Mardi 28 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Culture

Djibril Tamsir Niane: « Enfin, les Gaulois cessèrent d’être nos ancêtres »

Single Post
Djibril Tamsir Niane: « Enfin, les Gaulois cessèrent d’être nos ancêtres »

Djibril Tamsir Niane, écrivain et historien guinéen, né le 9 janvier 1932  à Conakry (Guinée). Il est spécialiste de l’histoire du Mandé, notamment l'Empire du Mali. Avec une écriture minutieuse, il s’est taillé une renommée internationale.

Étudiant en histoire à l’Université de Bordeaux (France), Djibril Tamsir Niane est titulaire d’une licence et d’un DES. Son mémoire portant sur la recherche sur l’Empire du Mali, il collecte auprès des griots, notamment Mamadou Kouyaté, les récits de la tradition orale. C’est à partir de ces recherches qu’il publie en 1960 Soundjata, ou l’épopée mandingue, son ouvrage le plus connu. Il a participé à l’écriture de l’Histoire générale de l’Afrique sous les auspices de l’Unesco avec Joseph Ki-Zerbo. Il est également auteur de pièces de théâtre comme Les fiançailles tragiques. Certains de ses écrits lui valent la prison sous le régime de Sékou Touré, puis l’obligent à l’exil au Sénégal dans les années 1970.

L’engagement politique de Djibril Tamsir Niane commence pendant les années d’études puisqu’il est Membre actif de la Fédération des étudiants d'Afrique noire en France (FEANF) a été créée en 1950, après les congrès de Lyon (avril 1950) et de Bordeaux (décembre 1950). C’était le temps où l’on parlait de plus en plus d’autonomie des colonies d’Afrique. C’est donc un témoin précieux de ce temps. Puisqu’il a même été emprisonné au célèbre camp militaire Boiro de Conakry.

Djibril Tamsir Niane a consacré 5 livres à cette question de la redécouverte de la riche histoire mandé. En 1960, Soundiata ou l'épopée mandingue (Paris, Présence africaine), en 1975, Recherche sur l'empire du Mali au Moyen Âge, suivi de Mise en place des populations de la Haute-Guinée (Paris, Présence africaine) ; en 1985, Contes d'Hier et d’Aujourd’hui (Paris, Présence africaine) ; 1989, Histoire des Mandingues de l'ouest (Paris, Karthala) ; et enfin en 1991, «Le Mali et la deuxième expansion mande» dans le volume IV de  l’Histoire générale de l'Afrique. C’est le résultat d’un patient travail de collecte auprès des griots, détenteurs de la mémoire collective.


affaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (00:13 AM)
    tant que nous aurons des ounkous ( salamandres ) comme macky sall et des putois comme alassane braconnier ouatarra .. les gaulois serons toujours nos ancetres ( par defaut ) :roadrunner:  pas besoin de sissertation
    Top Banner
  2. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (08:25 AM)
    Sans conteste, DTNiane est le plus grand historien africain encore vivant. Ses écrits ne s'enferment pas dans l'apologie d'ungroupe d'unr communauté d'une confrérie mais transcendent toujours les frontières héritées de la colonisation et parle d'une Afrique en référence à elle même. Il ne parle pas comme certains de l'histoire du Sénégal ou du Mali ou de la Gambie mzis par exemple de l'expansion du Mande des migrations de Poulhars etc. Son livre histoire des mandingues de l'Ouest vous permet de comprendre que Peuhls Mandingue Diolas Mancagnes ont une histoire commune avec des brassages sans aucun lien avec les blancs! Les Européens font une histoire sans référence aux africains. DTNiane nous présente une histoire montrant comment les africains ont construit des empires, ont fondé des communautés structurées des alliances des traités sans les blancs. C'est en lisant cet historien que j'ai compris ma propre histoire histoire que j'ai fortifié ma conviction que demain sans les blancs en se basant sur les ecrits de tels historiens l'Afrique peut se remodeler se reconstruire par défragmentation
    {comment_ads}
    Auteur

    L'inconnu

    En Août, 2017 (09:03 AM)
    Avec la permission de ce site je vous conseille l'Histoire des Mandingues de l'Ouest puisqu'il est moins ancien. Je le conseille aux populations de Casamance qui comprendront qu'une ségrégation dea région est une aberration puis qu'avant que le nom Casamance ne soit inventé par les démons de la division les mandingues mes Peuhlsçes diolas les Wolofs les mancagnes etc vivaient dans une profonde et harmonieuse unité et surtout dans une stabilité exemplaire. Le mythique des africains qui s' entretuent sans les blancs y est un mensonge.

    Mais que vaut pour notre jeunesse une reconnaissance essentielle d'elle même a travers de tels hommes et de tels faits de gloire. Une jeunesse qui accorde la primeur de ses passions a ce qui divise et oppose plus qu'à ce qui rassemble, à ceux qui insultent sans retenue plus qu'à ceux qui les obligent à être fier d'être eux même et d'être ensemble pour le meilleur et pour le pire



    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (09:04 AM)
    Vraiment un très grand historien du Mandé.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (11:22 AM)
    A global history of Africa "financed" (if such a word exist) by U.N.E.S.C.O. !!!!!!

    Ok, o.k

    I just hope the useful details are given without any attempt to cast aside others!

    i will do my own historical researches. Yessss,



    How can you expect to write your own history entirely truly, entirely full-fledged,

    by being "conditionned" by such an international great organization.?



    I wonder





     :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu:  :bindeu: 
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (11:35 AM)
    Pouvez-vous me dire ou me procurer le livre de Niane ?Contact 0033611359669.Merci d'avance.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email