Lundi 30 Janvier, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Economie

Dégradation du taux de couverture des importations par les exportations : Le déficit commercial s’est détérioré de 7,2 milliards de FCfa en juin

Single Post
Dégradation du taux de couverture des importations par les exportations : Le déficit commercial s’est détérioré de 7,2 milliards de FCfa en juin

La baisse des exportations (-52,8 milliards de FCfa) plus importante que celle des importations (-45,7 milliards de FCfa), entre mai et juin 2013, a détérioré le déficit commercial du Sénégal de 7,2 milliards de FCfa, selon la Direction de la prévision et des études économiques.

Les échanges commerciaux du Sénégal sont passés de 115,4 milliards de FCfa en mai 2013 à 108,2 milliards de FCfa en juin dernier, soit une détérioration de 7,2 milliards de FCfa du déficit commercial, indique la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee) dans son « Point de conjoncture ». L’explication est à chercher dans la baisse des exportations (-52,8 milliards de FCfa) plus importante que celle des importations (-45,7 milliards de FCfa) entre les deux mois.

La Dpee note que le taux de couverture des importations par les exportations s’est dégradé de 12,3 points de pourcentage, s’établissant à 45,3 % en juin 2013 contre 58,2 % en mai de la même année. Le Sénégal a exporté des biens d’une valeur de 98 milliards de FCfa en juin 2013 contre 150,9 milliards de FCfa le mois précédent, ce qui constitue une baisse de 35 % ou -52,8 milliards de FCfa. Ce recul des exportations est imputable à celui des principaux produits d’exportations comme les produits pétroliers (-24 milliards de FCfa), l’or brut (-11,5 milliards de FCfa), l’acide phosphorique (-7,9 milliards de FCfa) et, dans une moindre mesure, les produits alimentaires (-1,8 milliard de FCfa). Les exportations de biens se sont accrues, en glissement annuel, de 3 % (+2,9 milliards de FCfa) sous l’effet des produits pétroliers (+12,2 milliards de FCfa) et des produits alimentaires (+1,6 milliard de FCfa). Cependant, précise la Dpee, l’accroissement des exportations a été modéré par la contraction des ventes à l’étranger d’or brut de -5,1 milliards de FCfa et de ciment hydraulique (-1,6 milliard de FCfa)

Les importations se contractent de 17, 6 %

Les exportations sénégalaises vers les autres pays de l’Uemoa ont chuté de 19,2 % (-6,1 milliards de FCfa), passant d’une valeur de 25,5 milliards de FCfa en juin 2013 contre 31,6 milliards en mai de la même année. Notre pays a vendu à ces pays principalement du ciment hydraulique (5,2 milliards de FCfa) et des produits pétroliers (2,8 milliards de FCfa). Les importations de biens ont culminé à 213,4 milliards de FCfa en juin 2013 contre 259,1 milliards en mai, soit une contraction de 17,6 % équivalant à -45,7 milliards de FCfa, indique la Dpee. Cette baisse se justifie par un repli des importations de produits pétroliers (-40,3 milliards de FCfa), de « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (-3,3 milliards de FCfa). Ce recul des importations a été atténué par les achats à l’étranger de produits alimentaires (+2,7 milliards de FCfa) et de « machines, appareils et moteurs » (+3,7 milliards de FCfa). En glissement annuel, les importations de biens se sont contractées de 68,5 milliards de FCfa, soit -24,3 % en juin 2013, à cause des principaux produits importés, à l’exception des « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (+2,8 milliards de FCfa). Les plus fortes baisses ont été constatées dans les importations de produits pétroliers (68,1 %, soit -68,5 milliards de FCfa) et les produits alimentaires (29,2 %, soit -20 milliards de FCfa). Les importations de biens provenant des pays de l’Uemoa ont atteint 4,5 milliards de FCfa en juin 2013 contre 6,5 milliards en mai de la même année, soit une contraction de 30,7 %.

La compétitivité-prix de l’économie recule de 1 %

La compétitivité de l’économie sénégalaise a baissé de 1 % en juin dernier, en variation mensuelle, révèle le « Point de conjoncture » de la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee). A l’origine de cette perte de compétitivité, explique le document, il y a la position sénégalaise vis-à-vis des pays africains hors Uemoa et des pays industrialisés de la zone euro, mais aussi l’appréciation du franc Cfa de + 1,7 %, atténuée, toutefois, par le différentiel d’inflation favorable (-0,7 %). Le Sénégal a gagné en compétitivité 0,9 % en rythme mensuel vis-à-vis des partenaires de la zone Uemoa, grâce au différentiel d’inflation favorable à notre pays. En comparaison du mois de mai, le même différentiel d’inflation favorable renforce de 0,6 % la compétitivité sénégalaise vis-à-vis de ses principaux partenaires de la zone euro, en juin 2013.    




1 Commentaires

  1. Auteur

    Dop

    En Août, 2013 (12:25 PM)
    Pourquoi faire le black out sur l interdiction d exportation des déchets de metaux ferreurx qui est la principale cause du déficit com. depuis mai. Plus de 200 conteneurs par jour en moins, cela te plombe carrément une balance com. il faut le dire
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email