Dimanche 15 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Sénégal : que vaut le plan Takkal ?

Single Post
Sénégal : que vaut le plan Takkal ?

Le programme d’urgence de Karim Wade vise à sortir définitivement le pays de la crise énergétique. Doté de 1 milliard d’euros, il est ambitieux sur le papier. Mais sa mise en œuvre laisse de nombreux points en suspens.

« Depuis quelques jours ça va mieux, il n’y a presque plus de délestages. » Cet habitant du quartier des Mamelles, à Dakar, en était pourtant un habitué?: jusqu’à cinq jours par semaine sans courant. Avant que les émeutes n’éclatent, le 23 juin, puis le 27… Depuis début juillet, les groupes électrogènes loués à l’américain APR Energy sont venus donner un peu de répit. « Une mauvaise solution, mais la moins pire », selon un acteur proche du dossier. Mauvaise, car très chère. Mais la pression de la rue, exaspérée depuis presque un an par une crise énergétique qui semble ne pas trouver de solution, n’a fait que confirmer qu’il fallait aller vite, très vite. Et accélérer la mise en œuvre du programme d’urgence présenté en mars par le ministre de l’Énergie, Karim Wade?: le plan Takkal.

« Que la lumière soit », pourrait-on traduire du wolof. Cela sonne comme une injonction divine pour remettre en état un secteur plongé dans l’obscurité depuis au moins cinq longues années. Une période durant laquelle, pourtant, l’argent de l’État et des bailleurs de fonds a coulé à flots?: quelque 800 milliards de F CFA (1,2 milliard d’euros)… pour rien. « Nous en sommes au même point », entend-on dans les couloirs du palais.

Le « point » en question?? Un déficit de production qui atteindra 256 mégawatts (50 % de la demande d’énergie) en 2013, et un trou abyssal de la Société nationale d’électricité (Senelec)?: 55 milliards de F CFA de déficit en 2010 et 160 milliards de dettes, révélés par l’audit financier du cabinet BDO Sénégal. Le bras armé du secteur est en faillite, dans l’impossibilité de payer son combustible (34 milliards de F CFA d’arriérés de paiements auprès de la Société africaine de raffinage et du trader Itoc), d’entretenir ses centrales (5 milliards de F CFA de dettes auprès de l’exploitant suédois Wärtsilä), et encore moins d’assurer un plan d’investissement à moyen terme pour suivre la demande, en hausse de 8 % par an – l’un des taux les plus élevés d’Afrique.

 

Un fonds spécialisé. Selon la dernière version du plan Takkal, « affinée et chiffrée » et dont Jeune Afrique s’est procuré une copie, le plan de Karim Wade mobilisera quelque 653 milliards de F CFA sur la période 2011-2014. Le closing financier est presque atteint, grâce à une demi-douzaine de bailleurs de fonds, dont l’Agence française de développement (40 milliards de F CFA pour la réhabilitation effectuée par le français EDF), la Banque mondiale, la Banque islamique de développement, la Banque ouest-africaine de développement… La Banque africaine de développement, elle, réfléchit encore. Banque Atlantique Sénégal a de son côté accordé un prêt de 34 milliards de F CFA pour payer les fournisseurs.

Ce déblocage soudain d’argent frais n’aurait pas été possible sans la création, en janvier, du Fonds de soutien à l’énergie (FSE, garanti par l’État), car « plus personne ne voulait prêter d’argent à la Senelec », explique un banquier. Il sera doté de 485 milliards de F CFA sur quatre ans. Ce fonds est alimenté notamment par une dotation budgétaire de l’État, un prélèvement sur les importations, une taxe parafiscale sur les hydrocarbures de 15 F CFA par litre d’essence, une taxe sur le chiffre d’affaires des opérateurs télécoms… Sa mise en œuvre reste floue et fait débat?: « À ce jour, seuls les montants de 2007 et de 2010 ont été débités », a expliqué à Jeune Afrique Kevin Koch, directeur général de l’opérateur de téléphonie mobile Tigo Sénégal. Cette armada financière suffira-t-elle à régler définitivement le problème?? Les solutions envisagées sont-elles les bonnes??

