Vendredi 06 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Sénégal : les retombées du Plan Takkal sur l’économie

Single Post
Sénégal : les retombées du Plan Takkal sur l’économie

« La morosité de l’économie mondiale et les difficultés liées à la fourniture de l’électricité sont les principales causes de cette baisse dans nos prévisions », tels ont été les premiers mots du directeur de la Prévision et des études économiques (DPEE) du Sénégal pour justifier le ralentissement de la croissance économique nationale. En effet, initialement estimé à 4,5% le taux de croissance de l’économie sénégalaise ne serait désormais escompté à 4%. Alors que les délestages continuent, et la population qui ne cesse de se plaindre, force est de constaté que les performances énergétique du pays, déteignent sur l’économie nationale. Toutefois, le Dpee, M. Pierre Ndiaye,  a voulu relativiser la situation et trouve que l’économie sénégalaise enregistre toutefois une croissance encore tout à fait satisfaisante en dépit des difficultés constatées sur le plan international. « La croissance est estimée à 4 % en 2011, l’inflation ressortirait à 3,5 % du fait de la flambée des cours du pétrole et des produits alimentaires, en particulier le riz et le blé. Les importations ont beaucoup baissé et au niveau de la situation monétaire, nous avons assisté à une bonne tenue des agrégats monétaires », a-t-il ajouté. Contrairement à l’optimisme du patron de la DPEE, le taux de croissance est relativement faible compte tenu de l’objectif qui était fixé en vue d’atteinte les Objectifs du millénaire pour le développement, où le taux était estimé entre 7 et 8 %. Le PIB sénégalais pourrait toutefois passé à 4,4% en 2012 si l’amélioration de la fourniture d’électricité devenait effective. Ainsi avec la dernière campagne pour récolter des fonds en vu de finaliser le Plan Takkal, le gouvernement a encore son dernier mot à dire.


Article_similaires

13 Commentaires

  1. Auteur

    Kothie

    En Septembre, 2011 (21:35 PM)
    QUE LA JUSTICE SOIT FAITE APRES LE DEPART DE WADE .C'EST TOUT CE QUE NOUS DEMANDONS AU FUTUR PRESIDENT.WASSALAM
    • Auteur

      @ Seneweb

      En Septembre, 2011 (22:03 PM)
      seneweb, arretez de nous republier les articles de ces sites corrompus par le pouvoir. vous venant juste de publier un qui nous parle des manifestations contre les delestages a thies et vous publier encore l'inverse.
    • Auteur

      Yawoudial

      En Septembre, 2011 (12:36 PM)
      le pouvoir est une action,et le principe électif est la discussion .il n'y a pas de politique possible avec la discussion en permanence .le plan takkal est le fruit d'un long processus qui aura pour finalité de régler pour de bon les carences énergétiques du sénégal .alors il importe de patienter ,le temps de mettre en action toute cette synergie et compétences et le problème des délestages ne sera qu'un mauvais souvenir .
  2. Auteur

    Stat001

    En Septembre, 2011 (21:45 PM)
    C'est à se demander si ces statisticiens de la dpee se réveillent dans le même pays que nous. Seulement de 4,5% à 4%. Il faudrait peut être mener une étude pour évaluer l'impact de charges que les entreprises et les ménages (qui en ont) dépensent pour faire marcher leur groupe.
    Auteur

    Siga Diouf

    En Septembre, 2011 (22:46 PM)
    Le plan takkal va bientôt être mis en marche et les délestages seront un mauvais souvenir pour les sénégalais.
    • Auteur

      Ridiculus

      En Septembre, 2011 (00:41 AM)
      ce qui est dramatique dans ce pays c est qu il y a des ....................non rien siga quand tu croiras en ce que tu avances tu nous fais savoir comme ca on te croira car tu ne penses pas ce que tu dis et ne dis pas non plus ce que tu penses

