Dimanche 14 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Orientation des bacheliers dans le public : Le Saes favorable, mais…

Single Post
Orientation des bacheliers dans le public : Le Saes favorable, mais…
Le gouvernement a décidé de ne plus prendre en charge la scolarité des nouveaux bacheliers dans les écoles privées. Ils seront désormais tous orientés dans les écoles publiques. Une mesure que salut le Syndicat autonome de l'enseignement supérieur (Saes). 

Cependant, le Saes recommande à l'Etat de faire en sorte de terminer les infrastructures dans les universités publiques, afin de mieux caser les étudiants. Le Saes dit respecter ainsi sa position de principe affichée depuis 2012. Son secrétaire général, Malick Fall, au micro de Zik Fm, soutient que les enseignants du supérieur sont contre la privatisation de l'enseignement public. "Depuis 2012, on a commencé à orienter les nouveaux bacheliers dans les écoles privées. 

Nous avions dit, à l’époque, que l'idéal aurait été qu'on donne aux universités publiques les ressources nécessaires pour leur permettre de prendre en charge tous les bacheliers. C'était ça notre position de principe que le Saes a toujours défendue’’, déclare Malick Fall. 

Pour le secrétaire général du Saes, si le gouvernement décide, à nouveau, de revenir sur sa décision et d’orienter les bacheliers dans le public, cela ne fait qu'épouser leur position de principe. Il demande cependant au gouvernement de s’atteler à l’achèvement des chantiers de construction d’édifices universitaires. "Il faut impérativement que tous les travaux qui sont en cours dans les universités, sur le plan infrastructurel, soient terminés et qu’ils soient livrés le plus rapidement possible", préconise-t-il.


2 Commentaires

  1. Auteur

    Macbookpro

    En Septembre, 2019 (15:11 PM)
    Je ne suis pas contre la décision de l'état d'orienter les étudiants dans les structures publiques, mais force est de constater que les Universités publiques sénégalaises ne sont pas en mesure d'accueillir tous les étudiants. Ceci est un fait et il ne sert à rien de vouloir radicaliser les prises de décision.

    Il est possible de le faire progressivement, mais je crois que ce sera difficile voir catastrophique de vouloir le faire d'un seul coup à seulement quelques jours de la rentrée...

    Concernant la position du SAES, elle est salutaire dans la mesure où, les milliards dépensés pour payer les écoles privées peuvent servir à renforcer les infrastructures dans les universités. Et ceci aussi bien pour la partie pédagogique que sociale.

    J'espère que le Ministre en charge de cette question saura trouver l'équilibre et n'engagera pas un bras de fer dont les seuls perdants seront les étudiants.
  2. Auteur

    Attention

    En Septembre, 2019 (15:56 PM)
    Une position volontarisme, mais est elle realiste? on est a un mois de la rentree. Il faut redouter les sempiternelles greves d'etudiants.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email