Vendredi 15 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

PÉTROLE : Woodside veut imposer sa loi au Port autonome de Dakar

Single Post
PÉTROLE : Woodside veut imposer sa loi au Port autonome de Dakar

L’exploitation du champ de SNE, situé en eaux profondes en 100 km du Sud de Dakar commence à polluer les relations entre acteurs. Depuis l'annonce de la présence de gisements de ces ressources naturelles dans le sous-sol sénégalais, la suspicion autour de leur exploitation enfle de jour en jour. 

 Le contentieux est révélé par Africa intelligence et porte sur la Concession de terminal pour le développement et l'exploitation d'une base de support logistique aux activités pétrolières et gazières offshore. Ce qui explique le lancement, par le Port autonome de Dakar, un appel d'offres pour le choix des sociétés qui seront chargées de l'aménagement et la gestion d'une plateforme logistique pétrolière sur le Port. Seulement, Africa Intelligence redoute que « deux plateformes concurrentes soient mises en place, ce qui fera difficilement sens ». Cette inquiétude est née de l’existence de deux procédures d’appel d’offres. 

 La société australienne Woodside devenue, depuis décembre 2018, opérateur de la phase de développement du champ Sne et le Port autonome de Dakar cherchent, chacun de son côté, la société ou le groupe de sociétés devant développer et exploiter un terminal de support aux activités pétrolières et gazières. 

 D’après les informations livrées par Africa Intelligence, Woodside a déjà arrêté une liste de sociétés pour organiser une sélection. Une « incongruité », d’après des acteurs du milieu pétrolier, Woodside ne pouvant pas être opérateur et choisir ses propres prestataires. Au même moment, le Port de Dakar a lancé un appel d’offres. Cette procédure serait du saupoudrage d’après Woodside qui « craint que le directeur général du Port, Aboubacar Sadikh Bèye et le ministre du Pétrole Mouhamadou Makhtar Cissé n’utilisent cet appel d’offres pour désigner certaines firmes », lit-on dans le texte, Mieux, l’on donne des pistes, en citant les société Maritalia de Alioune Ndiaye, Teranga Oil§Gas de Mamadou Lamine Diop et Ehi Otoikhine parmi les favoris du Port. 

 Le texte précise que Maritalia et Teranga Oil§Gas auraient même créé la société Atlantique Offshore Services (Atos) épaulée par la société de logistique de Singapour Altus afin de remporter le contrat ». (Ornoirafrica)

Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 1 semaine (14:59 PM)
    Impose ta loi, le sénégal n'appartient pas aux sénégalais et macky le voleur l'a bien compris
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (15:34 PM)
      tu as raison ça fait bien longtemps que les richesses du pays sont partagées entre wade et sall. niveau révolution on est encore à la traine. si on était vraiment un peuple révolutionnaire les voleurs ne penseraient même pas à faire un troisième mandat
  2. Auteur

    il y a 1 semaine (15:37 PM)
    Thiey les haineux
    Auteur

    il y a 1 semaine (17:49 PM)
    Les réserves de pétrole dont dispose le Sénégal ne sont p)as aussi importantes qu'on le dit, elles sont inférieures à celles du Nigéria et du Congo par exemple. Ce sont les réserves en gaz qui sont semble-t-il énormes ! Si avec ce gaz le Sénégal ne faisait pas de grands bonds dans sa marche vers le développement en construisant de grands hôpitaux, des universités suffisamment , des cités pour loger les Sénégalais par millions partout dans nos régions, en dix ans, ce sera la catastrophe !!!!!
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (18:12 PM)
      le pétrole ou le gaz ce sera comme l'or ou le zircon on verra que dalle macky a tout volé ou bradé avec son frére et ali njouithie ndjathie
    Auteur

    il y a 1 semaine (18:13 PM)
    Le MALHEUR ont verras rien de ce tresor .
    Auteur

    Dou

    il y a 1 semaine (18:39 PM)
    Salam

    Un texte accusateur repris par seneweb.com pour informer les sénégalais. Permettez moi de demander si réellement seneweb.com est conscient de sa responsabilité. Évidemment seneweb.com est légalement un site d informations mais cette volonté de nuire nous creve l oeil. D ailleurs seneweb.com n est pas un cas isolé.Nous devons exiger à ces sites de nous informer en réalité et non de semer le doute par tout et quand ils veulent. En fin de compte les ignorants se trouvent dans ces rédactions. Votre jeu est un danger pour notre stabilité socialei.

    Que Allah protège le Sénégal
    Auteur

    il y a 1 semaine (19:03 PM)
    Seneweb veut simplement brûler le Sénégal par le harcèlement médiatique de ses lecteurs par la diffusion de fausses nouvelles.
    Auteur

    il y a 1 semaine (20:09 PM)
    Woodside a bien raison,sinon cava être la magouille.Ce n'et pas a l'Etat de choisir des prestataires pour une société prive. Chaque société est libre d'avoir ses propres critères.
    Auteur

    Alba

    il y a 1 semaine (21:42 PM)
    Je suis heureux de constater que certains sénégalais ont compris les enjeux et anticipent sur le contenu local.

    Ça passera par des ajustements mais les sénégalais seront obligés de cesser le bavardage et profiter des énormes potentiels qui s offrent à eux.

    Sinon ,d autres moins folkloriques et au fait des enjeux viendront les utiliser,les payer des miettes et profiter du gas et du pétrole .

    Un sénégalais payé 5 million peut perdre le nord,alors que c’est rien dans ce domaine.

    Salam
    Auteur

    Baaly4

    il y a 6 jours (11:43 AM)
    Bravo Martaiia et Teranga Oil, du courage!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email