Jeudi 29 Septembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Fatick va abriter le siège des œuvres universitaires de l' Université du Sine- Saloum (ministre)

Single Post
Fatick va abriter le siège des œuvres universitaires de l' Université du Sine- Saloum (ministre)

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, a annoncé samedi que Fatick abritera le siège régional du Centre des œuvres universitaires de l’Université du Sine-Saloum.

 

Il est aussi prévu d'y implanter deux unités de formation et de recherche (UFR) de cette université, a-t-il dit, après l’inauguration du Centre de recherche et d’essais de la commune de Fatick.

 

Il a précisé qu’il s’agit d’UFR qui seront spécialisées dans les ressources halieutiques, l’hôtellerie et le tourisme.

 

Mary Teuw Niane a aussi indiqué que le gouvernement du Sénégal prévoit d’autres infrastructures importantes pour la région de Fatick dans le domaine toujours de l'enseignement supérieur.

 

Il a cité à cet égard cité ''une UFR sur la biodiversité et l’environnement, qui sera implantée dans le département de Foundiougne, plus précisément dans la communauté rurale de Toubacouta. Pour toutes ces infrastructures, les travaux vont démarrer avant la fin de l’année 2014, a-t-il annoncé. 

 

‘’La pose de la première pierre de l’université du Sine-Saloum de Kaolack (USSK) est prévue avant la fin de l’année’’, a-t-il ajouté.

 

Le Centre de recherche et d’essais de la commune de Fatick sera la première infrastructure à être mise en place, a-t-il précisé.

 

Il a signalé en outre qu’en plus des UFR de l’université du Sine-Saloum de Kaolack (USSK), l’Université virtuelle du Sénégal aura aussi des infrastructures à Fatick.

 

A cet effet, le ministre a annoncé l’installation de trois espaces numériques ouverts dont la pose de la première pierre est prévue d’ici au mois d’août. 

 

Ils seront réalisés dans un cadre comprenant un bâtiment d’un étage, un amphithéâtre de 200 places, avec en prime une connexion à internet avec visioconférence’’, a-t-il précisé.

 

Il a ajouté que ces espaces numériques seront également à la disposition des étudiants de l’Université virtuelle, mais aussi des élèves de la région et de toutes les personnes qui souhaitent un renforcement de leurs capacité. 

 

Dans le long terme, d’ici 2017-2018, a déclaré Mary Teuw Niane, il est prévu l’implantation d’un institut supérieur d’enseignement professionnel (ISEP) . 

 

Les infrastructures pédagogiques et sociales de l’université du Sine-Saloum de Kaolack (USSK) seront à cheval entre les régions de Kaolack, Fatick, Diourbel et Kaffrine.

 

Les infrastructures pédagogiques et sociales de l’université du Sine-Saloum de Kaolack (USSK) seront à cheval entre les régions de Kaolack, Fatick, Diourbel et Kaffrine.


affaire_de_malade

10 Commentaires

  1. Auteur

    Tres Bien

    En Juin, 2014 (01:24 AM)
    tres bien Comme ca il vont bruler la ville du president et non Kaolack,ces etudiants bagarre et greves rek!!!. :tala-sylla: 
    Top Banner
  2. Auteur

    Xxx

    En Juin, 2014 (03:12 AM)
    L'ancienne région du Sine-Saloum est divisée aujourd'hui en 3 régions: Kaolack, Fatick et Kaffrine. Ce n'est pas viable. Il faut revenir sur le découpage régional avant d'initier n'importe quelle activité de développement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Résident

    En Juin, 2014 (07:19 AM)
    Je crois que la grande priorité pour fatick, kaolack et kaffrine est ailleurs.

    REGLER LA MAUVAISE ROUTE DE BARRA TALL.
    {comment_ads}
    Auteur

    Thiessois

    En Juin, 2014 (08:12 AM)
    Qu´en est-il du projet de Wade à Sebikotane ? Ca devait s´appeler L´Université Africaine si je me souviens ? Au lieu de realiser celle là vous allez creer encore des ballons d´air ? Il faut qu´on s´attele à realiser les programmes qui ont un sens et celui là de Wade avait un sens. Après on pourra passer à autre chose. Et d´ailleurs à quoi ca va mener à construire une Université dans chaque region pour le moment ? Prestige ou quoi ? Pas de boulot pour les nombreux diplomés, ceux qui qui étudient ne veulent pas finir de peur de grossir la liste des diplomés au chomage. Monsieur Le Ministre, vous avez le devoir de former, mais que votre Gouvernement pense aussi à ceux qui sont dejà formés et qui ne servent à rien, pour le moment.
    {comment_ads}
    Auteur

    Xeme

    En Juin, 2014 (08:31 AM)
    On voyait venir. Et j'avais averti dans mes textes. D'abord Wade nomme le projet "Université de Kaolack". Macky arrive et change le nom du projet en "Université du Sine Saloum", puis "Université du Sine Saloum de Kaolack". Tout le monde avait compris qu'il tenait à y intégrer sa Fatick. Et maintenant il tente de couper la poire en deux.

