Mercredi 26 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Des imams appellent le gouvernement à "assainir" l'enseignement coranique

Single Post
Des imams appellent le gouvernement à "assainir" l'enseignement coranique

Des imams ont invité mercredi le gouvernement à "assainir" l'enseignement coranique en veillant au respect, par les maîtres qui veulent ouvrir des "daara", des normes édictées par le ministère de l’Éducation nationale, l'Inspection des "daara" et les associations musulmanes du pays.

 

"L’Etat doit veiller, avant que quelqu’un n’ouvre une école coranique [...], à ce qu’il remplisse les conditions, en se faisant encadrer par le ministère de l’Éducation nationale, l'Inspection des "daara", les associations musulmanes et les maîtres coraniques", a affirmé le secrétaire général des imams et oulémas du Sénégal, Omar Diène. 

 

L'imam Diène, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse, invite l’État à "subventionner et accompagner" l'enseignement coranique, en définissant des normes dans le but de le "sécuriser". 

 

Il souhaite que les parents, en confiant leurs enfants à des maîtres coraniques, le fassent suivant des objectifs précis concernant la durée de l'apprentissage. "Les parents doivent contribuer financièrement" à cet apprentissage, pour que les enfants soient nourris convenablement et logés dans de bonnes conditions, a-t-il suggéré. 

 

Les maîtres coraniques, en ce qui les concerne, doivent éduquer les enfants comme le leur recommande la Charia, la loi islamique, a-t-il ajouté. "Ils ne doivent pas faire [de l'enseignement du Coran] un fonds de commerce", a soutenu M. Diène. 

 

Le Premier ministre Abdoul Mbaye a indiqué le 6 mars que le gouvernement préconisait "l’interdiction totale" de la mendicité des enfants. Il a invité les populations à s’impliquer dans la lutte contre ce fléau, en dénonçant à la Police les personnes faisant mendier des enfants.

 

M. Mbaye a annoncé cette décision à la suite de l’incendie qui a coûté la vie à neuf enfants, dans une école coranique de La Médina (Dakar), trois jours auparavant. Cette déclaration du chef du gouvernement a entraîné une levée de boucliers dans les milieux maraboutiques. 

 

Selon l'imam Serigne Diaw, qui est intervenu aussi à la conférence de presse, l’apprentissage du Coran et la mendicité ne vont pas de pair. "Il n’y a aucune sourate qui recommande [la mendicité]. L'islam nous recommande d'apprendre le Coran et de l’enseigner", a-t-il martelé.

 

"L’enfant doit être entretenu par sa famille où par l’État, puisqu'il n'a pas atteint la majorité" légale, a affirmé M. Diaw.

 

"Nous refusons la mendicité d’une certaine catégorie de +talibé+", a-t-il dit, faisant allusion à des enfants de bas âge fréquentant les écoles coraniques. "Nous demandons à l’État de ne pas reculer sur la décision d’interdire la mendicité", a déclaré Serigne Diaw, exhortant le gouvernement à soutenir les "daara" fonctionnant sur la base des règles qu'il a édictées.


affaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Omar

    En Mars, 2013 (03:25 AM)
    Excusez moi mais je pense qu'il faut instaurer l'enseignement islamique dans le ministere de l'education nationale pour eviter la creations des fauts darras. Donc il faut la creation des ecoles franco arabe publiques par le ministere de l'education nationale afin de permettre aux familles deminues voulant l'enseignement islamique pour leurs enfants, d'inscrirent ces derniers dans ces ecoles islamiques publiques.



    Afin de permettre a ces enfants d'avoir les meme droits que ceux qui sont inscrits a l'ecole francaise.



    Merci de votre attention. :sn:  :up:  :sn: 
  2. Auteur

    N'importe Quoi !

    En Mars, 2013 (08:26 AM)
    Dans un pays où les gens ne sont pas CASTRES intellectuellement l'initiative individuelle existe !



    Que'est ce qui empêche ces imams de se réunir, de demander l'appui d'experts dans les domaines de l'enseignement, de la petite enfance et de produire par eux-mêmes un plan de formation cohérent,

    des normes de gestion ainsi que des codes de conduite, de construction, et de sécurité.



    Est ce qu'il n'est pas plus efficace d'aller voir le gouvernement avec un dossier bien ficelé, que de demander à ce dernier d'agir sans même faire l'effort de l'aider dans son action ?



    Pathétique !
    {comment_ads}
    Auteur

    Youssou

    En Mars, 2013 (09:48 AM)
    AU SENEGAL HOPITAL ABASS NDAO

    Depuis un an l’Hôpital Abass NDAO dirigé par le Dr Youssouph NDIAYE ne fonctionne pas, par une mauvaise gestion des ressources financières disponibles. Il ne maitrise pas les dépenses prioritaires de l’Hôpital, des affectations arbitraires et de complaisance (une cuisinière affectée à la pharmacie), maintien d’agents admis à la retraite, promotions d’agents incompétents (adjoint chef du SAF qui n’existe pas dans l’organigramme), retards de salaires, non paiements de motivations internes, paiements de subventions non prioritaires selon son humeur, financements de formations inopportunes sur les maigres ressources financières de l’hôpital à ses dougourous Etc.…..

    Où se trouve la dignité, l’honneur, un directeur rejeté, vomis par son personnel devait rendre le tablier. Mais malheureusement ce monsieur a perdu ses valeurs de noblesse. L’hôpital Abass Ndao est actuellement fermé.

    Deux mois sans salaires, mesurez les préjudices, les conséquences subis par le personnel de Abass Ndao , causés par Youssouph ndiaye.

    Il rendra compte à Dieu comment il a dirigé cet hôpital.

    {comment_ads}
    Auteur

    Foi

    En Mars, 2013 (11:19 AM)
    HABEMUS PAPAM...HABEMUS PAPAM...HABEMUS PAPAM...GLOIRE A LA SAINTE TRINITE un Dieu, existant en Lui-même, parlant par Sa Parole et vivant par Son Esprit. Sa Parole a demeuré dans Marie la bénie, IL a pris d'elle la forme d'un corps humain, qui est le Seigneur Jésus Christ, LUI qui a vécu sur notre terre et a accompli notre salut.Lui qui conduit la barque de la SAINTE EGLISE CATHOLIQUE par l'ESPRIT SAINT pour la gloire de notre DIEU PERE FILS ET SAINT ESPRIT maintenant et jusqu'à l'éternité AMEN AMEN AMEN ...
    {comment_ads}
    Auteur

    @foi

    En Mars, 2013 (18:29 PM)
    Non Mais serieusement??? Regarde comme ils inventent le mensonge à l’encontre d’Allah. Et çà, c’est assez comme péché manifeste! (50)
    Auteur

    Me

    En Mars, 2013 (21:20 PM)
    1. On parle de la mendicité comme si c`était un crime alors que demander sa subsistance est un droit fondamental pour tout pauvre sans aide donc si on n`aide pas un démuni on ne peut pas lui bloquer sa seule source de survie. Nous ne pouvons pas cependant nier certaines dérives que l`on observe partout même dans l`enseignement dit moderne.



    L`enseignement coranique est fondamentale pour tout musulman car mémoriser le coran est très important sinon le plus important dans la vie d`un musulman. Un hadith du prophète MUHAMAD (PSL) ``le meilleur d`entre vous es celui qui apprend le coran et l`enseigne`` de ce fait les maîtres coranique et leurs talibé sont les meilleurs d`entre nous. Nous leur devons soutient et respect.



    3. Les plus grands hommes de ce monde aussi bien dans le spirituel que le temporel sont passés par les daharas (écoles coranique), parmi eux de grands saints suivis par des millions de disciples, des cadres de l`Administration, des ministres, des députés, des maires, de grands hommes d`affaires etc...



    4. Les écoles coraniques, étant partout présents, par conséquent très représentatif de l`activité socio-éducative doivent recevoir le soutien et l`aide de toutes les bonnes volontés. De grâce arrêtons la stigmatisation et la vision négative ainsi que le tapage médiatique.



    5. Comme solution a la mendicité pourquoi ne pas recenser les daharas et leur accorder des aides sous formes de subventions. Dans tous les quartiers, les habitants peuvent chercher ou se trouve l`école coranique et y apporter leur dons. Aussi les parents peuvent apporter une contribution périodique même si le maître ne le demande pas. Pourquoi ne pas intégrer l`enseignement religieux comme matière (coran pour les musulmans, catéchisme pour les chrétiens etc... ) dans les écoles et recruter en même temps des maîtres coraniques en conséquence ce qui permet de résoudre le chômage. N`oublions pas que sans la religion l`homme perd sa grandeur et ses hautes valeurs humaines car seule la religion cultive la paix et l`amour de son prochain ainsi que la pratique des bonnes actions et l`abandon des mauvaises actions.



    6. N`oublions pas les grands saints qui ont fleuris a travers le senegal et suivis par des millions de personnes a travers le monde.



    Q`ALLAH soubhanahou wa tahala continu a répandre sa paix, sa grâce et son baraka a travers le senegal et a travers le monde car ceci lui est facile. Il est le Seigneur des Mondes, souverain de l`Univers, notre Créateur, notre Créateur, le seul doué de puissance, le pardonneur et le miséricordieux

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email