Vendredi 30 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Reprise des cours dans les universités : Le Saes contre les enseignements à distance

Single Post
Le Saes contre l'Enseignement à distance

La reprise annoncée de l’enseignement dans les universités du Sénégal d’ici le mois de septembre prochain et la poursuite des cours via l’internet par la tutelle n’est pas du goût de la coordination du Syndicat autonome des enseignants du supérieur de Dakar (Saes). Elle se dit contre de cette décision et surtout concernant l’enseignement à distance. Son coordonnateur, Abdoulaye Dieng, soutient que le Sénégal n’est pas «suffisamment outillé pour mener à bien» un tel projet car il y a des problèmes de connexion pour la plupart et même des problème d’outils informatiques», à savoir : ordinateur ou tablette. Ainsi, il demande à ses collègues d’être vigilants par rapport à cette décision de l’autorité étatique.

«L’enseignement à distance ne s’improvise pas. C’est pourquoi, je demande aux collègues d’être très prudents parce que nous n’avons pas le droit de laisser en rade un seul étudiant. Il y a des étudiants qui sont dans les coins les plus reculés du Sénégal», a-t-il souligné au micro de Zik Fm.

Et d’ajouter : «Est-ce que le dispositif numérique leur permet de pouvoir accéder à ces cours à distance ? Faire un cours à distance à 10 étudiants c’est différent de faire un cours à distance à 500, à 1000 ou 150 000 étudiants. Je pense que le Saes est très clair sur cette question. Nous menons les batailles nécessaires pour faire revenir l’autorité à de meilleurs sentiments», a soutenu Abdoulaye Dieng, coordonnateur du Saes de Dakar.

A noter que cette sortie de la coordination du Saes de Dakar fait suite à celle du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Hann, qui a déclaré hier que «les instances académiques sont en train de réfléchir aussi sur la mise à disposition en ligne des cours et des Travaux dirigés (Td). Et dans certains établissements, des enseignements en ligne ont été proposés». Avant de rassurer qu'«aucun étudiant ne sera laissé en rade, quel que soit le dispositif qui sera choisi».


12 Commentaires

  1. Auteur

    Idée

    En Mai, 2020 (16:20 PM)
    Bon ils proposent quoi alors, j’espère qu'ils ne pensent pas à faire changer d'avis le ministre et ré-ouvrir les universités tout de suite???
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (16:35 PM)
      très inégalitaire sur tous les plans, surtout en terme de classes sociales plus senelec pas assurée et sonatel chère et connexion incertaine en senegal des profondeurs.
    • Auteur

      Danio Incompétents Rek

      En Mai, 2020 (20:24 PM)
      des cours en ligne impliquent des capsules vidéos ils ont peur qu'on se rend compte de leur nullité
      l'état est trop faible avec les enseignants il doit poser les conditions et ceux qui ne sont pas d'accord se cassent aucun pays qui se respecte ne les embauchera avec les mêmes conditions salariales
    • Auteur

      Il Faut Virer Orange En France

      En Mai, 2020 (20:28 PM)
      il faut que l'état interviennepour permettre à d'autres opérateurs comme free de proposer la fibre optique orange est un monopole qui propose un service de merde et des tarifs élevés par rapport au niveau de vie du pays (salaire minimum 50 000)
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (22:50 PM)
      je suis d'accord avec vous quand même concernant le manque de concurrents valables avec orange, il faut que les autres réseaux puissent également avoir accès aux différentes infrastructures et installations nécessaires comme avec les poteaux téléphoniques; c'est très grave de ne pas avoir de concurrence, ça ne pousse pas à travailler et à améliorer le service.
  2. Auteur

    Seasman

    En Mai, 2020 (16:21 PM)
    Réveillez vous. Certains sont entrain de faire cours depuis longtemps en ligne sans attendre le ministre ni le syndicat.
    • Auteur

      En Mai, 2020 (17:34 PM)
      le saes a parfaitement raison. les autorités sont incapables de réfléchir à une solution adaptée à nos réalités, elles ne font que du copier coller. pour rappel le taux de couverture en électricité au sénégal est de 60%. l’uvs qui a un model basé sur l’enseignant à distance peine à le faire correctement malgré plus de 5 ans d’exercice. a l’uvs, on donne à chaque étudiant un ordinateur et une clé pour la connexion mais malgré tout ça les étudiants éprouvent des difficultés pour suivre les cours. car on ne peut pas apprendre dans nos maisons à cause de la promiscuité mais aussi certains étudiants se plaignent en disant que le volume pour connexion s’épuise très vite à cause des cours vidéos qu’ils reçoivent. ces raisons ont poussé les autorité a construire des eno qui vont servir de lieu pour un apprentissage correcte des apprenants. mais 80% de ses eno ne fonctionnent pas. dans le model que le ministre et les autorités universitaires veulent improviser, tous les étudiants ne disposent pas d'un ordinateur ou d'une tablette. en plus il y’a certains d’entre eux qui sont dans zones où la fourniture en électricité et de la connexion internet pose véritablement problème. avec cet enseignement à distance beaucoup d'étudiants seront laissés sur le trottoir. les écoles privées qui ont adopté cet enseignement ont des effectifs très réduits en plus leurs étudiants sont des fils à papa qui habitent dans des maisons où la connexion coule à flot.
    • Auteur

      Etudiant Virtuel

      En Mai, 2020 (14:11 PM)
      certains enseignants qui contestent les cours en ligne l'on déjà accepte dans le privé puisque l'heure est payée entre 10 000 et 15 000.
    Auteur

    En Mai, 2020 (16:28 PM)
    Mon Die! Pourquoi ne pas essayer d'abord et critiquer aprés!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (16:42 PM)
      ça fait longtemps qu'ils essayent mais les problèmes de connexion sont vraiment une réalité. il faut prendre le temps d'organiser cet outil qui dans le futur sera incontournable. mais pas de précipitation.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (17:35 PM)
      et toi pourquoi tu n'essaie pas de créer un avion? c'est parce que tu sais que ce n'est pas possible.
    Auteur

    En Mai, 2020 (16:44 PM)
    Les cours à distance au Sénégal sont inéquitables, inégalitaires , discriminatoires et anti démocratiques
    Auteur

    Birome

    En Mai, 2020 (16:46 PM)
    Le SAES a raison et ses inquiétudes sont fondées. Ce ne sont pas tous les étudiants qui disposent d'un ordinateur ou d'une tablette. En disposeraient-ils se pose le problème de la fourniture électrique et de la connexion internet. Avec l'enseignement à distance beucoup d'étudiants seront laissés en rade ( les fils de paysans par ex qui se rendent dans des villages enclavés). La solution peut-être c'est de les regrouper dans des parcs informatiques au niveau des capitales régionales avec hébergement et restauration. Autrement la discrimation est plus qu'évidente.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (16:56 PM)
      pas de regroupement mon cher, où que ça soit, c'est justement cela qu'on évite, même si je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que tout le monde ne dispose pas nécessairement d'ordinateur et autre
    • Auteur

      Etudiant Virtuel

      En Mai, 2020 (14:13 PM)
      certains enseignants qui contestent les cours en ligne l'on déjà accepte dans le privé puisque l'heure est payée entre 10 000 et 15 000.
    Auteur

    Le Sn Supporter

    En Mai, 2020 (18:07 PM)
    Ils proposent quoi alors ? Entendre le Saes contre l'enseignement a distance c'est vraiment ridicule !!!

    Online Education c'est le chemin a faire pour developper nos pays .



    Les etudiants n'ont pas besoin de se regrouper dans un amphitheartre comme le fut de notre temps dans les annees 90 a ecouter un prof qui theorise et produit plus de cartouchars que de diplomes . C'est depasse ca.



    Le online est le seul moyen pour l'Afrique de rattraper le gap qui le separe du reste du monde !



    Oui tout le monde doit avoir access a Internet mais n'est pas il y a internet partout dans les chambres du COUD , Crous et meme dans les UV.

    Alors pourquoi s'alarmer cher syndicaliste . NON votre metier n'est pas en danger ! il ne faut pas avoir peur , on a compris Chers SAES .



    You have just to adapt yourselves to the new virtual reality !



    Avec les TIC , normallement faire CI jusqu'a la Terminale c'est une perte de temps, d'annees.

    Time is limited for Humankind !

    Le systeme merite d'etre repense et readapte ! Surtout la maniere d'enseigner .
    • Auteur

      +1000

      En Mai, 2020 (20:31 PM)
      les profs du sénégal sont une blague ils existe dans les pays développés comme le canada des formations 100% online
      tous les jeunes du pays ont un cellulaire il faut mobiliser un ou 2 programmeurs pour gérer une plateforme et mettre du continu hebdomadairement.
    Auteur

    En Mai, 2020 (20:28 PM)
    Chers enseignants du saes il faut de limiter à vos responsabilités et prérogatives. Le système à distancé, laisser le ministère y travailler et à l'heure, Enseigner.
    Auteur

    Rty

    En Mai, 2020 (21:19 PM)
    S'il vous plait recruter les docteurs issus de nos universités sans emploi
    Auteur

