Samedi 02 Juillet, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Formation : Sonatel Academy célèbre sa première promotion

Single Post
Formation : Sonatel Academy célèbre sa première promotion

Après sept mois de formation intense, la première promotion d’apprenants de Sonatel Academy intègre le marché de l’emploi. Une promotion qui a comme parrain Alioune Ndiaye, ancien Directeur Général de Sonatel. Il s’agit de 45 apprenants dont 14 filles qui ont tous obtenu leur certificat de spécialisation en ‘’Développement Web’’, soit un taux de réussite ‘’exceptionnel’’ de 97,83% et une moyenne de 15,7/20. La cérémonie de remise de parchemin s’est tenue, ce mardi 22 janvier 2019, à Dakar.

Cette formation ‘’innovante’’ a permis aux apprenants de passer les examens en fin décembre dernier sous la supervision de la direction des examens et concours professionnels et certifications du ministère de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat. En effet, cette promotion ‘’Alioune Ndiaye’’ a affiché un bilan «satisfaisant» à l’issue de la formation avec : 984 heures déroulées en compétences ‘’Développement Web’’, 20 heures en Soft skills, un taux de féminisation ‘’encourageant’’ de 30%, un taux de décrochage ‘’faible’’ de 8%, un ‘’excellent taux de placement en stage de 100% des apprenants dans 19 entreprises, dès le 18 juin dernier.  

Selon le Directeur Général de Sonatel, Sékou Dramé, le parrain de cette première promotion a « beaucoup œuvré pour la réalisation de cette innovante école de formation ». Et cette première diplômation confirme « l’intérêt de Sonatel à la formation de futurs entrepreneurs » de l’écosystème numérique.

Ainsi, M. Dramé a exhorté ces nouveaux diplômés à faire de leur parrain «un modèle». Le parrain, absent de la cérémonie, a exhorté les récipiendaires, via une vidéo, à « poursuivre leur envie d’apprendre » qui leur a permis d’obtenir ce diplôme.

Parmi ces diplômés en ‘’Développement Web’’, certains ont créé une application qui «peut changer ou améliorer» le vécu des Sénégalais. C’est le cas d’Abdoulaye Faye. Qui, à la tête d’une équipe, a créé une application digitale dénommée ‘’Nopalé’’, un système de paiement automatique sur les campus universitaires du Sénégal. A travers cette application mobile, les initiateurs mettent à la disposition des étudiants des cartes. Elle permet ainsi aux étudiants de recharger leur carte de restauration sans pour autant se déplacer.     

La rencontre a noté la présence notamment, du Secrétaire général du ministre de la Communication, des Postes et Télécommunications et de l’économie numérique, du Conseil technique n°1 du ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, de chefs d’entreprises, de parents et d’amis des récipiendaires.

Pour rappel, Sonatel Academy est la première école de codage gratuite au Sénégal et dans la sous-région lancé par le Groupe Sonatel. Son principal objectif est de former des jeunes demandeurs d’emploi, étudiants /ou appartenants à des profils sous-représentés aux métiers techniques du numérique en leur permettant de s’intégrer au marché de l’emploi ou de créer leurs propres activités.  


affaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Osez !

    En Janvier, 2019 (15:04 PM)
     :contaan: Bravo SONATEL ! La réussite de notre développement économique ne peut passer que par le numérique . Surtout pour un pays dont tout est à refaire , heureusement que les applications et l'intelligence artificielle combinée , arrivent à tout résoudre , en passant de la santé , l'agriculture , le commerce l'éducation etc... Ceci dit , il faut investir dans les infrastructures en télécoms dans les villes pour faciliter l'accès au net , certes ce côté des télécoms n'est pas rentable pour vous , mais bon c'est d'utilité publique .



    Osez !  :thumbsup:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  
    Top Banner
  2. Auteur

    Informaticien

    En Janvier, 2019 (15:43 PM)
    Trés bonne initiative. L'Inde a réussi un grand pas économique en formant des developpeurs. C'est le domaine où on n'a besoin de beaucoup d'argent pour mettre en place sa propre société et avec lequel on peut facilement rattrapper le gap numerique. Courage aux récipiendaires.
    {comment_ads}
    Auteur

    Splatacr

    En Janvier, 2019 (16:41 PM)
    C'est un bon début, bonne continuation   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Jules

    En Janvier, 2019 (22:49 PM)
     :taala_sylla:  Mieux vaut tard que jamais !!!!!!

    Et le mieux serait de baisser les prix des abonnements ADSL et de libéraliser le marché de l'ADSL et de la fibre au Sénégal afin de créer une vraie concurrence entre les différents opérateurs permettant ainsi aux familles sénégalaise d'accéder enfin à l'internet à domicile.

    Parce que jusqu'à présent, l'internet à domicile (ADSL, fibre optique) est toujours un luxe au Sénégal à cause du monopole détenu par la SONATEL/Orange.

    Il est donc temps que l'état sénégalais et l'ARTP casse ce monopole de l'ADSL et de la fibre et obligent les autres opérateurs TIGO et Expresso à proposer ces services aux foyers sénégalais. Parce que notre pays est toujours en retard dans ce domaine qui est déjà mature partout dans le monde. ON ATTEND QUOI.....bon sang !!!!!!
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email