      woooyaaaay abou bilal
    • Auteur

      Griot Informatik

      En Septembre, 2011 (01:45 AM)
      maxou = ardo = ndiaganiao = patisco =siga diouf = maya =lissa =myra =tima = etc etc …un des griots informatik payés avec l'argent volé par les wades pour mettre de l'intox pro-wade sur le net. encore des gaspillages inutiles, karim wade a déjà dépensé plusieurs centaines de millions cfa dans ce programme a la con. que des cerveaux de cafards, à juger par leur posts. il faut les déporter en corée du nord ou en chine ils pourront faire leur propagande. quand a tous ces « gros pachas au pouvoir » wades + mafia , que des domouram .. on va vous juger très très bientôt, vous ne trouverez pas refuge en occident, aux caraïbes ou à dubaï on va vous traquer partout dans le monde et vous trainer devant la justice sénégalaise. de même pour tous vos prête-noms, nous avons la liste, nous savons qui vous êtes, ou vous vous trouver...
    • Auteur

      Xeme

      En Septembre, 2011 (08:37 AM)
      la grande différence.
      les choses ont commencé avec la « démission » de fara ndiaye. j’ai mis démission entre guillemets parce que tous les observateurs savent le travail, en amont, fait par le ps pour obtenir cette démission. sérigne diop avait quitté la pirogue bleue. il avait porté plainte contre wade pour réclamer la paternité exclusive du sigle pds. il a perdu son procès et a été obligé d’ajouter un r à pds sur le nom du parti qu’il venait de créer. il s’est opposé à wade durant deux élections, au moins, tirant plus sur lui que sur le parti au pouvoir d’alors. wade a tout effacé, tout pardonné et a négocié avec lui son retour au pds.
      lors des élections présidentielles de 83 le ps avait concocté un plan diabolique contre wade. jean
      collin recruta ahmed khalifa niass pour aller « emprunter » à hissène habré des prisonniers libyens, arrêtés lors de la guerre de la bande d’aouzou, pour les faire passer comme des mercenaires recrutés par wade pour perpétrer un coup d’état au sénégal et évidemment khalifa niass devait avouer, cela fait parti du complot. le casting du film bouclé et les équipement mis en place, lorsque l’avion qui devait ramener khalifa niass et ses mercenaires débarque a l’aéroport de yoff, en bout de piste attendaient les cameramen de la rts et le ministre de l’intérieur d’alors, djibo kâ pour annoncer devant les caméras, avec les images d’arabes libyens en kalachnikovs et les aveux de niass, que le sénégal venait d’échapper à un bain de sang grâce à la vigilance du président abdou diouf et le professionnalisme de nos forces de l’ordre. c’est l’épouse d’ousmane ngom, alors employée d’air afrique, qui a pu se procurer les documents prouvant que les billets d’avion de niass pour dakar-ndiaména, et ceux de trois libyens et niass pour ndiaména-dakar ont été payés par jean collin. par une conférence de presse, après les élections, wade et ngom révèlent aux sénégalais le modus operendi de cette affaire. mais trop tard, ils avaient déjà perdu les élections. la bulle médiatique, la stratégie de campagne électorale avait déjà fait son effet. la suite, c’est que, pour cette raison, mme ngom a été licenciée d’air afrique. le ps était fort. aujourd’hui, tous les membres de ce complot sont (ou ont été, après) en collaboration avec le président. wade a tout effacé, tout pardonné et a négocié avec eux une coalition pour une majorité d’idées avec le pds. cela permet de comprendre (surtout pour les nouveaux nés en politique) pourquoi hissène habré fuyant le tchad est venu chercher refuge chez l’ami-président à qui il avait donné un coup de pouce électoral, à savoir diouf. et surtout mesurer le pardon de wade qui refuse de remettre habré à la justice belge et cela contre la presse, les ong et l’opposition sénégalaise (dont le ps ancien bénéficiaire du coup de pouce électoral). je passe l’affaire des armes de malika de 1978. là, encore en veille de campagne électorale le ps annonce dans ses médias avoir découvert des armes en quantité énorme dans une maison à malika et que ses armes étaient entreposées par un opposant qui voulait faire une guerre civile au sénégal. et évidemment dans les deux cas les campagnes du ps furent basées sur les slogans : ps=parti de la paix. il n’y avait pas besoin de préciser que de l’autre côté c’est la guerre, les sénégalais ne sont pas des borgnes intellectuels. ces recettes de campagne de diabolisation pour des buts électoraux et qui font floraison dans les médias sénégalais datent de très longtemps. les méthodes de la presse actuelle ne sont que de pâles réchauffées.
      ousmane ngom avait aussi quitté le pds et créé son parti libéral, pour s’opposer à wade, se retrouver dans le gouvernement ps, accuser wade d’être un mauvais musulman qui ne fait pas la mosquée du vendredi, et j’en passe. mais wade a cherché durant tout ce temps à le ramener dans le pds et lorsque l’occasion s’est présentée, wade a tout effacé, tout pardonné et a négocié avec lui son retour au pds.
      idrissa seck avait été exclu du pds pour des raisons judiciaires. il a combattu wade de la façon la plus farouche possible. mais malgré tout cela, wade avait tout effacé, tout pardonné et a négocié avec lui son retour au pds. c’est à la suite de cela qu’il cherche et obtient son exclusion, espérant bénéficier des sentiments de soutien que le sénégalais moyen réserve, en général, aux victimes. malgré sa tortuosité légendaire, la position officielle au pds est que la porte reste ouverte pour l’éventuel retour du fils égaré.
      macky sall a aussi quitté le pds, pour moi, grâce à un travail réussi de la presse d’opposition qui a su inventer des histoires là où elles n’existent pas, en premier lieu, mais où elles finissent par avoir lieu. c’est que, en général, l’un de ceux qui sont visés par la campagne de déstabilisation a prêté l’oreille à la presse et a commencé à croire. quand la presse utilise de pareilles stratégies de déstabilisation, la meilleure solution est de se boucher les oreilles. parce que « seytaané waxul dëgë waayé yakkana xalaat. ce fut les mêmes types de stratégie pour radicaliser idy et aminata tall. les mêmes methodes sont entrain d’être tentées avec souleymane ndéné. malgré cela la radicalisation est toujours obtenue par les journalistes du côté de macky et non du côté de wade ou de son entourage. pour le pds, la porte reste ouverte derrière macky pour le cas où il souhaiterait revenir.
      la même chose peut être observée avec le départ d’aminata tall. c’est elle qui se montre radicale. annonçant qu’elle ne reviendra jamais, mais le pds laisse la porte ouverte derrière elle.
      face à wade, le ps a pratiquement toujours poussé ses mécontents vers la porte avec en prime des accusations de corruption et de manque de représentativité.
      djibo kâ n’avait demandé rien de plus que l’autorisation de créer au sein du parti un courant d’idées. parce qu’il était devenu flagrant que depuis l’imposition de tanor durant un congrès sans débats, les taux de mécontentement allait crescendo dans le parti. donc un courant pour maintenir les mécontents dans le parti en leur fournissant un lieu d’expression dans le parti même. en réponse on lui désigna la porte. dans le ps d’alors, la pensée était unique et elle était de tanor, plus d’ailleurs, que de diouf. les idées, théories et doctrines étant des créations humaines, si des gens d’idées, de théories ou de doctrines différentes ou opposées sont obligés, par les circonstances, de se retrouver la solution est de créer de nouvelles théories les réunissant. certains me diront que les positions peuvent être si différentes que cela nécessiterait des contorsions impossibles à réaliser. ma réponse est que les théories, même, sont des contorsions, toutes les théories. serait-ce parce que le ps a perdu trop tôt un théoricien de la trempe de babacar sine parti trop tôt sans laisser d’héritiers ? entre les deux tours d’élections de 2000, djibo se retrouvant au point crucial du choix historique a opté pour sa famille naturelle : le socialisme ; le ps s’est mis à hurler avec les loups. on a parlé de traitrise (par rapport à qui ? a quoi ?). on a parlé de trahison légendaire des peulhs (que nous sommes). alors qu’une bonne lecture de cet acte par les ténors du ps devait leur faire voir que l’opposition de djibo kâ à la mère(le ps) ne pouvait survivre que lorsque la vie même de la mère n’est pas menacée. djibo avait fait un pas vers sa maman qui n’a pas compris la main tendue. or dans cette situation de sacrifice du fils, seule les dirigeants du ps pouvaient le sauver, pas la populace, pas le commun des journalistes qui est du même niveau d’intelligence. ces gens là ne pouvaient pas comprendre, ils n’avaient pas les outils nécessaires. les dirigeants ps, peut- être, étaient dans le même lot.
      moustapha niass, aussi avait fini par quitter le parti socialiste toujours par la suite des conséquences du fameux congrès sans débat. le sommet du ps a maintenu la même stratégie. pour eux, négocier avec un partant, c’est s’humilier.
      a la suite la liste n’a pas fini de s’allonger : robert sagna, mbaye jacques diop, abdoulaye mactar diop, souty touré, tidjane dally, mamadou diop, abdourahim agne, adama sall, aïda mbodj, aïda ndiongue… le ps et ses journalistes ont maintenu la même réponse : tous des corrompus-vendus ne représentants rien. le ps, disaient-ils, se séparent de ses bois morts. et je passe sous silence la longue période de désenghorisation. et à chaque séparation, le ps a toujours eu des dirigeants que leur égo n’a pas laissé négocier avec un mécontent. alors qu’un bon dirigeant politique doit avoir un égo soluble. le ps a surtout raté de belles occasions d’utiliser les talents d’un homme, d’un militant ps depuis toujours et pour toujours. je veux nommer hadj mansour, rompu à la diplomatie de réconciliation. voilà un homme dont, je suis convaincu, l’utilisation au moment qu’il faut, aurait pu ramener dans le bercail ps tous les mécontents de ce parti. mais ce serait sans compter avec l’égo hypertrophié des dirigeants de ce parti. ces accusés par le ps et par le langage populiste d’être des corrompus sont, pourtant, vénérés comme des prophètes par des milliers d’électeurs. la notion de grand électeur n’est pas une invention du sénégal. c’est une vérité universelle. il faut savoir faire avec ou, alors, choisir de ne pas faire de la politique. un grand électeur entraîne dans ses mouvements des milliers de votants, fussent-ils des « moutons ». et au moment du vote la carte de l’ivrogne-sdf vaut celle du khalife général. elles comptent chacune une voix.
      pendant que le ps pensait pouvoir se délester de ses mécontents sans coup férir, wade engrangeait. il récupère les grands électeurs du ps, les dissidents des autres partis, propose des coalitions à des partis entiers et négocie des accords d’absorption de partis par le pds. il se retrouve avec une coalition de marxiste-léniniste, maoïstes, trotskistes, socialistes, libéraux, progressiste, panafricanistes, nationalistes. il transcende tous les différents, efface toutes les oppositions, pardonne toutes les offenses. et vouloir classer tout ce monde dans la seule rubrique des vendus, c’est faire preuve manifeste de paresse intellectuelle ou vouloir surfer sur le populisme. or le langage populaire a le don d’être facile et reposant, donc ne requiert pas des nuits blanches de cogitation. mais il ne fait pas, toujours, recette en politique. en tout cas pas à long terme. une alliance contre nature diront ceux qui surfent sur le langage populiste. oui, puisque vous êtes obnubilés par les dogmes. mais en pratique, les alliances contre nature gagnent en 2000 et en 2007. et ailleurs, dans le monde, des alliances contre nature gagnent souvent des élections. n’est-il pas temps d’en tirer une leçon ?
      xeme.
    Auteur

    Gg

    En Septembre, 2011 (23:03 PM)
    @Siga, ne tombes pas dans le piege de ces gens si tu veux pas etre traitee de menteuse comme eux

    wakhal lo kham
    Auteur

    Source

    En Septembre, 2011 (23:47 PM)
    je suia apolitique mais je vous file des infos de sites fiables

    Robert Bourgi, un missile télécommandé de l’UMP?

    Eugène - Blogueur associé | Jeudi 15 Septembre 2011 à 18:01 | Lu 5103 fois

    Imprimer Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte







    Le parquet vient d'ouvrir une enquête préliminaire pour entendre l'avocat Robert Bourgi, qui a accusé Jacques Chirac, Dominique de Villepin, et enfin Jean-Marie Le Pen d'avoir bénéficié de fonds occultes africains. Eugène, du blog économique et social, revient sur cette affaire et s'interroge sur ce qui a bien pu pousser Bourgi à rompre quarante années de discrétion.









    ( Robert Bourgi - Capture d'écran - Dailymotion )

    Jacques Chirac miraculé !

    Comment Kagame peut-il être reçu à l'Elysée ?

    La juge et le président : alliés sans le savoir Robert Bourgi a surpris tout le monde avec ses accusations concernant Chirac, Villepin et même Le Pen. Dans un monde où les secrets politiques sont couverts par une chape de plomb et où le malheur s’abat sur quiconque brise le silence (cf affaires Bettencourt), il est légitime de se demander quelle mouche a piqué Robert Bourgi.





    Pour nous éclairer, il faut considérer le fait que Robert Bourgi est « un ami de vingt-quatre ans » de Nicolas Sarkozy. Conseillé officiel puis de l’ombre du président sur les questions de politique extérieure et en particulier sur les relations entre la France et les pays Africains Sarkozy déclarait « Je sais, cher Robert, pouvoir compter sur ta participation à la politique étrangère de la France, avec efficacité et discrétion ». C’est ainsi que le 27 septembre 2007, le président remettait à Bourgi les insignes de chevalier de la Légion d’honneur. Il accompagne ensuite le président dans certains de ses déplacements à l’étranger et en particulier en Afrique. Bourgi, est un peu écarté du pouvoir en septembre 2009, car il se vante sur RTL de son influence sur le pouvoir dévoilant l’attachement officieux à la « Françafrique » du gouvernement. Mais il reste néanmoins un conseiller de l’ombre pour Nicolas Sarkozy.





    Ces derniers jours Bourgi parle beaucoup, beaucoup trop comparé à sa discrétion habituelle. D’abord il accuse d’avoir aider à porter des valises d’argent pour aider Chirac et Villepin, puis dans une deuxième interview accuse ironiquement Le Pen d’avoir été financé par l’ancien président du Gabon, Omar Bongo. En revanche, pour Bourgi, Nicolas Sarkozy n’a pas bénéficié des mêmes largesses.





    Nous pouvons légitimement nous demander ce qui a bien pu pousser Robert Bourgi à rompre quarante ans de silence et de discrétion ? L’affaire semble pourtant cousue de fil blanc : Sarkozy n’est pas très bien placé dans les sondages pour la présidentielle de 2012. Il est menacé par la fracture de la droite que représente Villepin et cie, mais aussi par FN qui est de plus en plus fort et qui a presque su se renouveler grâce à Marine Le Pen. De plus, les nouvelles révélations dans l’affaire Bettencourt font du plus mauvais effet en pleine crise économique. Dans ce cadre nous pouvons nous demander s’il n’était pas particulièrement avantageux d’allumer un contrefeu qui aurait éclaboussé ses principaux adversaires. Évidemment, il manque à la liste des éclaboussés, des élus PS… En réalité ce n’était pas nécessaire, car les affaires DSK et Guérini s’en étaient déjà chargées.





    Nul ne doute, en France, que le financement des partis politiques n’a jamais été très propre aussi bien à droite qu’à gauche. Les cris étonnés des uns et des autres qui demandent justice ou attaquent pour diffamation est hypocrite et finalement conforte les Français dans la piètre image qu’ils ont de la politique. Personne n’est dupe que de toutes les investigations qui seront éventuellement ouvertes ne mèneront à rien, à l’image de Jacques Chirac qui après avoir perdu la mémoire dans l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris, vient soudain de la recouvrer en infirmant les accusations de Bourgi…





    Retrouvez plus d'articles d'Eugène sur le blog économique et social.

    Auteur

    Doul Rek

    En Septembre, 2011 (01:47 AM)
    Son Excellence, Maitre, Doctor, Professor , El Présidente ABDOULAYE WADE (Le plus diplômé du Cap au Caire) a annoncé le projet de construction d'une Usine de bougies Nucléaires (Nuclear candles = Sondell Atomik) a côté de la nouvelle Usine de construction d'Avions VLA (Très gros Porteurs). Déjà il y un grand projet de l'APIX (Agence entonnoir de fric pour le Palais, sous Aminata Niane, copine de Karim le Prince) pour la construction d'un avion deux fois plus grand que l'Airbus A-380. Il a d'ailleurs instruit son Gorou N'Dar (Master N'deye Madickée , Ma Niké La Drianké du Fleuve, Niang) de contacter les Extra-terrestres de Alpha-Centaur pour négocier le projet d'Usine de Fabrication d’OVNI (Soucoupes volantes, UFO) qui permettrai au Sénégal de devenir la première puissance Mondiale. Son Rejeton Boy Karim Wade ; (Retard boy, « Mister 20% »), le plus nul du Cap au Caire va le représenter au niveau de la Chancellerie Intergalactique. les Trains a Lévitation Magnétique vont bientôt rallier toutes les Capitales Africaines à Dakar en moins d’une heure. Le Sénégal va devenir le premier exportateur de Pétrole du monde et va vendre l’électricité a toute l’Afrique de l’Ouest. Chaque quartier aura un aéroport une Université et deux Hôpitaux ou l’on fera des Transplantations de Cerveaux...  :-D   :-D   :-D   :hun:   :hun:   :hun:   :sn:   :sn:   :sn: 
    Auteur

    Mama

    En Septembre, 2011 (03:34 AM)
    j'ai aime ton commemtaire sur wade
    Auteur

    L Expresse

    En Septembre, 2011 (04:34 AM)
    FRANCHEMNT C EST DE LA RIGOLADE CETTE ARTICLE ,TOUT LE MONDE EST EN DEFICITE ET A PERDU ENTRE 40 ET 60% DE SON CHIFFRE D AFFAIRE ET ON NOUS RACONTE DES SALADES .TOUS LES SECTEURS SONT EN BAISSE ET ON AURAIT ENCORE 4% DE CROISSANCE ON NOUS PREND VRAIMENT POUR DES C O N S :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
    Auteur

    Laye

    En Septembre, 2011 (06:47 AM)
    Trop de blablas. Mr. wax waxèèt Jr. a emprunté des milliards au nom du Sénégal pour financer son le plan TAKKAL et nous a promis des résultats fin septembre..... Il va falloir qu'il nous rende des comptes à l'échéance pas de belles paroles et des mensonges. Soyons prêts à manifester dès début octobre si rien n'est concret et s'il ne nous rend pas compte de l'utilisation de nos milliards empruntés.....
    Auteur

    Cybermercenaire

    En Septembre, 2011 (07:36 AM)
    hummmmmmm... bon ,l'economie du senegal croitre a 4%, un miracle cela devrait etre non . Comment un pays qui ne peut meme pas fournir l'electricite base fondamental de toute labeur aujourd'hui peut il je ne dis pas a % mais tout simplement croitre ? Ou a moins que les auteurs de l'etude se refierent a L'ECONOMIE DE WADE ET FILS ! LA SI A COUP DE MILLIARDS VOLES AU SENEGALAIS SI C'EST CREDIBLE PARLER DE 4%.
    • Auteur

      Diaraa

      En Septembre, 2011 (10:13 AM)
      pierre ndiaye le directeur de la dpee nest kun vulgaire apprenti politicien. il deforme et change tous les rapports qui lui sont remis par son equipe pour les presenter au benefice exclusif de wade. il n"a pas le sens des responsabilites comme l"ancien directeur diarosso. plaire toujours plaire c"est sa devise.
    Auteur

    Frere

    En Septembre, 2011 (09:13 AM)
    DOU TAKK MALHEUREUSEMENT
    Auteur

    Balde

    En Septembre, 2011 (10:21 AM)
    vous savez quoi moi je pense que le bavardage doit arrêter, l'hypocrisie doit cesser.il est temps que l'on revienne sur terre voir la réalité en face et oser dire que le régime actuelle n'est constitué que de délinquants financiers et d’incapables.

    Même un fou si on l'avait donné les moyens dont dispose notre ministre des terres et cieux il aurait pu au moins faire quelque chose de visible, de palpable.

    Dans toute l'histoire du monde,on a jamais vu une personne avec autant de pouvoirs c'est a la limite honteux.
    Auteur

    Yawoudial

    En Septembre, 2011 (12:36 PM)
    Le pouvoir est une action,et le principe électif est la discussion .IL n'y a pas de politique possible avec la discussion en permanence .Le PLAN TAKKAL est le fruit d'un long processus qui aura pour finalité de régler pour de bon les carences énergétiques du Sénégal .Alors il importe de patienter ,le temps de mettre en action toute cette synergie et compétences et le problème des délestages ne sera qu'un mauvais souvenir .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email