Vendredi 18 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

L'Enquête piétine dans l'affaire du fuel douteux : Senelec- Itoc, ça sent fort le deal

Single Post
L'Enquête piétine dans l'affaire du fuel douteux : Senelec- Itoc, ça sent fort le deal

Une perte de 33 Mw venue s’ajouter à son gap de 50 Mw, voilà ce par quoi Senelec a justifié, hier, la recrudescence des longs délestages notée dans plusieurs quartiers depuis le 23 août dernier.

 

La recrudescence des délestages dans certains quartiers est à mettre sous l’actif de pannes de deux machines de la Société nationale d’électricité (Senelec). En conférence de presse, hier, les cadres de la boîte ont, en effet, expliqué ce retour des longues coupures d’électricité par l’approfondissement du gap entre la production et la demande, consécutive à ces dysfonctionnements qui ont rajouté 33 Mw aux 60 auxquels Senelec faisait face, après la sécurisation de l’approvisionnement en combustible de l’entreprise, grâce au contrat signé avec Itoc. ‘Nous étions passé d’un déficit de 130 Mw à 60 Mw avant la sécurisation de l’approvisionnement en combustible. Nous étions donc à 10 Gw/h de délestée par semaine. Puis, nous sommes passé à 5 Gw avant d’en arriver à 3. Mais depuis le 23 août, nous avons perdu deux unités de production. D’abord la turbine à gaz N°2 de 18 Mw du Cap des Biches qui a eu un problème électrique et qui revenu en service, samedi dernier. L’autre est une unité diésel de 15 Mw de la centrale de Bel air. Ce qui fait qu’on a perdu 33 Mw sur notre offre. Et si vous y ajoutez les 50 Mw qu’on avait en déficit, vous montez à plus de 80Mw. Mais, aujourd’hui, une des machines est revenue’, rapporte Abdoulaye Dia, directeur de la distribution de Senelec.

M. Dia souligne que c’est un problème conjoncturel et promet que Senelec va revenir, comme convenu, d’ici la fin du mois de septembre à un niveau normal. ‘Nous allons accueillir à la mi-septembre une nouvelle centrale de 50 Mw sur le site de Kounoune et avant la fin du même mois, une autre de la même capacité sera reçue. Donc, nous sommes dans notre agenda du mois de septembre dans lequel nous avions dit que nous allions tout mettre en œuvre pour disposer de capacités suffisantes pour les Sénégalais et pour attaquer le mois le plus chargé de l’année’, soutient-il.

 

A cela, il ajoute le programme de réhabilitation de l’ensemble du parc de production de Senelec qui va permettre, d’ici à l’année prochaine, de récupérer 50 à 60 Mw. ‘Fort des 150 Mw de puissance supplémentaire louée, des machines qui sont réparées et qui reviennent en exploitation et du combustible qui est sécurisée, Senelec va pouvoir dérouler tranquillement le reste de la période chaleur pour pouvoir attendre les centrales qui lui sont propres avant de libérer la location. Et cette année, pour la première fois, depuis 2003, nous pourrons passer la période de pic, à savoir le mois d’octobre, sans problème’, assure le directeur de la distribution de Senelec.

 

Réaffirmant le retour à la normale pour ce mois de septembre, M. Dia estime que Senelec travaille à assurer l’équilibre avec les 150 Mw de location et la réhabilitation de ses machines. ‘Quand vous assurez l’équilibre, vous essayez de garantir des secours. Ce à quoi nous travaillons, c’est de tendre vers les standards internationaux. Le programme, qui va être mis en œuvre dans les prochains mois, avec 600 milliards de francs Cfa, va toucher le cœur de la production avec un rajout de 300 Mw d’ici 24 mois. Nous pourrons avoir, comme dans les pays développés, une réserve chaude qui fera que le client ne va pas sentir les problèmes lorsqu’il y en a’, poursuit-il. Tout en infirmant la possibilité de mettre définitivement fin aux délestages à cause des aléas qui peuvent exister sur le plan du transport et de la distribution, dus notamment à la vétusté du réseau.

