergence socialiste a été la partie violente du ps, la partie honteuse. pour qui sait comprendre, convergence socialiste a été un poids pour le ps. convergence socialiste n'est pas connu pour son palmarès en matière de recrutement, ni en matière de sensibilisation, y'en a marre, nouveau venu, a fait plus qu'eux. ils ont même été à sa remorque. en tout et pour tout, convergence socialiste n'a apporté au ps que des dossiers de justice à gérer. et leurs dossiers sont toujours difficilement défendables. ils ont mis le ps, par leur agissements entre le marteau du suicide politique et l'enclume du suicide politique. cs a mis le ps dans la situation de manques de choix. soutenir publiquement cs c'est apparaître comme un parti qui n'a cure de la loi, on a vu tanor être obligé de demander la libération de barthélémy en pleine campagne. etre obligé de demander la libération de quelqu'un qui a tiré et tuer en direct à la télé, quelqu'un qui a avoué son crime et narguer le sénégal devant caméra, cs peut mieux faire pour tanor. alors que désavouer convergence socialiste, qui pourtant n'a jamais requis l'avis des dirigeants du ps avant ses actes, c'est offrir à ses adversaires le bâton pour les battre. convergence socialiste a toujours obligé le ps à endosser la responsabilité des actes qu'elle pose sans son avis.
    • Auteur

      Xamlé

      En Avril, 2012 (10:17 AM)
      tu as comportement trés bizarre. c'est trés simple de critiquer les gens alors qu'on a même pas les couilles de défendre et d'aimer son pays comme malick noel seck.
      c'est trés simple de se cacher derrière son clavier et se mettre à dire des sotisent, on a vu vu idy qui parle trés bien mais qui est ce qu'il est, il ne suffut pas de bien parler pour être un bon travailleur.

      non merci, restes la ou tu es, on a assez de bons parleurs.
  2. Auteur

    Sene

    En Avril, 2012 (22:32 PM)
    Jespere que vous avez tire lecon de votre passage en prison et compris quon peut sopposer avec classe sans etre diffamatoire, belliqueux et violent! Meme message pour Diaz fils
    Auteur

    Los

    En Avril, 2012 (22:39 PM)
    c'est le congrès sans débat de 1996 que vous avez (n'ayant pas tiré les leçons de l'histoire) voulu rééditer à Benno lors du choix du candidat de l'unité et du rassemblement qui vous a perdu et qui aujourd'hui plombe toute la gauche sénégalaise. Vous répétiez très facilement que NIASSE ne pouvait pas être soutenu par un parti qu'il avait quitté en 1999 et à qui il avait contribué à faire perdre le pouvoir! Vous omettiez juste de mentionner que NIASSE n'a pas quitté le PS à l'issue d'un congrès démocratique mais d'un congrès sans débat. J'espère qu'aujourd'hui vous aurez le courage de faire votre auto-critique pour permettre des retrouvailles urgentes entre le ps et l'afp. De toute façon ça devrait être plus facile aujourd'hui que NIASSE et Tanor appartiennent tous les deux au passé. Le minimum qu'ils doivent à la gauche en général et à la famille socialiste en particulier c'est de travailler rapidement à ces retrouvailles et se faire pardonner le hara kiri qu'ils ont par ambition qu'ils ont imposé à leur famille politique!
    Auteur

    Sngal

    En Avril, 2012 (23:28 PM)
    Paroles sensees. Tanor doit partir et que vive le nouveau parti socialiste :sn: 
    • Auteur

      Son Kédougou

      En Avril, 2012 (08:29 AM)
      mais il ne peut pas partir il détient les milliards volés je veux dire les fonds politiques et dire que ce sont ces gens là qui donnaient des leçons de morale au pays dommage!!!
    Auteur

    Karang

    En Avril, 2012 (23:40 PM)
    tanor devrait avoir le courage d’être remplacer.il reste le seul probleme du parti.nous qui sommes jeunes voulons un parti fort et pérenne.vive le parti socialiste

