Dimanche 05 Février, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Autoroute à péage Diamniadio- AIBD : pas de contrat pour l’attribution du marché (APIX)

Single Post
Autoroute à péage Diamniadio- AIBD : pas de contrat pour l’attribution du marché (APIX)

L’Agence pour la promotion des grands travaux de l’Etat (APIX) a démenti l’attribution d’un marché de 80 milliards de francs la poursuite des travaux de l’autoroute à péage de Diamniadio à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD), soulignant qu’un contrat du genre n’a pas encore été signé.

 

Le Syndicat national du bâtiment et des travaux publics (SNBTP) demande ‘’avec force à l’Etat de reconsidérer sa position’’ dans la poursuite des travaux de l’autoroute à péage de Diamniadio à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD).

 

‘’C’est avec surprise que le SNBTP a appris que le Conseil des infrastructures a donné son feu vert pour la signature d’un marché complémentaire, sans appel d’offres, pour la poursuite des travaux de l’autoroute à péage de Diamniadio à l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) pour un montant de 80 milliards de FCFA’’, soulignait le syndicat dans un communiqué transmis à l’APS, mercredi.

 

Réagissant sur la RFM, jeudi, Dominique Ndong, coordonnateur général des grands travaux à l’APIX déplore un ‘’problème d’information’’, soulignant qu’il y a ‘’un certain nombre d’informations en porte à faux avec la réalité’’ dans la sortie du SNBTP.

 

''Tous ces prix qu’on aligne ne sont pas comparables et ne sont pas justifiés’’, a-t-il déclaré. ‘’Ce montant de 80 milliards ne nous intéresse pas, parce qu’il n’existe pas pour le moment. Un contrat n’est pas signé. Donc on ne peut pas parler de 80 milliards’’, a-t-il relevé.

 

Il a ajouté : ‘’Nous avons la preuve que le coût actuel que nous sommes en train de négocier avec Eiffage, si on extrait tous les postes qui ne sont liés au péage en tant que tel, nous permet de retrouver des coûts extrêmement compétitifs par rapport à ce qui se fait sur le marché’’.

 

‘’Si on prend le coût de construction actuel que nous sommes en train de négocier avec Eiffage, notre coût kilométrique (travaux routiers proprement dits) tourne autour de 2, 3 milliards contrairement à ce qu’on annonce un peu partout’’, a-t-il poursuivi.

 

Dans son communiqué, le SNBTP ‘’demande avec force à l’Etat de reconsidérer sa position dans ce marché et procéder à un appel d’offres ouvert et transparent qui permettra une compétition saine et sauvegardera nos deniers publics’’. 

 

‘’Nous l’invitons, pour éviter toute perturbation dans nos relations, à annuler ce marché qui représente un précédent dangereux en matière de contrat PPP (Partenariat public privé)’’, indiquent les responsables du syndicat.

 

Ils rappellent qu’ à ‘’ l’origine, ce contrat CET (Construire, Exploiter, Transférer) avait été dénoncé par l’ensemble de la profession, car non seulement il excluait expressément les entreprises locales, mais il était taillé de telle sorte qu’il ne pouvait échapper à son attributaire actuel’’.

 

Selon eux, ‘’ceci se fait également au détriment des finances publiques, car en supprimant la concurrence, on favorise une augmentation exponentielle des coûts’’. 

 

‘’Les tronçons mis en concurrence le prouvent à suffisance : le tronçon Malick Sy – Patte d’oie attribué à 23 milliards contre une proposition de 39 milliards de francs CFA du concessionnaire actuel ; le lot 1 du tronçon AIBD – Mbour – Thiès attribué à 44 milliards après évaluation des offres alors que ce même concessionnaire était à 87 milliards CFA ! Ce qui pose le problème de la compétitivité de la proposition retenue’’, expliquent-ils.

 

‘’Pourquoi les autorités contractantes ont extrait la section Diamniadio – AIBD du processus réglementaire d’appel d’offres au profit d’une procédure de gré à gré qui nous ramène à des coûts deux fois plus chers ?’’, s’interrogent-ils.



