Mercredi 11 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Developpement

Commune de Popenguine : spéculation foncière avec complicité des services compétents

Single Post
Commune de Popenguine : spéculation foncière avec complicité des services compétents

Apparemment la commune de Popenguine marche à reculons du moins selon les explications du conseiller municipal Abdou Karim Ndiaye. Dans une contribution intitulée, Popenguine : un rêve brisé !, il revient sur les difficultés de la localité érigée en commune par le décret 748-2010 du 10 juillet, relativement à plusieurs domaines notamment le foncier. Monsieur Ndiaye accuse surtout, « la gestion solitaire et hasardeuse d’un bureau municipal incompétent. Cette gestion tumultueuse compromet le devenir de la cohésion des trois composantes : Popenguine, Ndayane et Popenguine sérère ». D’autres problèmes liés aux hommes sont soulevés comme « des nouveaux conseillers municipaux - non formés- sont livrés à eux-mêmes, rendant leur intervention quasi nulle. La communauté chrétienne ne compte aucun conseiller municipal ! Le Maire très suffisant, tergiverse dangereusement dans ses choix impopulaires, méprisant tout et tous ! ». « Les organes de la commune souffrent d’un dysfonctionnement sévère et d’une incohérence notoire. La seule et lucrative commission technique domaniale fonctionne sur fond de spéculation. Le Secrétaire municipal agissant pour son seul compte accentue les dérives du Maire. Les textes du Code des collectivités les plus élémentaires sont bafoués. La secrétaire du maire, demeure toujours avec son statut de conseillère municipale et ce malgré les maintes réclamations auprès du Représentant de l’Etat. Les litiges et conflits fonciers sont récurrents et les problèmes s’annoncent délicats en perspective ». « Le cadastre établi confirme la vision de séparation en filigrane et ce avec la complicité de services départementaux ( Urbanisme et Cadastre) qui ont repris les plans de la commune et permis au Maire à lui tout seul de reconstituer illégalement et bizarrement le registre foncier ! Le futur Hôtel de ville en construction est en arrêt. Il est implanté sans délibération par la seule volonté du maire obéissant toujours dans une logique de séparation. La Tutelle affiche une passivité voire complicité embarrassante ! Les délégués de quartiers tâtonnent car ne sachant quoi faire. Les populations sont écartées du processus ». Conséquences de toute cette situation : « La commune baigne dans l’insalubrité. Les bêtes divaguent et les moustiques prolifèrent. Les ordures infestent les rues. Les allées de belle route de contournement sont grignotées par une occupation foncière irrégulière. Les arbres décoratifs qui longent la voie meurent. Le littoral sauvagement occupé avec des résidences fermées la plupart du temps ou menacent de s’effondrer. La jeunesse est délaissée et ses activités non soutenues. Les élèves de l’école Armand Ndiaye toujours anxieux car étant sous la menace de délocalisation. Le nouveau lycée est en souffrance (manque de classe, absence de bloc administratif, mur de clôture inachevé… Le Comité de gestion est inopérant au niveau du centre de santé. Le virage sur la route principale constitue un réel danger (absence de signalisation)… ».

Article_similaires

15 Commentaires

  1. Auteur

    Pipa

    En Août, 2012 (16:52 PM)
    Ce que vous décrivez concernant le manque d'infrastructure et l'insalubrité est tout à fait juste. A cela il faudra ajouter les manque d'infrastructure. La route Ndayane toubab dailao, pourtant une route très essentielle dans le désenclavement de ce village n'est pas goudronnéé et pis, le pont qui relie Ndayane et Popenguine, porte d'entrée et de sortie principale risque de s'écrouler à tout momen et ce à deux pas du palais présidentiellle de Popenguine. Ne parlons pas du manque d'investissement dans cette commune malgré tous ces atouts économiques et touristiques. Aussi, le ministre de l'environnement devrait faire un tour dans cette localité et voir de ses propres yeux les problèmes écologiques engendrées dans la zone. C'est vraiment triste de voir un des plus endroits de la côte être aussi soutenu.



    Les autorités chrétiennes devraient aussi se mobiliser pour la zone comme le font d'autres pour leur localité. Aujourd'hui, toute la population confondue doit se lever et se battre pour un meilleur développement de la commune car il est grand tant que cette population ait des infranstructures, sanitaires, routières, économiques adéquates afin qu'elle sorte du marasme dans laquelle elle est depuis si longtemps.
  2. Auteur

    Popoguin

    En Août, 2012 (22:40 PM)
    LE VATICAN VA INVESTIR LABAS POPOGUINE APRES LE PELERINAGE EST UN GROS VILLAGE LE RESIDENCE PRESIDENTIELLE EST ENTRAIN DE SE DELABRE FAUTE D ENTRETIEN DEPUIS SENGHOR
    Auteur

    Sene_web

    En Août, 2012 (00:57 AM)
    Y a rien à Pope,guine comparé à la Communauté Rurale de Sindia. Les Italiens, Espagnols et Libanais accaparent des hectares sans rendements pour les communautés et avec la complicité des élus locaux. Une preuve c que ces populations s'opposent au C.E.T, désenclavement de Mbeubeus. Des milliards qui vont dans les poches des autorités rurales. Des gosses innocents sont en prison suite aux incidents du C.E.T de Sindia. De Sindia à Nguékokh des generations de jeunes ont perdu leurs actes de naissances. Des eleves ne font pas d'examens ou perdent des diplomes par la fautes de ces mafieux. Auditez et ensuite nier ces faits.
    • Auteur

      Tafarel

      En Août, 2012 (01:10 AM)
      je suis d'accord sur le contenu de cet article car il représente a mes yeux une photocopie conforme a la réalité actuelle de la commune citée.
    • Auteur

      Sen-rep

      En Octobre, 2013 (12:27 PM)
      on est pas entrain de parler de sindia et des jeunes enfermés.bayilen hors sujet!!
    Auteur

    Amadou Jiga!!!!!!!

    En Août, 2012 (01:35 AM)
    je crois bien que les souffrances de popenguine sont bien résumées sur cet article car étant habitant de popenguine on sent en aucun lieu l'influence qu'a eu la commune car pop's avant la commune est toujours égal voir méme pire que pop's aprés la commune.A titre d'illustration, la route qui méne à thioupam n'est illuminée que pendant la pentecôte ce qui est grave pour ne citer que ça!!!!!

    Auteur

    Cap-de-naz

    En Août, 2012 (02:00 AM)
    En premier lieu, le rôle de la commune est de favoriser l'union des habitants de la commune, le nom de la commune de Popenguine-Ndayane montre qu'il y'a un tiraillement entre les populations. d'après le decret 748-2010 du 10 juillet, c'est la commune de Popenguine tout court.

    en deuxième lieu, c'est que les habitants de la commune se savent même pas l'utilité de la mairie, ni des délégués de quartiers, et cela arrange bien les élus locaux.

    conclusion: LE MAIRE DIVISE POUR MIEUX REGNER!!!!!!!!!!!!!

    Auteur

    Ouz

    En Août, 2012 (11:20 AM)
    L'homme le moins intelligent,pour ne pas dire idiot, est capable de critiquer.Selon vos propos la commune est mal gérée, mais pensez vous qu'en critiquant sans cesse les autorités municipales cela résoudra le problème. Sachez bien ceci Monsieur Ndiaye" La critique est vaine et inutile et mais la personne sur la défense ". A vous entendre on a l'impression que vous êtes le seul conseiller savant et compétent. Détrompez vous et allez vous instruire.
    • Auteur

      Sen-rep

      En Octobre, 2013 (12:30 PM)
      et selon il ne dit pas la vérité?
      parmi tous les conseillers de la mairie de pop-ndayane cites moi au moins 1 qui a son bac a part monsieur ndiaye
    • Auteur

      Sen-rep

      En Octobre, 2013 (12:30 PM)
      et selon il ne dit pas la vérité?
      parmi tous les conseillers de la mairie de pop-ndayane cites moi au moins 1 qui a son bac a part monsieur ndiaye
    • Auteur

      Sen-rep

      En Octobre, 2013 (12:30 PM)
      et selon il ne dit pas la vérité?
      parmi tous les conseillers de la mairie de pop-ndayane cites moi au moins 1 qui a son bac a part monsieur ndiaye
    • Auteur

      Sen-rep

      En Octobre, 2013 (12:30 PM)
      et selon il ne dit pas la vérité?
      parmi tous les conseillers de la mairie de pop-ndayane cites moi au moins 1 qui a son bac a part monsieur ndiaye
    • Auteur

      Sen-rep

      En Octobre, 2013 (12:30 PM)
      et selon il ne dit pas la vérité?
      parmi tous les conseillers de la mairie de pop-ndayane cites moi au moins 1 qui a son bac a part monsieur ndiaye
    • Auteur

      Sen-rep

      En Octobre, 2013 (12:30 PM)
      et selon il ne dit pas la vérité?
      parmi tous les conseillers de la mairie de pop-ndayane cites moi au moins 1 qui a son bac a part monsieur ndiaye
    • Auteur

      Sen-rep

      En Octobre, 2013 (12:30 PM)
      et selon il ne dit pas la vérité?
      parmi tous les conseillers de la mairie de pop-ndayane cites moi au moins 1 qui a son bac a part monsieur ndiaye
    • Auteur

      Sen-rep

      En Octobre, 2013 (12:31 PM)
      et selon il ne dit pas la vérité?
      parmi tous les conseillers de la mairie de pop-ndayane cites moi au moins 1 qui a son bac a part monsieur ndiaye
    Auteur

    Prag

    En Août, 2012 (16:51 PM)
    je vous dit que si tous les maires étais comme ce maire le senegal serai developpé il est transparant sur le foncier et à fait beaucoup de mécontents du coté des gents comme M. ndiaye qui ont eu à distribué des terrains avec la délibération 002 et que le maire recencent pour une régularisation et une réaffectation aprés mise en demeure voir le soleil du 13/6/2012 c'est une persoone qu'ils disent dure. regarder la page face book de la commune popenguine ndayane il a commence même à mettre la liste de beneficiaires d acte administratifs et les plans, une personne qui fait de la spéculation n'agit pas ainsi.

    en plus depuis que le maire est là : il a fait pa mal de réalisation comme l'acquisition d'Ambulance , la mise en place d'une mutuelle de sante de 519 chefs de menage soit presque 1300 bénéficiaires, 120 table bancs pour les écoles, chaque année des fournitures pour les enfants, 300 poubelles pour les familles vont etre distribuées pour les ménage le stock se trouve à la mairie au vu de tout le monde avec un tricycle .il ya juste trois semaine le Maire à recu un camion que vous pouvez voir sur la page face book et il vient aussi d'avoir un caterpillard pour l'assainissement.

    a cela il faut ajouter la case des touts petit jean pierre faye à ndayane

    on peut tout lui reproche mais le maire est travailleur seulement il ne se laisse pas faire et il a le soutient de la population et pour les délégués de quartier tout le monde sait que c'est les populations qui ont choisit les délégués il faut vérifier. c'est quelqu'un qui ne vit pas de la politique il a laisseé la france aprés ces études pour venir servir son pays il faut les encourages .Quant à la gestion pour les femmes, cette commune une femme peut la gérer mais pas une femme quin'a pas le CEPE .
    • Auteur