     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Mandimory

    En Avril, 2012 (23:42 PM)
    malick noel dit nous qui pour remplacer tanor on vous dit qui il doit etre les militants à la base on a hate de savoir
    Auteur

    Coplan

    En Avril, 2012 (23:56 PM)
    Tanor est un repoussoir. Il n'est mu que par ses petits interets mesquins et mediocres. Je l'imagine misant sur une victoire de Francois Hollande pour tenter de se presenter en ami du nouveau President francais pour justifier la necessite de la prolongation de son mandat de secretaire general du ps senegalais afin d'aller le rencontrer a Paris. Outre que cette amitie est douteuse, on peut etre sur que tant que tanor restera a la tete du ps, et tant qu'il aura des snipers charges de tirer sur ceux qui le critiquent a juste titre, tant qu'il ne comprendra pas ses limites, tant qu'il ne saura pas que son ascension au sein de l'appareil d'Etat et du ps ne doivent rien a un merite mais a un nepotisme de Diouf, tant qu'il ne degagera pas, il continuera a faire du tort. Et de grace, Tanor, le Ps ne peut, ne doit etre une bequille pour l'Apr. A moins que tu ne sois un croque mort charge de tuer et d'enterrer le Ps. Avant d'aller recevoir une paie chez les apprentis dirigeants de ce pays...arrives la grace a tes turpitudes.
    Auteur

    Hugo

    En Avril, 2012 (23:56 PM)
    FIDEL CASTRO aurez baissé les bras à la chute de l'URSS,si son dépit de l'injustice sociale ne l'avait pas soutenu face à la cruauté de l'impérialisme américain.

    " Même seul,....",il y a cru....et c'est alors qu'arriva Chavez avec sa révolution Bolivarienne,comme pour assenner que " la dialectique est un processus ininterrompu de devenir ".

    Nos certitudes d'aujourd'hui, vraies ou fausses peuvent apparaître demain à l'envers et il faudra faire avec.

    Pour ceux qui espèrent le grand soir avec Niasse....c'est illusoire....il n'est pas de l'étoffe.

    Le Parti Socialiste s'attarderait à vouloir faire du neuf avec d'éternels comploteurs,incultes et procèduriers (BSS).

    Il assumera son Passé et résistera aux escouades des relents post-électoraux.

    A l'attention du SG, La Grande Royale dans " l'Aventure Ambigue " décline : " Un chef ne raisonne pas en Public ".



    Auteur

    Socialiste

    En Avril, 2012 (00:03 AM)
    MALICK TU NE CONNAIS RIEN DE L HISTOIRE DU PARTI SOCIALISTE

    PRETENTIEUX

    Auteur

    Moda

    En Avril, 2012 (00:05 AM)
    le PS a donné une belle leçon de démocratie interne en acceptant le principe des primaires. Tanor est un homme d'Etat, qui a exercé des responsabilités à un haut niveau de l'Etat. Je pense qu'il a fait une très bonne gestion du PS qui, quoiqu'on dise est revenu de loin. Je pense qu'on ne peut lui imputer les résultats électoraux passés, même si 11%, dans le contexte qu'on connait (crise institutionnelle, éclatement de Benno, Place de l'Indépendance, pluralité des leaders charismatiques) c'est pas mal du tout. On ne peut économiser l'histoire du PS qui a conduit à sa perte de pouvoir, ni l'émergance de partis "neufs" qui ne trainent pas le passé du PS sanctionné y a juste... 12 ans. Le problème, c'est que des partis comme le PS, le PDS, l'AFP, la LD et bien sur Rewmi, l'APR apprennent à inculquer la culture démocratique à leurs militants, à l'interne, par leur fonctionnement. S'ils ne le font pas, ils dégouteront de plus en plus de sénégalais désinteressés. Voilà à mon avis, le défi du PS, et déjà, celui du PDS. Restructurer ou dépérir...
    Auteur

    Jaurès

    En Avril, 2012 (00:53 AM)
    Le message est clair:

    1/ Tanor doit savoir partir et cesser de s'appuyer sur son clone Thiam.

    2/ Si le PS en vient pour toute ambition a servir de force supplétive à l'APR et Tanor a jouer au vassal de Maky, c'est la preuve par 2012 et 11% de notre échec total ( collectif en tant que parti et individuel pour Tanor)

    3/ Nous nous sommes trompés en présumant de nos forces avec ce critère de la représentativité théorisée par Thiam et ridiculisée par le suffrage universel.

    4/ Nous aurions tort de sacrifier des leaders arrivés a maturité comme Aissata Tall et Khalifa Sall et de poursuivre la politique des purges si chère a notre OTD. Toutes les différences doivent s'exprimer et le PS doit se choisir un nouveau leadership. Tanor doit partir et au moins, mieux que Wade qui a su se ménager un élégant coup de fils.
    Auteur

    Dembo

    En Avril, 2012 (00:59 AM)
    Le petit "intello" a encore frappé! Que de tournures et de grand mots pour traiter Tanor de traitre! Je voudrais dire à cet énerguméne que son "parler français" n'en fait pas plus qu'un petit politicien aux idées confuses. D'où ses actions soucent suicidaires. Suicidaires au point de menacer de mort d'nonorables magistrats. Suicidaires comme qd il a été arrêtés avec une voiture remplie de coupe coupe et de gourdins à St Louis. Suicidaires comme qd il ose chanter les éloges de Dia et Valdiodio au nom du PS. Nous n'oublions pas que Valdiodio les avait traités de cabotins et avec Dia, a résisté des decennies à la dictature du Parti-Etat qu'était le l'UPS-PS incarnée par Senghor et ses suivants. C'est bien avec vous le PS, qu'acculé, débordé par la viavcité des forces de progrés, des hommes et femmes de refus tels que Wade, Dansokho, Bathily, Majmouth Diop, Cheikh Anta, Landing et bien d'autres que Diouf se résignât au multipartisme. Mais cela ne voulait nullement dire démocratie, tant l'Alternance par les urnes fut à chaque échance sabotée, volée par des simulacres d'élections. Voilà le triste legs du PS au Sénégal et à l'Afrique. Qu'un pauvre "garçon", un gbagboiste de surcroit veuille nous donner des leçons de démocratie et tente de reécrire l'histoire politique du Sénégal nous laisse indifférent.
    Auteur

    Pierre

    En Avril, 2012 (03:00 AM)
    En lisant cette pertinente analyse de la situation dans laquelle se trouve le PS, je ne puis qu'admirer le courage de son auteur. Il est clair que OTD doit demissioner des reines d'un parti qu'il a conduit au desastre avec la complicité d'Abdou Diouf. Abdou Diouf ne l'oublions pas est le seul responsable du congres de la honte, qui marque le debut de la fin et le depart graduel des tenors (Ka, Niasse, Sagna...). Le PS ne redeviendra un grand parti qu'après qu'il se soit democratiquement choisi un nouveau leader. Alors, la gauche Senegalaise retrouvera enfin sa voix et la continuité du parti de Senghor sera assurée.

    Il est clair que les vrai leaders ne manquent pas au parti. C'est dés aujourd'hui qu'il faut preparer les prochaines presidentielles.
    • Auteur

      Karene

      En Avril, 2012 (08:19 AM)
      vraiment je pensais a khalifa sall mais ce dernier ma vraiment dÉÇu, par ses complots avec les wades et le fait de sa defaite dans meme son quartier
    Auteur

    Diegane

    En Avril, 2012 (04:09 AM)
    Après le congres sans débat et la désignation sans débat de ce Thiam sans base ni passé honorable le PS va encore faire des purges et condamner au départ tous ceux qui ne partagent pas les oukases de notre "Leader Maximo" OTD.
    Auteur

    Pape

    En Avril, 2012 (07:11 AM)
    Bonjour Malick,

    Ne pense tu pas que le peuple sénégalais a également sanctionné votre attitude va-t'en guerre? Le PS nous avait habitué à des jeunes comme Pape Babacar MBAYE qui forçait le respect et l'admiration de tous.

    Au Sénégal, une élection ne se gagne pas avec des militants, mais avec cette "Majorité silencieuse" qui a montré à la face du monde qu'elle déteste la violence. Aucun candidat de la place de l'indépendance n'a obtenu 2% du résultat, à l’exception de notre "Ex 4eme Président autoproclamé" qui à quand à lui perdu plus que 50% des voix qui lui ont fait confiance en 2007.

    Je te demande de méditer l'extrait de Césaire dans ton texte. Il s'applique parfaitement à toi et au mouvement de Barth.

    Au responsable communiste français Thorez, Césaire écrivait en 1956, à la suite de la dénonciation des crimes de Staline par Khrouchtchev : « … pas un reniement, mais un nouveau et solennel départ ; quelque chose comme le Parti Communiste fondé une seconde fois... Au lieu de cela, au Havre, nous n’avons vu qu’entêtement dans l’erreur ; persévérance dans le mensonge ; absurde prétention de ne s’être jamais trompé ; bref chez des pontifes plus que jamais pontifiant, une incapacité sénile à se déprendre de soi même pour se hausser au niveau de l’événement et toutes les ruses puériles d’un orgueil sacerdotal aux abois. »
    Auteur

    Gasba

    En Avril, 2012 (08:09 AM)
    D'accord avec toi Malick pour la pertinence de ton analyse mais ne pense tu pas qu’une faute a été commise dans le mode de désignation des socialiste dans le nouveau gouvernement si oui qu'attends le principal responsable de présenter ses excuses Nous ne demandons rien d'autre que le respect de nos instances car à quoi bon rester dans une organisation si les principes les élémentaires ne sont pas respectés.
    Auteur

    Alienn

    En Avril, 2012 (08:16 AM)
    MALICK MA PART WAAY ? IL PARAIT QUE TU AS RECU DE MALETTES
    • Auteur

      Xamlè

      En Avril, 2012 (10:19 AM)
      he jeune homme, il ne faut pas poluer le débat avec des bétises de ce genre, on est plus à l'ère wade.

      idiot waaaa !
    • Auteur

      Xamlè

      En Avril, 2012 (10:19 AM)
      he jeune homme, il ne faut pas poluer le débat avec des bétises de ce genre, on est plus à l'ère wade.

      idiot waaaa !
    Auteur

    Bois De Boulogne

    En Avril, 2012 (08:58 AM)
    Pour ceux là qui connaissent bien Malick Noël SECK, il savent bien que ce texte si mauvais qu'il soit ou si bon qu'il soit, ne peut pas être son œuvre.
    Auteur

    Made Faye

    En Avril, 2012 (09:44 AM)
    Penser un seul un seul instant que les difficultés du parti socialiste sont liées à la personne de Ousmane.T. DIENG c'est faire preuve d'une étroitesse de vue politique inacceptable. OTD a un mérite que tous les sénégalais reconnaissent. Dire que le PS est passé de 41% à 11% est une réalité. Mais qui est responsable? Ce sont les caciques du PS qui ont plié bagages sans vergogne pour aller se jeter dans les bras d'un régime libéral incompétent.

    Il fut un temps où OTD était seul avec quelques fidèles à gérer le PS. Les lendemains de défaite doivent être analysés avec beaucoup de lucidité. Ne soyons pas traumatisés par la perspective de cinq ans d'opposition!!!!

    Du calme!!! Le PS est incontestablement le premièr parti d'opposition du pays.

