Dimanche 14 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Reformes intentionnelles et assises de la Justice (Par Dr Yoro Dia)

Single Post
Reformes intentionnelles et assises de la Justice (Par Dr Yoro Dia)
Monsieur le Président, gardons-nous de perdre du temps

Dans une précédente contribution, je soulignais que le seul risque politique que le Sénégal court est une perte de temps parce que l’Etat est debout, la République forte et la démocratie en marche. L’immense chantier de réformes institutionnelles qu’annonce le Président Faye confirme qu’on va perdre du temps. Le Sénégal qui a organisé une présidentielle en moins de trois semaines, une transition entre les Présidents Sall et Faye en moins de dix jours et dont l’alternance est devenue la respiration démocratique n’a pas de problèmes institutionnels sauf si nous sommes à la quête d’institutions parfaites qui n’ont jamais existé nulle part sur terre. Les institutions deviennent « parfaites » avec le temps que nous ne leur donnons jamais au Sénégal car après chaque élection on ouvre un chantier de réformes. 

Notre pays n’a pas aussi un problème électoral et l’élection du Président Faye en est la parfaite illustration sans parler de celle de Barthelemy Dias à la tête de la capitale et de Serigne Mboup (société civile) à Kaolack. Lors de la dernière présidentielle aux Etats Unis, le pays de Google, de Facebook et de Twitter, c’est le vote postal qui était au cœur des débats parce que les institutions américaines remontent à la Constitution de 1789 et on en est toujours à la première République. L’histoire montre qu’il n’y a pas de lien entre  reforme, « modernité »  des institutions et efficacité économique sinon la révolution industrielle n’aurait pas eu lieu en Angleterre et le Japon ne serait pas à la pointe de la révolution industrielle et technologique. La création d’une CENI (Commission électorale nationale indépendante) serait un grand bond en arrière car elle est souvent l’apanage des pays en transition démocratique ou pour les nouvelles démocraties. 

Face aux urgences économiques et sociales, ce grand chantier de la reforme institutionnelle s’apparente à une arme de distraction massive qui ne fera que l’affaire des rentiers de la tension électorale permanente qui doivent leur survie qu’à cette démocratie du Sisyphe ( éternel retour sur les règles du jeu). Dans un pays où le pouvoir par le biais d’un ministre de l’Intérieur (partisan ou pas) peut organiser des élections présidentielles et les perdre comme en 2000, 2012 et 2024, c’est un anachronisme politique que de vouloir faire un bond en arrière que de vouloir créer une CENI. J’ai toujours pensé que c’était une tragédie que le cerveau de notre classe politique avec des hommes si brillants  soit tout le temps piraté par la question électorale. 

L’émergence est dans l’inversion de la courbe du débat comme l’a fait le Premier Ministre Abdou Mbaye sur la question de la monnaie. Les urgences  ne sont ni électorales ni institutionnelles. Elles sont ailleurs, notamment dans la croissance, dans l’emploi des jeunes, dans la création de richesses, dans la quête de la prospérité. Et quand un pays se mobilise pour la prospérité ou l’émergence, il n’a pas le temps et l’énergie à perdre sur le débat sans fin sur les institutions car la Grande Bretagne, le Japon et les Etats Unis montrent tous les jours qu’on peut avoir des institutions archaïques qui remontent au Roi Jean sans terre pour la Grande Bretagne ( 1166-1216), à l’ère du Meji pour le Japon ( 1868) et à la révolution américaine de 1776 et avoir une grande efficacité économique et industrielle. Le Sénégal va avoir son premier baril de pétrole cette année, le nouvel horizon est économique et l’exception démocratique doit avoir l’ambition de devenir l’exception économique. Si le fameux « Projet » de Pastef existe, il doit être orienté vers ce nouvel horizon. Quand le Président Macky Sall lançait le PSE, le Sénégal n’avait que de l’arachide et des phosphates mais les résultats du PSE sont concrets. Le « Projet » a la chance d’avoir le carburant mais un contexte favorable pour accélérer la marche vers l’émergence si et seulement le Président Faye ne se trompe pas de priorité en tombant dans le piège des rentiers de la tension et avec une claire conscience de sa mission historique qui est tout sauf dans la réforme institutionnelle. 

En tout cas, les vents sont favorables mais « il n’y pas de vents favorables pour celui qui ne sait pas naviguer », disait Sénèque. Espérons pour le Sénégal que le « Projet » est une bonne feuille de route pour nous mener à bon port mais il faudrait au préalable ne pas se tromper de port, d’objectifs et des priorités.  La priorité étant à mon avis l’économie et la croissance. La démocratie est la compétition des réponses que les citoyens se posent. Les jeunes qui sont l’essentiel de la population ne posent pas des questions sur les réformes institutionnelles mais sur l’emploi qui ne peut être réglé par l’Etat dont la mission doit se limiter à créer les conditions favorables à la création de richesses. « Les Sénégalais sont fatigués  et la vie est chère » dit le Président. La solution n’est pas les réformes institutionnelles mais de  mettre la question économique au centre en chassant les juristes du temple pour les remplacer par les « marchands » avec les assises de l’économie. Les marchands créateurs de richesses qui ont permis à tous les pays émergents de passer de l’indigence à l’émergence, « du tiers monde à Premier monde » comme Singapour ou la Chine.