 

AFFAIRE DU MAUVAIS FUEL DE SENELEC : L’enquête piétine toujours

 

Plus d’une année après l’affaire du mauvais fuel qui avait détruit les machines des centrales de Senelec, entraînant de longues et interminables coupures d’électricité, l’enquête piétine toujours. En effet, après des expertises et contre-expertises, les Sénégalais ne sont pas encore édifiés sur cet incident qui leur avait privé d’électricité plusieurs heures lors de cette journée. Cela, en dépit des promesses fermes faites à l’époque devant les députés par le ministre de l’Energie de l’époque, Samuel Sarr.

 

Interpellés hier sur la question, les responsables de Senelec assurent que leur boîte reste toujours dans l’attente du verdict du tribunal qui avait commis un expert pour situer les responsabilités. ‘Ce dossier est en instruction au niveau des juridictions de ce pays. Senelec avait porté plainte au niveau du tribunal du commerce quand le problème s’est posé et le tribunal avait désigné un expert judiciaire pour dénouer tout cela. Senelec avait assigné en justice toutes les parties qui étaient intéressées par cette affaire, à savoir le fournisseur du combustible, les dépôts de stockage, les transporteurs et même les machinistes qui fabriquent et exploitent ses unités. Il y a eu un délibéré le 30 août passé où le fournisseur voulait que l’expert soit suivi mais le tribunal ne l’a pas suivi. Et le tribunal attend que l’expert judiciaire dépose son rapport’, dit Mame Anta Guèye, directeur chargé de l’approvisionnement en combustible et du passage au gaz de Senelec.

 

Cependant, derrière ce bras de fer apparent et la longueur du traitement du contentieux, certains observateurs soupçonnent ‘une volonté de régler l’affaire en douce’. En effet, depuis que les deux entreprises ont contracté ailleurs, c’est-à-dire dans la sécurisation de l’approvisionnement du combustible de Senelec, il est difficilement permis d’espérer grand-chose de cette affaire. Car, malgré le lourd préjudice qu’elle a subi et à, par ricochet, fait endurer à ses clients, Senelec a renoué avec son présumé ‘agresseur’. Elle s’agrippe à une décision de justice et convole en noces avec son bourreau.

 

Ce qui pousse certains Sénégalais à se douter qu’une ‘vraie’ décision de justice puisse sortir de ce contentieux. Car, une fois disculpé, Senelec dira adieux aux 52 milliards de francs Cfa qu’elle réclamerait à Itoc s’il était avéré que le fuel qui lui a été fourni était contaminé. Mais, au cas où, l’affaire serait réglée autour d’une table, c’est peut être d’autres qui en récolteront les fruits, au grand dam des populations. Qui n’auront pas encore bu le calice jusqu’à la lie.


Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    Doul Rek

    En Septembre, 2011 (02:47 AM)
    Son Excellence, Maitre, Doctor, Professor , El Présidente ABDOULAYE WADE (Le plus diplômé du Cap au Caire) a annoncé le projet de construction d'une Usine de bougies Nucléaires (Nuclear candles = Sondell Atomik) a côté de la nouvelle Usine de construction d'Avions VLA (Très gros Porteurs). Déjà il y un grand projet de l'APIX (Agence entonnoir de fric pour le Palais, sous Aminata Niane, copine de Karim le Prince) pour la construction d'un avion deux fois plus grand que l'Airbus A-380. Il a d'ailleurs instruit son Gorou N'Dar (Master N'deye Madickée , Ma Niké La Drianké du Fleuve, Niang) de contacter les Extra-terrestres de Alpha-Centaur pour négocier le projet d'Usine de Fabrication d’OVNI (Soucoupes volantes, UFO) qui permettrai au Sénégal de devenir la première puissance Mondiale. Son Rejeton Boy Karim Wade ; (Retard boy, « Mister 20% »), le plus nul du Cap au Caire va le représenter au niveau de la Chancellerie Intergalactique. les Trains a Lévitation Magnétique vont bientôt rallier toutes les Capitales Africaines à Dakar en moins d’une heure. Le Sénégal va devenir le premier exportateur de Pétrole du monde et va vendre l’électricité a toute l’Afrique de l’Ouest. Chaque quartier aura un aéroport une Université et deux Hôpitaux ou l’on fera des Transplantations de Cerveaux...  :-D   :-D   :-D   :hun:   :hun:   :hun:   :sn:   :sn:   :sn: 
  2. Auteur