    Les ambitions!!!! les ambitions!!!!! Attention que proposent les autres pour que 11% se transforment en 100%
    • Auteur

      @ Made Faye

      En Avril, 2012 (12:07 PM)
      "mad" signifie fou en anglais et "made" boniche. alors made si tanor est bien seul tu ne penses que c'est sa faute. sa seule idéologie politique, son seul idéal politique c'est d'indiquer la porte a tous ceux qui lui font de l'ombre et de s'entourer de recordman toutes catégories de l'impopularité comme son thiam. ténor réalise maintenant les scores de aj du temps de diouf. en 1996, il prend les rênes du ps. partez des scores des législatives de 1998 a la présidentielle de 2012 et vous verrez quel est le bilan de tanor. c'est scientifique, mathématique. après ça continuez de supporter le fossoyeur de l'oeuvre de senghor, lamine gueye, mamadou dia et abdou diouf.
    Auteur

    M. Faye

    En Avril, 2012 (09:55 AM)
    C'est sûr que TANOr va quitter mais qui va le remplacer. Khalifa un perdant dan son propre quartier ou Aïsata une femme brillante mais est ce que le peuple sénégalais est prêt pour élire une femme à la magistrature suprême? voila notre problème et que si ces jeunes de la convergence socialiste pense c'est à eu le Ps ils se trompent largement. Car ce sont des jeu nes dépourvus d'inteeligence et de raison politiques
    Auteur

    Pertinent

    En Avril, 2012 (10:41 AM)
    TAN(OR) BOMBÉ, DEGAGE!
    Auteur

    Senlg

    En Avril, 2012 (14:49 PM)
    QUI A ECRIT UNE FOIS,ECRIRA UNE DEUXIEME FOIS.LA PREMIERE FOIS T'AVAIT MENE EN PRISON.LA DEUXIEME FOIS MONTRE CLAIREMENT QUE TA PLACE N'EST PAS EN PRISON,MAIS DANS UNE ASILE DE FOUS.JE NE SUIS PAS MEMBRE DU PARTI SOCIALISTE,MAIS J'AI SUIVI DE TRES PRES LA CAMPAGNE ELECTORALE ET L'IMAGE DU PARTI SOCIALISTE ET DE TANOR EST REDEVENU TRES ACCEPTABLE AU NIVEAU DES POPULATIONS.CE QUI A PERMIS AU PARTI SOCIALISTE DE REVENIR UN PEU PLUS AU POUVOIR.QUANT A GAGNER CES ELECTIONS,C'ETAIT UNE AUTRE PAIRE DE MANCHES SURTOUT SANS BARTHELEMY DIAZ QUI POUVAIT ACCROCHER LA JEUNESSE.PARCE QUE TANOR A CONVAINCU LES INITIES PAR SA CONSTANCE , SON SENS DES RESPONSABILITES ET SON ESPRIT REPUBLICAIN.AVEC UNE PETITE COALITION ET DES COLLABORATEURS AUSSI INUTILES QUE KHALIFA SALL ET MALICK KONTE QUI ONT PERDU DANS LEURS FIEFS.IL FAUT RELATIVISER SON SCORE ET COMPRER EN VALEUR REELLE 11% 2012 AUX 41% DE 2000
    Auteur

    _yd

    En Avril, 2012 (20:17 PM)
    M Seck, il est très difficile de faire le bilan d'une élection qui s'est déroulée dans des conditions très particulières. Seul Macky Sall a pu en profiter. Le problème du PS vient de sa difficulté à intéresser la nouvelle génération afin de renouveler son stock électoral. J'ai l'impression que la base politique actuelle est composée d'anciens fidèles du parti, des temps de Senghor et Diouf, comme mon père. Je vous conseille d'impliquer de plus en plus de jeunes (hommes comme femmes), avec l'encadrement du noyau dur qui reste encore fidèle aux idées du parti (OTD, Khalifa Sall, Aisstata Tall Sall, A Mengue Ndiaye, M Thiam, ...) pour donner une image plus moderne du PS, et qui va correspondre plus à la sociologie du Sénégal.



