Lundi 26 Septembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Fac droit : La promo 99 s’implique dans l’insertion des diplômés

Single Post
La Promo99 de la Fac Droit s'implique dans l'insertion des jeunes
Pour avoir vécu les difficultés de l’insertion professionnelle, certains anciens étudiants ont décidé de retourner à l’Université pour prêter main-forte à leurs jeunes frères à la recherche de l’emploi. C’est le cas de la promotion 99 de la faculté de droit de l’Université Cheikh Anta Diop qui vient d’offrir 24 postes de stage aux étudiants de la faculté. Les 40 candidats présélectionnés ont passé des entretiens samedi 18 juin 2022 à l'Institut des métiers du droit (Imd).

Après la sélection sur dossiers, la promo 99 veut surtout jauger la motivation des candidats qui figure en bonne place parmi les conditions à satisfaire. « Les critères, c’est d’être en master II, d’avoir un excellent cursus universitaire avec de bonnes notes, mais aussi d’avoir fait un bon entretien, notamment la motivation », souligne le magistrat Julien Ngane Ndour, président de la commission scientifique de l’association.

La promo 99 veut ainsi aider les jeunes diplômés à connaître le monde professionnel et à découvrir réellement les métiers du droit, dans la pratique. Ce qui aidera certains à mieux préparer les concours du barreau ou de la magistrature. Pour d’autres, Julien Ndour espère que le stage aboutira à des recrutements dans les entreprises ou cabinets d’avocats des membres de la promo.   

Cette initiative s’inscrit dans une convention de partenariat signée par la promo 99 et la fac de droit qui s’est déjà matérialisée par un forum sur l'insertion des jeunes diplômés dans les métiers du Droit. Ainsi, l’association précise que ces 24 postes marquent juste le début, mais que d’autres cohortes vont suivre dans les mois à venir. L’association veut même aller plus loin en offrant des bourses à certains étudiants en master ou en doctorat.

A l’institut des métiers du droit (Imd) qui a accueilli ces auditions, la direction exprime sa satisfaction. En effet, reconnaît le Directeur des études Pr Moussa Gueye, les diplômés étaient confrontés au chômage en dépit du fait que 30% du personnel enseignant vient du monde professionnel comme le veulent les textes. « Pendant longtemps, la seule alternative qui s’offrait aux étudiants, c'était un concours. Et le nombre de places est limité. Une bonne partie de nos étudiants étaient au chômage pendant une bonne année », admet-il. D’où sa satisfaction de voir des anciens offrir des stages aux plus jeunes dans l’espoir que cela débouche sur des embauches.


2 Commentaires

  1. Auteur

    Karim$

    En Juin, 2022 (12:05 PM)
    A quoi nous sert le droit et l'université ? Même quand on tue les Sénégalais, aucun juge ou magistrat n'ose ouvrir sa bouche. Parce qu'eux aussi ont peur d'être tués par les bandis du pouvoir. On a l'impression que les juges Européens sont des ferrari et des bmw de par leur courage et leur niveau mais les magistrats sénégalais c'est des charettes d'âne de par leur manque de courage, manque de savoir et extrême corruption. C'est amer d'être noir. 
    Top Banner
  2. Auteur

    Benewaye5

    En Juin, 2022 (13:42 PM)
    Toute cette jeuness sacrifiee......C cruel de perdre des cervaux annee apres annee!.....Je ne comprends pas les dirigeants de ce pays....quels sont les besoins du pays, pour une telle structure?!! incroyable .....malgre l'evidence avec le nombre eleve de chomeurs deverse dans l'economie, l'argent du pays continue a financer un trou sans limite cette entite coloniale, depassee, doit etre dissoute ou profondement reformee!

     
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email