    Djimba

    En Septembre, 2011 (03:21 AM)
    AH OCTOBRE ENCORE! POURQUOI LA SENELEC NOUS MENT? ILS SAVENT BIEN QUE LE PROBLEME NE PEUT PAS SE REGLER EN SEPTEMBRE ALORS POURQUOI ILS MENTTENT AUX POPULATIONS, C DU MANQUE DE RESPECT. C'EST POUR VENIR NOUS FAIRE LE MEME DISCOURS ( CENTRALE N4, BEL AIR, CA VA SE REGLER BIENTOT, PATATI PATATA) EN OCTOBRE. ARRETEZ DE JOUER, VOUS A VOTRE TETE LE PRESIDENT WADE. L'ENERGIE EST UN DOMAINE TRES SENSIBLE, LES GENS SONT FATIGUES DE RESTER SANS TRAVAILLER A CAUSE DES DELESTAGES. LES POPULATIONS VIVENT AU RALENTI, IL Y A PLUS DESPOIR. LE TRAVAIL QU'UN OUVRIER POUVAIT FAIRE EN 3H ET GANGNER DE L'ARGENT POUR FAIRE FACE A LA DEPENSE QUOTIDIENNE A LA MAISON, MAINTENANT IL FAIT EN 2 JOURS. FAITES GAFFE!

    WADE NE PEUT RIEN REGLER, IL EST INCAPABLE, IL FAIT QUE PARLER. APRES AVOIR DETRUIT LA SENELEC IL VEUT S'ATTAQUER A LA SONATEL. QU'IL DEGAGE.
    Auteur

    Vu..

    En Septembre, 2011 (03:27 AM)
    ... QUI SONT LES IMPORTATEURS DES GROUPES ELECTROGENES AU SENEGAL????????????????



    ...  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sad:  :sad:  :sad:  :hun:  :hun:  :hun:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :-D  :-D  :-D  :-D  :-D 



    ... TOT OU TARD ON VA VOUS DEVOILER..... :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun: 
    Auteur

    Tocitoc

    En Septembre, 2011 (07:17 AM)
    Itoc est une societe de dealers. Toujours prete a faire des deals avec les differents pouvoirs, cynisme total. Un audit s'impose.
    • Auteur

      Boy Maristes

      En Septembre, 2011 (17:33 PM)
      jeune homme, on sent que tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez.
      sans les efforts fournis par itoc dans le secteur de l'energie avant ta naissance et jusqu'à présent tu ne serais pas là entrain de polémiquer.
      sois un peu patriote, c'est le moins que tu puisses faire.
      itoc est une société 100% sénégalais au service des sénégalais.
    Auteur

    Bay

    En Septembre, 2011 (07:33 AM)
    Où sont les franc-tireurs de Wade qui polluent les sites d'infos? J'ai remarqué que ce sont des branleurs(es) qui n'écrivent jamais le matin, tout à l'image de ceux qu'ils(elles) défendent, ils font la grasse matinée surement après des bamboulas nocturnes avec l'argent du contribuable qu'on leur paye pour se prostituer à travers leurs posts de défenseurs du Diable et des Causes Perdues. Apparemment le slogan "travailler...." ne s'applique pas pour eux.
    Auteur

    Guy-charles

    En Septembre, 2011 (08:27 AM)
    un pays sans courant continu est une nation qui se meure , le tourisme , fierté du Sénégal il y a quelques années n'est plus , l'armée Française parti il ne reste que la pêche . Quand à l'agriculture : qui a pensé à détaxer le fuel pour aider le pays à se doter de machines à haut rendement permettant , au moins , au Sénégal de devenir auto-sufisant en nouriture , remarquez qu'il n'y a même pas de ministre de l'agriculture et pour cause : il n'y a rien à magouiller !!!
    Auteur

