Samedi 13 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

IMF à l’IFAN : Le SUDES-ESR ne démord pas

Single Post
IMF à l’IFAN : Le SUDES-ESR ne démord pas
Le syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal-Enseignement supérieur et recherche (SUDES-ESR) section Ucad reste déterminé à faire barrage à toute tentative de « caser » l’ancien ministre de la justice Ismaïla Madior Fall à l’IFAN. N’en déplaise à leurs collègues du SAES qui prend la défense de l’ancien ministre et professeur de Droit. Dans cette lettre ci-après, adressée à leurs camarades, le SUDES-ESR invite la communauté universitaire à s’ériger contre toute violation des textes et demande au ministre de l’enseignement supérieur de « rappeler au recteur de l’UCAD les principes élémentaires de bonne gouvernance ». Voici l’intégralité de la lettre :

 

 

 

HALTE À L’OPÉRATION « SAUVER LES TRIPATOUILLEURS » DE TEXTES À L’UCAD !!!

 

Cher.e.s Camarades,

Dans une missive adressée à nos estimés collègues de l’UCAD, l’équipe dirigeante d’un syndicat, qui à notre grand regret, s’est positionné comme la cinquième colonne, a tenté de discréditer et de saboter la vive protestation de la section UCAD du SUDES-ESR contre la manœuvre du recteur pour caser un ancien ministre à l’IFAN en violation du décret 84-1184 du 13 octobre 1984.

 

Les auteurs de cette missive devraient avoir honte de qualifier de « rumeurs persistantes » et « d’informations non fondées » les faits que nous avons révélés et qu’ils n’hésitent pas, par ailleurs, à reprendre à leur compte.

 

La section UCAD du SUDES-ESR rappelle à la communauté universitaire les constantes factuelles de cette velléité d’instaurer à l’UCAD une exception de privilèges accordés à un enseignant alors que tou.te.s les enseignant.es, quels que soient leur rang, leur titre et leur grade sont d’égale dignité devant les textes de l’université.

 

En effet, les propos du porte-parole du recteur contradictoires à ceux de M. Ismaïla Madior Fall qui lui-même reconnaît avoir introduit une demande d’affectation à l’IFAN où il serait plus utile, pense-t-il, montrent à l’évidence que ces collègues syndicalistes avec leurs allégations fallacieuses et apocryphes dans cette affaire se sont fourvoyés.

 

De plus, au nom de quelles règles et de quels usages, le recteur de l’UCAD prend-il les devants pour consulter le directeur de l’IFAN sans qu’il y ait de demande formelle comme l’a indiqué son porte-parole ? C’est cette immixtion tout autant incompréhensible qu’illégale du recteur dans un processus pourtant régi par des textes qui a alerté la section UCAD du SUDES/ESR. La procédure courait effectivement le risque d'être conduite illégalement. Les pseudos avant-gardistes n’ont visiblement pas vu venir la manigance ou s’en font complices de bonne foi.

 

En outre, quant à la prétendue politisation des enjeux universitaires, il est difficile de ne pas voir l'hypocrisie dans une telle déclaration. En accusant la section UCAD du SUDES/ESR de soulever des « délits d'opinion » et en préjugeant du caractère politique de sa protestation, les éléments de la cinquième colonne essayent de détourner l'attention des véritables problèmes de gouvernance à l’UCAD. Ils montrent ainsi leur volonté de servir sans discernement des intérêts crypto-personnels plutôt que ceux de la communauté universitaire.

 

 

La section UCAD du SUDES-ESR se félicite d’avoir tenu sa traditionnelle ligne de lutte et de défense des valeurs et de l’éthique professionnelle liées à la fonction d’enseignant et de chercheur sans partisanerie syndicale. Elle ne saurait transiger avec le louvoiement et la tortuosité syndicale.

 

En conséquence, la section UCAD du SUDES-ESR voudrait :

 

1. Exhorter l’ensemble de la communauté universitaire à rester solidaire pour faire barrage à toutes manœuvres illégales visant à déroger aux règles et procédures de notre université.

 

2. Inviter tou.te.s les camarades, quelle que soit leur affiliation syndicale à signaler toutes violations avérées ou présumées des textes de l’UCAD dont ils/elles ont connaissance.

 

3. Prier le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation de bien vouloir rappeler au recteur de l’UCAD dont le mandat arrive très bientôt à terme les principes élémentaires de bonne gouvernance.

