Mardi 15 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Ucad – Suspension des cours dans plusieurs facultés jusqu’en octobre

Single Post
Ucad – Suspension des cours dans plusieurs facultés jusqu’en octobre

Suite à la grève illimitée des étudiants et à la demande du Syndicat autonome des enseignants du Supérieur (Saes) d’observer une pause, les cours sont suspendus à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (Flsh) et à la Faculté des Sciences et Techniques (Fst) jusqu’en octobre.

À la Faculté des Sciences Juridiques Politiques (Fsjp) aussi, il n’y a pas eu cours depuis près de deux (2) mois, alors que la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odonto-Stomatologie (Fmpos) avait tout arrêté au lendemain du décès de Bassirou Faye, en reportant la deuxième session des examens au mois d’octobre.

 Du côté des enseignants, on salue cette mesure. Mamadou Ndiaye, enseignant de Multimédia, Marketing-Publicité au CESTI, membre du Saes, estime que cette suspension était la position du Saes depuis le début. D’ailleurs, lors de leur rencontre avec le chef de l’État, les membres du Saes avaient demandé à ce dernier d’entériner l’arrêt des cours. 

Texte: L’As


Article_similaires

18 Commentaires

  1. Auteur

    Tooto

    En Août, 2014 (10:34 AM)
    En claire une année blanche!
  2. Auteur

    Senegal En Danger

    En Août, 2014 (10:40 AM)
    Je demande à Macky sall et aux responsables des eleves de faire fache à ce banditisme d'education malsaine dont la rachine du mal est depuis l'ecole elementaire ,par des enseignants non responsables ,et non par l'amour de leurs metiers et de leurs enfants ,seul pour eux l'argent compte .se mal contunie jusqu'aux etablissement universitaire etjusqu'aux publics.la responsabilité pose probleme. :sn: 
    • Auteur

      Thie

      En Août, 2014 (11:00 AM)
      c'est l'argent qui compte dans la société sénégalaise. et les enseignants ne peuvent accepter d'être les derniers de la classe dans la fonction publique.
    Auteur

    Ce Que Je Sais

    En Août, 2014 (11:16 AM)
    Privatiser totalement l'universite.Que les etudiants payent pour les etudes, pour qu'enfin cessent les greves et acte de barberie de ces derniers. Tout le peuple respirera. Nous sommes etouffes par cette racaille d'etudiant d'aujourd'hui
    Auteur

    Ucad

    En Août, 2014 (12:03 PM)
    ET FASEH c'est pas une fac khana??? Information dafa wara matt seuk  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Taaless

    En Août, 2014 (12:04 PM)
    Des nullards qui pompent les finances publiques et qui ne travaillent pas. :cry: 

    Et les bourses seront payées pendant ce temps? :?: 

      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    • Auteur

      Lakale

      En Août, 2014 (12:37 PM)
      les enseignants auraient dû être en vacances depuis le 1er août. c'est pour sauver l'année qu'ils avaient décidé de poursuivre les cours jusqu'à la mi septembre et de ne prendre que 15 jours de repos (pourtant ils ont droit à 75 jours de congés).
    • Auteur

      Gëmm Service

      En Août, 2014 (14:05 PM)
      quand vous avez fait quatre mois de grève sans rien obtenir jusqu'à faire de l'année une année blanche de fait vous avez renoncé à vos vacances ?
    Auteur

    Mor

    En Août, 2014 (12:50 PM)
    A ce train la il ne faut s'étonner du niveau plus que préoccupant de nos étudiants,meme le français est douteux.
    Auteur

    Baldé

    En Août, 2014 (13:03 PM)
    C est vraiment désolant pour notre éducation
    Auteur

    Ahbon

    En Août, 2014 (14:08 PM)
    Entre les etudiants et leurs enseignants je me demande souvent qui sont les plus nuls.  :-D  A les entendre a la tele ou dans les radios. Aide, I need help

    Auteur

    Londiore Enseignant-chercheur

    En Août, 2014 (14:08 PM)
    Il faut savoir ce que vous dites avant de parler. Je rappelle que les enseignants d'université ont droit à un congé d'au moins 75 jours(2 mois 15 jours) chaque année. Donc s'ils ont décidé de prolonger l'année pendant les vacances comme à l'UCAD c'est un grand sacrifice de leurs part pour pouvoir sauver l'année universitaire 2014 qui a été trop perturbé à cause de réformes maladroites enclenchées par le ministre Mary Teuw Niane sans méme associer les acteurs de l'enseignement supérieur comme le SAES et les représentants légitimes et légal des étudiants entre autres. Le SAES encore les enseignants du supérieur ne sont nullement responsables de cette crise universitaire et je prends en témoin l'opinion nationale et internationale que le SAES a alerté l'Etat depuis le début de l'année sur les problémes et perturbations que la réforme de Mary Teuw Naine à travers le CNRAES pourraient causer. Cependant, l'Etat n'a pas réagit et n'a pausé aucun acte. Plus grave encore cet méme Etat à travers le ministre de l'Enseignement supérieur et le ministre de l'intérieur ont fait du campus (social et pédagogique) le camp des forces de désordre et pendant plusieurs mois. Le SAES à également condamné ce reigne illégal et illégitime de ces forces de désordre dans l'enceinte universitaire et en vain. Vraiment laisser tranquille le SAES qui est un syndicat autonome que son nom l'indique faire son travail. Force est de reconnaitre que sans le SAES quels seront le devenir et l'avenir de l'enseignement supérieur au Sénégal??
    • Auteur

      Diabirabi

      En Août, 2014 (17:06 PM)
      je ne sais pas qui tu es londiore. je suis enseignant de l'université comme toi, mais mary tew niane fait partie des meilleurs d'entre nous. il est parfaitement à sa place et fait ce que le gouvernement attend de lui.
      le saes dont je suis membre fondateur a totalement dévié de sa mission. de toutes les façons les choses vont être tirées au clair en nous membres du saes.
    • Auteur

      Collegue

      En Août, 2014 (08:55 AM)
      diabirabi,
      tu n'est pas du saes, même si tu es enseignant du sup, tu fais sûrement parti de ces bandits opportunistes qui aux mépris des problèmes que vivent l'université sénégalaise, veulent passer comme le ministre leurs intérêts su le plan politique et financier. il faut te limiter à tes compétences et à ton rôle de formateur de cette jeunesse sénégalaise au lieu de chercher des postes et des indemnités illégales.
    Auteur

    Ahbon

    En Août, 2014 (14:23 PM)
    Enseignant chercheur on est bien d'accord que vous etes pas responsable de la crise mais vous etes responsables de la nullite de nos etudiants. D'ailleurs la legerete de ton argumentaire vient corroborer mes dires. Mon pays va mal  :-D . Sous d'autres cieux les enseignants chercheurs n'ont pas le temps de syndiquer, si ils ne sont pas dans les salles de classe, ils sont entrain de mener leurs travaux de recherche d'ou leur volume de publications eleve. Au senegal non seulement les enseignants sont nuls mais l'universite n'a aucun impact sur la marche du senegal vers le progres, car ceux qui sortent de labas sont d'aucune utilité pour l'economie du pays :)
    • Auteur

      Londiore Enseignant-chercheur

      En Août, 2014 (16:07 PM)
      m. ahbon vous n'aviez rien compris du systéme d'enseignement supérieur sénégalais. je vous rappelle que nos universités et plus particuliérement l'université cheikh anta diop ont formé beaucoup de cadres qui ont contribué largement au développement du sénégal depuis sa création en 1957. nous pouvons citer tous les cadres de l'administration publique (magistrats, gouverneurs, inspecteurs,etc) qui ont obtebu leurs maitrise à la faculté de droit et qui sont passés par l'ena. nous pouvons citer entre autres les medecins sortis de la faculté de médecine et qui soignent actuellement les membres de ta famille et tous les autres sénégalais. les ingénieurs qui sont sortis la plus part de l'école supérieure polytechnique et qui travaillent dans les domaines du génie civil, du génie mécanique, de l'électricité, de l'informatique, de la productique, des industries chimiques, des industries agro-alimentaires,etc. sont issus pour la plus part des formations scientifiques universitaires (dues ii, licence, maitrise en maths-physique, en pc, etc.). les enseignants du primaire au supérieur qui ont contribué à la formation de tous les cadres du pays et méme ceux qui sont partis continuer leurs études à l'extérieur sont passé dans les universités et formés pour la plus part à la pastef (ex ens). la listes des cadres et autres qui sont formés dans nos universités est tellement longue que je ne pourrai pas la parcourir. donc soyant reconnaissant envers notre systéme d'enseignement. certe, il y' a eu beaucoup de turbulence et des moments de crise, mais il ne faut pas incomber la responsabilité de ces problémes aux enseignants patriotes qui se sont donnés corps et ame pour le développement de l'enseignement sénégalais et par conséquent pour le développement et l'émergence du pays. respectons l'enseignement qui est un secteur incontournable dans le développement des nations. il faut savoir que le sénégalais ne mise que sur des ressources de qualités pour sortir ce pays de la pauvreté et le mettre sur les rails de l'emmergence. notre pays n'a pas de ressources miniéres et que les conditions climatiques ne sont pas souvent favorables étant donné que nous sommes dans une zone tropicale. donc arrétons le bavardage et réfléchissons tous à nos problémes d'enseignement/apprentissage pour pouvoir proposer des solutions pertinentes, adéquates et durables pour tous les problémes de notre systéme d'enseignement (du primaire au supérieur). je termine en vous disant que le (ou les) probléme(s) du sénégal ce n'est pas les enseignants mais c'est plutot les chanteurs, les danseurs, les lutteurs, les journalistes mal formés, les animateurs de radio et télé, certains politiciens, certains marabouts, certains magistrats corrompus et en fin le mutisme et l'inaction de la population entre autres. paix sur vous
    • Auteur

