Mercredi 03 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

MARCHES FINANCIERS INTERNATIONAUX : Le Sénégal prévoit de lever, au moins, 250 milliards de FCfa d’ici à fin juillet 2015

Single Post
MARCHES FINANCIERS INTERNATIONAUX : Le Sénégal prévoit de lever, au moins, 250 milliards de FCfa d’ici à fin juillet 2015

Le Sénégal prévoit de lever, dans les marchés internationaux, au mois 500 millions de dollars, soit près de 250 milliards de FCfa, avant la fin du mois de juillet 2015. Ces emprunts seront émis sous la forme d’un eurobond ou d’un sukuk.


Le Sénégal va lever, au moins, 500 millions de dollars soit prés de 250 milliards de FCfa sur les marchés internationaux de la dette avant la fin du mois de juillet 2015. Selon l’Agence Ecofin qui rapporte l’information, le Chef de l’Etat Macky Sall, a fait cette révélation à l’Agence Bloomberg, indiquant que le gouvernement va émettre, avant fin juillet, des titres de dette d’un montant de 500 millions de dollars au moins, sous la forme d’un eurobond, ou d’un sukuk. «Nous sommes capables de lever ce montant actuellement, mais nous ne sommes pas pressés, car nous souhaitons obtenir le meilleur taux», a indiqué le président Macky Sall qui, selon la même source, prévoit une croissance de l’économie sénégalaise de 5,4% en 2015, contre 4,5% en 2014. 


Le chef de l’Etat a également promis de doubler le taux de la croissance économique du pays à l’horizon 2020 et de faire du Sénégal une alternative pour les investisseurs étrangers dont les portefeuilles ont été durement affectés par la chute des prix du pétrole sur le marché international et la baisse des monnaies de plusieurs pays africains comme le Ghana et le Nigeria. Les emprunts obligataires du Sénégal émis, ces dernières années, sur le marché international, ont été couronnés de succès. Les ressources tirées de ces différentes opérations ont été orientées vers la réalisation d’infrastructures routières et énergétiques notamment dans la mis en œuvre du Plan Sénégal émergent (Pse). La dernière opération du Sénégal a été le premier emprunt obligataire islamique (sukuk) d’un montant de 100 milliards FCfa (environ 200 millions de dollars). Cette opération, par son originalité, a valu d’ailleurs à notre pays une distinction qui a été remis récemment au ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba. Ce qui atteste, sans doute, de la confiance dont jouit le Sénégalauprès de la communauté internationale. 


Adama MBODJ (avec Agence Ecofin)


liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Antieurobond

    En Mars, 2015 (15:34 PM)
    Ils sont devenus fous!! Le dollar ne cesse de monter et nos gus empruntent dans cette monnaie. Même si le taux d'intérêt est faible, cela n'aura rien à voir avec le retour de bâton si le dollar casse la gueule grave à l'euro comme tout le monde si attend.

    Quand ta monnaie se déprécie, il ne faut jamais emprunter à l'international (à long terme).
    • Auteur

      Babs

      En Mars, 2015 (00:02 AM)
      il est con ce président.

      1/ il reconnais maintenant la chute des prix du pétrole; alors qu'il a diminiuer le carburant de 100 frs cfa, quel paradoxe! n'est pas la un vol arrangé

      2/ il emprunte 100 millirads et il est décoré, deuxieme paradoxe, ou est l'argent du pse alors.

      3/ j'espere seulement qu'il ne nous dira pas que la victoire des lionceaux est un programme du pse.

      dans 23 mois ca sera la fin de ce régime et de son chez macky en plus.
      tu sera cher macky, le pire des présidents de ce pays.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email