Nous avons un Etat de Droit et des institutions solides comme l’a prouvé la dernière présidentielle. C’est pourquoi, je pense aussi qu’il n’est ni nécessaire et encore moins convenable  pour le Pouvoir exécutif  de prendre l’initiative d’organiser des « assises de la justice » pour « redorer le blason » de la justice. On ne saurait se baser sur des décisions de justice qui n’ont pas été favorables à Pastef dans l’opposition pour dire que le blason de la justice a été terni car beaucoup d’autres lui ont été favorables. Les dernières décisions du Conseil Constitutionnel où le Président Badio Camara a été aussi loin que le juge Marshall qui a imposé le contrôle de la constitutionalité des lois aux Etats Unis en 1803 dans l’affaire Marbury vs Madison et la longue guérilla judicaire des affaires Sonko ont fini de prouver l’indépendance des juges qui selon que vous soyez Etat ou opposant vous donnent raison ou vous déboutent confirmant ainsi  que la justice, le seul service de l’Etat qui porte le nom d’une vertu n’a pas point qu’on redore son blason qui n’a jamais été aussi étincelant.

Dr Yoro Dia, Politologue



58 Commentaires

  1. Auteur

    N'importe Quoi

    En Avril, 2024 (12:01 PM)
    Que des inepties pondus par un Élément dangereux du système qui Dr fait appeler Politilogue de mes Ouailles. Il faut arrêter quand même. Après toutes les crises traversées, facilitées par les faiblesses de nos institutions ce énergumène nous la ramène tel un masturbé de politicien véreux et manipulateur d'opinion. N'en déplaise au apeurés par les changements en vue, Son Excellence Le Président Bassirou Diomaye Diakhar FAYE et son gouvernement feront toutes les réformes nécessaires pour améliorer notre dispositif de gouvernance pour une démocratie Grandeur Nature.

    Wa Salam
    • Auteur

      Ccx

      En Avril, 2024 (12:13 PM)
      Sisi nous avons un problème électoral au Sénégal monsieur Dia. N'eut été la bravoure du peuple, le tyran Macky serait aujourd'hui président du fait d'une administration corrompue et d'une justice aux ordres.
      Le peuple s'est battu pour l'élection de diomaye avec des dizaines de morts. Loulou Moy deug
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:18 PM)
      Dites lui d'aller travailler 
      c ça qui est important 
      faire des contributions chaque semaine n'est pas synonyme de pertinence intellectuelle.
      Dans ce pays il faut que les gens s'habituent à cultiver le travail et non pas  être adepte à tok mouy dokh 
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:27 PM)
      Tous ce que l'on a vécu dans ce pays depuis 2000 prouvent tout le contraire de ce que vous affirmez.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:44 PM)
      Yoro Dia a parfaitement raison. Il ne faut pas que Pastef se base sur ses expériences personnelles pour faire des reformes. Si Pastef a été recalés dans le processus électoral c'est parce qu'il n'était pas en règle. Les élections, ce n'est plus un problème au Sénégal. Il faut arrêter de vouloir toujours chercher la petite bête. Au Sénégal, les institutions fonctionnent parfaitement et elles sont totalement neutres. Focus sur la richesse, c'est ce qui est plus important. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:51 PM)
      À pastef, il ne faut surtout pas chercher midi à 14h. Inscrivez vous dans la continuité que Macky Sall vous a laissé et avec le pétrole et le gaz vous réussirez. D'ailleurs Diomaye a été très intelligent de parler d'amélioration hier. Prenez ces conseils de Yoro Dia très au serieux, les jeunes n'attendent pas des reformes institutionnelles mais du travail. Perdez pas de temps. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (13:02 PM)
      Yoro stp diapale gnou rek guir Ak say articles encore. Bidone gua Bo Macky nome là ministre mais bi yone c'est fini. On ne lit pas plus tes articles 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Poseidon Badji

      En Avril, 2024 (13:13 PM)
       « il n’y pas de vents favorables pour celui qui ne sait pas naviguer » Sénèque.
      Null besoin de savoir naviguer quand on a le vend en poupe. Wakhal lolou Seneque, de la part du pastef!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Attention M. Le Pr

      En Avril, 2024 (14:05 PM)
      Je ne connais pas un paysavec une CNI qui n'a pas connu de coup d'Etat... Il faut certes dépolitiser l'administration mais sans le professionnalisme du commandement territorial, on va tomber dans le moyen-âge électoral qui débouche sur des putsch ailleurs. Au Sénégal, l'administration organise des élections depuis 1848. Si vous adoptez le logiciel des lobbies des droits de l'homme qui se vantent d'être vos parrains, vous cierez la branche sur laquelle vous êtes assis.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (16:33 PM)
      Je l étonne de cette opposition éthique : Yoro Dia, Mamadou Ibra Kane 
      arrêtez ça sent mauvais 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (17:44 PM)
      Il n'a qu'à se taire. L'histoire retiendrai que Macky avait perdu la bataille de la Communication contre Pastef et l'opposition lorsqu'il a confié à Yoro Dia, la tâche de de gérer la communication présidentielle ! 
       