    En Mai, 2020 (22:50 PM)
    Quand les enseignants veulent en même temps être assistants sociaux, on est face à un vrai souci...le problème de la connectivité et à l’accès au cours c'est aux autorités étatiques de s'en charger. Ils ont ou du moins sont supposés avoir la cartographie de la connectivité au Sénégal, donc doivent pouvoir facilement trouver les zones off, le nombre d'étudiants qui s'y trouve et apporter des solutions. Tout ce qui est demandé aux enseignants c'est de mettre à disposition leurs cours et de comprendre qu'on vit aujourd'hui dans un monde du virtuel et qu'on est au seuil de celui de la distanciation sociale. Il faut que les gens accepte de s'adapter...Quel enseignant en Fac, avant de faire son cours s'assure que tous les étudiants sont présents, qu'aucun d'entre eux n'est laissé en rade parce que n'ayant pas pu quitter la banlieue pour se rendre à la fac du fait qu'il n'ait pas de quoi se payer le transport...Je pense humblement que chacun doit se limiter à ces prérogatives.
    • Auteur

      En Mai, 2020 (08:36 AM)
      vous avez parfaitement. en presentiel, s’occupent-ils de savoir qui dans leur classe a bien mangé ou dormi. en fait certains faisant du couper coller sans effort ne veulent pas mettre « leurs » cours en ligne.
      le gouvernement doit être fermé. ceux qui ne donnent pas les cours ne doivent pas être payés.
    Auteur

    En Mai, 2020 (00:43 AM)
    L'UVS n'a aucun problème pour faire l'enseignement à distance. Depuis bientôt trois ans, cette université fonctionne correctement. Depuis que Moussa Lô et son équipe y est, vous n'entendez pas les étudiants se plaindre dans les médias. Avec les ENOS, les étudiants qui n'arrivent pas à se concentrer à la maison viennent à l'ENO qui a une connexion gratuite. Donc dire qu'à la maison on ne peut pas apprendre, il y a les ENO (définitifs) qui sont de véritables campus, avec toute la connectique nécessaire. Le problème de l'UVS, c'est qu'il y a trop d'étudiants et les examens prennent du temps. Sinon qualité des cours et maitrise de la techno-pédagogie, il y a des maitres, de grands spécialistes à l'UVS. Allez y faire un tour avant de dire des choses que vous ne maitrisez pas.

    Là ou je suis d'accord avec le SAES Dakar c'est que l'enseignement à distance ne s'improvise pas. Il a fallu trois ans et beaucoup de crises à l'UVS pour installer son modèle pédagogique. Un cours en ligne, ce n'est pas envoyer un cours powerpoint par email à un établissement qui va se débrouiller avec. Le ministère veut tromper l'opinion en promettant des cours en ligne dans toutes les universités. Ce n'est pas réalisables, à court terme. Sans formation, sans adhésion, ce n'est pas possible. Un enseignant classique de UCAD ne peut pas faire un cours en ligne, c'est lui demander de se dénaturer, d'être passif, là ou il régnait en maitre absolu. C'est montrer les limites de ses cours etc.

    Par ailleurs, c'est faux de dire que la connexion des étudiants s'épuisent à cause des cours vidéos. Vous parlez de choses que vous ne maitrisez pas. Les étudiants utilisent leur forfait pour aller sur Youtube, Facebook et autres. Les capsules vidéos de UVS durent 10 à 15 mn uniquement pour présenter le cours et ses éléments fondamentaux, tout le reste, le cours et les exercices, sont sur la plateforme. Après cette crise, les universités devront former tous les enseignants à l'enseignement en ligne.
    Auteur

    Dracula

    En Mai, 2020 (08:30 AM)
    Le SAES est contre tout ce qui a rapport au travail. Ils sont confinés dans leur zone de confort aucun effort sauf revendiquer de l’argent. Nombreux sont les enseignants qui n’attendent ni autorité ni syndicats pour faire leur métier quelque soit les conditions. Ils aiment leur métier, leur pays et leurs étudiants. Continuez avec votre ministre à croire que les classes sont dans les écrans et les réseaux sociaux. Le coordonnateur lui-même est entrain de donner ses cours en ligne à l’ESP.

    C’est comme si le presentiel était égalitaire. Combien si ont-ils les étudiants qui faute de billets ne viennent pas au cours, vivent z 10 dans les chambres la où d’autres sont à l’aise dans leurs maisons aux SICAP ou à Liberté. Qui s’est jamais occupé des étudiants non voyants, handicapés quand les cours sont en presentiel. Sur cette base on aurait pu aussi ne plus faire les cours en presentiel !
    Auteur

    Etudiant Confine

    En Mai, 2020 (14:23 PM)
    M DIENG DOIT NOTER QUE MÊME AVEC LE PRÉSENTIEL LES ETUDIANTS DE NE REMPLISSENT PAS TOUTES CONDITIONS; IL S'Y AJOUTE QUE CERTAINS ENSEIGNANTS DE L'UCAD QUI CONTESTENT LES COURS EN LIGNE SONT ENTRAIN DE LE FAIRE AVEC LES ECOLES ET UNIVERSITÉS PRIVÉES MÊME A L'ESP POUR LA PARTIE PAYANTE. DONC VOULOIR INVOQUER LE PROBLÈME DE CONNEXION NE REGISTRE PAS A UNE ANALYSE SÉRIEUSE.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email