Mercredi 12 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Après Khalifa Niass, le Jaraaf Youssou Ndoye tire sur Iba Der et menace

Single Post
Après Khalifa Niass, le Jaraaf Youssou Ndoye tire sur Iba Der et menace
Le Professeur Iba Der Thiam est toujours sous le feu des critiques. Après les attaques du religieux Ameth Khalifa Niasse et celle de la famille religieuse Ndiéguène de Thiès, l'historien et coordonnateur de la rédaction de l'ouvrage Histoire générale du Sénégal essuie de nouvelles critiques, cette fois-ci émanant du Jaraaf Youssou Ndoye, un chef coutumier de la communauté léboue.

Dans les colonnes de l'Observateur, le chef lébou met en garde Iba Der et sa commission s'ils "s'aventurent à tronquer l'histoire de la communauté léboue". A ce propos, un vice-président de l'Assemblée nationale a été saisi, annonce-t-il. "J'ai personnellement saisi Abdoulaye Matar Diop, il y a trois jours, pour l'inviter solennellement à mettre en garde Iba Der Thiam", déclare Ndoye qui menace d'affronter au tribunal, pour "laver l'affront" le cas échéant.

Il demeure convaincu que "Iba Der et sa commission ont appris l'histoire telle qu'elle leur a été enseignée par les Toubabs et s'ils disent avoir mené des recherches, ils l'ont fait en français, la langue du colon. Il faut en tirer les conclusions".

Et de renchérir : "Si chacun pense que son ethnie a été reléguée au second rang, forcément les gens vont se braquer. Et ça, ce n'est pas bon pour la paix au Sénégal que nous devons tous préserver. En lieu et place de forger l'unité, cette Histoire générale du Sénégal risque d'éloigner les uns des autres. Alors, faisons très attention !", alerte Youssou Ndoye.


liiiiiiiaffaire_de_malade

25 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2019 (11:39 AM)
    le professeur des universites iba der thiam merite des egards il s'est battu pour ce pays

    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (11:51 AM)
      je ne sais pas s'il s'est battu pour ce pays, mais il est en train de le détruire. une question me taraude l'esprit: quelle était l'utilité de s'essayer à cette réécriture de l'histoire qui n'a aucun sens? qu'est ce qui n'allait pas dans l'histoire du sénégal telle qu'enseignée jusqu'ici? vous croyez que l'on va accepter que des pseudos intellectuels se réunissent et nous imposent, notamment dans les salles de classes et amphithéâtres, leurs vision de notre histoire et de nos communautés (wolofs, sérères, lébous etc,°)? comment le cayor, un royaume wolof datant de plusieurs siècles où l'on n'a parlé que wolof, ayant un nom même wolof, avec son roi portant un titre issu d'une expression wolof, peut-il être subitement transformé en royaume sérère? comment le nom de famille fall (porté à plus de 99% par des wolofs) peut-il être subitement un nom sérère? de qui se moque t-on dans ce pays?
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (12:46 PM)
      quelqu'un a mis dans le comité des ignorants comme iran ndao vous croyez qu'il est serieux? non dites la vérité même si quelque fois ca joue à votre avantage
    • Auteur

      Le Che

      En Septembre, 2019 (16:14 PM)
      iba der a du mérite certes, mais il commis trois erreurs. la première c'est d'avoir mis dans son comité de parfaits ignorants, iran ndaw n'étant pas le seul, alors sue des historiens professionnels spécialistes du cayor ( mamadou diouf) du walo ( boubacar barry) n'ont même pas été consultés. la deuxième, c'est que les familles maraboutiques ont une une vieille tradition d'écriture. elles ont toutes produit des biographies de leur fondateur, mais en arabe. il aurait fallu lire ces travaux qui sont connus des cercles arabisants. il ne l'a pas fait. troisième erreur, c'est le parti pris anti wolof. a qui cherche - t - il à plaire ?
      bref leepak moom !
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (16:56 PM)
      il s'est battu que pour lui un profitard depuis senghor qui le traiter de nafekk
  2. Auteur