    Ousmane Tanor Dieng a fait un excellent travail et bénéficie d'une base très solide. S'il peut continuer à rester Secrétaire Général du PS, il n'est plus obliger de se présenter aux élections. Ce serait bien de céder la place à quelqu'un d'autre. Pourquoi pas une femme au PS ?
    Auteur

    Nafissatou Kane

    En Avril, 2012 (21:58 PM)


    Je tiens a preciser que je suis un Observateur independant interesse par l'actualite politique de mon pays.

    Noel: Conseil d'ami. Se jeter precipitamment en pature a l'opinion publique aux lendemains d'election, pour regler des comptes, et pointer un doigt accusateur sur le responsable du parti sous l'oeil amuse et moqueur de vos adversaires, procede d'une manque de vision, pour ne pas dire d'une simplicite d'esprit. L'honnetete aurait commande que vous refletez votre part de responsabilite (omise) dans votre texte.

    Les 11% places dans le contexte ou se s'est deroulee l'election presidentielle, constituent un score honorable proportionel aux 41% en 2012 (dans la mesure ou le PS cette fois-ci, n'a pas eu l'occasion de s'investir au Senegal des profondeurs pour stimuler sa base; il s'est, a l'instar des autres partis au sein de Benno (a l'exception de Macky), pleinement investi dans la la lutte contre le camouflet du Conseil constitutionnel ayant valide la candidature de Wade); il s'y ajoute les effets d'entrainement decoulant de l'eclatement de Benno, etc. Ainsi, sans surprise, Macky qui avait pris le chemin oppose (pour ne pas dire trahi) a, sans surprise recolte la part du lion.

    Je pense que ce serait manquer de lucidite de vouloir coute-que-coute, hors contexte, faire porte le chapeau entierement a OTD, a propos des résultats électoraux passés, sans prendre en consideration les parametres que j'ai evoques plus haut. Noel que diras-tu alors de NIASS soutenu par 49 partis (resultats 13%), compare au PS qui est alle seul au front avec 2 allies de poids legers ?

    J'attendais des membres du PDS, malheureux candidat a l'election presidentielle ce genre de reactions, et non quand meme du PS qui, en verite, contre vents et marees s'impose le HICKORY tropical, parceque, incontournable dans l'espace politique senegalaise. Des contradictions internes ne manquent pas dans la vie d'un parti, mais il faut apprendre a les resoudre avec tact et serennite, sans faire dans l'hyperbole/ameuter le public pour des cas de figure qui rentrent dans l'ordre naturel des choses. Un responsable "en devenir" doit savoir ce que parler en public veut dire /apprendre a remuer 3 fois la langue avant de se fendre.

    Noel, l'heure est a la mobilisation. Tanor est l'Homme de la situation sans lequel le PS aurait vole en mille morceaux incollables post 2000. Son experience politique, ces competences d'homme de dossier, de la gestion des affaires de l'Etat et de la culture de l'administration, ne font l'ombre d'aucun doute. Noel, il faudra donc, rentrer dans les rangs et prendre ton mal en patience jusqu'a ce que le destin decrete votre tour a la tete du parti/du pays. ceci, est aussi valabe pour tes autres camarades frondeurs qui veulent marcher plus vite que leur ombre.
    Auteur

    Nafissatou Kane (bis)

    En Avril, 2012 (22:09 PM)
    Noel que diras-tu alors de NIASS soutenu par 49 partis (resultats 13%), compare au PS qui est alle seul au front avec 2 allies de poids legers ?

