Samedi 31 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Cristina Duarte, Une candidate Cap-Verdienne pour la BAD : «Faire de la BAD l’instrument principal des Africains...»

Single Post
Cristina Duarte, Une candidate Cap-Verdienne pour la BAD : «Faire de la BAD l’instrument principal des Africains...»
Pour contribuer au renforcement du rôle de la Banque Africaine de Développement (BAD) en vue de consolider la marche de l'Afrique vers la paix, le progrès social et le développement économique,la République du Cap-Vert a décidé de proposer la candidature de son ministre des Finances et du Plan, Madame Cristina Duarte, au poste de Président de l'institution pan-africaine, à l'occasion du scrutin qui doit le sélectionner, en mai 2015, en marge de son Assemblée générale annuelle. 

"Cette décision est née d'un consensus fort, au plus haut niveau de l'Etat", a expliqué le Président de la République du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca. "Ce serait un honneur si son choix était retenu car la BAD est une institution prestigieuse qui fait la fierté de l'Afrique'. 

Pour sa part, José Maria Neves, Premier Ministre du Cap-Vert et Chef de l’Exécutif, déclare: « comme tous les Cap-verdiens, nous sommes convaincus, au sein de l'ensemble de la classe politique et économique dirigeante du pays, qu'elle réunit les conditions pour prendre en mains les destinées de la banque pan-africaine''. Il ajoute: "Mme Cristina Duarte peut  apporter son expertise et son expérience de réformiste ayant été l'un des architectes les plus crédibles des réformes économiques réussies qui font de notre pays l'une des références les plus citées en matière de bonne gouvernance économique et de stabilité institutionnelle sur le continent". 

Mme Duarte s'est, elle, déclarée 'enthousiaste' et 'résolue' à s’investir dans la lutte pour faire de la BAD l’instrument principal des africains pour vaincre le sous-développement. "La BAD, dit-elle, en vaut la peine". Avant de préciser: "Elle est l'outil le plus important pour ancrer définitivement le renouveau économique et la transformation du continent afin d'éviter que l'espoir qu'il suscite désormais, après les années sombres qui bloquaient ses perspectives de développement économique, politique et social, ne se transforme en désillusion". 

La candidature de Mme Cristina Duarte vient s'ajouter à celles d'autres déjà annoncées mais c'est, en ce moment, la seule femme à aspirer à ce poste.  

À ce titre, en plus de pouvoir apporter ses sensibilités féminines à cette haute fonction, ce qui serait une première, l'élection de Mme Duarte consacrerait surtout un parcours professionnel et éthique exceptionnels.

Titulaire d'un MBA en Finance internationale et marchés financiers émergents décroché aux Etats-Unis d'Amérique, Cristina Duarte est une parfaite polyglotte qui maitrise cinq langues: le français, l'anglais, le portugais, l'italien et le créole cap-verdien. 

Son expérience professionnelle est tout aussi diversifiée. Elle commence par un passage au sein de l'Administration publique cap-verdienne où elle a notamment été Directrice Générale des Études et de la Planification au ministère du Développement rural, avant de se retrouver dans de hautes instances internationales, entre autres comme consultante pour la FAO, le PNUD et la Banque mondiale. Devenue en 2006 ministre des Finances et du Plan, elle a pu, de près, s'imprégner du fonctionnement et des défis de la BAD en sa qualité de Gouverneur de l'institution. Ce faisant, elle a pu aussi suivre ses activités dans plusieurs pays du continent. 

Dans une large mesure, c'est sous son impulsion que le Cap Vert, pays que les plus sceptiques considéraient comme non-viable au moment de son accession à l'indépendance en 1975, est passé du statut de pays moins avancés (PMA) à celui de pays à revenus intermédiaires, exploit d'autant plus remarquable qu'il est dépourvu de ressources naturelles et connait un environnement climatique difficile.

Au delà du secteur public, Mme Duarte a une solide expérience du privé puisqu'avant de devenir ministre dans son pays elle a été l'un des hauts cadres africains de la célèbre banque City Bank pour laquelle elle a été en service au Kenya et en Angola où elle a assumé le poste de Vice-président en charge du « corporate & Investment banking ».

La candidature de Mme Cristina Duarte pour la BAD vient donc parachever un parcours de premier ordre. Ce n'est pas étonnant que les figures les plus respectées de son pays, comme le lauréat du Prix Mo Ibrahim de bonne gouvernance, le Président Pedro Pires, et l’ancien Chef de l'Etat du Cap-Vert, Antonio Mascarenhas ont décidé de se faire les avocats de sa cause à travers l'Afrique. 

Cristina Duarte sera aux Etats-Unis et en Europe en octobre courant pour participer aux Assemblées de la Banque Mondiale et du FMI et au Forum de la CEA sur le développement de l'Afrique à Marrakech.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email