    Mais le vrai problème de la ville de Fatick, Macky ne le résoudra pas par des greffage d'institutions. Fatick se trouve être une ville enclavée dans le sens de flux migratoires, de flux humains. C'est une ville implantée dans un désert de sel., donc dans un lieu non favorable à un développement agricole et pastorale. C'est une ville non desservie par des croisements routiers. Voilà les paramètres du handicap financier de Fatick. Il va sans dire que les mesures nécessaires pour mettre Fatick sur une rampe de progrès économique ne seront pas politiques puisque non visibles. Des projets sur le combat contre les remontée salines ne seraient pas populaires. Or, c'est ce qu'il faut faire à Fatick. Des projets d’endigage du bras de mer pour faire revivre la pêche ne seraient pas populaires à court terme. Et pourtant c'est ce qu'il faut à Fatick. Or le président veut tout de suite du populisme, quitte à ce qu'il n'y ait aucun résultat à long terme. Déplacer des institutions avec les hommes qui les animent dans un désert de sel n'est qu'une façon d’aggraver le marasme économique de la ville. Parce que les ressources naturelles ne suivent pas.
    Top Banner
    Auteur

    Ca Alors

    En Juin, 2014 (09:52 AM)
    Décidément, ce ministre est fort dans l'art de la diversion. Il n'arrive pas a régler ses problèmes actuels avec les étudiants et les enseignants de l'UCAD et le voila qui nous parle des perspectives de l’université de ... Fatick!!! Apparemment, Kaolack ne sert que de prête-nom a cette université de la bourgade de Fatick que les originaires ont désertée depuis longtemps pour Dakar. Le Président de la République est certes de Fatick, mais il ne faut pas nous créer un Neneficha universitaire. Kaolack est laissée pour compte dans la carte universitaire. Comment allez-vous expliquer que le centre des œuvres d'une université du Sine Saloum (qui va gérer es questions sociales) soit logée a Fatick?? Ce projet, qui semblait rapprocher l’université des populations, s'est vu greffer une allure politicienne qui l'enfonce dans l’incohérence.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndam

    En Juin, 2014 (10:07 AM)
    Non , moi je croyais que c'était déjà construite.
    {comment_ads}
    Auteur

    Nation Forte

    En Juin, 2014 (10:13 AM)
    Waw mais attendez!



    Fatick(région la plus pauvres du pays) et les pays séréres en général ont été longtemts oubliés depuis l'indépandances au profit d'autres térritoires.



    Le gouvernement ne veux pas d'une autre casamance!suivez mon regard...



    Et rapelez-vous du principe d'égalité des territoires,c'est une dimension sine et qua none pour la survie des nation,sinon....



    Cette trés belle région densément peuplé et qui constitue un grennier intellectuel du pays ne peut etre laisser en rade et mieux encore peut belle bien etre au rendez-vous de l'émergence économique du pays.



    Je vous invite à revoir la carte sociologique de l'éducation au Sénégal:en pays séréres,c'est permis de se marier et de continuer ses études alors q sa femme continue à vivre chez ses parents:résultat,ils fassesnt de trés hautes études,ce qui est tout simplement bénéfique pour une nation comme le sénégal.



    Cette région encore encrée dans les valeurs les plus ancestrales de notre peuple,devrait à mon avis abriter de grands centre de formation de l'élite,suivez mon regard....
    {comment_ads}
    Auteur

    Suba Laay Comprendr

    En Juin, 2014 (16:20 PM)
    Université du Sine Saloum Ndoucoumane Baol de Kaolack OUI....................

    Fatick mo ayé dé......Thieeeyyy Sénégal. Ay fénomen rek.

    Je ne comprends pas pourkoi les gens ne travaillement pas pour le Sénégal TOUT COURT :?: 

    Xamnaa nak suba rek laay comprendr :-D 
    Top Banner
    Auteur

    Ndiaye Thier

    En Juin, 2014 (19:21 PM)
    VU LA POSTION STRATEGIQUE DE LA VILLE DE KAOLACK ,VU SA CROISSANCE DEMOGRAPHIQUE ,VU L EXTENSION D ANNEE EN ANNEE DES HABITATS , VU L AUGMENTATION IMPORTANTE DES ELEVES ETUDIANT A KAOLACK, IL EST NORMAL A L HEURE ACTUELLE DE CONSTRUIRE UNE UNIVERSITE DU SINE SALOUME DANS LA VILLE DE KAOLACK QUI EST VRAIMENT LA ZONE CENTRALE REGROUPANT LES REGIONS DE KAOLACK, DE KAFRINE, DE FATICK, DE DIOURBEL. CONSTRUIRE UNE UNIVERSITE DANS LA VILLE DE KAOLACK EST UNE REUSSITE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL. KAOLACK EST UNE VILLE CAREFOUR C EST LA RAISON POUR LA QUELLE ON LUI DOIT LA PLACE QU IL FAUT.ON NE DIRIGE PAS UN PAYS POUR CERTAINS INTERETS POLITIQUES . ON NE DIRIGE PAS UN PAYS SANS SE BASER SUR DES FAITS ESSENTIELS. ON NE DIRIGE PAS UN PAYS EN OUBLIANT LES PROMESSES DE CAMPAGNE TENUES.ON DIRIGE UN PAYS EN S ENGAGEANT RESPONSABLEMENT ET EN FIXANT DE BONS PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT HARMONIEUX DE CELUI CI

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email