Dimanche 15 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Le ministère de l’Energie s’allie avec Electricité de France contre les délestages

Single Post
Le ministère de l’Energie s’allie avec Electricité de France contre les délestages

Le ministère de l’Energie a annoncé vendredi qu’elle avait conclu avec EDF (Electricité de France), premier producteur mondial d’électricité, un accord de coopération qui doit permettre de ‘’mettre fin’’ aux délestages en apportant des solutions à la ‘’’grave crise énergétique’’ qui secoue actuellement le Sénégal.

 

Paraphé à Paris par le ministre d’Etat Karim Wade, en charge du secteur de l’Energie, et Henri Proglio, PDG d’EDF, cet accord doit notamment permettre ‘’d’avoir une visibilité sur les problèmes’’ du secteur, à court, moyen et long terme, rapporte un communiqué transmis à l’APS.

 

L’accord permettra également au Sénégal de ‘’mettre en œuvre des mesures qui permettront de mettre fin aux délestages et de satisfaire la demande en énergie’’, selon le texte rendu public par le ministère de l’Energie.

 

Aux termes de cet accord de coopération, EDF ‘’s’engage à aider le Sénégal à développer et à mettre en œuvre des options visant à renforcer la production et le taux de rendement des équipements de production et de transport de la Senelec’’.

 

Les deux parties ont également convenu de réaliser un ‘’audit immédiat’’ du parc de la Senelec pour vérifier s’il est possible d’accélérer la maintenance des ouvrages l’arrêt ou d’améliorer leur puissance de fonctionnement, ‘’si celle-ci est inférieure à la puissance théorique et la disponibilité’’’.

 

Selon l’accord, EDF s’engage par ailleurs à aider à l’amélioration de la politique commerciale de la Senelec et d’une manière plus générale, la société française va contribuer à ses initiatives de formation, pour la mise à niveau des compétences de la société sénégalaise d’électricité.

 

Le ministère de l’Energie a rappelé que Karim Wade avait conçu ‘’un plan d’urgence et de restructuration optimale du secteur’’, en collaboration avec des cabinets de renommée internationale, dont Mc Kinsey And Cie, KMBG, BDO, CECI qui accompagnent l’Etat dans ce processus.

 

Le département en charge de ce secteur signale en outre la mise en place d’un comité de restructuration et de relance regroupant ‘toutes les compétences nationales’’ dont la contribution sera bénéfique pour le secteur.

 

En procédant à la finalisation de cet accord, le ministre d’Etat Karim Wade s’est dit convaincu, selon le communiqué, que l’expertise d’une entreprise comme EDF, reconnue pour son professionnalisme, ‘’’sera déterminant pour permettre au Sénégal de trouver des solutions durables à la crise énergétique’’.

 

Premier producteur électricité dans le monde avec 618,5 TWH, EDF dispose de plus de 37 millions de clients à travers le monde et emploie environ 179.000 salariés. Le chiffre d’affaires de cette entreprise est estimé, en 2009, à plus de 66 milliards d’euros pour 12,4 milliards dédiés aux investissements.


Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    Diopdiallo

    En Décembre, 2010 (04:21 AM)
    Putin, encore les français!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    De grace j'aurai compris les mongols, les chinois, le gambiens, voir même Gbagbo! Mais pas les toubabs please!!!!!!!!!!!
  2. Auteur

    Diak

    En Décembre, 2010 (08:56 AM)
    venez tous à la manifestation à 14h30, place de la republique
    Auteur

    Mooyéne

    En Décembre, 2010 (09:39 AM)
    QUOI? :hun: 



    APRES AVOIR ROMPU MALADROITEMENT AVEC HYDROQUEBEC, :cry: 

    APRES 10 ANS D'ALTERMOIEMENT ET D'ECHEC, :cry: 



    ON RETOURNE A LA CASE DEPART!!!



    UNE AUTRE PREUVE D'INCOMPETENCE! :tala-sylla: 
    Auteur

    Adia

    En Décembre, 2010 (09:52 AM)
    Tout cela est du bla bla!!!!

    La Sénélec doit etre privatisée et n'ayons pas peur des mots, meme au franc symbole s'il le faut: il faut avoir le courage intelligent de reconnaitre ses fautes politiques et décider résolument de les corriger!

    Une grave décision politique, non réfléchie, sous l'empire du populisme a été prise en 2002 de rompre le contrat de Hélio/Hydro Québec; cette décision a eu des conséquences économiques et financiéres, catastrophiques, incalculables sur l'économie du Sénégal !

    D'abord, il a fallu dédommager Hélio/Hydro Québec pour prés de 60 millards de cfa!

    Ensuite, et selon les estimations des Institutions Internationalesn notamment la Banque mondiale, environ 800 millards de cfa ont été injectés dans la Sénélec pour les résultats d'aujourd'hui!

    Enfin, non seulement nous avons le prix de production le plus élevé de la sous région, donc l'électricité la plus chére de l'espace Umeoa, mais aussi un déficit chronique de production, la production n'ayant jamais couvert les besoins, d'ou les délestages intempestifs, qui impactent dangereusement la productivité de nos entreprises, sans compter la qualité de vie et le confort des ménages!

    Au total, il faut dés que possible privatiser la Sénélec, quelque soient les réticences des syndicats et personnels de la Sénélec!

    Il sera difficile de trouver un repreneur car nonobstant les "investissements" qui dit on, ont été faits dans Sénélec, soulignent les Spécialistes,ne se présentent dans les meilleures conditions de cession, c'est pourquoi je dis qu'il faut meme la céder au franc symbolique!

    L'important, ce sera surtout le Cahier de charges sur lequel le repreneur doit s'engager et entre autres termes:

    - A court terme( voir avec spécialistes), couvrir et garantir toute la demande!

    - garantir un prix de vente de l'électricié, parmi les 2 moins élevés de la région!

    etc etc

    Ceci suppose des investissements importants, qu'un organe étatique ou meme des spécialistes extérieurs doivent pourvoir suivre et controler sur la base d'un chonogramme d'investissements publié, et convenu!

    Il faut arreter avec le bricolage: l'électricité est un métier trés sérieux, qui pour son efficience, son optimisation ne peut relever de l'Etat!
    Auteur

    Badou

    En Décembre, 2010 (10:01 AM)
    en tout cas election yi dina takarnaassé
    Auteur

    Inspecteur

    En Décembre, 2010 (11:15 AM)
    On attend de voir
    Auteur

    Bourbadjollof

    En Décembre, 2010 (11:46 AM)
    N'EST CE PAS LE RETOUR DE LA COLONISATION?FRANC TELECOM ET EDF VONT CONTROLER DEUX SECTEURS STRATEGIQUES POUR UNE NATIONS:L'ENERGIE ET LES TELECOMMUNICATIONS!CE RECOURS AUX MULTINATIONALES FRANCAISES CONSACRE L'ECHEC DE WADE QUI "VOULAIT" S'AFFRANCHIR DE LA TUTELLE FRANCAISES!c4est triste et pourtantil YA DAUTRES SOLUTIONS! :sad:  :sad:  :sad: 
    Auteur

    Tabu Sosseh

    En Décembre, 2010 (13:21 PM)
    Bravo on y est pourquoi d'autres à sa place n'ont jamais conclu des negotiations avec edf par manque de rigueur depuis des années je pronais un accord avec edf parcequ étant dans la maison et connaissant la competance au sein de l'entreprise et les sachant capable de regler les problemes de delestages au senegal attention il y a du boulot il faut savoir ce que l' on veut
    Auteur

    White Powder

    En Décembre, 2010 (14:14 PM)


    Que du blabla pour vous endormir, une fois de plus !!! Amis senegaliens vous etes tellement faciles a berner !!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email