 

La question de la pérennité. Le plan Takkal est probablement bien conçu, mais sa durée de vie n’excède pas trois ans. Au-delà, la pérennité du système tient à des éléments encore incertains. L’un d’eux est le démarrage, prévu à l’horizon 2014, d’une centrale au charbon de 125 MW à Sendou. Commandée dès 2007 au suédois Nykomb Synergetics, elle doit permettre d’atteindre une « sortie définitive de crise », mais n’a jamais vu le jour. « Le volet financier était bloqué, explique Seydina Kane, directeur général de la Senelec. Aujourd’hui, nous avons enfin bouclé le tour de table [125 milliards de F CFA, NDLR]. Je pense que le premier décaissement pourrait intervenir dans deux mois maximum. » Au final, la centrale de Sendou ne démarrera pas avant 2015, soit avec un an de retard. Ce qui entraînera un surcoût (location de groupes électrogènes, achat de carburant, etc.) de 30 milliards de F CFA.

Autre incertitude?: 52 % de l’électricité du pays dépendra de la houille en 2015, selon les prévisions du plan Takkal. Certes, le prix de production du kilowattheure sera moindre, mais le Sénégal, dépourvu de réserves de charbon, dépendra une fois de plus des importations et ne sera pas à l’abri des aléas d’approvisionnement et de coût. « Nous ne pensons pas que ce soit la meilleure solution. Les énergies renouvelables seraient une meilleure stratégie pour le long terme », estime Zhaoming Zhou, conseiller économique auprès de l’ambassade de Chine – le partenaire asiatique serait cependant en négociation avancée pour la construction d’une autre centrale. « Je peux dire que je vais offrir de l’énergie gratuite au continent grâce au solaire », assurait, il y a un an, le président Abdoulaye Wade. Une ambition absente des prévisions du plan Takkal?: même l’électricité d’origine hydraulique se voit reléguée, dans les prochaines années, à 7 % du mélange énergétique, contre 10 % actuellement…

 

Les idées ne manquent pas. Par ailleurs, le plan prévoit d’inciter les ménages à réduire de 20 % leur consommation. En échange, le kilowattheure baissera d’autant. « Une mesure qui s’adresse essentiellement aux foyers déjà bien équipés », estime Momar Ndao, président de l’Association des consommateurs sénégalais, mais aussi membre du Comité de restructuration et de relance du secteur de l’énergie. « Or, poursuit-il, on est considéré comme un gros consommateur à partir de 150 kWh, soit moins que la consommation d’un réfrigérateur. On ne peut pas demander à une famille d’arrêter son frigo pour faire des économies?! »

L’État mise aussi sur la généralisation des lampes à basse consommation?: des équipes de la Senelec se rendent chez les familles et remplacent cinq ampoules (les lampes à incandescence sont interdites de fabrication et d’importation depuis mars). Objectif?: 3,5 millions de foyers. « On est encore loin du compte?! » assure Momar Ndao. Publicité sur les factures, lutte contre la fraude… Les idées ne manquent pas. « Quand on parle de fraude, on parle aussi des collectivités qui n’ont pas payé », rappelle-t-il. Selon Seydina Kane, de la Senelec, ce sont 22 milliards de F CFA qui manquent à l’appel. L’État entend de fait recourir de manière plus rapide à l’arrêt de la fourniture en cas d’impayé…

 

Diagnostic, audits, déficits. Reste que le diagnostic et les solutions sont identifiés depuis bien longtemps. De nombreux audits ont été commandés depuis 2006. En septembre 2010, soit quelques mois avant l’arrivée de Karim Wade, l’ancien ministre Samuel Sarr présentait un rapport sur les « perspectives de redressement du secteur ». Prévision du déficit de puissance, inadéquation tarifaire, déficit de la Senelec… Même les lampes à basse consommation étaient dans le plan?! Takkal n’invente rien.

Mais le nouveau ministre a su capitaliser ces efforts, communiquer et mobiliser les bailleurs de fonds. Et, en tant que fils du chef de l’État, il a obtenu le soutien de ce dernier. Il lui faudra cependant éviter une seconde gabegie sur le long terme et compter sur une stabilité des hypothèses. Car il suffit d’un baril de pétrole à 120 dollars au lieu de 110 (tarif sur lequel est basé le plan) pour que la facture s’alourdisse de 15 milliards de F CFA… et de 35 milliards si le baril frôle, comme en 2008, les 150 dollars pendant six mois.

 

Trois hommes dans la tourmente

Samuel Sarr : Directeur général de la Senelec de 2003 à 2006, ministre de l’Énergie de 2007 à 2010

 

Wadiste de la première heure, il est beaucoup critiqué pour sa gestion de la Senelec et du secteur. Lui met en avant le nombre d'obstacles qu'il a dû surmonter : faillite de la Société africaine de raffinage, politique rigide de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, héritage d'une vingtaine d'années sans investissements. Il fut même soupçonné de malversations, et blanchi par la Cour des comptes.

 

Karim Wade : Ministre de l'Energie depuis 2010

 

Le fils du président a frappé fort : en prenant la place de Samuel Sarr en novembre 2010, il entend démontrer qu'il est l'homme de la situation. Mais les manifestations de juin et les émeutes régulières depuis un an dans les quartiers de Dakar lui rappellent chaque jour l'urgence de la situation. Surtout, il a su mobiliser les bailleurs qui n'y croyaient plus, notamment grâce à la création du Fonds de soutien à l'énergie.

 

Seydina Kane : Directeur général de la Senelac depuis 2008

 

Entièrement dévoué au ministre, il n'a plus beaucoup de marge de manoeuvre. L'interdiction d'importer des hydrocarbures et la création du Fonds de soutien à l'énergie lui retirent tout pouvoir décisionnaire. La Senelec se retrouve sous tutelle totale, financière et même en termes de politique interne. Lui se veut optimiste et pense que le plan Takkal est le salut de la Senelec et du secteur.


Article_similaires

24 Commentaires

  1. Auteur

    Cooloo

    En Juillet, 2011 (22:14 PM)
    vive karim wade
  2. Auteur

    Golo

    En Juillet, 2011 (22:15 PM)
    Golo dou gniawe....
    • Auteur

      Sunray

      En Juillet, 2011 (22:25 PM)
      zéro, ce putain de plan qui nous coûte la peau des fesses vaut zéro zéro zéro.
    Auteur

    Mld

    En Juillet, 2011 (22:15 PM)
    dieuk dioudou dieuk bakh
    Auteur

    4444

    En Juillet, 2011 (22:17 PM)
    trop tard j ai pas le pé mais je remarque que sa calvitie devient de plus en plus ascendante-D-D-D
    Auteur

    444

    En Juillet, 2011 (22:18 PM)
    voir descendante -D
    Auteur

    Bob

    En Juillet, 2011 (22:26 PM)
    Du moment que ça va mieux c'est parfait ... Cependant il faudra continuer à entretenir puis accroitre notre productivité énergétique ....



    PS : y a pas que Karim Wade ou Samuel Sarr qui soient dans la tourmente ... Tous les anciens ministres de l'énergie depuis Diouf à Wade le sont. Ainsi que les anciens directeurs de la SENELEC.



    Où SONT PASSES NOS MILLIARDS ?????
    Auteur

    Domou Yayeume Wade

    En Juillet, 2011 (22:32 PM)
    Les Sénégalais ne sont pas dupes bandes de con que vous etes. Ce n est pas que les délestages ont diminués que les sénégalais vont avoir avoir une courte mémoire pour voter pour le vieux fou de Wade, impossible karim, ça se voit que tu es un enfants tu n es pas rodé dans la politique et à l heure actuelle ton singe de père ne peut plus rien faire ou réfléchir en te cinseillant dans la politique la tete tourne dés fois il confend ta soeur Sindilu à ta maman viviane comment celui ci peut encore gouverner. Comme Léopold S. Senghor disait " Bop bou amoul karaw na qua leiye dhité rew" manoul am sa ma dom. Va dormir petit mangeur de cochon et buveur d alcool.Tu sais Karim ton ex épouse juive, c était des mensonges elle n a jamais était enterrée au Sénégal et elle ne sait jamais convertie à l Islam et. C est comme Léopold S. Senghor aprés les priéres au cimetiere la nuit l avion qui l avait emmené au Sénégal l a rapatrié en normandie ce n est pas pour rien que sa femme n est plus jamais revenue au sénégal.
    Auteur

    Mi

    En Juillet, 2011 (22:33 PM)
    Karim wade nous sortira de ce flou inchallah Tr
    Auteur

    Goor

    En Juillet, 2011 (22:36 PM)
    Moi JE PENSE QUE kARIM EST UN BON TRAVAILLEUR meme si je n'accepte pas qu'il preside aux destinnees de notre pays. CEPENDANT LA CONFRONTATION EST INEVITABLE si Wade ne dit pas qu'il ne se presntera pas, Les manifestations doivent commencer des a present , il ne faut pas tomber dans le jeu de Wade qui n'a aucun droit constitutionnel a se presenter. Il faut commencer le combat tout de suite.Avec tous ces millions depenses pour un meeting , c'est intolerable, la corruption des marabouts qui accelere la misere des populartions . Il faut se battre ou perir :sn:  :sn: 
    Auteur

    Yeet

    En Juillet, 2011 (22:37 PM)
    Mais surtout, les travailleurs de la Senelec qui branchent illegalement les hotels, les libanais et autres en cassant les prix. Si la Senelec doit recevoir 5 millions d'un business, certains agents de la Senelec prefereent recevoir 500,000 et verser peut-etre 700,000 dans les caisses de la Senelec. Voici le cancer de la Senelec
    Auteur

    Lock

    En Juillet, 2011 (22:45 PM)
    rejoignez notre groupe "Ainsi parlent les wolofs(Wolof ndiaye neena)" sur facebook pour les amoureux de la langue wolof!!

    Nous cherchons aussi des documents,sources ,informations pour compléter la page de kocc barma fall sur wikipédia. merci à tous
    Auteur

    Buju Banton

    En Juillet, 2011 (22:52 PM)
    Personne ne peut regler le probleme de le Senelec...

    La racine du probleme est l'indiscipline et la corruption qui regne dans toutes les couches de la societe Senegalaise

    C'est un cancer generalise

    Malheureusement les gens honnetes qui sont en majorite en paient le prix...

    C'est un probleme impossible a regler dans le court terme

    Ca prendra des decennies a etre un minimum resolu

    Si on en est au point de saluer une diminution des delestages c'est qu'il y a un probleme qui depasse largement le cadre financier
    Auteur

    Voyageur

    En Juillet, 2011 (23:15 PM)
    Avec autant d'argent entre les mains n'importe quel sénégalais ferait tourner ce Ministere. Il faut dire que les Wade sont forts pour aller dégoter de l'argent.

    Y en a marre de ce gosse incapable de parler wolof, incapable de réciter le fatiha en tant que President de l'anoci. A mon avis il a trois ministères en trop, un jet privé en trop, des comptes bancaires en trop, des villas en trop en Europe......
    Auteur

    Walabok!!!

    En Juillet, 2011 (23:36 PM)
    Sama gars yi nouyounaléne! Slt.

    Légui nak, faites nous des analyses pertinentes sur le contenu de l'article nak. On s'en fou de Karime et on espère bien que les wades ne seront plus là. Avec tout l'argent déjà récolté (et là osons le dire, tout le monde ne peut pas réunir autant de tunes en ci peu de temps!!) et tout les incertitudes et "deubdakhé" de ce plan, que vaut ce plan???
    Auteur

    Nafissatouu

    En Juillet, 2011 (00:34 AM)
    loolou guénoulassi dé!



    on s'occupera bien de toi inchalah après 2012 ! ne perd rien à attendre ! incapable et arriviste que tu es !!!!!



     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Diakh

    En Juillet, 2011 (01:13 AM)
    mort de rire c'est pluto le plan takhalé hihihihihiihhihiihhihiihih
    Auteur

    Mor

    En Juillet, 2011 (01:56 AM)
    A Jeune Afrique, il suffit de payer pour avoir un article favorable, ou mieux un "faux défavorable".
    Auteur

    Ass

    En Juillet, 2011 (02:40 AM)
    LE NEW MINISTRE DES ELECTIONS EST UN VOLEUR QUI DEVRAIT ETRE EN PRISON

    ABDULAYE WADE VA L UTILISER
    Auteur

    Zx

    En Juillet, 2011 (03:14 AM)
    bamba seidi gorji guene de allo dakar .com tous les militants de rewmi de thies l ' ont tape' par derriere.
    Auteur

    Patisco

    En Juillet, 2011 (07:14 AM)
    Merci Wade et Karim le Sénégal sait que vous avez des solution à ses problèmes ce plan mérite d'être saluer

    MerciMerci Wade et Karim le Sénégal sait que vous avez des solution à ses problèmes ce plan mérite d'être saluer Wade et Karim le Sénégal sait que vous avez des solution à ses problèmes ce plan mérite d'être saluer  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Art

    En Juillet, 2011 (07:47 AM)
    WADE FILS DEGAGE

    WADE PERE DEGAGE
    Auteur

    Unitecentrale

    En Juillet, 2011 (09:21 AM)
    Revoilà encore Karim. Depuis qu'il est à la tete du département de l'énergie le personnel souffre il ne pense qu'à son fameux plan takkal. Evidemment comme il a mis Alioune Fall comme le Prèsident cela s'explique parce que Alioune de 1995 à 2000 il a conduit les réformes qui n'ont abouti qu'à créer des plethores d'agences dont CRSE; ASER; CNH, en laissant les énergéticiens en rade. Le dépaertement de l'énergie pleure leur Samuel Sarr. L'homme qui sait motiver son personnel, l'homme qui sait répondre socialement aux problèmes de son personnel. KARIM WaDe = 0 motivation. socialement = 0
    • Auteur

