Vendredi 10 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

Petite enfance : rencontre d’harmonisation des interventions

Single Post
Petite enfance : rencontre d’harmonisation des interventions
Les acteurs de la Petite enfance et de l’Enfance ont organisé un atelier  à l’Hôtel Laguna Beach de Mbodiène, dans le département de Mbour, pour une harmonisation des actions à mener dans le cadre de la protection et de la promotion de l’enfance. La rencontre a été présidée par Ndèye Khady Diop, ministre de la Petite enfance et de l’Enfance dirigé par Ndeye Khady, qui a initié cette rencontre.  Selon la ministre, en érigeant le secteur de la petite enfance et de l’enfance en un département plein, le chef de l’Etat a voulu traduire en actes concrets, l’importance qu’il accorde à cette couche de la population. Les maîtres coraniques ont proposé le port d’informe au niveau des Daaras pour mieux identifier les talibés. « Si j’avais les moyens aujourd’hui, je n’hésiterais pas à financer la tenue de ces rencontres, pour chaque commune d’arrondissement. Ainsi, les enfants mendiants pourront être identifiés facilement. Nous sommes prêtes à aller chercher les moyens pour mettre en œuvre ces actions », soutient Ndèye Khady Diop.   Pendant trois jours (du 18 au 20 juillet), prés de cinquante participants, vont identifier les problématiques majeures du secteur, déterminer les rôles et responsabilités des différents acteurs et les actions structurantes à mener,  suivant une démarche participative et inclusive.


liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Yoon Wi

    En Juillet, 2011 (14:47 PM)
    Il n`y a pas de solution miracle pour mettre fin a la mendicite des enfants, IL FAUT USTE AMENER L`ETAT A APPLIQER LES LOIS. Arreter ces seminaires et passer a l`acte.
    • Auteur

      Fou

      En Juillet, 2011 (19:25 PM)
      c'est une vérité. au sénégal on fait plus de séminaire qu'on travaille et les conclusions sont toujours rangées dans les tirroirs. bo dé sétane rts dangay djomi çi nombre de séminaires ak atelier yi di am dans le pays. té bouçi nekk khaliss bou bari lay dépensé té dou djour lou bari
  2. Auteur

    Kocc Barma

    En Juillet, 2011 (14:53 PM)
    Louway def bopam. Dérétou looss dou moy mbagoum borom. Yague bawoul dara. jêf dieul. gnakh téd.
    Auteur

    Matias

    En Juillet, 2011 (14:53 PM)
    Pour cette idée du président wade ,
    Auteur

    Vacances à L'oeil

    En Juillet, 2011 (15:16 PM)
    Encore un séminaire de plus mais la cause des enfants est toujours en attente !

    comme dit dans un commentaire, c'est à l'Etat de sursoir au suivi des lois qui sont votées.

    Ces dames se sont offertes des vacances gratuites pour palabrer entre deux séances de baignages !

    La ministre veut qu'on parle d'elle avant les élections , comme les chevaux de course, rester sur le devant .

    Depuis qu'elle a été nommé , malgré les grandes envolées du côté de la présidence , rien n'a bougé et que dire de l'invention des uniformes; les parents se débarrassant de leurs enfants dans les daaras faute de moyens financiers.

    En lieu et place de promesses imaginaires, des actes concrets ; gratuité de l'enseignement pour les classes primaires et secondaires et que Gorgui arrête de parler de traditions culturelles en parlant des enfants mendiants sortis des daaras ou de ce qui y ressemblent. Honte aux dirigeants et griots de l'état . La Jeunesse est l'avenir d'une nation !
    Auteur

    Transrail

    En Juillet, 2011 (15:27 PM)
    le collectif des agents de l'administration territoriale réclame le départ de ousmane ngom qui ne fait rien pour améliorer le sort des agents qui triment dans les gouvernances et préfectures pas d'indémnités pas de primes rien du tout exeptés ces collaborateurs que sont les préfets et gouverneurs qui sont logés nourris et blanchis nous réclamons la généralistion des fonds commun c une injustice de l’état
    Auteur

    Kaw

    En Juillet, 2011 (17:52 PM)
    L'avenir de nos jeunes enfants ne semble point etre pris en charge.

    Que faut-il comprendre des propos de ce ministre concernant les talibés à identifier par le port d'habits ?

    C'est vraiment du n'importe quoi ! L'habit ne fait pas le moine. Il s'agit d,attateuqer le probléme à la source et non de s'attaquer aux phénomenes de surface ! Il faut sortir les gens de la pauvreté, de l'ignorance !

    Cette déclaration traduit un manque de vision, de volonté politique et tout simplement d'incompétence.

    J'invite Mme le misitre à se rendre dans les pays où la problématique de la mendicité à été réglée, elle comprendra que pour faire des omelletes, il faut casser des oeufs !

    Wa salam !
    Auteur

    Fifi

    En Juillet, 2011 (13:48 PM)
    bonne continuation madame le ministre ,vous etes sur la bonne voi.

    Auteur

    Sib Ndiay

    En Juillet, 2011 (19:04 PM)
    vous ne pouvez pas regler le probleme des enfants sans etre accompagnee.k le president te donne les moyens qu il faut car les enfants font partir du pays.ils ont les memes droits k tout le monde .ce ministere doit etre sa priorité pask les enfants sont l avenir du pays

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email