11 Commentaires

  1. Auteur

    Mbirdango

    En Mars, 2013 (20:33 PM)
    Le tronçon Malick Sy - Patte d'Oie est dangereux parceque sans éclairage et avec des bouts de glissières de sécurité qui traînent sur la voie la plus à gauche.

    En plus hier j'ai croisé un tracteur roulant en toute tranquillité sur cette portion d'autoroute mettant ainsi en danger la vie de tous les usagers. Jusqu'où ira cette inconscience collective? Quand est ce que l'état compte t-il prendre ses responsabilités?

    Le naufrage du Diola n'est rien devant ce qui nous attend si l'état ne réagit pas d'urgence.
    Top Banner
  2. Auteur

    Coplan-bis

    En Mars, 2013 (20:43 PM)
    Ils tatonnent...ne sachant quel deal va passer dans l'opinion. Nous veillons. Macky, tes milliards, ceux d'un voleur !
    {comment_ads}
    Auteur

    Alerte à Tous Les Sénégalais

    En Mars, 2013 (21:40 PM)
    Je veux alerter tous les sénégalais de l'extérieur

    J'ai un ami qui est entrain de construire une maison dans le secteur Mbour



    Il avait donné une avance à une certaine Baye Asse qui habite Mbour et qui fait des baies vitrées et volets roulants.



    Il lui avait donné une avance d' un million de français au mois de mai 2012 dernier .



    Il devrait finir le travail depuis la Tabaski

    Depuis il lui fait courir et ne respecte aucun de ses paroles .



    Début février il lui a dit qu'il n'a plus d'argent pour finir le travail et lui a supplié pour qu'il lui donne de l'argent.

    Par pitié et compréhension mon ami lui ai donné 500 000 Fcfa de plus et en retour ce Baye Asse lui avait promis de tout finir avant au maximum le 15 février .



    Il s'était engagé à faire des baies vitrées et leurs volets roulants.



    Depuis Tabaski il a fait les vitres et les volets chaque jour il lui dit demain.



    Donc je sais comment vous sénégalais de l'extérieur vous serrez votre ceinture pour réaliser quelques choses au pays.

    Ne donnez jamais votre travail à ce genre de mec car il fait le sérieux mais une fois votre argent dans la poche il est le pire être humain et n'a ni Diom ni ngor les valeurs des bons et dignes sénégalais .



    Baye Asse menuisier métallique Mbour égale danger il n'a aucune dignité

    Mon ami est obligé de venir en urgence au pays dépenser son argent encore pour un billet d'avion et passe sa vie à acheter des cartes pour téléphoner au pays !



    Méfiez vous tous de ce genre de personne comme Baye Asse chers frères et sœurs



    Et tous les mbourois honnêtes et dignes ont honte de ce genre d'ouvrier indigne qui salis le nom des ouvriers sérieux si nombreux au sénégal
    {comment_ads}
    Auteur

    Alerte à Tous Les Sénégalais

    En Mars, 2013 (21:59 PM)
    Je veux alerter tous les sénégalais de l'extérieur

    J'ai un ami qui est entrain de construire une maison dans le secteur Mbour



    Il avait donné une avance à une certaine Baye Asse qui habite Mbour et qui fait des baies vitrées et volets roulants.



    Il lui avait donné une avance d' un million de français au mois de mai 2012 dernier .



    Il devrait finir le travail depuis la Tabaski

    Depuis il lui fait courir et ne respecte aucun de ses paroles .



    Début février il lui a dit qu'il n'a plus d'argent pour finir le travail et lui a supplié pour qu'il lui donne de l'argent.

    Par pitié et compréhension mon ami lui ai donné 500 000 Fcfa de plus et en retour ce Baye Asse lui avait promis de tout finir avant au maximum le 15 février .



    Il s'était engagé à faire des baies vitrées et leurs volets roulants.



    Depuis Tabaski il a fait les vitres et les volets chaque jour il lui dit demain.



    Donc je sais comment vous sénégalais de l'extérieur vous serrez votre ceinture pour réaliser quelques choses au pays.

    Ne donnez jamais votre travail à ce genre de mec car il fait le sérieux mais une fois votre argent dans la poche il est le pire être humain et n'a ni Diom ni ngor les valeurs des bons et dignes sénégalais .



    Baye Asse menuisier métallique Mbour égale danger il n'a aucune dignité

    Mon ami est obligé de venir en urgence au pays dépenser son argent encore pour un billet d'avion et passe sa vie à acheter des cartes pour téléphoner au pays !



    Méfiez vous tous de ce genre de personne comme Baye Asse chers frères et sœurs



    Et tous les mbourois honnêtes et dignes ont honte de ce genre d'ouvrier indigne qui salis le nom des ouvriers sérieux si nombreux au sénégal
    {comment_ads}
    Auteur

    Mane Moussa

    En Mars, 2013 (22:28 PM)
    Merci M. le PRESIDENT WADE, je n'aurais jamais pensé prendre une autoroute en dehors de l'occident. Merci M. le Président WADE mais les Sénégalais ont aussi raison puisqu'ils veulent manger, manger mais en important tout ce qu'ils mangent. La GOANA, ils s'en foutent, les collèges, lycées, cases des tout petits, les bourses et aides aux étudiants, les dispensaires, les pharmacies, les infrastructures des communautés rurales, le grand théâtre, le monument de la Renaissance Africaine ...Ils s'en foutent mais les prix du riz, le gaz, l'huile, le sucre .... ont baissé. Nous comptons tout de même sur Karim Meissa WADE pour redresser la barre en 2017.
    Top Banner
    Auteur

    Ba

    En Mars, 2013 (22:48 PM)
    l'indicipline des senegalais n'est pas a mettre sur le dos du president macky
    {comment_ads}
    Auteur

    Maky

    En Mars, 2013 (00:27 AM)
    il faut assumer les senegalais ne veulent pas quelqu'un serieux ils cherchent des voleurs et des charognards pour les mettre sur le pouvoir, laisse voire vous n'avez rien vue, le milieu BTP est la porte au dirigeants pour voler de l'argent maky est issue de wade et karime.

    Guissougalen dara sah
    {comment_ads}
    Auteur

    Du Mali

    En Mars, 2013 (08:02 AM)
    EXPERIENCE DU GHANA



    Il existe une autoroute à péage entre Accra et qui s'appelle le MOTOR WAY. Cette autoroute est de deux fois deux voie avec toutes les installations annexes requises pour une autoroute à péage et est longueur de 30 km équivalente à Dakar - Diamiadio.



    J'ai été surpris de payer l'équivalent de 150 FCFA sur ce trajet alors que EIFFAGE facture 400 FCFA sur seulement le Tronçon Cabérène - Pikine moins de 10 km !!!!



    FANE LA SENEGAL DIEUME AVEC SES DIRIGEANTS; le peuple voyage à travers le monde et sait ce qui se fait de bon et de meilleurs à travers le monde.



    SVP un peu de respect pour ce PEUPLE Sénégalais.

    {comment_ads}
    Auteur

    Ty

    En Mars, 2013 (09:14 AM)
    un kilometre de route pour 2.5 milliards est compétitif selon l'apix. rappeler moi dans les travaux de l'anoci c'été à combien?
    Top Banner
    Auteur

    Feuz

    En Mars, 2013 (11:09 AM)
    UN GRE A GRE DE 89 MILLIARDS POUR EIFFAGE/SENAC ALORS QU’UN COUT DE 44 MILLIARDS ETE RESSORTI D’UN APPEL D’OFFRES

    LE CONSEIL DES INFRASTRUCTURES SE REUNIT CE JEUDI 21 FEVRIER POUR STATUER SUR SON AUTORISATION



    C’est ce jeudi 21 février que le Conseil des Infrastructures se réunit pour se prononcer sur l’autorisation sollicitée par l’APIX pour octroyer un marché complémentaire de 89 milliards de francs CFA à l’entreprise EIFFAGE SENEGAL, à travers sa filiale SENAC S.A., pour le prolongement de l’autoroute à péage de DIAMNIADIO au nouvel aéroport Blaise DIAGNE AIBD).



    Après plusieurs tentatives, en 2012, de faire un avenant au contrat Construction-Exploitation-Transfert (CET) de SENAC, rejetés d’abord par le Conseil des Infrastructures et ensuite par l’ARMP, l’APIX est revenue à la charge avec une nouvelle proposition.



    Cette insistance de l’APIX à vouloir coûte que coûte attribuer de gré à gré ce marché à EIFFAGE est d’autant plus intrigant que le contrat CET se limite uniquement au tronçon Dakar – Diamniadio. On ne voit alors vraiment pas pourquoi le prolongement, qui sera entièrement financé par le budget national, doit encore être rajouté à la corbeille d’EIFFAGE, aussi bien pour la construction que pour l’exploitation.

    Déjà que le premier tronçon avait soulevé l’ire de tous les professionnels quant à ses conditions d’attribution et à son coût, il est étonnant que le nouveau régime, qui a fait de la bonne gouvernance et des audits son cheval de bataille, n’ait pas jugé utile de regarder de plus près ce contrat qui porte sur l’infrastructure la plus coûteuse de l’histoire du Sénégal.



    C’est d’autant plus scandaleux qu’on veut donner à SENAC la possibilité de collecter des redevances sur les usagers alors que ce sont les impôts de ces mêmes usagers qui ont servis à construire cet ouvrage ; ce ne serait pas une première car c’est ce qui se passe actuellement sur le tronçon Malick SY – PIKINE.



    Par ailleurs, ce tronçon avait déjà fait l’objet d’un appel d’offres de la part de l’AGEROUTE en juin 2011 (en même temps que les tronçon AIBD – MBOUR (lot 2) et AIBD – THIES (lot 3)), et avait été attribué au chinois de C.W.E. pour un montant de 50 milliards TTC avec une remise de 12%, soit 44 milliards de francs CFA. Il faut relever qu’EIFFAGE avait soumissionné à cet appel d’offres à hauteur de 87 milliards et n’a pas pu donc le gagner à la régulière. Si ces offres sont devenues caduques, une simple demande à l’attributaire de confirmer son offre ou de la réactualiser avec la formule qui était déjà prévue dans le projet de marché devrait suffire pour avoir une offre concurrentielle et tenant compte des soucis d’utilisation judicieuse de nos deniers publics.



    Une autre question qui se pose est la base sur laquelle va s’appuyer l’APIX pour justifier sa requête auprès du Conseil des Infrastructures, car la loi 2011-11 modifiant la 2004-13 du 1er mars 2004 relative aux contrats de construction-exploitation-transfert d’infrastructure (CET), qui est le seul cadre juridique applicable actuellement, dit clairement qu’un contrat complémentaire à un CET ne peut être conclu que « pour des raisons de nécessité économique, sociale ou culturelle ou pour des exigences de cohérence dans la gestion technique et financière de l’infrastructure » (article 20, alinéa 2). On ne voit aucune de ces conditions applicables au projet de prolongement de l’autoroute. Et la loi dit par ailleurs que « un avenant ne peut avoir pour effet ou pour objet de substituer un autre contrat au contrat initial soit en en bouleversant l’économie, soit en en changeant fondamentalement l’objet » (article 22-bis).



    Il sera dès lors extrêmement difficile d’expliquer qu’attribuer un avenant pour aller de Diamniadio à l’Aéroport Blaise DIAGNE, alors que le contrat initial porte sur Dakar – Diamniadio ne bouleverse pas l’économie du projet et n’en change pas fondamentalement l’objet. Rien n’empêchera alors de faire des avenant pour les tronçons jusqu’à Mbour et jusqu’à Thiès et pourquoi pas jusqu’à Touba ou Tambacounda…



    Au cas où le Conseil des Infrastructures autoriserait un tel avenant ou marché complémentaire, il restera les étapes de l’avis du Ministère de l’Economie et des Finances et l’autorisation par décret présidentiel. Si ce contrat était attribué à EIFFAGE malgré tous ces obstacles, il serait alors temps de désespérer de notre volonté proclamée d’installer la gestion de nos deniers dans une gouvernance vertueuse.

    {comment_ads}
    Auteur

    Ibson

    En Mars, 2013 (11:33 AM)
    je suis nul en calcul mais 2 miliards au km pour 40 km c bien 80 miliards

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email