    Fall Madior

    En Septembre, 2019 (11:43 AM)
    Bravo djaraff! un digne représentant de sa communauté! Ces ouvrages renferment des choses extrêmement graves sur les wolofs et les lébous. Les lébous y sont qualifiés de "sérères aux jambes mouillées" et les wolofs, pratiquement effacés de l'histoire du sénégal et considérés comme intrus dans leurs propres terroirs (cayor, baol, djoloff etc.)! Ces ouvrages ont fait des damels des sérères, le cayor un pays de sérères et les wolofs des étrangers venus d'on ne sait où et qui , comme par enchantement, ont trouvé la langue wolof sur place (parlée par qui? ils ne le disent pas). Des spéculations gravissimes sur les wolofs, un manque de respect notoire envers cette communauté pourtant si tolérante, si ouvertte, qui a créé la plupart des royaumes que compte le sénégal. Mais une communauté haïe, l'on ne sait pour quelle raison! maintenant, on l' effacée de l'histoire! le djaraff a raison car les lébous( composée en majorité d'individus d'origine wolof, parlant wolof, avec la culture pure wolof) ont été dévalorisés et considérés comme des pseudos-sérères alors que les wolofs, eux, ont été dépouillés de tout.

    Le débat sur les aspects confrériques est futile par rapport à l'aspect ethnique. Ils ont offensé les wolofs, ils ont fait pire que les injures de penda ba.
    • Auteur

      En Septembre, 2019 (11:49 AM)
      bonjour,
      iba der sait très bien que le premier gamou de tivaouane a été célébré en 1902 et que juste à côté dans le village mythique de wéllé fondé par boubacar wéllé le gamou était célébré depuis au moins 15 ans avant.
      boubacar wéllé fils de ali wéllé était le mari de dior dieng soeur de lat dior.
      il a été assassiné pendant sa prière par les colons blancs français sur dénonciation de sénégalais qui ont fait comprendre aux colons que le vieux boubacar wéllé était le principal marabout protecteur de lat dior et que tant qu'il était là ils ne pourront jamais franchir et atteindre.
      iba der qui a été élévé à kaolack par un arrière petit fils de boubacar wéllé le vieux eumeud sow; il connaît bien l'histoire . ce n'est que l'esprit renégat et par peur de dénoncer les traitres entre ndiassane et tivaouane qu'il déforme l'histoire.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (11:45 AM)
    En voulant écrire l'Histoire on a créé des histoires!
    Auteur

    Tchiprii

    En Septembre, 2019 (11:48 AM)
    Vous nous emmerdez à la fin. Est ce que accepterez que l'on vous dit qui était vraiment vos grands parents. Des rois traitres qui se battaient entre eux sacrifiant leur royaume tuant les personnes qui étaient contre leur régime. Personne n'osait leur dire non. En plus les lébius de vrais menteurs et tricheurs qui disent que dakar leur appartient archi faux. Le wolof nexistait pas cest juste une philosophie. Nous sommes jeunes nous connaissons bien qui regnait au quartier de Gnay Thioker quand les djins menacaient les premiéres personnes qui y vivaient.

    Tchipri yamléne
    • Auteur

      Fall Madior

      En Septembre, 2019 (11:59 AM)
      alors dis nous qui régnait à ce quartier niaayes thioker (niayes thioker une expression wolofs signifiant "forêts des perdrix"). vas y dis nous qui régnait dans ce quartier et quelle langue il parlait. dis nous aussi d'où est venu l'expression "niaaye thioker". tu es sûrement l'un des acteurs ou bénéficiaires de la falsification de l'histoire de la communauté wolofo-lébou. dakar appartient à cette communauté. le nom de dakar est wolof venant de dakhar (tamarinier). l'essentiel des quartiers traditionnels de dakar porte des noms à l'étymologie wolof. ce n'est qu'en 2019 qu'on tente d'assassiner toute une communauté pour la remplacer par une autre et lui substituer dans son patrimoine. dakar n'a jamais été occupé par aucune autre communauté que celle wolof-lébou puisque dakar faisait partie du cayor avant l'indépendance obtenue par dial diop. c'est toute cette histoire que vous cherchez à effacer maintenant en vue de voler l'héritage culturel des wolofs.
      mais ça ne passera pas. la jalousie contre la langue wolof ne suffit pas. maintenant c'est la jalousie sur les terroirs occupés par les wolofs, terroirs les plus agréables à vivre. et l'on cherche donc à éliminer les wolofs de ces terroirs pour les attribuer traditionnellement à d'autres communautés qui ont trouvé les wolofs-lébous sur place et ont bénéficié de leur accueil. mais ceci ne passera pas. j'étais convaincu qu'il s'agit d'une idéologie anti-wolof derrière ces ouvrages. ton commentaire le prouve.
    • Auteur

      Fall Madior

      En Septembre, 2019 (13:14 PM)
      "les fall et diagne étaient tous maures khartanis à l'origine etc." . selon une "histoire lointaine". peux tu m'indiquer les sources de cette "histoire lointaine"? où bien elle ne ressort que de ton imagination raciste et fertile en contre-vérités? tu devrais normalement m'indiquer les sources de cette "histoire lointaine" dans laquelle les maures avaient des noms de famille (le maure, même khartani, n'a pas de nom de famille et fait précéder son nom de ould). oui, l'origine des ethnies est incertaine. c'est justement cette incertitude qui doivent empêcher des affabulations et injures que des individus comme toi débitent et qui ont été à la base de cette falsification de l'histoire du sénégal. les wolofs que vous détestez jusqu'à leur attribuer des oriignes maures etc; (certains de tes parents comme ont prétendu que le nom fall était mandingue) et jusqu'à parler de fleuve zenega (comme si le fleuve sénégal n'était pas composé avec l'expression wolof sunu gaal), ces wolofs là ont formé le sénégal tel qu'on le connaît aujourd'hui et d'où une certaine idéologie ethniciste et wolofobe veut les éliminer.
      les origines cachent beaucoup de choses en effet. c'est pourquoi il aurait été intéressant que tu jettes un coup d'oeil sur les travaux de charles monteil 'rélféxions sur les problèmes de peuls" et tu verra que ceux qui sont d'anciens berbéroïdes capturés par le roi du ghana et qui se sont finalement mélangés aux autochtones, sont bien l'ethnie aujourd'hui appelée "peul".
      les falls ont fondé le cayor, ils sont, avec les autres wolofs, les véritables autochtones de ce pays,. ne vous en déplaise, vous et votre armada gouvernemental.
    Auteur

    Boulangers

    En Septembre, 2019 (11:50 AM)
    Ces détracteurs de HGS sont des « Boulangers » qui veulent maintenir le statu quo de manière à pouvoir « organiser » , monter , démonter, construire et reconstruire l’Histoire duSenegal à leur guise et selon leurs intérêts du moment. n’arrange pas ces Groupuscules lobbyistes qui vivent de la déformation circonstancielle de l’Histoire du Pays. Et ça IBA Der et sa brillante équipe doivent le savoir. L’Histoire écrite n’arrange pas les faussaires et les filous . Dièkhna . Lii la !
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (12:01 PM)
      mais cette histoire "écrite" n'est qu'un ramassis de mensonges à but idéologique. les faussaires et filous ne sont pas qui tu penses.
    Auteur

    Oeuvre Profitable Posthume, Po

    En Septembre, 2019 (12:02 PM)
    Certains professeurs veulent laisser à titre posthume une belle image de leur passé au plan académique, socioprofessionnelle. C'est gravissime!

    Pourquoi n'ont-ils pas eu d'abord des chefs religieux sous forme de contrat?

    Qu'ils soient avalisés du début à la fin du processus?

    Diarraf YOUSSOU NDOYE a bien raison.



    A mon humble avis, ce livre ne doit pas être édité.

    Que communauté donne son chapitre du livre a intégré par une commission comprenant toutes les ethnies.



    Le Sénégal est UNIQUE
    Auteur

    En Septembre, 2019 (12:08 PM)
    Ils vont tous le détruire
    Auteur

    En Septembre, 2019 (12:13 PM)
    Des personnes veulent que l on ecrit Des legend Dan's l histoire du Senegal pour justified leur posture d auiourdhui qui me sont que le resultant d une forfeture
    Auteur

    En Septembre, 2019 (12:16 PM)
    Ca y est ! L'enclos s' est ouvert. Tous les moutons " historiens " suivent. Depuis quand ce dignitaire excentrique est devenu fin connaisseur en histoire...
    Auteur

    En Septembre, 2019 (12:19 PM)
    J'espère que ces ouvrages vont faire sortir l'histoire du fouta.

    Le fouta était occupé par les sérères. Les peuls venus d'ailleurs les ont massacrés et faire fuite beaucoup d'entre eux vers le baol et le saloum.

    La dynastie poular qui y régnait était des sauvages. Ils ont classés la société selon des critères injustes. Les classes qui étaient dominées (les Kane, les ly, les talll, les thiam, etc.) ont préféré partir à la recherche du savoir.

    Une fois la révolution, ces anciens nienios ont été intronisés comme les nobles. C'est ainsi que ces torodos ont pris leur revanche sur l'ancienne classe dominante qu'ils appellent maintenant djawandou et mathioulde.

    Le fouta etait un pays sérère et la culture sérère y est toujours présente. Les peuls sont des sauvages qui ont commis une génocide dans le fouta.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (12:24 PM)
      le fouta était sérère et wolof. jusqu'ici, des localités sont encore habitées par des wolofs au fouta. mais je crois que les pulars seront les seuls à ne pas se plaindre de cette réécriture de l'histoire. les lébous se plaignent, les wolofs, les sérères du sine, les niassènes etc. je ne parle pas encore des diolas, balantes, bassaris, manjack etc.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (17:01 PM)
      le fouta djiallon en guinée aussi appartenait aux djallonkes chasses par les peuls fouta qui viennent de l'étranger. c'est pourquoi nous ici en guinée nous ne commettront jamais l'erreur des sénégalais en confiant le pouvoir au peuls qui sont des étrangers en guinée et partout en afrique de l'ouest. ils viennent de Éthiopie.
      la falsification de l'histoire vous allez connaître cela avec ses étrangers qui veulent faire paradoxalement des wolof des étrangers au sénégal..
      c'est comme si les basques et les corses et autres bretons feraient des charentais des étrangers en france
    Auteur

    En Septembre, 2019 (12:25 PM)
    3Et ça, ce n'est pas bon pour la paix au Sénégal 3..............ON K ON DE PLUS SOUS NOS LATITUDES.............

    si il n'y a que ça qui révolte le monsieur on va pouvoir attendre longtemps pour DES gynécos dans les régions.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (12:32 PM)
    En quoi cette rédaction de notre histoire va nous avancer? Ce qui est enseigné jusqu'à maintenant c'est faux ou c'est insuffisant?

    Est-ce-que nous allons nous développer après?

    Ce serait bien que le Sénégal soit le premier pays au monde à se développer en racontant son histoire.

    Dans l'histoire d'un peuple il y'a toujours des choses qu'on ne met pas sur la place publique. Il y'a des choses qu'il est préférable de ne pas connaître pour la paix et la cohésion sociale.

    Pour ceux qui connaissent bien le Sénégal il arrive qu'on vous dise dans tel village si tu dit telle chose on te tue.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (12:45 PM)
      il eut fallu d'abord qu'ils nous disent ce qui est faux dans l'histoire jusqu'ici enseignée du sénégal. cela aurait permis des débats et des preuves de la fausseté, avant qu'une nouvelle page soit écrite.
    Auteur

    Der

    En Septembre, 2019 (13:26 PM)
    Quelle utilité d’écrire l'histoire de ceux a qui ont a offert l'indépendance sur un plateau d'argent et offerts des distinctions honorifiques en dehors de toute conception honorable . Des gens qui n'ont même pas fabriqué une épingle ...
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (15:34 PM)
      on parle d'une histoire, on ne parle pas d'un palmarés ..mddrrr
      vous ramenez tout à la colonisation.
      il y a une histoire avant pendant et aprés la colonisation, qu'elle soit glorieuse ou pas.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (13:32 PM)
    En tout cas l'objectif d'écrire l'histoire du pays était de bien faire mais néanmoins si il risque de donner l'effet contraire c-à dire la division des sénégalais ce n'est plus la peine.
    Auteur

    Dou

    En Septembre, 2019 (13:40 PM)
    Wolof juska la mort koumou nekhoul sa diobou...

    On se connaît vs avez une haine viscerale envers les wolofs mais vs vs fatiguez vs ne pouvez rien contre nous.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (13:42 PM)
    S'ils pouvaient inscrire dans une loi "le wolof n'existe pas", ils le feraient!
    Auteur

    En Septembre, 2019 (14:33 PM)
    Je me demande pour l'esclavage existe toujours au Fouta. J'ai un ami venant du Fouta il me disait que eux de rang inférieur n'ont pas le droit en classe de s’asseoir sur les tables banc qui sont devant car celles-ci sont reservées pour les Torrodos. mais moi j'ai jamais cru à ça. Je veux être édifier svp ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (15:19 PM)
      n'est ce pas chez vous qu'il y'a les gueweuls, teug, nienios et autres. les castes et les inférieurs et supérieurs c'est chez vous non. va dans ta famille, tu verras
    Auteur

    En Septembre, 2019 (14:41 PM)
    Finalement l'Histoire écrite par les Toubabs semble plus vraie que celle écrite par Iber Thiam .....c'est vrai que l'Histoire est enseigné depuis tres longtemps en France avec ses regles et techniques de recherche....
    Auteur

    En Septembre, 2019 (15:41 PM)
    Mais c est de l intimidation pour qu on ecrive des fables et legendes sur les Lebous. Ca alors mieux leur laisser ce travail et chaque famille et chaque communaute va ecrire son histoire et l habiller de hauts faits qui ne seront que fables et affabulations
    Auteur

    Paul

    En Septembre, 2019 (15:42 PM)
    finalement c est iba der thiam le blem alors
    Auteur

    Diouf Pape

    En Septembre, 2019 (15:49 PM)
    A partir du moment où l'ouvrage en question divise toute une nation, il faut le retirer de la vente, des librairies. Il faut un consensus national sur notre histoire. Des recherches sérieuses doivent être faites sur notre histoire. Invitons toutes les communautés à s'impliquer dans la collecte des informations nécessaires à la rédaction de notre propre histoire. Donnons nous du temps pour la recherche et la rédaction de l'ouvrage de l'histoire du Sénégal. On n'a pas besoin de nous presser. Evitons les contradictions, les insultes qui portent les germes des divisions confrériques, ethniques ou régionales. Il est de la responsabilité du Président d'être le creuset de l'unité nationale. Le Sénégal est à un tournant de son existence en tant qu'Etat, en tant que NATION? qu'il faut préserver à tout prix. Dans ce contexte, les leaders religieux, politiques, coutumiers et autres doivent lancer un appel commun pour la sauvegarde de notre Pays. C'est dans les divisions que l'ennemi s'infiltre pour déstabiliser notre cher pays et s'accaparer de nos ressources naturelles. Vivement un Pacte social au Sénégal.
    Auteur

    Deug Deug

    En Septembre, 2019 (16:11 PM)
    Les habitants de ce pays ont vécu bien avant l'arrivée des confréries (Sectes) et colons, et étaient pour la plus part des simples musulmans ou pratiquaient les religions africaines. Ses habitants vivaient en paix et en harmonie au delà des délimitations héritées du colonialisme.



    Le Sénégal n'est pas né en 1800 ou en 1900. Il faut aller au Mali à Tombouctou pour consulter les archives. Ou sont les Kan Kan MOUSSA, les royautés Woolofs SINE-SALOUM, les Mandingues et les résistants.



    Arrêtez de faire tourner l'histoire du Sénégal au tour des confréries ou sectes et religions.



    Raconter l'HISTOIRE du Sénégal, c tout.
    Auteur

    Takou

    En Septembre, 2019 (16:32 PM)
    Professeur Thiam n'est pas un homme de mesure. Il suffit de considerer sa these de Doctorat ; 4000 pages.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (17:09 PM)
    Professeur??? Ceux ki ont fait le département d'histoire à l'époque savent k l'histoire version Iba der n'est k narration et griotisme mais pas scientifique. Renseigner vous. Les vrais historiens,disciples de Cheikh Anta faisaient peur à Iba Der et il évitait de se mettre à la même table qu'eux. Si dans une conférence tu invitait certains, Iba Der Thiam ne se pointait pas. Parce k pour ses professeurs Iba Der n'est pas un historien
    Auteur

    Verite

    En Septembre, 2019 (22:59 PM)
    je veux juste savoir c'est les descendants de demba war sall???????

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email