Lundi 15 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

FINANCES - La commande publique avoisine 800 milliards par an

Single Post
FINANCES - La commande publique avoisine 800 milliards par an

Dakar, 2 sep (APS) – Les marchés publics engageant l’Etat du Sénégal représentent ‘’une manne financière’’ annuelle de près de 800 milliards de francs CFA, selon Mansour Diop, président du Conseil de régulation des marchés publics.

‘’Cette manne financière investie dans les marchés publics a été évaluée à 700 milliards en moyenne par an. Donc, un volume extrêmement important’’, a-t-il indiqué dans un entretien paru mardi dans le quotidien Le Matin.

Ce montant atteint 800 milliards avec les différents ministères, collectivités locales, sociétés nationales, sociétés à participation publique majoritaire, établissements publics et agences de l’Etat. Les marchés publics désignent ‘’des moyens et une procédure de dépenser des fonds publics’’.

‘’C’est un enjeu de taille qui engage (…) l’économie par rapport aux entreprises notamment. C’est extrêmement important (…) que ces procédures de marchés soient gérées selon des principes de transparence et d’efficacité’’, explique-t-il.

A ce titre, les marchés doivent répondre à des procédures clairement définies. En effet, les textes sont notamment relatifs au code des marchés ou au code des obligations, lesquels sont en vigueur afin de ‘’veiller à une application correcte’’ des principes édictés.

‘’Pour nous, tous les dossiers sont d’égale importance’’, précise Mansour Diop ajoutant : ‘’L’enjeu, c’est la transparence des procédures d’attribution des marchés. L’enjeu, c’est aussi la rationalité d’utilisation des fonds publics par le biais des marchés’’.

Par contre, un membre du Conseil de régulation des marchés publics, Jacques Habib Sy, président de l’ONG Aide Transparence, a démissionné, jeudi dernier, de son poste de conseiller à l’Agence de régulation des marchés publics. Sa lettre de démission adressée au chef de l’Etat est largement commentée par la presse sénégalaise.

‘’Après quelques mois de compagnonnage avec l’Autorité, je n’ai pas le sentiment, en mon intime conviction, que l’ARPM peut s’acquitter de sa mission en toute indépendance, compte tenu de liens ombilicaux qui la lient au ministère de l’Economie et des Finances, à la Primature, et par ricochet, au pouvoir exécutif dont vous êtes l’incarnation’’, écrit-il.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email