 


11 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2024 (18:14 PM)
    N'EN démord pas .....en français...
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (18:21 PM)
      Tout depend de la struture de la phrase. il ne démord pas est tout a fait correct. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_authorejahman

      En Mai, 2024 (07:30 AM)
      je valide ismaila madior fall doit de lui-même chercher à faire autre chose que de forcer à revenir à l'université au vu de son comportement minable durant le règne bby. je crois savoir que ce n'est pas le seul spécialiste en droit constitutionnel au Sénégal.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Temple Désespérant

      En Mai, 2024 (08:01 AM)
      Sacré pays difficile de changer. Une simple affaire administrative et on veut en faire une affaire nationale. L'ancien Ministre devenu Politicien se réjouit, il continue d'exister en Buzz de tailleur. Il sait qu'il a perdu ses galons d'ancien Professeur fringant auprès des étudiants, au cours de ces années Macky de troisième mandat diapal bayil. 
  2. Auteur

    Takou

    En Mai, 2024 (18:45 PM)
    Faux probleme !
    {comment_ads}
    Auteur

    ()

    En Mai, 2024 (18:58 PM)
    Ismaila est un universitaire. Il peut-être soit un enseignant soit un chercheur  ce sont les deux catégories de personnels qui constituent les PER ( Personnel Enseignant et de Recherche). C'est pareil. Pourquoi le SUDES veut en faire un problème alors qu'il n'en est pas un. Le problème c'est que IMF est membre du Saes et non du sudes 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (00:54 AM)
      Vous posez mal la question. Le problème est de savoir si la démarche entreprise est légale ou non, quelque soit le syndicat auquel appartient IMF.
       
      il est quand même curieux de voir que ceux qui sont censé enseigner le droit sont les premiers à violer les procédures. Est ce de la mauvaise foi ou de l'incompétence manifeste, la question mérite vraiment d'être posée.
    {comment_ads}
    Auteur

    Waxtu

    En Mai, 2024 (19:21 PM)
    écriture inclusive. Vous êtes plus royaliste que le roi.
    {comment_ads}
    Auteur

    L'étudiant

    En Mai, 2024 (19:50 PM)
    On n'en veut pas à l'IFAN. Ne souillons pas ce précieux temple du savoir. Non à IMF.
    Auteur

    Bathie

    En Mai, 2024 (21:22 PM)
    Qu'est ce IMF a soutenu le Pdt Sall dans ses dérives autoritaires et cautionné toutes ses conneries anti-instititionnnelles jusqu'à son coup d'état.

    IMF, cet ancien brillant constitutionnaliste n'est plus crédible dans son domaine de compétence...!

    Je me demande sur quoi porteraient ses recherches si ses pratiques politiques ont été si exécrables...
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Petelefeu

    En Mai, 2024 (21:40 PM)
    Fatras de niaiseries 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ethical Behavior

    En Mai, 2024 (02:03 AM)
    Ismaila M Fall et Aly Mbaye le recteur have to go as soon as possible. Le nouveau leadership est trop lent et trop mou dans ses decisions. Nous demandons au nouveau leadership d'etre plus courageux. That's all we need. Deug ak ragal andoul.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (02:16 AM)
      Parfaitement d'accord avec vous. La lenteur de ce nouveau régime ne présage rien de bon pour les ruptures attendues. J'ose espérer qu'elle ne traduit pas une incompétence ou un deal entre Macky et les nouveaux tenants du pouvoir pour protéger les voyous du régime sortant.
       
      mettre plus d'un mois à remplacer les DG, le procureur, le corrompu de l'ofnac Bassirou Guèye et d'autres relève d'une incapacité incompréhensible. Ce Bassirou m'a l'air trop mou pour présider quoi que ce soit, même être chef de quartier, je ne suis pas sur qu'il en soit capable.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (02:56 AM)
    Je crois qu'il faut raison gardée. IMF a eu des croyances et certitudes, il s'est gourré. Mais cela n'enlève en rien au brillant constitutionnaliste qui peut encore nous servir. J'aurai pris mes valises et aller dans la sous-région ou en Europe pour aller enseigner. Il est quand même compétent. Peut-être qu'il a utilisé sa compétence à dessein, mais il maîtrise sa matière et avec son expérience gouvernementale, il doit être plus à même d'enseigner puisqu'il aurait de la pratique à expliquer et à enseigner. 

    Cessons ces bagarres de jaloux. Aux syndicalistes, son intégration ne doit en rien vous déranger. Arrêtez vos conneries et vos textes appuyés pour tenter de démontrer une maîtrise de la langue. Nous sommes un pays jeune et on ne doit pas se passer de la compétence du professeur Ismael Madior FALL!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (05:35 AM)
      Votre commentaire est bourré de contradictions. Nul n'enlève à Madior ses prérogatives d'aller enseigner, au contraire c'est lui qui cherche à se soustraire de l'enseignement. 
      De plus, soit vous ne comprenez pas la source du problème ou bien vous êtes hypocrite. Il ne s'agit pas ici d'une question de jalousie, mais de respect de la lois et règlement d'affectation à l'IFAN que IMF en complicité avec le recteur est entrain de violer.
       
      A quoi bon avoir des règles si c'est pour ne pas les respecter? Eh ben, le niveau de réflexion est vraiment bas dans ce bled.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (07:44 AM)
    Vous etes tous faibles. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mame Ablaye

    En Mai, 2024 (09:03 AM)
    UN professeur de droit constitutionnel qui a passè durant toute sa carrière ministerielle à DEMENTIR  les enseignements  SES MAITRES DE DROIT CONS en RETAILLAINT  cette noble DISCIPLINE au plaisir du patron de BBY , n'a  sa place dans aucun ESPACE DE L' UCAD en tant que FORNICATEUR CONSTITUTIONNEL !!!!!
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email