      Ce gosse de Yoro est un véritable complexité. Ses textes sont souvent accompagnés de ses photos en toge, lorr de sa soutenance. Il ne croit pas encore qu'il est docteur. Par ailleurs, il doit développer ses propres idées et se détacher de ces milliers d'hommes politiques qu'il se plaît à citer à tout va. Concernant Diomaye, moo yoor lengué yi ak l'agenda. Il n'a pas besoin de tes conseils qui aurait ou être utiles à Macky. Basta 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (22:10 PM)
      C'est Yoro Dia lui même qui commente son propre article et qui appuie plusieurs fois sur la touche j'aime hahahaha. C'est facile à savoir parce que dans la vraie vie personne ne s'intéresse à Yoro Dia hahaha
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (11:12 AM)
      Au Secour. La Bétise a infesté notre république. Comment ce peuple jadis admiré est tombé si bas. Une jeunesse devenu cancre au point de passer son temps á denigrer tout ce qui est brillant et raisonnable... Pastéf est vraiment une peste. Cette article est le plus intelligent que j'ai lu depuis l'avenement sonko diomaye qui est une tragedie pour notre pays.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Daw Thiow

    En Avril, 2024 (12:08 PM)
    Yoro tu ferais mieux de te terrer, te taire et faire profil bas. Ta contribution est totalement contre productive. Tête de lard !
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:21 PM)
      Vraiment ce n'est pas le moment de pondre ce genre d'inepties.  Monsieur Dia ce n'est pas à vous d'indiquer le chemin à suivre à  Monsieur le Président de la République.  Terrez vous et taisez vous s'il vous plaît. A trop parler on dérape forcément 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Mamour

      En Avril, 2024 (12:22 PM)
      Vraiment ce n'est pas le moment de pondre ce genre d'inepties.  Monsieur Dia ce n'est pas à vous d'indiquer le chemin à suivre à  Monsieur le Président de la République.  Terrez vous et taisez vous s'il vous plaît. A trop parler on dérape forcément 
    • Auteur

      Amadou Reply_author

      En Avril, 2024 (16:11 PM)
      Messieurs si vous lisez cette contribution avec des yeux non partisans vous verrez qu'il a avancé des idées très pertinentes pour le seul intérêt de notre pays. Malheureusement aujourd'hui chacun analyse et réagit suivant ses sensibilités politiques qui le plus souvent vous donnent des constructions qui n'existent que dans votre tête, rien à voir avec la réalité.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:09 PM)
    Vraiment yoro vous racontez n'importe quoi 

    Si vous n'avez rien de constructif à écrire  shut up!!! Taisez vous ou il faut vous payer pour le faire?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:10 PM)
    Pure vérité.

    Des réforme pour distraire ceux qui ont envis de manger ,de boire , de se déplacer, et de trouver un emploi. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Effet Peur Bleue

    En Avril, 2024 (12:12 PM)
    Aaahh nous y voilà. La riposte commence déjà. Les réformes annoncées font peur à tout ceux qui voient leur business politique s'écrouler bientôt.

    Il fallait s'y attendre ceux qui jouissent des avantages du pouvoir et qui longtemps n'ont pas été inquiétés amorce la riposte par voie Médiatique. 

    Ces réformes sont d'une nécessité absolue et elles se feront malgré les résistances enclenchées. 

    - Renforcer les institutions de la République et corriger toutes les failles exploitées par le précédent régime, et qui ont faillit nous conduire au Chaos,

    Refonder la justice et la réconcilier avec le peuple,

    Stopper toutes les pratiques néfastes à l'économie du pays et aux intérêts des populations,

    Corriger drastiquement le dispositif des élections pour encore plus de fiabilité et de transparence,

    Réprimer les actes de vols,  pillages des ressources, de détournement de deniers ...

    La liste est longue tellement notre système doit être revu
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:13 PM)
    C'est ce qu'on appelle une argumentation béton.Merci M. DIA.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (13:23 PM)
      Ndeyassan, ces pestifieres sont toujours dans leur coquille d'opposants insulteurs. Cela me rappelle Abdoulaye Wade en 2000 qui est reste pendant presque un an sans se rendre compte qu'il est au pouvoir. Chassez le naturel, il revient au galop. A la place des arguments, c'est toujours l'invective, la menace et l'insulte que le pestifere oppose. Argumenter contre, c'est trop demander a ces petits ecerveles. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Djibril

    En Avril, 2024 (12:16 PM)
    Ku déggul Limu wax walla Nga gumba tëq Luu rek yaa koy weddi 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:17 PM)
    Il va reparer toute la pagaille que vous avez foutu derrière vous. Si vous saviez faire des priorités on ne sera pas dans cette situation lamentable. Et l'une des plus grand chantier est la reforme du systeme judiciaire. Et tu nous fatique avec tes references historique pourries qui n'ont ni tete ni queues. Tes avis tu te les gardes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sonko Landing

    En Avril, 2024 (12:23 PM)
    Ne nous parlez pas de perte de temps vous qui avez adoubé Adji SARR dont les inepties ont fini de ternir l'image du pays en Afrique et dans le monde ,mais aussi ce dossier que vous avez tant chéri nous a fait perdre beaucoup de temps de jeunes morts à la fleur de l'âge ,de biens.Vous êtes donc aussi un rentier du mensonge cousue de fil blanc? Le menteur  n'a  qu'un seul mérite c'est de ne pas être cru quand il dit la vérité.
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:24 PM)
    Un mercenaire de la plume. Moi je parle de la justice dans ce pays. Un Président qui s'est cru tout permis parce que ayant des magistrats acquis à sa cause.  Oui il faut réformer cette justice. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:31 PM)
      doctorat de complaisance, il y en a pleins comme ça avec la complicité de directeurs laxistes qui ne lisent pas la thèse, cela explique le niveau très scolaire avec un style de dissertaion de classe de seconde et des citations hors contexte.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:29 PM)
    Surpris que un tel texte est le travail d'un docteur!.....Totalement faux!

