Samedi 06 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Linguère: des enseignants continuent de dénoncer la ‘’confiscation’’ des salaires

Single Post
Linguère: des enseignants continuent de dénoncer la ‘’confiscation’’ des salaires

Des enseignants du département de Linguère continuent de protester contre la ‘’confiscation’’ des salaires de quelque 12.000 agents de l’Etat, dont notamment des enseignants, membres du SAEMSS/CUSEM.

‘’Nous sommes présentement en grève du fait de la confiscation du salaire de nos collègues, mais aussi d’autres agents de la fonction publique que nous dénonçons’’, a dit Mar Lô, secrétaire général de la sous-section SAEMSS/CUSEM du département de Linguère.

‘’Cette grève est une manifestation d’indignation de cette précipitation qui entoure les audits’’, a-t-il ajouté.

‘’Nous encourageons ces audits, puisque dans le fonctionnement normal d’un Etat, il est très pertinent pour l’’autorité, dans le cadre d’une bonne prise de décisions, de toujours pouvoir avoir des effectifs, des statistiques les plus fiables pour la bonne marche des affaires’’, a dit Mar Lo.

Toutefois, selon lui, les audits ‘’ont été mal faits et ce qui choque dans tout cela, c’est que l’autorité n’accepte pas les failles qu’on doit lui imputer’’ et qui sont ‘’essentiellement le fruit d’un empressement’’. 

Sinon, ‘’comment peut-on comprendre aujourd’hui 12 mille pères de familles, 12 mille salaires confisqués, 12 milles pères de familles dans le désarroi total ?’’, s’est –il interrogé.

‘’Nous ne saurions accepter cet acte injuste, inique de l’Etat, consistant à froisser, à piétiner la dignité de ces pères de famille patriotes qui ne cessent de s’efforcer pour faire émerger le Sénégal de par leur travail pour des lendemains meilleurs’’, a-t-il ajouté.

Les enseignants dont les salaires ont été versés au Trésor public ‘’ont jugé nécessaire de réagir, d’autant plus que l’autorité a défendu des idées pour porter atteinte à leur honorabilité’’ en les considérant comme des ‘’agents fictifs’’, a-t-il dit.

A Linguère, Mar Lô a relevé que rien qu’au Lycée Alboury Ndiaye, ‘’on a identifié quatre de nos camarades victimes de cette confiscation (de salaires), alors qu’ils étaient audités régulièrement’’.

‘’Ailleurs dans le département, a-t-il signalé, les gens ne cessent d’appeler pour se manifester et c’est choquant. Si l’autorité avait accepté ses erreurs, nous n’aurions pas réagi de la sorte’’.

Ces erreurs manifestes devraient même l’amener le directeur de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) et le ministre de la Fonction publique à démissionner, selon lui.


Thierno Diop, secrétaire général de la section SELS assure le mot d’ordre ''est respecté à 98%'' à Linguère, précisant que seules les classes de CM2 font cours.


ADS/OID/AD



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email