Dimanche 05 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

Fika 2020 : Les promesses de Zahra Iyane Thiam aux acteurs de l’Ess

Single Post
Fika 2020 : Les promesses de Zahra Iyane Thiam aux acteurs de l’Ess
(Kaolack, envoyé spécial) - «Rôles des collectivités territoriales dans la promotion de l'économie sociale et solidaire : enjeux, défis et perspectives pour l’émergence socio-économique de Kaolack». Tel est le thème de la journée de ce vendredi 31 janvier que la 5ème édition de la Foire internationale de Kaolack (Fika) a dédié au ministère de la Microfinance et de l'économie sociale et solidaire. A ce titre, un grand forum a été organisé sur ledit thème afin de permettre aux collectivités territoriales de la région de Kaolack d'échanger avec les acteurs de l'économie sociale et solidaire. Une rencontre que Mme le ministre Zahra Iyane Thiam a présidée, en présence notamment de Serigne Mboup, président de la Chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture de Kaolack (Cciak) et de Baba Ndiaye, président du Conseil départemental de Kaolack.

La Fika a obtenu «une place de choix grâce à …»


A l'occasion, la ministre de la Microfinance a soutenu que si la Fika est parvenue à «se maintenir et conserver cette place de choix, elle le doit, à la persévérance de ses initiateurs, à leur professionnalisme et surtout à la fertilité de leurs esprits et de leurs convictions, tournés et centrés sur l’innovation».

Les collectivités territoriales ont «un rôle prépondérant» à jouer

Parlant du thème de la rencontre, elle note que les collectivités territoriales ont «un rôle prépondérant à jouer face au défi de matérialiser l’ambition du président de la République de faire émerger au Sénégal des «territoires viables et porteurs de développement durable». Pour elle, le développement économique et social du pays ne peut être impulsé qu’«à la base, au niveau des collectivités territoriales».

Et dès lors, les collectivités territoriales deviennent des «partenaires stratégiques  pour asseoir et développer une économie territoriale forte et durable, grâce à la mise en place de pôles territoriaux de coopération économique et favoriser l’essor des projets d'économie sociale et solidaire à fort impact local».

Sous ce rapport, Zahra Iyane Thiam estime que les collectivités territoriales doivent s’impliquer fortement pour «l’appropriation et la vulgarisation»  du modèle de l’Économie sociale et solidaire (Ess), dans l’intégration de la dimension Ess dans l’élaboration des Plans locaux de développement, dans l'identification des acteurs et des chaînes de valeur en fonction des potentialités territoriales et enfin, dans l'élaboration et la proposition de projets structurants à «forte valeur ajoutée» à l’échelle régionale.

Et pour arriver à ce stade, elle a d'emblée rassuré ces acteurs locaux du «soutien total et entier» de son département ministériel. Ce, afin que l’Ess devienne «un acteur essentiel du développement local pour un système économique et social plus résilient, durable et inclusif».

Mise en place d’un réseau des acteurs de l’Ess à Kaolack annoncée

Pour finir, Mme le ministre a promis de mettre en place un réseau des acteurs de l’économie sociale et solidaire. Aussi, elle s’est engagée à initier une ou des journée (s) de l’économie sociale et solidaire à Kaolack. Et dans le cadre du renforcement avec le fonds d’appui à l’économie sociale et solidaire, qui a été voté cette année pour le ministère, le ministre devrait voir comment son ministère va «encourager et appuyer les projets structurants» des communes relevant d’un même département.

De l’avis de Zahra Iyane Thiam, le modèle de l’Ess est en marche à Kaolack car il y a beaucoup de coopératives. Et les collectivités territoriales sont la porte d’entrée de cette Ess. Parce que, soutient-elle, «elles sont l’émanation» des populations. A ce titre, Mme Thiam dit s’attendre à ce que, dans le cadre des plans locaux de développement, la notion d’économie sociale et solidaire et sa stratégie en schéma de développement économique soient élaborées et intégrées.

La Fika a permis à Kaolack de «redoser son blason d’antan»

Baba Ndiaye, président du Conseil départemental de Kaolack, pour sa part, a noté à Mme le ministre que la Fika a aujourd’hui permis à Kaolack de «redoser son blason d’antan, d’être ce poumon extrêmement important de l’activité économique, tant au niveau national qu’au niveau de la sous région».

Le plaidoyer des acteurs au ministre

Au cours de ce forum dédié aux collectivités territoriales, les acteurs ont profité de l'occasion pour évoquer des questions liées à l’emballage des produits, à la formation, à l’équipement, entre autres. Ce, pour une durabilité de leurs activités économiques.

Après cette rencontre, Mme le ministre a présidé également, dans l’après-midi de ce vendredi, un autre forum. Lequel a été organisé par le Regroupement des femmes opératrices économiques (Refope) de Kaolack. Cette rencontre, qui a porté sur le thème «Économie sociale et solidaire, moteur d’un développement durable et résilient», a noté la présence de tous les membres.

A l’issue de ce forum, Zahra Iyane Thiam et sa délégation ont fait cap à la foire pour visiter les stands avant de prendre le chemin de Dakar.    







liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email