    La prosperite va de paire avec une belle justice!

    Diomaye a parfaitment raison, toute solution a la cherete de la vie commence par une bonne justice dans ce pays! l'exemple du Singapore demontre la mauvaise foi de l'auteur! Ce pays s'est developpe avec une justice forte comme pricipal levier! Avec une mauvaise justice tous les efforts de developements sont caduques, car c le decouragement qui s'installe dans le pays et les resultats: barasa/barsacc, nicaraguoi, njoutch djataches, le vol, l'insecurite,  etc....Evitons de se mettre des titres comme docteurs pour tromper l'audience!
    {comment_ads}
    Auteur

    Bistrot

    En Avril, 2024 (12:29 PM)
    Ohlalalal, je me suis délecté Yoro avec cette pertinente analyse. il ne faut plus arrêter de nous en servir. Bien sûr qu'avec ce court état de grâce tu entendras des vertes et des pas mures, mais ce sont des analyses qu'on utilisera dans un bref délai. Quand la réalité de l'exercice du pouvoir donnera l'occasion à ces novices de voir que nous avons un excellent pays, des institutions fortes, un systémes judiciaire pas mal. Oui l'essentiel est vraiment ailleurs. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:30 PM)
    pertinentes observations du Dr. Dia.

    Pour toutes les reformes annoncees par le nouveau regime,nous sommes parti pour tout un mandat de reformes des institutions. De bonnes reformes peuvent durer plus de 5 ans. Donc chers jeunes nous allons tourner en rond pendant tout un mandat. Les institutions ne soufrent d´aucune anomalie, attaqez vous a l´essentiel et evitez de perdre du temps.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:40 PM)
      parce que vous pensez que pendant les réformes le pays s'arrête de fonctionner pouyr se scotcher aux radios et télés et écouter des geumal door et autre inepties. Vous n'avez donc rien compris !
    {comment_ads}
    Auteur

    Mor

    En Avril, 2024 (12:39 PM)
    Ça y est ! Yoro Dia est devenu fou ! 
    {comment_ads}
    Auteur

    A.a. Ndiaye

    En Avril, 2024 (12:41 PM)
    Ce monsieur est d'une parfaite hypocrisie. Il parle comme si tout le monde n'a pas été témoin de l'instrumentalisation de la justice, l'administration et les forces de sécurité par le pouvoir executif dans le but d'éliminer des adversaires politiques et il fait semblant de s'étonner que l'on veuille convoquer des assises de la justice pour ne plus courir de pareils risques. La décision inique de reporter des élections à 24 h du début de la campagne ne l'émeute pas non plus. Quand on a cautionné de pareilles forfaitures on devrait avoir la décence de la boucler et de laisser les autres travailler !
    {comment_ads}
    Auteur

    Dieye Babacar

    En Avril, 2024 (12:42 PM)
    Diaroul sakh tontou, lou macky dougueu, lokho yoro mi ngui cii,dafa wara nopi,le peuple les a foutu dehors, li diomaye di def dou mom mo koy wakh, il est trop prétentieux 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:44 PM)
    Le constat révèle que ceux qui commentent pour s'opposer à M. DIA n'apportent aucune pertinence si ce n'est des insultes.Ils doivent changer de posture en ce sens que la posture opposante ne peut être reconduite quand on est au pouvoir.L'intellectuel doit s'inscrire dans la dynamique à la place de la catégorique .Entre 2000 et 2024 beaucoup d'eau a coulé sous les ponts en termes de changements positifs.
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:49 PM)
    Analyse pertinent que le Président Faye devrait prendre le temps de lire avec intelligence
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:52 PM)
    Bla bla Bla pendant les 5 prochaines années 

    🤣

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (12:58 PM)
    Incroyable le niveau de ceux qui défendent le régime dans les commentaires. Aucun argument à part l'insulte. C'est grave votre niveau. Si vous pensez sue la vendeuse de guerté thiaf, les milliers de jeunes chômeurs, le cultivateurs, le médecin, l'enseignant vont attendre des assises et des reformes, vous vous trompez lourdement. Que toute la politique du régime soit orientée dans la réduction de la vie chère et la lutte contre le chômage. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (13:11 PM)
    Yoro, tu devrais raser les murs et garder le profil bas en attendant de voir les résultats de ces réformes annoncées. Vous avez perdu parce que la majorité des électeurs veut des changements, incarnés par Diomaye. Réveil brutal.!Vous étiez dans le déni de la réalité.
    Auteur

    Patriote

    En Avril, 2024 (13:12 PM)
    Parfaitement en phase avec Yoro Dia. Ces apprentis du pastef sont dans le populisme et la distraction. Ils vont compromettre tout le travail de développement et de modernisation entamé par le président Macky Sall avec leurs bavardages populistes. Le systéme électoral sénégalais a prouvé sa force, sinon vous ne seriez jamais élus. Très pessimiste avec ces illusionnistes. Le Sénégal est en danger de recul et de régression avec ces petits aventuriers assoifés de pouvoir.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (13:14 PM)
    De plus ses references historiques sur UK, USA,  Japon sont toutes mal venues...Depuis le 14eme siecle pour UK aux USA de Jefferson 1776, au Japon imperial du 20eme siecle ces pays ont initie et perfectionne les plus vieilles formes de democratie moderne a cote d' institutions monarchiques largement symboliques...c'est cela le cheminement de ces pays. Arretez de travestir l'histoire sous  des analogies biaisees qui puent la recuperation politicienne loin de la science politique. Votre forfaiture a expose toute la fragilite de nos institutions sauvees grace a l'audace inespere du CC...cela doit etre corrige pour que plus jamais  un autre Macky ne menace les fondements de notre republique
    {comment_ads}
    Auteur

    Observateur

    En Avril, 2024 (13:21 PM)
    Les réformes "d'indépendance"  institutionnelles  et de la justice de Diomaye  dérange au plus haut points ,le régime de Macky Sall qui en on abusé pour en faire ce qu' il voulait    !!

    NB: ce Yoro Dia nous dit que les priorités du senegal sont économiques et  donner du  travail aux  jeunes .... , n'est ce pas là un aveux d'échec de leur gouvernance des 12 ans passés  en plus des réformes "d'indépendance" des institutions et de la justice  nécessaires dont tout le monde vois .!!!  
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (19:36 PM)
      Vraiment, il est complètement à coté de la plaque celui-là. Et ce qui est étrange c'est lui , Mamodou Ibra Kane et Omar Sow qui s'agitent, ont ils perdu le nord?
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (19:36 PM)
      Vraiment, il est complètement à coté de la plaque celui-là. Et ce qui est étrange c'est lui , Mamodou Ibra Kane et Omar Sow qui s'agitent, ont ils perdu le nord?
    {comment_ads}
    Auteur

    Manga

    En Avril, 2024 (13:24 PM)
    Merci Yoro DIA pour cette analyse de la situation et des perspectives.
    Auteur

    En Avril, 2024 (13:32 PM)
    ce connard doit repondre de tous les mefaits du macky
    {comment_ads}
    Auteur

    Insipide

    En Avril, 2024 (13:36 PM)
    Donc Mr DIA, il n'y a pas eu de morts, de blessés, de milliers de prisonniers politiques ? Donc pas d'accusation de corruption, de suspension de l'élection, de loi pour le report, d'amnistie ? Pourquoi depuis des décennies il y a des violences à la veille de chaque élection ? Pourquoi on a pu gracier un trafiquant de médicaments ? Pourquoi il n'y a aucune suite aux rapports de contrôle depuis des années ? Pourquoi on nomme autant d'IGE hors concours ? La liste est si longue, dommage que notre continent a toujours souffert de l'œuvre de collabos, de réactionnaires, de prétentieux intellectuels bardés de diplômes mais absolument  incompétents. Faites plutôt votre bilan personnel Mr DIA, à quoi avez-vous servi pour la promotion de votre président ? Quelles sont vos réalisations concrètement ?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (14:04 PM)
    Il prêt serment devant la juridiction il veut réformer ensuite ( sortez le projet) c est urgent 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (14:06 PM)
    Pastef mdr les populiste on vous attend au tournant 
    Auteur

    Abba

    En Avril, 2024 (14:34 PM)
    pourquoi MACKY a bloqué les élections par un report unilatéral? cet acte inélégant montre qu'il faut réformer les institutions.
    {comment_ads}
    Auteur

    Salif Diedhiou

    En Avril, 2024 (14:42 PM)
    Yoro Dia. Dans les commentaires j'ai vu des réponses qui me satisfont. Mais je dois juste rappeler que c'est par ce subterfuge qu'il a attiré Macky Sall dans sa nasse au point d'atterrire à la présidence avec ce poste de ministre en charge de la communication présidentielle. Tu n'as cependant été d'aucune utilité pour ton logeur balayé par la détermination des sénégalais. Yoro n'espères pas réussir le même coup avec Le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye. Vas chercher boulot.
    {comment_ads}
    Auteur

    Citoyen

    En Avril, 2024 (15:06 PM)
    Les réformes annoncées ne sont pas en effet, ni nécessaires, ni une priorité. Les lois et règlements qui existent dans ce pays sont extrêmement solides, il suffit juste de les respecter, de les appliquer quand il le faut et de faire moins de politique politicienne.

    Il faut mettre l'accent à mon avis sur le travail (seul le travail honnête paie), la discipline et la citoyenneté. Notre dénominateur commun est l'indiscipline et tant que ne l'aura pas réglée, on ne bougera pas.

    Ensuite il faut supprimer tous les partis politiques, leur demander tous d'aller se faire parrainer seul, sans alliance, à hauteur de 5% de l'électorat valablement inscrit et proportionnellement reparti dans les régions. Quiconque n'aura pas atteint ce taux sera supprimé et les fondateurs du parti interdit d'en créer un autre dans les 20 ans à venir.

    Il faut appliquer la limitation des mandats dans tous les mouvements représentatifs (syndicats, partis politiques, associations, ONG, députés, etc.) à 5 ans renouvelable une seule fois, comme celui du Président de la République. 

    Il faut développer des politiques économiques structurantes qui retiennent les jeunes, notamment ceux qui n'ont pas de qualification, dans leurs régions, zones d'origine. 