      Ahbon

      En Août, 2014 (00:01 AM)
      vous avez raison sauf que l'universite dont vous parler ca c'etait avant :). je parle plutot de l'universite d'aujourdhui et je sais de quoi je parle. le niveau est hyper bas voir desolant et vous enseignant vous en etes en grande partie responsables. vous passez plus de temps a revendiquer des droits qu'a lire et apprendre pour donner une formation de qualite. n'essayait pas de defendre l'indefendable la situation est alarmante. une reforme radicale s'impose, depeupler l'espace universitaire, redynamiser la recherche, readapter les programmes d'enseignement aux besoins immediats et a moyen terme de notre economie. pour ca il faut bien sur des formateur bien formes
    Auteur

    Ahbon

    En Août, 2014 (14:29 PM)
    Et la solution elle est toute simple il faut que le gouvernement met en place des mecanismes d'evaluation de vos travaux de recherche pour au moins justifier l'argent de nos impots. Entre temps adapter vos cours aux exigences du monde moderne.
    Auteur

    Diabirabi

    En Août, 2014 (17:00 PM)
    Il faut arrêter de se voiler la face. On assiste à une année blanche.

    Le gouvernement doit avoir le courage de fermer les universités pendant un an, revoir totalement le système et repartir sur de nouvelles bases.

    Pendant ce temps on nous parle d'assises de l'éducation alors que les acteurs de l'éducation sont totalement absents des discussions.

    Je demande au professeur Abdou Salam SALL d'arrêter de participer à cette mascarade.



    Auteur

    Serbi

    En Août, 2014 (17:31 PM)
    Je suis MEN/ST et je reviens pour dire que Ecobank et la direction des bourses sont à auditer pour le traitement des indemnités de stage et les subventions de mémoire des stagiaires de la FASTEF. Jusqu'à présent pas de paiement pour tout le monde. Qu'est-ce qui explique cette rétention et cette discrimination entre des stagiaires de m^me niveau? Le Ministère doit arbitrer!
    Auteur

    Arnaute

    En Août, 2014 (17:36 PM)
    C'est clair que ce que Serbi a dit est vrai, nous ne quitterons pas Dakar sans nos subventions de mémoire; on a fait ce qu'on devait faire comme nos collègues payés. Et après paiement, nous demandons aux Ministres des finances et celui de l'enseignement supérieur plus l'IGE et la Cour des comptes d'auditer Ecobank et la Direction des bourses. Je vous jure que leur gestion n'est pas orthodoxe, comme vient de le souligner le collègue.
    Auteur

    Ensaignan

    En Août, 2014 (17:53 PM)
    Enseignants bande de feneants Suspension de cours jusqu'en octobre suspension de salaire jusqu'en octobre point barre. :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Maths

    En Août, 2014 (18:14 PM)
    validation au deux tiers des années de volontariat, de vacation et de contractualisation des maîtres et professeurs contractuels reclassés comme fonctionnaires, avec paiement de rappels comme cela est fait pour les décisionnaires.
    Auteur

    Bara

    En Août, 2014 (21:10 PM)
    Les professeurs sont des fainéants cupides qui squattent les écoles et instituts privés et d'autres ne veulent rater leurs soit disant voyages d'études.
    Auteur

    Rokhi

    En Août, 2014 (13:10 PM)
    si l'année universitaire est perturbé c du aux gréves des enseignants en 2012.s'ils n'ont plus de vacance c le fruit de leur propre travail





Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR