Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

L'augmentation des frais universitaires n'a pas découragé les étudiants étrangers

Single Post
L'augmentation des frais universitaires n'a pas découragé les étudiants étrangers

Selon le Premier ministre Édouard Philippe, « il n'y a pas de diminution » des inscriptions d'étudiants étrangers en France pour cette rentrée 2019.

Édouard Philippe s'est félicité mercredi de la « très belle réforme » de l'accueil des étudiants étrangers. Une mesure qui s'est traduite notamment par une hausse des frais d'inscription universitaires pour les étudiants non européens pour la rentrée 2019.

Cette annonce avait suscité des remous, des associations avaient saisi le Conseil d'État pour « rupture d'égalité », quand un rapport parlementaire concluait que cette mesure faisait courir « un risque réel de décrochage sur le court terme » pour l'attractivité de l'enseignement supérieur français.

Mais selon les premiers chiffres dévoilés par le Premier ministre, l’augmentation des tarifs n’a pas découragé les étudiants. Le nombre d'étudiants étrangers présents en France était à la rentrée en « très légère augmentation, de l'ordre de 2% », avec notamment une « augmentation significative des étudiants indiens », a-t-il affirmé.


Alors que même les droits ont été augmenté pour la rentrée 2019, il n'y a pas de diminution des inscriptions des élèves étrangers en France.

Le Premier ministre français Edouard Philippe


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Modou

    En Août, 2019 (12:39 PM)
    UNE augmentation en trompe l'oeil. Sur cette légére augmentation de 2% du nombre d'inscrits d'étudiants étrangers non européens on ne nous communique pas le pourcentage annuel de cette croissance des années précédentes. SI on comptait sur l'attrait des enfants de la haute bourgeoisie indienne trés fortunée, le tour commercial est bien jouée. A Nos ETATS de comprendre la nécessité d'investir dans l'expertise locale pour édifier des structures du supérieur de bonne facture. A l'heure du net, on peut à distance coopérer avec les universités du monde entier à moindre coût pour nos jeunes et leurs familles.Paris la sorbonne de SENGHOR...est désormais loin d'accueillir un enfant de djilor parti de N'GAZOBIL!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR