Mardi 27 Septembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Résumé de l’actualité économique internationale du mercredi 11 mars 2015

Single Post
Résumé de l’actualité économique internationale du mercredi 11 mars 2015

-ABIDJAN-La 5è édition d’Africa IT & Telecom Forum 2015 a été lancée, mercredi après-midi, à Abidjan autour du thème, « Afrique, l’avenir est numérique ».


Prévue du 26 au 27 mars à Abidjan, cette 5è édition a pour objectif de contribuer à « l'émergence numérique » des pays du continent, selon Hassan Halaoui, Président de I-Conférence qui co-animait une conférence avec le Directeur général de l'Agence nationale du service universel des télécommunications (ANSUT) EulogeSoro-Kipéa.
« Notre objectif est d'accompagner une vision générale sur le partenariat sud-sud (…) Nous voulons permettre une émergence numérique. Pour cela, il nous faut améliorer l'interconnexion régionale entre les différents pays », a expliqué M. Haloui.
Pour le Directeur général de l'ANSUT, EulogeSoro-Kipéa, l'Afrique ayant raté la révolution industrielle, elle doit faire sienne la ‘'révolution numérique''.  ‘'La Côte d'Ivoire occupe un rang honorable. Pour le développement des TIC, d'ici à 2017, la Côte d'Ivoire va se hisser au niveau des pays cités en exemple. (…) Nous devons faire de la Côte d'Ivoire un hub stratégique'' a-t-il conclu.


-NEW YORK- La tentative de rebond a fini par tourner court en fin de séance mercredi à Wall Street, la peur du dollar fort l'emportant sur la chasse aux bonnes affaires: le Dow Jones a perdu 0,16% et le Nasdaq 0,20%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé de 27,55 points à 17.635,39 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 9,85 points à 4.849,94 points.
L'indice élargi S&P 500, jugé le plus représentatif par de nombreux investisseurs, a cédé 0,19%-N à 2.040,24 points. Les investisseurs s'inquiètent toujours pour (la force du) dollar et la perspective d'une hausse des taux, a commenté Alan Skrainka chez Cornerstone Wealth Management.
Pour autant, vu la bonne santé actuelle de l'économie, l'argent ne fuit pas le marché non plus, a-t-il ajouté. En fait, les indices sont restés orientés à la hausse pendant une bonne partie de la journée, certains investisseurs étant partis à la chasse aux bonnes affaires après la chute de 1,70% enregistrée mardi par le S&P500, et celle de 1,85% pour le Dow Jones.


-ABIDJAN-La BRVM a clôturé sa séance du mercredi 11 mars 2015 en baisse par rapport à la séance précédente.

L’indice BRVM 10 est passé de 271,41 à 269,35 points, soit un repli de 0,76%. L’indice BRVM Composite, pour sa part, a cédé 0,28% à 263,60 points contre 264,33 précédemment.

La valeur des transactions s’est établie à 1,09 milliard de FCFA contre 1,60 milliard de FCFA hier mardi. La capitalisation boursière du marché des actions se chiffre à 6 504,44 milliards de FCFA. Celle du marché obligataire s’élève à 1 315,17 milliards de FCFA. Le titre le plus actif en volume est Ecobank Transnational Incorporated TG avec 1 142 179 actions échangées. Le titre le plus actif en valeur est TOTAL SN avec 460,93 millions de FCFA


-NEW YORK- La tentative de rebond a fini par tourner court en fin de séance mercredi à Wall Street, la peur du dollar fort l'emportant sur la chasse aux bonnes affaires: le Dow Jones a perdu 0,16% et le Nasdaq 0,20%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé de 27,55 points à 17.635,39 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 9,85 points à 4.849,94 points.
L'indice élargi S&P 500, jugé le plus représentatif par de nombreux investisseurs, a cédé 0,19% à 2.040,24 points.
Les investisseurs s'inquiètent toujours pour (la force du) dollar et la perspective d'une hausse des taux, a commenté Alan Skrainka chez Cornerstone Wealth Management.
Pour autant, vu la bonne santé actuelle de l'économie, l'argent ne fuit pas le marché non plus, a-t-il ajouté.
En fait, les indices sont restés orientés à la hausse pendant une bonne partie de la journée, certains investisseurs étant partis à la chasse aux bonnes affaires après la chute de 1,70% enregistrée mardi par le S&P500, et celle de 1,85% pour le Dow Jones.


-NEW YORK-Les cours du pétrole se sont tassés mercredi à New York et ont monté à Londres, le marché se résignant à une nouvelle hausse des réserves américaines de brut, qui maintient le statu quo sur une offre élevée.

Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril a perdu douze cents à 48,17 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), toujours sous le seuil des 50 dollars.
A Londres, le prix du baril de Brent a en revanche gagné 1,15 dollar à 57,54 sur l'Intercontinental Exchange (ICE).
Le marché a plutôt bien résisté au rapport publié aujourd'hui par le département de l'Energie (DoE) sur les réserves américaines, a jugé Gene McGillian, de Tradition Energy.
Selon Washington, les réserves de brut ont monté de 4,5 millions de barils à 448,9 millions la semaine dernière, ce qui marque un nouveau record depuis 84 ans mais n'a pas surpris les analystes qui tablaient sur une progression de 4,6 millions. Ce côté prévisible ne doit pas faire oublier qu'avec ce nouveau record de stocks, les conditions d'offre et de demande restent assez mauvaises pour le WTI, a cependant prévenu Gene McGillian. La production américaine de brut a d'ailleurs aussi franchi un record, au moins depuis le début en 1983 des statistiques du DoE sur le sujet, à 9,366 millions de barils par jour (mbj) la semaine dernière.


-PARIS- Les exportations françaises d'armement ont atteint un nouveau record en 2014, avec un montant supérieur à 8 milliards d'euros, a annoncé mercredi le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Depuis mon arrivée (en 2012), le montant des prises de commandes a doublé, a-t-il ajouté, lors d'une conférence de presse. Celles-ci se sont élevées à 4,8 milliards d'euros en 2012 et 6,87 milliards d'euros en 2013 (+43% par rapport à l'année précédente). En 2014, la hausse est donc d'au moins 16% par rapport à 2013.
J'ai toutes les raisons de penser que nous allons poursuivre sur cette lancée en 2015, a poursuivi le ministre, en prenant l'engagement de redoubler d'efforts pour remporter d'autres contrats.
A ces conditions, nous pourrons effectuer les investissements prévus par la Loi de programmation militaire (LPM) pour la modernisation de nos forces, a-t-il estimé. La France va notamment livrer trois milliards de dollars d'armements au Liban à partir d'avril, ainsi que 24 avions de chasse Rafale et une frégate multimissions à l'Égypte, un contrat d'un montant de 5,2 milliards d'euros.


-PARIS-Les taux d'emprunt à 10 ans de plusieurs pays de la zone euro ont franchi des nouveaux seuils symboliques à la baisse mercredi, sous l'effet toujours actif du plan de soutien de la Banque centrale européenne (BCE).

Le vaste programme de rachat de dettes publiques de la BCE a démarré lundi sur de bons rails, avec 3,2 milliards d'euros de titres acquis au premier jour de l'opération, a déclaré mardi Benoît Coeuré, membre de son directoire.
La BCE a mis en oeuvre ce programme de rachats de dettes publiques et privées, sur le modèle de la Banque d'Angleterre ou de la Réserve fédérale américaine, afin de relancer la très faible dynamique des prix en zone euro.
Au total, l'institution de Francfort entend racheter quelque 1140 milliards d'euros d'ici septembre 2016.
Ces rachats massifs de dettes engagés depuis lundi par la BCE ne vont pas freiner la poursuite des réformes structurelles en zone euro, comme le craignent certains, a assuré le président de l'institution Mario Draghi.


-PARIS- Les Bourses européennes ont terminé en forte hausse mercredi, galvanisées par le vaste programme de rachats d'actifs lancé par la Banque centrale européenne (BCE) et des propos encourageants de son président.

Les marchés européens ont été "dopés" par "les propos brefs mais précis et constructifs de Mario Draghi", le président de la BCE, a souligné John Plassard de Mirabaud.
Lors d'un colloque bancaire à Francfort, M. Draghi a assuré que les rachats massifs de dettes lancés lundi par la BCE n'allaient pas freiner la poursuite des réformes structurelles en zone euro et pourraient même prévenir une contagion en cas de crise. Ce programme de rachat de dettes publiques, basé sur le modèle de la Banque d'Angleterre ou de la Réserve fédérale américaine, a bien démarré lundi, avec 3,2 milliards d'euros de titres acquis au premier jour de l'opération, a indiqué Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE.

-NAIROBI-Le gouvernement kenyan va procéder la semaine prochaine au lancement d’un ambitieux plan pour la construction de 10.000 km de routes à travers le pays.


S'exprimant mercredi à Nairobi, le vice-président William Ruto a déclaré que depuis des années, le gouvernement est confronté à de nombreux défis dans le développement et l'entretien des routes.

Il a évoqué des contraintes budgétaires et des coûts unitaires élevés comme étant certains de ces défis que devait relever le gouvernement ajoutant que cela a conduit à des retards et à une accumulation d'impayés.

“Ce sera un grand changement par rapport aux précédentes pratiques car les paiements ne seront faits qu'après l'achèvement des travaux routiers”, a-t-il précisé.

Selon lui, le programme qui a été testé et éprouvé dans d'autres pays va permettre d'éliminer la corruption qui est une des grands maux du secteur.

Un total de 10.000 km de routes sera construit au cours des cinq prochaines années en trois phases, pour un coût estimé à 3,3 milliards de dollars, avec une première phase couvrant 2.000 km de pistes qui devraient être terminées en 2014/15.



-ATHENES-Après un mois et demi de tractations et à court d'argent, le nouveau gouvernement grec de gauche Syriza s'est finalement décidé à entamer les discussions avec ses créanciers sur les réformes qu'il envisage, tout en poursuivant la guerre des mots envers Berlin et ses créanciers.

C'est à Bruxelles que cette première entrevue a commencé en début d'après-midi entre hauts fonctionnaires d'un nouveau quintet baptisé "Groupe de Bruxelles" par Athènes et composé du gouvernement grec, de l'Union européenne (UE), de la Banque centrale européenne (BCE), du Mécanisme européen de stabilité (MES) et du Fonds monétaire international (FMI).


-PARIS-Le groupe nucléaire français Areva, en grande difficulté financière, prévoit de supprimer 1500 postes en Allemagne entre 2015 et 2017.

Les suppressions d'emplois évoquées au cours d'une réunion mardi entre le personnel allemand et la direction du groupe, dont le directeur général Philippe Knoche, portent sur "1500 postes équivalent temps plein de 2015 à 2017", a affirmé un porte-parole du groupe à l'AFP.

-STOCKHOLM-Le fabricant suédois d'équipements de télécommunications Ericsson a annoncé la suppression de 2200 postes en Suède, dans le cadre de son programme de réduction des coûts.
Les postes concernés se situent "principalement en recherche et développement et dans la chaîne d'approvisionnement", a indiqué le groupe dans un communiqué. Le programme engagé doit permettre des économies de 9 milliards de couronnes (1,05 milliard de francs) d'ici à 2017.


-PARIS-Arnaud Lagardère a été reconduit pour six ans à la tête du groupe français Lagardère. L'homme le dirige depuis le décès en 2003 de son père Jean-Luc Lagardère, qui avait fondé ce groupe diversifié.

"Le conseil de surveillance de Lagardère SCA a ratifié à l'unanimité la décision des associés-commandités de renouveler le mandat de gérant de Monsieur Arnaud Lagardère pour une durée de six ans" à compter du 26 mars, précise le texte.




affaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Marcus Garvey Right

    En Mars, 2015 (00:41 AM)
    :)  :-D  Vidéo sur Youtube : Voici comment la France appauvrit l'Afrique à travers le CFA : Nazisme Monétaire  :hun: 

     :tala-sylla: 
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email