    Mandela Sow

    En Septembre, 2011 (08:29 AM)
    Wade avait dit : fin des délestages en septembre. Les techniciens de la Senelec viennent eux aussi de confirmer cela avec des données techniques. Maintenant si, malgré tout les délestages se poursuivent, il s'en prendre aux techniciens de la Senelec qui ont reconnu que l'état a fait tout ce qu'il devait faire au plan financier, c-à-dire, comme on aurait en sport la Senelec a été mise dans de bonnes conditions pour réussir sa mission qui est de nous founir l'électricité.
    Auteur

    Xeme

    En Septembre, 2011 (08:35 AM)
    Quelle est la presse qui disait que qu'ITOC est blanchi par un expert qui a trouvé que le fuel est sans reproche ? C'était encore en pleine crise poste 23 Juin et il fallait tout noircir côté Senelec et Etat ? Décidément cette presse! Elle n'attend jamais l'information recoupée. Toujours prête pour la manipulation. Et aujourd'hui encore puisqu'il n'est pas possible d'enterrer le dossier(qui est pendant à la justice), on suggère des deals sur le dos du peuple. D'abord il n'y a rien, on tente par cette affaire de se dédouaner d'une incompétence.Ensuite,si, il y a quelque chose et cela risque d'être un deal sur le dos du peuple. En fait toujours tourner les choses contre l'état." Il faut bien agiter le peuple avant de s'en servir": Telleyrand.
    Auteur

    Réaliste

    En Septembre, 2011 (09:11 AM)
    En économie on appelle les pays développés, les pays industrialisés et sans énergie il n'y a pas d'industrie donc si on règle pas ce problème on ne sera jamais industrialisé donc jamais développé. chose que nos hommes politiques semblent oublier. le problème est qu'ils savent réciter leurs leçons mais ne savent pas les mettre en pratique. de vrais tocards. nélawouniou béy yéyou. kouy nélak nak, yafa déss. la Senelec n'est qu'une affaire de mafia très bien ficelée et un moyen de se remplir les poches avec justificatifs à l'appui. même l’Allemagne investie dans le solaire et pourquoi pas nous? après ils vont dire que ça coute cher d'investir dans le solaire. de gros menteurs car l'état n'achète jamais cash et il a des garanties qui font que si on peut mettre des milliards dans le Fesman ou la statuette de la renaissance, on peut avoir les financements pour rétablir notre électricité. c'est pas pour rien que Laye l'a remis à son fils pour qu'il puisse se remplir les poche aussi à son tour. Laye wade est un économiste c'est un homme averti. Il sait que le secteur de l'énergie est un secteur pairieux pourquoi il va se casser la tête à le donner à son fils mal aimé du peuple pour qu'on le critique encore plus? il n'est pas fou. Pour eux les insultes ne valent pas le milliards à détourner. Il sait que son fils ne sera jamais président. Même lui qui est plus charismatique a eu beaucoup de mal à le devenir à plus forte raison que son fils alors ce qu'il y a faire c'est de lui donner tous avantages d'un président c'est à dire beaucoup de pognons. Samuel Sarr qui a mis la Senelec à genoux aujourd'hui s'occupe des finances de wade. vous pensez que s'il n'était pas un bon serviteur de ce dernier, il allait lui confier ce poste? non jamais au contraire c'est parce Samuel détournait au compte de Wade voilà pourquoi il lui fait autant confiance.
    Auteur

    Jamais Responsable

    En Septembre, 2011 (00:24 AM)
    A écouter parler leurs dirigeants, la SENELEC ne serait jamais responsable des coupures.

    Un jour c'est les socialistes, un autre Itoc, un autre encore ce sont des sabotages.

    Et puis quoi encore ?

    Apparemment le 27 juin de leur a pas suffi.
    Auteur

    Machete

    En Septembre, 2011 (11:39 AM)
    pipo pipo pipo,baba diaw nest poo un d ces imbcil d wade

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR