Jeudi 16 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

L’Etat attend entre 50 et 60 milliards par an de la société minière Sabodala (ministre)

Single Post
L’Etat attend entre 50 et 60 milliards par an de la société minière Sabodala (ministre)
 Le ministre de l’Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye, a indiqué jeudi à Dakar, que l’Etat attend de recevoir, chaque année, "entre 50 et 60 milliards de FCFA" de l’entreprise SABODALA, "qui est aujourd’hui, la seule exploitation minière d’or au Sénégal".
 
"Nous avons renégocié avec Sabodala pour qu’ils [les responsables de la société] acceptent de payer un taux de redevance de 5% au lieu de 3%", a expliqué M. Ndiaye en marge d’une visite à la 24e Foire internationale de Dakar (FIDAK).
 

"En 2013, nous avons également discuté avec Sabodala pour qu’à chaque fois qu’ils font une découverte, l’Etat du Sénégal reçoive un chèque", a-t-il rappelé, ajoutant que cette année, l’Etat a déjà encaissé un chèque de 2, 5 milliards de FCFA, parce qu’une nouvelle découverte a été faite. 


Aly Ngouille Ndiaye, qui a précisé que cette somme 2.5 milliards de FCFA "n’a rien à voir avec la redevance minière", a annoncé "d’autres découvertes (minières) en perspective". 


Le ministre de l’Industrie et des Mines qui reconnaît "l’importance de la responsabilité sociétale", a indiqué que "ce n’est pas aux sociétés minières de financer le développement, [mais que c’est] à l’Etat de le faire".
 

"Quand nous avons négocié l’an dernier avec Sabodala, l’Etat a obtenu 5 milliards de FCFA et le président de la République a demandé qu’une somme de 2 milliards soit investie dans le développement de la région de Kédougou (région minière située à l’Est du Sénégal) ", a-t-il fait savoir. 


"Il faut aussi que les gens comprennent que les mines qui sont à Kédougou ne sont pas pour les seules populations de Kédougou, c’est pour tout le pays. Si ces populations pouvaient exploiter les mines, on n’allait pas appeler d’autres personnes pour le faire", a-t-il affirmé.

liiiiiiiaffaire_de_malade

18 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (19:26 PM)
    Faut pas vendre la peau de l ours avant de l avoir tué.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2015 (07:51 AM)
      moi j'ai travaille a sabadola mais sachez que dans le village de sabodala il n'ya ni d'eau, ni electricité, pareille vers bransan, mama khono et khossanto rarement,


      c'est extrêmement grave....


      j'ai envie de pleurer quand je suis labas!!
      l’état et les société minières il faut doter ces village d’énergie solaire(cela ne coûte presque rien).s

      nous ne voulons pas de navetanes ou de sabar, ou de fêtes avec des musiciens , mais de l’eau de electricité et un bon poste de sante
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (19:29 PM)
    tu es un voleur de merde. nous recevons que 3% de notre Or. Vous ne defendai pas nos interets enfoire de ......
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (20:30 PM)
    5% vous navez pas honte....ck fois ils font une decouverte on rsoit un chek( ils c teranga gold une societe canadienne!) vous croyez kavk ct mentalite de marchand desclaves (gadgets) vous allez faire emerger c pays! Pffffff!
    Auteur

    Moi

    En Décembre, 2015 (22:17 PM)
    Pitoyable ' mieux vo ne pas exploiter et laisser cet or pour la génération futur . C'est est quoi 5% poupin de merdé . Cette région sera sucee de tout son or . Et en contre partie rien nada .

    Nos politiciens sont des une cupidité sans mesure , c'est incroyable ......
    Auteur

    Flou Dans Ma Tête

    En Décembre, 2015 (22:19 PM)
    Dans le texte, je ne vois pas là où le ministre évoque les 50 à 60 milliards annuels que le Sénégal doit obtenir de la société minière Sabadola. Ou bien c'est moi qui ne comprends pas français.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (23:19 PM)
    Dinaa guiss soga guemm. Enfumage, c est tout!
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (00:25 AM)
    Le gar a dit que l'etat recoit 5% plus les redevances sur l'or, c'est ecrit noir sur blanc! 5% c pas mal, vu que en plus de ca, ces compagnies payent l'impot sur la societe et l'etat a une petite part du business
    Auteur

    Anonyme Sam

    En Décembre, 2015 (07:10 AM)
    ce mec est un grand voleur,pour signé il faut payer,pour une concession il faut payer et meme un rendez vous ,pitoyable,je le jure que les preuves sont là,celui qui m'insulte le fou va passer la nuit avec sa maman
    Auteur

    Jack

    En Décembre, 2015 (07:38 AM)
    C'est quand même qu'un tel article du ministre des mines surgit après la déclaration de Clédor Séné dans ce secteur.
    Auteur

    Ex_agent_sgo

    En Décembre, 2015 (07:50 AM)
    j'ai travaille a sabadola mais sachez que dans le village de Sabodala il n'ya ni d'eau, ni Electricité, pareille vers bransan, mama khono et khossanto rarement,





    c'est extrêmement grave....





    j'ai envie de pleurer quand je suis labas!!

    l’état et les société minières il faut doter ces village d’énergie solaire(cela ne coûte presque rien).



    Nous ne voulons pas de navetanes ou de sabar, ou de fêtes avec des musiciens , mais de l’eau de Electricité et un bon poste de sante
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (08:24 AM)
    Il est très exposé politiquement, il s'est aussi beaucoup exposé politiquement: naïveté ou témérité ???

    On ne se sacrifie pas pour des gens qui n'en valent pas la peine. Demain, ils vont te trahir, c'est dans l'ordre normal de la chose politique.

    Dieu soit ton protecteur. Amine
    Auteur

    Gaye

    En Décembre, 2015 (08:26 AM)
    mr le ministre ne nous amerder pas que 5 pour cent des nos recourse mine et d'or amoulo lo wakh si non di géne ko lérale niakk faayda.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (09:31 AM)
    En tout cas lui au moins c'est un ministre qui travaille et qui est ouvert et transparent. Le Tombeur de Habib Sy et Djjobo Ka et Aliou Dia.

    C'est heureux de voir que tous les deputes t'ont felicite .
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (11:07 AM)
    Pauvre de nous... nous ne faisons que critiquer et restons d'éternelle mécontent.

    Mr le Ministre est claire: le développement est une responsabilité de l'état et non de privée. Même si les privées doivent contribuer au développement.

    Sabodala n'a pas d'électricité c'est vrai mais concernant l'eau Sabodala est la seule localité où il y a un système d'adduction dans les maisons grâce à la société minière.

    Bransan aussi vient de recevoir son château d'eau de 100m3.

    Au delà des redevances, Sabodala emploi pas moins de mille sénégalais dont la majorité habite les villages avoisinants la mine.

    Nous devons savoir raison garder et travailler plus, changer de comportement et arrêter de nous plaindre et attendre tout de l'autre....

    Noter qu'à travers l'Afrique seule Sabodala à accepter la revu de la redevance pour payer les 5% de redevance proposer par l'état.

    Je pense que nous devons nous intéresser d'avantage sur les coût de production de l'or au Sénégal.....

     :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (12:46 PM)
    Aux Kédougouko qui passeront à l'action: pas de dégâts collatéraux parmi les populations locales. Le débat n'est plus à l'interprétation des livres de compte et des programmes d'investissement aux visées électoralistes. Bonne journée.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (14:11 PM)
    Qu'ils continuent à mentir sur l'exemplarité et l'exception sénégalaises en matière d'exploitation minière. Ces dernières années, les initiatives se sont multipliées dans plusieurs pays africains pour " humaniser" le secteur des industries extractives et aider aux renégociation des contrats. " La majorité des pays membres de l'Initiative pour la transparence des industries extractives ( ITIE) sont aujourd'hui africains ( 21 pays sur 33)" ( ces mots sont de 2014). Les processus d'intervention de différents acteurs se sont accélérés après la crise du système financier international en 2008. Ainsi, avec l'Amérique du Sud, l'Afrique est devenu une cible des fondations, des organisations internationales ( OCDE par exemple) prônant l’avènement d'un "capitalisme moral".

    De la majorité des études et réflexions émerge une constante: l'industrie minière n'est pas neutre dans la politique africaine. Cette activité qu'on considère maintenant comme " glocalisée" ( global et local) a permis d'offrir plus de visibilité politique et sociale à des populations et leurs représentants dans la vie politique nationale ( exple: nord kivu, katanga).

    Donc, ce n'est qu' au Sénégal qu'on demande aux populations de Kédougou de se contenter de miettes et d'assister à la destruction de leur environnement sans contre partis forts.

    Rendez-vous est pris sur le terrain...
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (18:13 PM)
    80 a 100 millions de dollars : ca fait pas beaucoup , si l'on se refere au potentiel de ce site ....
    Auteur

    Taistois

    En Décembre, 2015 (22:00 PM)
    Ce mec de fout de nous, à cause de cette exploitation la région fr kedougou est devenue l'une des régions les plus chère. Et qu'est-ce que vous faîtes pour baisser le prix des besoins vitaux? L'insécurité qui y règne vous faîtes quoi. Ce qu'il faut savoir à force de provoquer, de subir l'injustice le peuple de soulevera à nouveau comme 2008. Et la chacun assumera ses responsabilités. Si vous étiez juste et honnête le seul fond social minier pouvait permettre à la région de se développer. Matin midi soir vous parlez de Sénégal émergent. Comment peut-on parlé de cela sachant que l'on ni eau ni électricité. Chacun rendra compte tôt ou tard. D'ici là soyons vigilent.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email