    Voilà quelques exemples qui me semblent être des réformes structurantes, mais pas celles annoncées par le nouveau pouvoir, sur la base de leur vécu.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (15:10 PM)
    Il y'a même pas un mois nous avions dans les geôles du pays plus de 1000 personnes qui y étaient enfermée depuis plus de un an uniquement par le fait du prince, et il y'a un monsieur qui depuis des années à cautionner tous les dérives du chef qui vient nous pondre un texte lunaires, comme quoi fermer la que tout va bien dans ce pays  qu'on vivait dans  paradis land. Tu viens de perdre des élections dotoreres el Dia, donc reveille toi et  pose toi la question pourquoi tu viens de perdre des élections. On n'est pas amnésique Mr Dia il y'a juste un mois vous avez defendu l'indéfendable avec votre xawaré nationale, n'eut été le peuple et la sagesse du conseil constitutionnel vous alliez précipiter ce pays dans le chaos. Aucune œuvre humaine n'est parfaite mais vous et votre regime malhonnête vous nous avez permis decvoir les failles béantes qui existent  dans  notre constitution. Et ne vous en déplaise nous nous efforcerons à combler cela le plus rapidement possible pour que des énergumènes de votre genre n'en profite plus pour martyriser leurs semblables injustement. 
    Auteur

    Thiam

    En Avril, 2024 (15:24 PM)
    Il faut des morts pour qu'on organise les élections et le gars nous dit qu'il n'y a pas de problème..... bravo Mr Dia belle analyse 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ngor Jegaan

    En Avril, 2024 (15:39 PM)
    Il faut comprendre les gens comme Yoro Dia (et par extension Madiambal, Mamoudou Ibra Kane, Yerim Seck. Maimouna Ndour Faye, Thierno Diop, Aissatou Diop Fall, etc.): le pouvoir qu'il soutiennent vient de tomber et les réformes envisagées, surtout en matière electorale pourraient les confiner dans l'opposition pour au moins 20 ans. Donc, c'est maintenant que le nouveau pouvoir cherche ses marques qu'ils faut faire le travail de sape. Parce que objectivement, je ne sais pas ce qu'on peut reprocher à un gouvernement qui n'est pas encore formé. M. Dia, il y a effectivement besoin de reforme du processus electoral parce qu'on a vu 1) Macky Sall dissoudre la CENA simplement parce qu'ils avaient donnéraison à Ousmane Sonko; 1) Macky Sall ramener la durée de la révision des listes electorales de 6 à 1 mois; 3) 2 millions de jeunes en age de voter et disposant de pieces d'identité avec la mention "ne peut pas voter"; 4) etc. Tout cela mérite d'être remis en ordre. Votre peur ce sont les 3 à 4 millions de personnes qui pourraient s'ajouter au fichier electoral après révision et qui sont taggés TSM (Tout Sauf Macky) par le régime sortant lui-même. Donc, c'est normal que vous fustigiez la réforme du processus électoral.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (15:43 PM)
    J'espère seulement que l'on va éclaircir les 94 MILLIARDS de la famille Mbengue , les 29 milliards du Prodac et l'affaire Adji Sarr.

    Je souhaite qu'une loi soit votée à l'assemblée nationale pour effacer la loi d'amnistie et permettre que tous ces dossiers soient remis sur la table.

    Le nouveau régime peut le faire et il le doit à ces sénégalais lambdas qui nagent dans l'incertitude.

    On nous dit que tout ce qui a été dit est faux.

    Alors ,il faut tout faire pour que la.verite éclate au grand jour.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (16:03 PM)
      Si on vote une loi abrogeant l'amnistie, ton président gringalet et son violeur de premier ministre retourneront en prison. C'est eux-mêmes qui ont négocié cette loi pour rentrer niquer leurs deux paires de femmes.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (18:23 PM)
      Ki weroul. Ce n'est pas parce que le camp de pastef a gagné les élections présidentielles qu'il devient automatiquement majoritaire à l'assemblée. Une loi annulant l'amnistie à moins de chance de passer et sonko retounerait en prison. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (16:13 PM)
    Je ne suis pas d’accord avec l’idée de la délation que veut nous nous faire le Président de la République.Les inspecteurs des impôts peuvent faire convenablement le travail et récupérer des milliards de francs acquis sans cause pour ne pas dire « Vol ».Nous sommes dans la république des Inspecteurs de impôts et domaines, ce qui est absolument dangereux pour le management d’une république à populations majoritairement agricole et industrielle.La première réforme à faire, doit commencer par les services des finances publiques, et, surtout que leurs inspecteurs et contrôleurs soient « INTERDITS  » de faire de la politique et, même 10 ans après leur départ de ces corps des finances publiques.« VOILA LE 1ER CHANTIER A MENER ».La justice fonctionne à merveille pour 98 pct de la population,  seuls les politiques nous tympannisent en pensant être les seuls, à exister.
    Auteur

    Tiki Taka 2

    En Avril, 2024 (17:27 PM)
    Le bon sens voudrait que l'on échange sans esprit partisan.

    Yoro a posé des questions pertinentes et donné des suggestions qui meritent d'être analysées sans parti pris.

    Il faut se dire une chose: toute conbrtution pour le développement socio-économique du Sénégal est la bienvenue.

    Maintenant la balle est dans le camp de l'actuel pouvoir qui déroule son programme.

    Evitons de jeter le bébé avec l'eau du bain.

    Wassalam.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Henri Albis

    En Avril, 2024 (17:38 PM)
    Les rénovations démocratiques, à mettre en place, ne sont pas incompatible avec les politiques publiques promouvant le Bien Commun du Sénégal et l'épanouissement des citoyens Sénégalais. Aussi Docteur ou Professeur ou rien du tout que l'on soit,  accompagnons notre nouveau Président de tous les sénégalais dans la Matérialisation de sa Vision pour le Sénégal 🇸🇳. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Val

    En Avril, 2024 (18:09 PM)
    ca veut dire quoi reformes intentionnelles ?sans intention cest quoi le projet!
    {comment_ads}
    Auteur

    Mawarou

    En Avril, 2024 (18:56 PM)
    On est le seul pays au monde où quelqu'un qui n'a pas de statut d'opposant, n'a pas participé à des élections veut imposer un agenda à un président élu avec la majorité au 1er tour.

    Dés qu'on a un petit diplôme, on se croit tout autorisé.

    La question n'a jamais été d'étudier mais de convaincre par ses réalisations. Certains diplômés dans ce pays ressemblent à des plantes à belle allure mais incapables de donner des fruits. 
    Auteur

    Joe

    En Avril, 2024 (20:16 PM)
    La seule incorrection dans c texte cité  d mentionner "PDT FAYE "au lieu de "Président Bassirou Diomaye Faye" comme t'as bien mentionné "Président Macky SALL '. Sinon le reste reste c'est la littérature,  laissons son excellence le temps de faire L'état des lieux avant d déroulé sa.feuille de route. Sur le vie chère,  Yoro, pourkoi tu interpellés.pa l PDT Macky SALL sur l'efficacité des 11 mesures de lutte contre.la vie chère?  Merci du retour.
    {comment_ads}
    Auteur

    Type

    En Avril, 2024 (20:32 PM)
    Ferme ta gueule 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (20:41 PM)
    Yero dia, babacar Diop, aliou sow

    Des docteurs en foutaise 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bravo

    En Avril, 2024 (21:01 PM)
    Excellente réflexion. 
    Auteur

    En Avril, 2024 (22:02 PM)
    Vous ne pourrez pas nous imposer la pensée unique... les gens doivent pouvoir s'exprimer que vous soyiez pour ou contre. Réformer les institutions c'est très bien mais l'urgence et donc la priorité c'est la vie chère et l'emploi des jeunes. Et c'est surtout la que vous êtes attendus dans l'immédiat. Pour l'instant, on entend que des discours, il est temps de poser des actes.

    Et puis quand j'entends assise avec le type d'acteurs conviés, n'est ce pas une forme de .... dialogue. Lol ça fait sourire quand même, quelle rupture! 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (22:03 PM)
    Vous ne pourrez pas nous imposer la pensée unique... les gens doivent pouvoir s'exprimer que vous soyiez pour ou contre. Réformer les institutions c'est très bien mais l'urgence et donc la priorité c'est la vie chère et l'emploi des jeunes. Et c'est surtout la que vous êtes attendus dans l'immédiat. Pour l'instant, on entend que des discours, il est temps de poser des actes.

    Et puis quand j'entends assise avec le type d'acteurs conviés, n'est ce pas une forme de .... dialogue. Lol ça fait sourire quand même, quelle rupture! 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (22:03 PM)
    Vous ne pourrez pas nous imposer la pensée unique... les gens doivent pouvoir s'exprimer que vous soyiez pour ou contre. Réformer les institutions c'est très bien mais l'urgence et donc la priorité c'est la vie chère et l'emploi des jeunes. Et c'est surtout la que vous êtes attendus dans l'immédiat. Pour l'instant, on entend que des discours, il est temps de poser des actes.

    Et puis quand j'entends assise avec le type d'acteurs conviés, n'est ce pas une forme de .... dialogue. Lol ça fait sourire quand même, quelle rupture! 
    {comment_ads}
    Auteur

    Brain

    En Avril, 2024 (00:09 AM)
    Il faut opposer à Mr Dia des arguments scientifiques en lieu et place des insultes. Utiliser vos cerveaux. Je trouve qu'il a entièrement raison 
    Auteur

    En Avril, 2024 (01:02 AM)
    Juste une question de priorité. La refondation des institutions Oui, la réforme de l'administration Ok mais cela peut démarrer en 2025.

    D'ici la fin de l'année 2024 priorité à :

    - panier de la ménagère et coût des facteurs de production, notamment l'énergie (carburant et électricité). Revoir la structure des prix des produits de consommation courante des ménages et chercher les moyens de les subventionner fortement pour que les gens actuellement au bord de l'asphyxie puissent enfin respirer. C'est possible avec les perspectives de l'exploitation du pétrole surtout car pour le gaz compte tenu des prix actuels très bas mieux vaut se hâter lentement en prenant soin d'analyser les contrats de partage de production et d'unitisation avec la Mauritanie. 

    - relancer l'économie en jetant les bases d'une agriculture productive et nourricière mais tournée vers la transformation pour résorber le chômage des jeunes

    - investir massivement dans la mise à disposition de l'eau au secteur agricole et développer les filières porteuses d'emplois, notamment l'artisanat, le tourisme, les Ntic, les énergies renouvelables, etc

    - à court terme préparer la prochaine campagne hivernale en soutien du monde agricole à préparer également à une autre pratique moins saisonnière de l'agriculture à moyen terme et réfléchir sur les problèmes récurrents d'inondations dans une perspective circulaire visant la récupération, le stockage et la réutilisation des eaux pluviales comme élément à verser dans le projet de mise à disposition permanente de l'eau au monde agricole( canaux, forages, stockage mais différer le dessalement)

    - Etsts généraux de l'école (tous les niveaux d'enseignement) et de la santé à réformer de toute urgence

    - relancer la pêche( licences de pillage de nos ressources halieutiques , repos biologique, négociations avec les pays de la côte atlantique en attendant le retour à la normale sur nos côtes

    - renforcer la sécurité à nos frontières et améliorer la sécurité interieure

    - construire le sénégalais éduqué, responsable, citoyen et pas corrompu sans lequel aucune réforme ne peut aboutir à des résultats palpables 