      Diop_ahmadou

      En Juillet, 2011 (10:57 AM)
      complicité ou couardise d’une certaine presse de carpe de la ruse, soufflant le chaud et le froid pour se dédouaner de sa culpabilité affreuse ? abdoulaye wade reste éternellement sourd, muet, nomme un paillasson pour nous divertir. mais qui va donc arrêter l’affront à répétitions ! mais qui donc ? intellectuels, élites religieuses et politiques, où êtes- vous donc ? que dire de l’inculte ubiquitaire de la charogne, convertie en piètre bouffonne dont la promotion rime avec le personnage ubuesque ?
      quand la liturgie satanique rime avec l’apologie de la médiocrité criante, il va sans dire que la copie certifiée conforme à l’original est bien plus qu’une litote.

      si l’article est supprimé, ne soyez pas donc surpris. une démocratie à la renverse au double standard où les commentaires des uns, en fonction de leur posture au bon endroit et au bon moment, plus loufoques et complices, brillent par leur abondance, d’autres, plus libres, sont systématiquement virés, conformément à l’éthique de la moralité douteuse. la censure continue sur seneweb. les contradictions politiques ne sont plus de mise au nom de la ligne politique de la pensée unique, mécanique. nous sommes déclarés persona non grata. l’hypocrisie et le parti pris constituent bien les dérives exponentielles d’un pouvoir mafieux, condamné, condamnable. nous ne sommes pas des béni oui. la démocratie à guichet fermé ne peut être acceptée dans ce pays.
      comme toujours selon les règles de la tyrannie apparentée à la démocratie des sleurres, seule la bassesse prime sur tout devant l’éternel.
      ainsi, comme vous pouvez le constater, selon la règle édictée, tous nos articles sont simplement supprimés des commentaires sur ordre sûrement d’en haut, sans coup férir, comme d’ailleurs tout le reste de la même trame. mais pour qui roule donc ce site ? seneweb est-il communautariste ? nous nous interrogeons sur ses méthodes peu démocratiques pour peu qu’on aborde les questions qui fâchent. et pour cause. c’est un site de clan de service, communautariste. il n’est pas neutre comme il prétend l’être. la référence qu’il affiche n’est qu’une vue de l’esprit. les arrestations abusives, arbitraires, du mouvement y en a marre nous donnent la preuve qu’on ne peut défendre abdoulaye wade. voilà que seneweb nous interdit de dire les choses telles qu’elles sont !
      est-il moralement honorable de respecter un dictateur autocrate, déclaré, indigne, pithiatique, dont l’immoralité notoire, affichée par son mépris total à son peuple, de surcroît, à ses hommes d’honneur, ne souffrent d’aucune ambigüité ? l’apathie et l’anesthésie ne sont plus de mise. c’est une question de survie. seneweb nous bâillonne pour protéger la poisse.
      nous nous posons la question de savoir s’il n’est pas en complot avec le pouvoir réactionnaire, honni.
      aussi paradoxale que cela puisse paraître, pourrions-nous comprendre l’attitude scandaleuse d’une certaine abondance, docile, complice, aux allures d’allégeance à demi mot, censure à merci les commentateurs libres, indociles, sous le postulat présumé révérencieux d’injures à l’égard de celui qui a l’outrecuidance de modifier, aisément, la constitution qu’il croit malléable, modulable, en fonction de ses propres intérêts personnels ?
      pourrions-nous inscrire dans ce registre suicidaire, à plomber la démocratie, au risque de disparaître à jamais, alors que le même logiciel de la décadence absolue du recul et de l’immoralité infecte, continue sa litanie d’absoudre la conscience collective par sa police adroite, pour régler des contradictions politiques par la manière forte ?
      le combat continue !
      ahmadou diop
    Auteur

    Kham Kham

    En Juillet, 2011 (15:18 PM)
    vous aurez une fin tragique, les sénégalais ne vous louperont pas ???????
    Auteur

    Djiolsaloum

    En Juillet, 2011 (16:31 PM)
    modération, patience, discernement

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email