Lundi 24 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Parcours, projets, agrobusiness et création d'emplois : Le nouveau ministre de l'agriculture et de l'élevage, Mabouba Diagne se dévoile

Single Post
Parcours, projets, agrobusiness et création d'emplois : Le nouveau ministre de l'agriculture et de l'élevage, Mabouba Diagne se dévoile
La nouvelle équipe gouvernementale dévoilée hier par le Premier ministre, Ousmane Sonko, séduit par la qualité des profils qui la composent. Choisi pour driver le département de l'Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l'élevage, ô combien essentiel pour développer l'économie et la création d'emplois, Mabouba Diagne est en terrain bien connu.

 L'ancien vice-président chargé des finances et des services institutionnels à la Banque d'investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), a déjà fait ses preuves dans le secteur à travers l'initiative Gade Gui dont il est l'un des promoteurs. Gade Gui est une entreprise sénégalaise évoluant dans les secteurs de l'agriculture, l'aviculture, l'élevage bovin et la transformation agroalimentaire. Mais également une institution agroalimentaire de standard mondial basée sur un modèle de financement participatif et inclusif œuvrant à la création d’emplois pour les femmes et les jeunes. 


 Dans cette vidéo de présentation, l'ancien directeur régional de Trade & Development Bank, au Kenya, retrace son parcours académique, professionnel et dévoile ses projets dans le secteur de l'agriculture.


19 Commentaires

  1. Auteur

    Kothie

    En Avril, 2024 (20:29 PM)
    Déffal après on jugera parceque nak; sénégalaisyi dém nagniou founé, guiss louné
    Top Banner
  2. Auteur

    En Avril, 2024 (20:30 PM)
    Conflit d'intérêt manifeste !
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (21:58 PM)
      Eu lieu d'importer des tracteurs essayons d'avoir une usine de fabrication d'une telle machine ou de rassemblage dans ce pays faciliter l'obtention aux agriculteurs car la culture avec les chevaux ne sont pas très rentable.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (20:43 PM)
    Un investissement qu'il faut certes encourarager mais il des sénégalais aux moyens limités qui ont fait plus sans que vos sans tambous ni trompette. Il sufgit d'entrer ds le walo
    {comment_ads}
    Auteur

    Gorsi

    En Avril, 2024 (20:44 PM)
    Le culture sous serre n est pas un type d exploitation adaptè aux exploitation familiale au Senegal. 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (21:24 PM)
    Key key key 

    Le réveil sera brutal 

    🤠
    Top Banner
    Auteur

    Citoyen

    En Avril, 2024 (21:32 PM)
    Je le conseille d'être plus discret et d'éviter d'être dans le marketing personnel.  Je le connais il est brillant mais très bavard et un peu vantard.  Sa nomination il l'a cherché obtenu avec le soutien d'anciens de l"UGB mais aussi de la TFM particulièrement de Abdoulaye Cissé qui lui ont donné l'occasion de se vendre...Son grand défis sera d'éviter le conflit d'intérêts.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:08 PM)
      Effectivement, je le connais et disais dans un autre post que l'humilité n'est pas son fort selon moi. La meilleure communication et le meilleur marketing ce sont des résultats concrets. Il a une bonne base pour ce poste legui na dokhal niou guisse.
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug Bi

    En Avril, 2024 (21:45 PM)
    Ce mirage, "notre marocain" l'avait vendu à Me Wade, sans succés; suivez mon regard........
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (22:21 PM)
    C'est du fantasme. Ce type d'agriculture délite convient au secteur privé et à certaines catégories de cultures, notamment l'horticulture. En outre, plus de 95% des exploitations agricoles du Sénégal sont familiales. Comment et pourquoi investir dans les cultures de serre dont le coût au m2 n'est pas à leur portée. Revenons sur terre et appuyons nos agriculteurs et éleveurs à avoir accès aux intrants de qualité et au marché pour écouler leurs productions.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (23:00 PM)
      Encore des critiques de grandes gueules qui n'ont rien à offrir ont n'ont rien accompli dans l'agriculture mais qui de permettent de l'ouvrir bien grande.
       
      Allez d'abord faire le dixième de ce que ce monsieur a fait avant d'essayer de lui donner des leçons.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (22:32 PM)
    Il suffit de démultiplier ces initiatives à le pays et fini l'insécurité alimentaire. Bonne chance pour le reste.
    Top Banner
    Auteur

    En Avril, 2024 (22:38 PM)
    Restons positifs 
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegl

    En Avril, 2024 (23:25 PM)
    C bien beau mais it's not sustainable. This type of agriculture continues to contribute 15 to 30% to global climate change. We need to divest from fossil fuels. We can develop our agriculture without wreaking the environment. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Avril, 2024 (01:01 AM)
    voilà quelqu'1 qui a de bonnes idèes........1/ il faut au senegal des entreprises pour construire une ferme complete ( rural house + structure pour les bètes) + forage + solaire.....elle vous rend les clefs , tu payes une fois ou par mois....beaucoup veulent elever des betes ou cultiver , ils ont l'argent mais ils savent pas comment faire...IL FAUT UNE ENTREPRISE POUR CONSTRUIRE LES STRUCTURES POUR ELEVER (vaches , moutons , poules, pigeons , lapins etc )
    {comment_ads}
    Auteur

