Lundi 21 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Developpement

PROJETS DE BARRAGE DE SAMBANGALOU ET DE LA CENTRALE DE KALETA : L’Omvg a besoin de 524,7 milliards de FCfa pour produire 368 mégawatts

Single Post
PROJETS DE BARRAGE DE SAMBANGALOU ET DE LA CENTRALE DE KALETA : L’Omvg a besoin de 524,7 milliards de FCfa pour produire 368 mégawatts

L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (Omvg) veut relever le défi de la fourniture d’électricité dans les Etats membres. Le Conseil des ministres de l’organisation a réaffirmé la volonté de réaliser les projets hydroélectriques de seconde génération comme le barrage de Sambangalou et la centrale de Kaléta. Au total, 368 mégawatts seront injectés sur le réseau interconnecté. 

Les projets hydroélectriques ont retenu, à nouveau, l’attention des autorités étatiques de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (Omvg), à l’occasion de la 41ème session ordinaire de son Conseil des ministres. Tenue, hier, sous la présidence du ministre bissau-guinéen chargé des Ressources naturelles, Daniel Gomes, cette session a vu la participation des experts des pays membres. 

Il a été une occasion de décliner de nouvelles orientations pour aider l’organisme à satisfaire la feuille de route arrêtée en janvier 2014, suite à la réunion du Comité de pilotage de la mission appui/conseil pour la réalisation du projet énergie. Comme l’a indiqué le ministre sénégalais de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye, il s’agit surtout de prendre à bras-le-corps « une problématique urgente qui doit être traitée dans toute sa complexité et dans le respect des intérêts stratégiques ». Le ministre fait allusion à la réalisation des deux grands projets hydroélectriques de l’organisation : le barrage de Sambangalou au Sénégal, d’une capacité de 128 mégawatts et du réseau d’interconnexion de la centrale de Kaléta, portée par la République de Guinée. 

La réalisation de la centrale de Kaléta permettra d’injecter environ 240 mégawatts dans le réseau interconnecté des Etats membres sur un linéaire de 1700 kilomètres dont 700 au Sénégal, a indiqué Mansour Faye. Avec ces deux projets, c’est un total de 368 mégawats qui sera injecté dans le réseau interconnecté, a dit M. Faye. 

Il n’a pas manqué de pointer du doigt la problématique du financement de ces projets. Selon le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, le prochain sommet des chefs d’Etat de l’Omvg devrait être mis à contribution pour dégager de nouvelles pistes. Un appel a été ainsi adressé aux partenaires techniques et financiers pour mobiliser les 800 millions d’euros (524,765 milliards de FCfa) nécessaires pour la réalisation de ces projets. M. Faye a été rejoint, dans cette voie, par son homologue bissau-guinéen, président du Conseil des ministres de l’Omvg. Selon Daniel Gomes, il urge d’aller vite vers un nouvel élan pour redynamiser l’organisme et assurer la sécurité alimentaire et la fourniture d’électricité au sein des Etats membres. « Cela nécessite une vision claire et une réelle volonté politique », a souligné M. Gomes. Il n’a pas manqué de faire un plaidoyer pour l’amélioration des conditions de travail du secrétariat exécutif de l’organisation. 

« La restructuration de l’Omvg est une nécessité urgente », a ajouté le ministre bissau-guinéen. M. Gomez et son homologue de la Gambie ont profité de l’occasion pour magnifier l’attention qu’accorde la partie sénégalaise à cette organisation et l’action du président Macky Sall. 


Seydou Prosper SADIO


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Mbourou.

    En Février, 2015 (15:04 PM)
    Il suffit juste de se priver du conseil economique et social pendant 2 mandat et ça fera trèx exactement : (45 milliards x 5 ) + (45 milliards x 5) : 450 milliards, si on rajoute le budget du président de 'assemblée nationale ( plus de 6milliards par an) : 60 milliards et ça fera : 60+450 : 510 milliards ...



    Bon on aura pas tout à fait le compte mais on s'en rapproche ....



    Je vous dis qu'il va falloir qu'on pas par la CASE REVOLUTION : COUPER DES TETES pour qu'ils se rendent compte que le sénégal n'est pas lur plat de thiebou dieune... bigni pathio
    • Auteur

      Willow

      En Février, 2015 (16:29 PM)
      et comment  :?:  n'est ce pas cette gambie don les sénégalais cherchent coûte que coûte a assassiné son président.
  2. Auteur

    Aïe !

    En Février, 2015 (15:31 PM)
    dans la vie de tous les jours, les guinéens et les sénégalais se bouffent le nez, un tel projet ne tiendra pas la route , chacun des 2 voulant tirer la couverture à lui. Des querelles bornes fontaine en perspective !
    Auteur

    Kilassa

    En Février, 2015 (15:58 PM)
    pour moi,l'OMVG doit etre dissoute,elle n'est d'aucune utilité,elle est en hibernation depuis sa création,comment interdire un pont sur le fleuve Gambie et nous parler toujours d'OMVG
    Auteur

    Raisonnablement Vrai

    En Février, 2015 (16:40 PM)
    J'ai 524,7 milliards de FCfa pour produire 368 mégawatts!!!!!!!

    La vraie question est celle-ci: Est-il plus socialement préférable de réaliser ce projet ou de renforcer nos systèmes éducatif, sanitaire, hydraulique, etc..

    On utilise très mal les ressources publiques (impôts, taxe, dette extérieure) dans nos pays.

    Il faut savoir qu'on a au Sénégal des villages où il n'y a pas d'électricité, mais où les populations préféreraient l'accès à l'eau, à un système éducatif adapté et aux soins de santé.



    La voie du développement n'est que la voie de la raison: soyons raisonnable waye
    • Auteur

      Ibnou65

      En Février, 2015 (19:16 PM)
      et construire une ligne d'interconnexion de 1700 entre les quatre États-membres... c'est ça le charme de ce projet structurant qui permettra de désenclaver plusieurs régions des 4 pays. il n'y a pas que le volet production dans ce projet
    • Auteur

      Ibnou65

      En Février, 2015 (19:22 PM)
      je voulais dire 1700 km en haute tension. il faut dire que cette ligne d'interconnexion est optimisée pour passer à proximité des futurs sites de production hydroélectrique. autrement dit, pour les prochains aménagements hydroélectriques, il suffira juste de les construire et utiliser cette même ligne.
    Auteur

    Bina

    En Mai, 2015 (21:13 PM)
    La Guinée vient d'inaugurer le lancement du barrage hydro Electrique de Kaleta pour une production de 240 Mega watt.

    Le projet est réalisé entièrement par le gouvernement Guinéen en partenariat avec la société chinoise cwee.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR