Mercredi 16 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Mademba Sock, secrétaire général du Sutelec : ‘ Les tarifs ne rétribuent pas les activités de Senelec’

Single Post
Mademba Sock, secrétaire général du Sutelec : ‘ Les tarifs ne rétribuent pas les activités de Senelec’

Le secrétaire général du syndicat unique des travailleurs de l’électricité, (Sutelec) Mademba Sock, pense que le gouvernement, à côté des mesures annoncées pour régler le problème de l’électricité, doit également s’atteler à réajuster le revenu maximum autorisé à Senelec afin de permettre à l’entreprise de pouvoir au moins rétribuer ses activités.

 

Même si le secteur sénégalais de l’électricité est traversé par des difficultés qui datent de longtemps, le véritable problème de la société nationale d’électricité reste et demeure l’argent, selon Mademba Sock, Secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs de l’électricité. Invité de l’émission Opinion, sur Walf Tv, hier, le syndicaliste a en effet soutenu que les tarifs appliqués actuellement par l’entreprise ne rétribuent pas ses activités, ‘La situation financière de Senelec est mauvaise parce que les tarifs ne rétribuent pas les activités de l’entreprise’, déclare Sock. Qui estime que l’Etat a voulu se substituer au consommateur en mettant le revenu maximum autorisé qui part des dispositions de la Loi 98/06 par laquelle Senelec a été transformée en société à participation publique majoritaire. ‘Ce revenu maximum autorisé devait faire l’objet d’ajustements. Mais, parfois quand la commission arrive à des résultats (qui peuvent imposer une hausse du prix de l’électricité, Ndlr), l’Etat décide de compenser les revenus que perd la Senelec. Ce qui fait que, durant les dix dernières années, il a versé, avec du retard, 218 milliards de francs Cfa à l’entreprise en termes de compensation’, fait remarquer Sock.

A ce déficit de trésorerie, le patron de l’Unsas ajoute les deux milliards de francs Cfa que Senelec continue de verser chaque année à la Radio télévision sénégalaise en termes de redevance audio-visuelle, les sollicitations lors des chants religieux, de l’Anoci, et du Fesman et la fraude. Autant de ressources perdues alors que l’entreprise baigne dans d’énormes difficultés de trésorerie. ‘C’est tout cela qui empêche à la société de faire face et d’acheter du combustible qui a fait que, durant cette dernière période, on a délesté 214 Mw. Donc, la société est en culotte courte. Elle n’arrive pas à faire face à ses obligations’, signale Mademba Sock. Raison pour laquelle, il pense qu’il est temps que les acteurs du secteur de l’électricité se regardent dans la glace et posent les vrais problèmes que sont le tarif ou encore le service de la dette. Parce que, dit-il, depuis la dévaluation du franc Cfa en 1994, l’Etat a bénéficié de remises de dettes qu’il n’a pas répercutées à Senelec.

 

Quid de l’apport du plan Takkal tant vanté pour faire oublier les délestages ? Sock reste sur sa fin. ‘Le fonds du soutien au secteur de l’énergie n’est pas actif. Nous ne sentons pas l’apport du plan Takkal à la Senelec qui a grandement besoin de ressources. Je pensais que, avec toutes les ressources qui avaient été capturées par le plan, il aurait été possible d’apporter de l’argent à la Senelec pour lui permettre d’être éligible au guichet du combustible et de pouvoir s’approvisionner correctement, mais jusqu’ici il n’y a rien’, regrette le syndicaliste. Pour qui la location de groupe aurait pu être transformée en investissement pour être propriété du Sénégal. Néanmoins, il pense que la situation actuelle, avec Itoc qui a raflé tous les marchés d’approvisionnement en combustible de Senelec, peut annoncer de bonnes perspectives.


Article_similaires

16 Commentaires

  1. Auteur

    New Presi

    En Juillet, 2011 (05:00 AM)
    le president Karim a parle hier a la nation via une lettre apres le 23 juin,pendant k le presi d'honneur A wade dors.
    • Auteur

      Xeme

      En Juillet, 2011 (08:53 AM)
      ce que je retiens de ses manifestations, ce n’est rien d’autre que la propension de nos journalistes à pousser à l’incendie. ce qu'il y a c'est des manifestations qui ont entraîné des vols de portables de filles, de sacs de dames, des agressions sur des personnes qui ont montré qu'elles ne partagent pas ces actes. ce qu'il y c'est des voleurs et agresseurs bénéficiant d'une couverture médiatique en direct, ce qu'il y a c'est des voleurs et agresseurs qui voient leurs actes magnifiés par des journalistes qui, ainsi, justifient les vols et agressions et leur octroient un cachet de légalité. ce qu'il y a c'est, à l'image de sidi lamine qui dit pour les vols de boutiques: " c'est normal, c'est une réaction face à une action", des médias qui ennoblissent le vol et l'agression. ce qu'il y a c'est une insulte au peuple sénégalais, car comment oser appeler "peuple" celui qui arrache des sacs de dames et donner le même nom de "peuple’ au reste des citoyens. ce qu'il y a c'est des journalistes qui, face à la destruction des biens du peuple, jubilent, sont en extase comme des drogués. ce qu'il y a enfin, c'est une insulte au journalisme, car une « bonne désinformation » aurait pu accuser des infiltrations d’éléments qui visent à salir les mouvements nobles en perpétrant des actes de vols et de vandalisme( car on est bien dans le domaine de la désinformation, mais il faut savoir s’y prendre). mais non nos journaliste n’ont pas le temps de réfléchir, de peaufiner, excités qu’ils sont à la vue de leur drogue : le feu et le sang. car là où il y a du feu et du sang, ils ont leurs matières premières. on se rappelle lorsqu’ils faisaient l’éloge du suicide par le feu, poussant de cette façon des gens (peut être déséquilibrés à le faire en feignant d’oublier ce que la religion musulmane dit du suicide. ce que la religion dit n’a pas été mis en avant parce qu’on ne voulait pas décourager les candidats au suicide. on voulait qu’il y ‘en ai et beaucoup.
  2. Auteur

    Mc Khalifa

    En Juillet, 2011 (05:14 AM)
    Il faut en finir avec cette racaille ! :down: 
    Auteur

    Solar

    En Juillet, 2011 (05:16 AM)
    Nous allons les deloger a coups de batons s'il le faut mais ils vont degager d'ici. :up: 
    Auteur

    Lemzoooooo

    En Juillet, 2011 (05:19 AM)
    Monsieur le journaliste ...veuillez relire de grâce vos papiers avant de les mettre en ligne ... ''Sock reste sur sa fin''. vous faites un boulot difficile certe, mais cela n'empêche. bravo pour vos efforts de nous informer
    • Auteur

      @ Lemzooo

      En Juillet, 2011 (15:13 PM)
      "certes" et non "certe" : il faut être qualifié pour donner des leçons, monsieur de mes deux !
    Auteur

    Sindiidi

    En Juillet, 2011 (05:52 AM)
    mome kay journaliste yi ils sont comme ils sont : culture de la facilité et de la médiocrité. tieuy yallahou bil mustapha...
    Auteur

    Mia

    En Juillet, 2011 (06:22 AM)
    je suis daccord avec mademba sock .je parlerai pas des zones d'ombres sur la gestion gabégique au senelec .les senegalais ont une part de responsabilité .kou léne dakhe sathie courant amoul .danouye sathie ba sathie fou dara nékoul !SENELEC ak SDE niossi yém .tu vois uen famille avec tous le materiels electro menagers payer une facture de 10milles .en plus ils brachent direct au niveau des poteaux electriques .d
    Auteur

    Agent Senelek

    En Juillet, 2011 (06:48 AM)
    Je lui ai vendu une guitare en 2000. Il ne m'as jamais paye. Je ne le comprends pas. :down: 
    Auteur

    Comptabilite Plus

    En Juillet, 2011 (06:58 AM)
    Moi j'ai detourne plusieurs millions a la Senelec en 2003. Maintenant je me la coule douce quelque part en Europe. Moo fi seuss :up: 
    Auteur

    Kania

    En Juillet, 2011 (09:16 AM)
    REGARDE MOI C GARS LA HIER DANS 1 CHAINE D TÉLÉ IL COMMENCE A MARCHANDE EN DISANT J VAIS CHOISIR MON KAN DES GENS COMME ÇA COMMENT IL PEUT DIRIGE 1 SYNDICAT ON LA CONNU HIER AVANT 2000 IL CROIS RIEN A C KIL DIT. CHARME COURTISE LA FEMME D'AUTRUI

    Auteur

    @kania

    En Juillet, 2011 (10:35 AM)
    daccords avec toi man Wade l'appel lui promet le poste de Ministre de l'energie et il commence a nous parler de reavaluer les prix?? là g cru comprendre qu'il va ajuster les prix parceque les tarifs ne retribuent pas les activites de la senelec?? Essai de toucher aux prix cher monsier tu verra depuis 2000 le prix de l'electricité a été augmenter a plus de 35% et là tu ne sors tes delires justes parceque le president t'a accordé une audience et ta promis le poste de ministre de l'energie???? tu retrouvera sur ton chemin Maitre chanteur que vs etes......
    Auteur

    Waakhsakhalaat

    En Juillet, 2011 (10:43 AM)
    Dans son diagnostic Mr Sock a oublié tous ces travailleurs de la SENELEC qui utilisent le courant presque gratuitement....lui en premier.
    • Auteur

      Dof

      En Juillet, 2011 (13:38 PM)
      je n'ai rien contre les agents de la senelec qui peuvent beneficier d'une quasi gratuite du courant.cela a toujours ete le cas.depuis compagnie d'electricite.
      bayyilene iniane.c'est le cas pour la sde la sonatel...
    Auteur

    Fa

    En Juillet, 2011 (15:10 PM)
    Voila un autre traitre, Mademba sock ne doit pas aprler aux senegalais. C'est un Diam, un profitars.
    Auteur

    Paco

    En Juillet, 2011 (19:18 PM)
    Fini les privilèges, y en a marre : tout le monde doit payer, agents Sénélec, marabouts et politiciens
    Auteur

    Indefini

    En Juillet, 2011 (21:01 PM)
    Si on est President de quelque entite qui a denormes difficultes on doit demissionner.

    Depuis 15ans la Senelec a des Problemes et depuis 15 ans ou plus Mademba Sock et son equipe sont a la tete de Sutelec; depuis 15 ans ou plus. Mademba Sock et ses partisans tout comme la Sonatel tiennent le Peuple en otage. L’etat a le devoir d’auditer tous les dirigeants de SUTELEC y compris leur comptes bancaires et ceux de leurs familles et s’il est avere qu’ils sont trempes dans des magouilles : Les mettre tous en PRISON pour 15ans et vendre leurs proprieties aux encheres. ( Gerer un pays ce n’est pas un jeu D’hyenes ) D’autre part , personne ne veut voir Karim a la tete de L’etat , je suis entierment d’accord et cela n’arrivera jamais tant que nous serons en vie , Cependant ce syndicat SUTELEC avec mademba sock doit etre remplace par quelque chose d’autre qui se soucie non seulement des avantages des employes de la SENELEC mais aussi du bien etre du Peuple .Mademba SOCK est une entrave grave a la bonne marche de la Senelec .Que l’on mette a la f ace du Peuple la gestion detaillee de la Senelec et il est clair que Mademba sock et son equipe constituent un FREIN au bon fonctionnement de la SENELEC

     :sn:  :sn: 
    Auteur

    Oumar Elymane Toure,saben Ades

    En Juillet, 2011 (13:36 PM)
    Cher Mademba !Si vous ne perdez jamais une occasion de vous taire,faites donc votre cet adage qui dit qu'il faut toujours tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler . Les Sénégalais ne sont pas amnésiques des torts que vous leur aviez causé allant jusqu'à mort d'homme et vous etes une des trés rares personnes à avoir réussi à faire sortir Abdou Diouf de sa retenue légendaire pour vous traiter de ce dont on sait. Les problémes de la SENELEC,par respect pour les travailleurs de cette entreprise,moi en tant que syndicaliste ayant en son temps battu le macadam pour demander votre libération,je prends sur moi de vous suggérer de regarder du coté de la formation syndicale qui leur font défaut à un point tel qu'ils ne savent pas que le client est roi, d'une part,d'autre part que leur siége et chacune de leur agence est un véritable palais,que le parc mobilier de leurs cadre est constitué de voitures plus rutilantes les unes que les autres.

    Mademba,en tant que syndicaliste défendeur de l'amélioration de la condition de vie,donc du pouvoir d'achat du travailleur en particulier,du lumpen prolétariat en général,critiquer de ta part la subvention de l'Etat pour uine baisse de la tarification des factures est un déni de votre mission
    Auteur

    Ma Ko Wax

    En Juillet, 2011 (15:04 PM)
    La seule solution perenne aux problemes de la Senelec, c'est la privatisation! Sans la privatisation, toutes les autres solutions ne seront que temporaires! Il faut privatiser la Senelec juste comme on l'a fait avec la Sonatel, et si les seneglais le desirent, ils pourront acheter des actions dans l'entite une fois privatisee! L'acquereur qui aura la majorite des actions pourra restructurer l'entreprise et mettre des cadres competents dans la direction! Tous ces emprunts pour epurer d'autres dettes ne font que prolonger l'agonie car "galgal boudoul wekkekou, yag yag souff la dieum"! Une entreprise qui ne genere pas suffisament de revenus pour couvrir ses couts variables est vouee a l'echec! Et la Senelec n'en fera pas exception malgre que les senegalais en sont les victimes! Tout acquereur potentiel devra s'attendre a des depenses en equipements enormes ("capital expenditures") to upgrade the productive capacity and diversify its inputs!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR