Mardi 07 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

L’Afrique a disparu des programmes scolaires en toute discrétion

Single Post
L’Afrique a disparu des programmes scolaires en toute discrétion

À peine croyable : en toute discrétion, l'enseignement des civilisations africaines au collège a été supprimé des programmes scolaires de 5éme. Deux historiens de renom s'élèvent contre cette décision visiblement difficile à défendre en place publique pour les décideurs et/ou concepteurs des programmes enseignés à nos enfants, aujourd'hui tronqués, mais pour quelle raison (inavouable) ?

L'Afrique a disparu des programmes scolaires en toute discrétion

En 2010, une question consacrée aux anciennes civilisations de l'Afrique du VIIIe au XVIe siècle avait été introduite dans les programmes de la classe de 5e. Elle reflétait un souci d'ouverture de l'enseignement de l'histoire à l'ensemble du monde. Les enseignants et les chercheurs concernés s'étaient mobilisés pour intégrer et éclairer cette question sur le plan pédagogique. Et nous apprenons qu'aujourd'hui, dans les projets de programme élaborés en avril, puis en septembre 2015, que cette question a été éliminée en catimini. Depuis, rien n'a changé.

Son introduction avait suscité à l'époque une polémique grotesque, selon laquelle Louis XIV, Napoléon et Vercingétorix seraient (nous citons) les victimes des "empires du Songhaï et du Monomotapa". Quelques personnes, parfaitement ignorantes de l'histoire de l'Afrique, et dont la connaissance de l'histoire de France avait aussi ses limites, avaient médiatisé leur mauvaise foi sur des réseaux sociaux, mais aussi dans la presse et les médias publics, au nom de la défense d'un prétendu respect du "roman national".

Une exigence intellectuelle trompée par le mépris

Aujourd'hui ce même obscurantisme est donc de retour. Il ne s'agit pas de remettre en cause la priorité de l'enseignement de l'histoire de notre pays dans les collèges, mais, à une époque où, plus que jamais, la connexion avec les autres parties du monde est essentielle dans la compréhension de cette histoire, il s'agit d'ouvrir les esprits à cette réalité.

Un impératif moral, diront certains, mais d'abord une exigence intellectuelle. L'Afrique en particulier est à nos portes, les Africains sont dans notre histoire. Comment comprendre la rupture dramatique causée par la traite des esclaves, comment comprendre les implications coloniales, si l'on ignore tout de l'histoire qui les a précédées !

Quand l'école s'assoie sur les valeurs de la République et favorise les préjugés racistes

Ce ne sont pas seulement les enfants d'origine africaine, nombreux dans nos classes, qui méritent de connaître les aspects les plus brillants du passé de leurs ancêtres, mais tous les élèves si on veut leur éviter l'étroitesse de vue, les préjugés et les retombées d'un racisme hélas toujours vivace. Ce sont donc les valeurs si souvent avancées de "la République" qui sont en cause. Mais surtout c'est le respect de la discipline historique faite d'héritages et de ruptures, mais aussi, à chaque époque, de connexions, proches ou lointaines, qui est en jeu.

Le retrait de la question d'histoire africaine en classe de 5e résonne comme un signal de repliement, d'ignorance et de mépris. Les responsables de la rédaction de ces programmes doivent reprendre leurs esprits, ne pas se laisser intimider par des préjugés d'un autre âge et rectifier cet étrange "oubli".

Finalement, la France sait justifier chacune de ses interventions militaires en Afrique, mais souhaite que ses enfants ne connaissent rien des peuples si diverses qui composent ce continent fascinant. Aujourd'hui, un peu plus qu'hier, ma fierté d'être Français s'effrite, tel ce programme scolaire que l'on dépouille de son contenu… mais au nom de quoi ? A chacun de trouver sa réponse dans ce dédale de lâcheté où l'ignorance est contrôlée, la pensée façonnée et la vérité trop souvent cachée.

Sources : d'après un article paru sur liberation.fr, signé par l'Historien Jean-Pierre Chrétien et Pierre Boilley Professeur d'histoire de l'Afrique contemporaine à l'université Paris-I Panthéon-Sorbonne, Institut des mondes africains


liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Defenseur

    En Mai, 2019 (12:04 PM)
    A qui la faute
  2. Auteur

    Un Peuple Qui Sort

    En Mai, 2019 (12:45 PM)
    le senegal, un pays dont jetais jadis fier regroupe helas un peuple qui mange, danse, dort et s'appitoie sur son triste sort.
    Auteur

    N'goné Latyr

    En Mai, 2019 (14:40 PM)
    Bonjour,

    Nous devons enseigner à nos enfants notre histoire et l'histoire d'Afrique.

    Merci,
    Auteur

    Carlos Mozer

    En Mai, 2019 (14:54 PM)
    je me demande d'ou il tire ses informations?mais c'est archi faux,on enseigne toujours les civilisations africaines au collège.Dans le programme d'histoire en classe de 5iem, figurent en bonne place:l'empire du Ghana,l'empire du mali et celui du sonrhai.En classe de 4iem,on étudie toujours la traite négrière:naissance,mécanismes et évolution y compris ses conséquences en Afrique,en Europe et en Amérique.Enfin,au moment ou la commission chargée de réécrire l'histoire du sénégal dirigée par le Pr IBA DER THIAM est en train de terminer ses travaux,comment peut-on se permettre pareilles déclarations?
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (15:04 PM)
      saway on parle de la france pas du sénégal. la france a retiré le programme "afrique" de son système scolaire. on ne parle pas du sénégal ici
    Auteur

    Balla O

    En Mai, 2019 (20:04 PM)
    Je suis désolé mais la confusion est compréhensible car le titre de cet article n'indique en rien qu'on parle de la france. il faut aviser le lecteur quand on fait du copier coller d'un sujet qui concerne un autre pays
    • Auteur

      Vrai

      En Mai, 2019 (02:05 AM)
      il faut aussi prendre son temps pour lire attentivement pour pouvoir comprendre de quoi il sagit. en premier lieu je me suis cest pas possible au senegal du moin que macky sall n'est encore a ce tel niveaux de veneration des ses ancetres le gaulois pour voir se faire de telles choses.
    Auteur

    Balla O

    En Mai, 2019 (20:04 PM)
    Je suis désolé mais la confusion est compréhensible car le titre de cet article n'indique en rien qu'on parle de la france. il faut aviser le lecteur quand on fait du copier coller d'un sujet qui concerne un autre pays
    Auteur

    M

    En Mai, 2019 (17:03 PM)
    Que les visages pales fassent ce qu'ils ont à faire, ne jamais montrer le nègre dans un état positif mais toujours négatif. C'est la raison pour laquelle, vous verrez les policiers blancs dénuder l'homme noir pour montrer son côté bestial. Dire que l'Egypte pharaonique est nègre leur donne des frissons et des sueurs froides, parler de Bakary II qui fut en sont temps, très certainement l'homme le plus riche du monde et le Mali en avance sur beaucoup de nations européennes, ils ne peuvent tout simplement pas l'entendre. Donc, ils sont toujours dans cette stratégie du déni pour continuer à dominer le nègre. Le racisme se construit dès l'enfance et croyez-moi, le visage pâle sait se préparer en conséquence en insultant petit à petit le racisme dans l'esprit de leurs petites têtes blondes.

    A nous nègres d'éduquer les Africains en montrant l'apport du nègre à la civilisation universelle. Dites tous à vos enfants que Toutankhamon, Ramses II, Akhenaton étaient noirs comme eux. A la propagande u visage pâle, répandez la propagande nègre, ce sera le début de la légitime défense...A suivre
    Auteur

    Moi-même

    En Mai, 2019 (16:26 PM)
    Mais on s'en fout.

    Ça ne nous intéresse pas. Et prenez bien le soin de préciser dans votre titre qu'il s'agit d'un pays étranger.

    Et d'ailleurs, c'est tant mieux.



    Il vaut mieux pour nous que ces petits Français ne nous connaissent pas, qu'ils nous connaissent à travers une fausse histoire fabriquée durant la traite et la colonisation par des africanistes.



    Celui qui ne nous connait pas, peut venir nous interroger sur notre propre histoire.



    Par contre, ce serait une bonne chose pour nos jeunes de savoir notre propre histoire et surtout son impact positif dans l'histoire de l'humanité.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email