    J'attendais des membres du PDS, malheureux candidat a l'election presidentielle ce genre de reactions, et non quand meme du PS qui, en verite, contre vents et marees s'est impose comme le “HICKORY” tropical, parceque, incontournable dans l'espace politique senegalaise. Des contradictions internes ne manquent pas dans la vie d'un parti, mais il faut apprendre a les resoudre avec tact et serennite, sans faire dans l'hyperbole/ameuter le public pour des cas de figure qui rentrent dans l'ordre naturel des choses. Un responsable "en devenir" doit savoir ce que parler en public veut dire /apprendre a remuer 3 fois la langue avant de se fendre.

    Noel, l'heure est a la mobilisation. Tanor est l'Homme de la situation sans lequel le PS aurait vole en mille morceaux incollables post 2000. Son experience politique, ces competences d'homme de dossier, de la gestion des affaires de l'Etat et de la culture de l'administration, ne font l'ombre d'aucun doute. Noel, il faudra donc, rentrer dans les rangs et prendre ton mal en patience jusqu'a ce que le destin decrete votre tour a la tete du parti/du pays. ceci, est aussi valabe pour tes autres camarades frondeurs qui veulent marcher plus vite que leur ombre/forcer leur destin au sommet alors que l’echeance n’est pas arrive a terme.

    Auteur

    Nafissatou Kane

    En Avril, 2012 (19:16 PM)
    Samry, t'es complement passe a cote de la plaque avec tes commentaires au vitriol sur Tanor. Parceque la haine gratuite que tu lui a gardee a largement prise le dessus sur la raison qui est totalement absente de ton texte. Ton texte est indigeste, tel un met ou il y a plus de piment que le reste. Dans la vie, il faut de la mesure dans toute chose car, toute position extremiste est deplorable. Ceci est d'autant plus vrai que cette attaque est caracterielle.
    Auteur

    Oui

    En Avril, 2012 (17:29 PM)
    Mr Noel n'oublie pas le PS est ne par la trahison de plusieurs groupes

    1-senghor avait trahi Lamine gueye qui l'a fait venir au senegal

    2-IL a trahi Mamadou Dia en l'accusant de faire un coup d'Etat

    3- Ousmane camara qui trahi la magistrature senegalaise en condamnant Mamadou Dia pour beneficier

    de hautes fonctions durant toute la periode que PS etait au pouvoir

    4- Moustapha niasse avait trahi les etudiants

    5 - Ainsi Djibo ka qui avait trahi les lyciens

    ILS ont pu beneficier des bourses de PS ,apres leurs etudes

    ils ont ete directement affectes a la presidence pour le prix de leur trahision

    ils n'ont meme fait une demande d'Emploi au niveau de la fonction publique

    6-cote syndicalistes Doudou N'gom avait trahi les syndicalistes pour devenir Ministre de l'edication

    si tu dis que VALIDIODIO N'DIAYE fait parti de ce qui ont cree PS TU RACONTE DES HISTOIRES

    N'oublie pas QUE Validiodio a fait 12 ans de prison de KEDOUGOU sans voir femme ni ses enfants YERIM EXTRAT

    Le declin de PS le resultat de sa creation

    qui est le mensonge et la trahison

    on peut dire tout ce qu'on veut sur Wade,mais colonnialiste est mort avec son pouvoir

    cependant pendant 40 ans du pouvoir de PS le senegal restait toujours sous colonisation de la france

    car c'est Jean collin qui controlait tout :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Xol

    En Avril, 2012 (20:54 PM)
    Il EST VRAI QUE ABDOU DIOUF A PERDU LE POUVOIR EN VOULANT IMPOSER TANOR DE MANIERE ANTI DEMOCRATIQUE. ON PEUT DONC DIRE QUE TANOR A PLOMBE LE PS EN 2000. ENSUITE FORCE EST DE CONSTATER QUE C'EST LE MEME TANOR QUI A PLOMBE BENNO SIGGIL SENEGAL EN 2012 EN REFUSANT LA CANDIDATURE DE L'UNITE ET DU RASSEMBLEMENT.

    IL EST DONC TEMPS QU'IL DEGAGE.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email