    Tous les autres chantiers pourront être déroulés au moins partiellement dans le quinquennat selon selon un agenda à déterminer 
    {comment_ads}
    Auteur

    Observer

    En Avril, 2024 (06:01 AM)
    Ndeyssan , laissez le gémir 😢 
    {comment_ads}
    Auteur

    Neddo

    En Avril, 2024 (07:21 AM)
    Un imbécile qui s'y croit 
    {comment_ads}
    Auteur

    Neutre

    En Avril, 2024 (08:56 AM)
    Quand on entend certains commentaires concernant l’État de la démocratie et des libertés au Sénégal on a l'impression que notre pays n'est pas loin de la Corée du Nord. Malgré les soubresauts et dérives évidentes qu’a connu notre démocratie (et ce depuis son indépendance), la solidité de ses institutions, le républicanisme de son armée, le tout couplé à la vitalité de sa société civile et le rôle stabilisateur de ses régulateurs sociaux, font que le Sénégal n’a jamais été réellement menacé dans son ancrage démocratique

     

    Dans combien de pays au monde il y a un quasi-équilibre à l’Assemblée nationale entre le pouvoir et l’opposition? Dans combien de pays au monde un groupe de jeunes inspecteurs d’impôt a réussi a défier la puissance publique, avec tous ses moyens, et est arrivé au pouvoir de manière magistral.

     

    Même si notre système Juridique est loin d’être parfait, nous n’avons pas les ressources ainsi que le temps nécessaire pour faire de sa réforme une priorité. Je suis d’avis que l’urgence est aujourd’hui économique et tous les moyens disponibles doivent y être affectes.

    Comment expliquerez-vous dans 5 ans aux Sénégalais totalement exclu du développement, comme ceux qui se suicide dans des embarcations de fortune pour gagner l’Europe, car ayant perdu tout espoir et toute dignité, que des réformes institutionnelles étaient nécessaires afin de satisfaire leur besoins primaires?
    Auteur

    En Avril, 2024 (10:21 AM)
    Toutes réformes utiles est nécessaire. L'amélioration doit concerner tous les secteurs pour être inclusive. Le développement n'est pas qu'economique. Faut juste éviter de consacrer toute son énergie à un secteur non important au détriment d'un autre plus important. L'élève excellent ne néglige aucune matière 
    {comment_ads}
    Auteur

    Nkhson

    En Avril, 2024 (12:26 PM)
    Bah! Encore ce gros bouffon, ce piètre Docteur, comme tous ces autres Docteurs farfelus honoris causeurs, de la trempe de Ahmed Kh Niasse. Franchement vous nous pompez l'air, vous les gens du système pourri, déchus qui se remettent difficilement d'une rude désillusion. La triste fin de la bamboula, du festin des ogres de la république commence à produire ses effets, chez ces partisans de la facilité. Continuez donc à blablater, demeurez toujours fidèles à votre réputation bien connue. Vous ne pourrez cependant empêcher au Pdt Diomaye nouvellement élu de procéder aux réformes indispensables à la bonne marche du Sénégal. La séparation effective des pouvoirs tant décriée depuis l'indépendance, devrait être bientôt une réalité. On en a assez des présidents tripatouilleurs des textes de lois constitutionnelles et qui instrumentalisent à leur guise la justice. L'expérience du règne de Djimbori assimilable à celui d'un monarque très éloquente à ce sujet, a été une pilule amère pour les sénégalais. Il faut tout de même être sérieux, sans la réalisation d'institutions fortes, obéissant aux attentes citoyennes, tout progrès restera caduc. Il y'a une forte exigence à instaurer une justice sociale, un partage équitable des ressources du pays entre les populations. Le concept de "golo bay baboun doundé" qui a trop longtemps entretenu les bouffons et autres parasites du système inique qui a toujours prévalu dans ce pays va bientôt s'estomper. Ainsi le "tog mouy doxx", la prédation de nos ressources financières qui caractérisent les adeptes du système véreux, ceux qui sont réfractaires à toute réforme qui remettraient en cause leurs intérêts crypto personnels. Game is over ! Qu’ils le sachent donc, le temps est venu, prompt à marquer une rupture profonde dans la gouvernance tant économique que politique. Au-delà du Pdt Diomaye, de son gouvernement et de tous ses collaborateurs, cette rupture est une forte exigence citoyenne, populaire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Yoro

    En Avril, 2024 (13:16 PM)
    Malheureusement le Sénégal n'est ni les USA, ni le Japon Meiji programme de 3e, ni la grande Bretagne.Le Sénégal est le Sénégal et le Sénégal va réformer ses institutions. ces pensées compléxées là sont révolues, on va remettre de l'odre dans nos institutions avant de proceder au developpement définitif de ce pays. On ne batti pas le développement dans le désordre. Ces pays que vous venez de citer ne ressemblent absolument pas au Sénégal ni par l'histoire ni par la géographie.
    {comment_ads}
    Auteur

    Modou

    En Avril, 2024 (14:26 PM)
    Qu il aille se chercher un vrai taf pardi. 
    Auteur

    Sénégalais

    En Avril, 2024 (14:46 PM)
    Vrai opportuniste ce Yoro Dia.

     Maintenant tu vas prendre les appels des confrères et reconnaître les gens. Toute chose à une fin.

    L'arrogance n'est pas une bonne valeur

     

    Toute 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email