    Neutre

    En Avril, 2024 (01:21 AM)
    Depuis l’annonce de la composition du nouveau gouvernement on observe beaucoup d’auto-promotion de la part de certains ministres. Je pense que compte tenu des fortes attentes des populations, l’humilite et la concentration pour se preparer aux lourdes responsabilites a venir , devraient etre de mise. Ce n'est Pas la peine de vous auto-glorifier sur votre passe, les Senegalais vous jugeront sur les faits donc restez concentres svp. Merci
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (01:44 AM)
      Qui s'est autoglorifié? Cette vidéo date d'avant la publication de la liste des ministres.
      Donc encore une fois, qui s'est autoglorifié? Ceux qui ont remercié le gouvernement de leur nomination?
    {comment_ads}
    Auteur

    Ngagne

    En Avril, 2024 (03:36 AM)
    Je suis patriote pu et dur des 1eres heures.

    Cependant pour linteret de notre cher pays et le succès du nouveau gouvernement recement mis en place, nous devons éviter de faire la confusion entre l"agrobusiness qui concerne une minorité de promoteurs ( environs20%) contre l''ecrasante majorité des agriculteurs  Sénégalais  représentée par les exploitations familles en charge de la secutie alimentaire basée sur les cereales( riz, mil, sorgho, mais). 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (07:17 AM)
    MachAllah lila rewmi sokhela 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (09:47 AM)
    Absolument convaincant!!!👋🏾👋🏾👋🏾pensez a proposer des projets aux senegalais de l'exterieur... on a pas besoin d'etrangers pour tenir notre notre agriculture
    {comment_ads}
    Auteur

    C'est Bien Mais.. Attention!!

    En Avril, 2024 (10:48 AM)
    Un Ministre de l'agriculture qui fait aussi dans l'agro-business avec des investissements colossaux... humm.. attention aux conflits d'intêret.. Il risque de ne jamais favoriser des schémas pouvant remettre en cause ou contrecarrer la performance de son propre business.. Vigilance daal..

    Tout en souhaitant plein succès à la nouvelle équipe.
    Top Banner
    Auteur

    Lébou

    En Avril, 2024 (10:53 AM)
    Je félicite Monsieur le nouveau Ministre et l'encourage pour ses nouvelles responsabilités. Par contre, il m'est important de souligner un point. Ce type d'investissement ne bénificie qu'à lui et ses investisseurs étrangers. Les sénégalais de la capitale pourront bénéficier des retombés avec des prix attractifs et très concurrentiels certes. Ceux des terroirs à majorité agriculteurs feront face à une lourde concurrence (déloyale). Je ne sais pas comment un arbitrage pourrait être fait sachant que la majorité des populations rurales vivent de l'agriculture. Là où je suis contre ce type d'investissement, c'est le fait que des investisseurs étrangers viennent injectés des milliards dans notre agriculture et par ricochet "tue" des familles d'agriculteurs. C'est à peu près la même chose qui se passe dans la pêche avec les gros bateaux industriels.   
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2024 (12:10 PM)
      Il faudra essayer de moderniser l'agriculture, celle artisanale, telle que pratiquée, n'est pas compétitive et ne répond pas aux besoins des sénégalais.
       
      faudra donc forcément faire cohabiter lagrobusiness et l'agriculture familiale pour assurer l'autosuffisance alimentaire et créer des emploi et voir comment moderniser l'agriculture familiale.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2024 (14:38 PM)


    Ce modèle agricole s’inspire du modèle européen.

    L’agriculture européenne est une agriculture surproductiviste. Les agriculteurs européens sont équipés des dernières technologies qui les aides à produire et à surproduire. Le résultat est le suivant : ils sont surendettés et ils s’appauvrissent de jour en jour malgré l’augmentation quantitative de leur production.

    Pourquoi ? Parce qu’on les pousse à s’équiper de technologies de pointe avec la promesse qu’ils vont produire en très grande quantité. Ce qu’on oublie de leur dire est que la valeur de leur production va s’effondrer du fait justement de la surproduction.

    La conséquence est qu’ils n’arrivent ni à rembourser leurs emprunts, ni à vivre de leur travail.

    Pour panser les plaies, des subventions massives sont accordées aux agriculteurs notamment par l’Union européenne dans le cadre de la Politique Agricole Commune.

    Mais ces subventions ne permettent pas de résoudre significativement les problèmes liés au surendettement et à l’appauvrissement des agriculteurs.

    Les récentes manifestations des agriculteurs en France et un peu partout en Europe sont une parfaite illustration de l’échec de la politique agricole surproductiviste et du malaise grandissant dans le milieu agricole européen.

    Je ne suis pas sûr que c’est ce modèle est à reproduire.

    Une agriculture qualitative de proximité, exclusivement orientée vers la consommation locale et avec une parfaite maitrise des prix, me semble plus souhaitable pour le Sénégal.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email