      Pipa

      En Août, 2012 (17:44 PM)
      lunees précédents intervenants ne réalisent qu'on est pas là pour faire de la politique ou soutenir critiquer aveuglément un individu. le fait est qu'il faut ouvrir les yeux et analyser ce qui a été fait ou non dans la zone depuis les 4 ans qu'elle érigée en commune. il est tout a fait normal de soulever les problèmes et c'est en cela cet article est intéressant. si vous connaissez bien la zone, dites nous ce qui a vraiment changé? même des gens qui ont acheté leurs terrain depuis rechignent à y construire par manque d'infrastructures. trouvez vous normal qu'il ait autant de détritus à l'entrée de ndayane? que pendant l'hivernage le village soit coupé par les eaux qui deviennent des lieux de prolifération des moustiques? que pendant la saison sèche les enfants qui jouent sur le bord des routes développent des problèmes respiratoires à cause de l'inhalation de la poussière provenant de la poussière que charrient les voitures de passage dans le village? pourquoi ne trouve t'on pas les poubelles dont vous parlez?pourtant elles aideraient bien les femmes à ne plus jeter leurs poubelles à la mer encore qu'il faille envisager la collecte des ordures car des poubelles sans un système de collecte efficace ne rime à rien car la saleté se retrouvera à la mer qui la rendra au village au moindre mouvement des vagues.

      si vous êtes prêts à défendre le maire ou la collectivité sur place, alors, ne vous voilez pas la face et affrontez la réalité car c'est en faisant face aux manquements que nous arriverons à faire avancer notre belle commune, qui ne manque pas de potentiels mais qui en réalité ne l'utilise pas comme il faut.
      aujourd'hui, je pense que rien ne peut se faire sans une sensibilisation des jeunes (il n'y a pas de maison des jeunes pouvant rassembler tous les jeunes de la commune, pas d'infrastructures ou les jeunes peuvent être sensibilés à une meilleure prise en charge de leur localité, pas de port de pêche pour les femmes, pas de lycée digne de ce nom, pas de structure d'accueil pour les femmes et j'en passe...
      il y'a une responsabilité de l'état mais la commune aurait pu avoir une orientation plus centrée sur la santé, l'éducation et la jeunesse et jouer son rôle auprès des autorités étatiques sur les responsabilités qui les incombent.
    Auteur

    Popo

    En Août, 2012 (19:10 PM)
    Mais je pense que vous ne connessiez pas la commune avant , regardez le stade de popenguine pour les jeunes , et l'espace des JEUNES ORONA sera amanagé par les jeunes à qui la mairie vas donner 2500000 deja voté pour refectionner cet espace ,les marchés de proximités, les gas vous parlez d'une jeune commune sans moyens qui viens de naitre. au contraire ce que vous demander c'est L'ETAT qui doit les réaliser. a ce qui concerne la salubrité mais regarder notre capital dakar comme elle est il faut un plan directeur pour l'assainissement de la commune .
    Auteur

    Karimmm

    En Août, 2012 (23:31 PM)
    Ah non, je ne suis pas d'accord avec l'auteur de cet article. Le Maire de Poponguine est un homme serieux correct qui fait bien son travail. Il travaille dans la transparance. Je parle en connaissance de cause. Il inspire confiance. L'auteur de cet article fait partie de l'ecole des wades, ceux qui ont vendu toutes les terres de cette zone, ceux qui ne vivent que de la vente des terres du terroir. Cela ne peut plus passer. Vive Mr le Maire , nous te soutenons, nous te connaissons. Amouloo Thiaakhaane du courage. le chien aboie...
    Auteur

    Pipa

    En Août, 2012 (09:22 AM)
    Je trouve la réaction désolante car elle ne traduit que l'intérêt personnel de certains et cette obsession à la terre. Ce dont on parle ici c'est le non développement d'une zone lié finalement à un désengagement des autorités sur tout ce qui est contructions d'infractructures profitant à tous et non à se remplir les poches à des fins personnelles. D'accord, c'est bien de mettre de l'ordre dans les problèmes fonciers mais est-ce que cela empêche de chercher des voies et moyens pour mieux améliorer l'environnement des gens de la zone? Vous employez beaucoup le futur pourquoi pas le présent ou le passé composé?



    Je suis désolée de voir que parfois, ce sont les jeunes qui manquent le plus d'ambition et parfois juste parce qu'on leur sert ou leur propose des miettes. L'attachement aux terres, aux parcelles de terrain attribuées ça et là ne doivent pas nous éloigner, nous jeunes de Popenguine- Nadayane, de l'essentiel et c'est cela qui est déplorable. A quoi bon d'avoir une maison si c'est pour voir nos enfants crouler sous des amas de pauvreté, d'insalubrité et de misère. Oui, je dis misère car malgré toutes les opportunités que nous offrent naturellement notre localité, nous finirons tous à Dakar, à vivre dans le dénuement, parfois n'ayant même pas de quoi se payer le billet de car pour rentrer à la maison. Des terrains pour la population oui, mais j'ai aussi besoin de centre de formation, d'école, de lycée, d'hôpital, d'atelier, de bonne route, d'un pont, d'une case des tous petits, d'un environnement sain, de moins de poubelle, d'eaux stagnantes, de lumière; OUI, je ne veux plus voir mon pauvre père se faire voler son champ par des conseillers véreux qui s'empressent de se mettre la majorité des terrain au nom de leurs enfants, même des bébés, oui tout cela doit cesser et c'est à la commune d'enclacher ce changement, d'avoir une vision et une orientation réelle.

    Que certains décident de donner donner carte blanche aux autorités de la commune et à leur renouveller leur confiance, cela les engage, mais je vous prie, soyez patriotes, pensez à tous et non à vous, à votre famille ou vos amis, Pensez nous, tous et mettons de côté nos égoïsmes, nos égo et intérêts personnels au profit de tous. Lees querelles partisanes ne régleront rien mais s'il vous plaît, vous qui êtes assez proches du maire, dites lui qu'en 4 ans, il pouvait mieux faire.
    • Auteur

      Tafarel

      En Août, 2012 (23:29 PM)
      je pense qu'il est important d’être objectif au lieu de passer de votre temps a défendre l’indéfendable
      j'invite tout le monde a regardé ces vérités non pas comme une essence mais comme une heuristique sociale qui se repose sur une confiance intersubjectif
    Auteur

    Popss

    En Août, 2012 (16:42 PM)
    allez travailler!!! c mieu
    Auteur

    Popenguine

    En Septembre, 2012 (15:14 PM)
    les autorités de la commune manquent de rigueur dans leur travail !!!

    Auteur

    Zara

    En Mai, 2013 (17:03 PM)
    Les querelles politiques refont surface.

    A la veille de chaque élection présidentielle, comme municipale les politiques déterrent leurs haches de guerre. Certes vous me diriez que vous aviez commencé à alerter la population au lendemain des élections, car vos reves et attentes n'étaient qu'illusions. Tout cela m'amène à dire que le Sénégal est malade , malade de ses politiciens.

    Auteur

    Mintou Faye

    En Juillet, 2013 (11:03 AM)
    ce qui manque a cette commune c le manque de volonte politique nos dirigeants ne pensent qu,a leur interet personnelle et nous avons pourtant un potentiel et des atouts assez particulieres qui pourraient contribuer au developpement de la commune popenguine ndayane.la jeunesse est tres presente et par manque demploi migre vers d,autres horizons y compris les eleves et etudiants qui ont un manque reel de soutien surtout les etudiants et nous tous savons que la jeunesse est l,avenir d,une localite
    Auteur

    Nguine

    En Juin, 2014 (12:40 PM)
    Il semblerait que durant le pèlerinage la mairie a perdu des sous, car des commerçants qui devaient se rapprocher de la maire pour les frais d'occupation , ont été interceptés par un quelqu'un qui aurait empoché les versements . Ce fait mérite d’être dénoncer au plus haut niveau .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email