Mardi 11 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

UGB: Les Etudiants exigent la reprise des cours et la réouverture du Campus

Single Post
Les étudiants de l'UGB exigent la reprise des cours
La coordination des étudiants de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis réclame la reprise progressive des cours et la réouverture du campus universitaire à la suite de la levée de certaines mesures restrictives dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus.
 
"Aujourd’hui, rien ne s’oppose à la reprise progressive des cours, surtout pour étudiants en licence 3 et ceux en Master 2", a déclaré Kabir Baldé, le porte-parole de la coordination des étudiants, évoquant notamment la décision prise par le gouvernement de lever l’état d’urgence et le couvre-feu.
 
S’exprimant lors d’un point de presse, en présence de ses camarades, Baldé a souligné que lors d’une rencontre interne avec tous les acteurs et la communauté universitaire, il a été retenu "la reprise sans délai des cours ainsi que l’ouverture du campus afin que les étudiants puissent regagner leur espace".
 
Il a également insisté sur "la résolution du problème de l’hébergement, par la livraison des 2000 lits attendus au campus, ainsi que le problème d’assainissement".
 
A l’image des autres universités du Sénégal, a-t-il fait savoir, "la commission sociale des étudiants de l’UGB avait dégagé une somme de 5 millions de francs CFA, pour soutenir l’Etat, dans le cadre de l’appel à la solidarité pour le fonds du force COVID-19".
 
Les étudiants de l’Institut polytechnique de l’UGB avaient également confectionné "des masques et fabriqué des produits de gel hydro-alcoolique, pour soutenir les autorités sanitaires et les populations" dans la lutte contre la pandémie du coronavirus".
BD/ASB/OID

liiiiiiiaffaire_de_malade

12 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2020 (11:47 AM)
    c'est la moindre des choses. Tout le monde doit retourner à l'école.Les élèves aussi
  2. Auteur

    En Juillet, 2020 (11:54 AM)
    Bande de vauriens. C'est pas a vous de décider !
    Auteur

    Kamu

    En Juillet, 2020 (12:25 PM)
    Si les élèves vont à l'école a fortiori les étudiants

    Cette décision de fermée les universités ne repose sur aucune base scientifique, elle est absurde.

    Les étudiants ne sont pas dans les amphi mais remplissent toutes les plages du senegal et on fait semblant de vouloir les protéger contre un virus que les étudiants ont la force de combattre et de tuer sans sans rendre compte.

    Dans les pays ou on a constammaéent besoin de main d'oeuvre qualifié on ne prendrait jamais le risque de fermer les universités. Au japon les thèses sont soutenus en visio-conférence. Ils n'ont pas de temps à perdre.

    Par contre nous, dans ce pays ou le politicien sans qualification a plus de chance d'etre recruté qu'un diplômé la fermeture des universités n'est pas trop grave alors que l'école élémentaire fonctionne
    Auteur

    Dagga

    En Juillet, 2020 (12:46 PM)
    Encore ces impolis de L'USB: Au moment où tout le monde allait en cours, ils décrétaient des mouvements de grève pour un oui ou non. Avant l'université de Ziguinchor cette année, L'UGB était l'université la plus en retard sur les enseignements. Comment un groupuscule d'impolis peut-il imposer son piont de vue a l'État, au SAES, aux PATS....C'est être irresponsable que de demander une reprise immédiate des cours dans les universités sénégalaises où dans les campus sociaux on retrouve au minimum 10 à 15 étudiants dans les chambres réservées à 2, 3 ou 4 étudiants.
    Auteur

    Akh

    En Juillet, 2020 (12:47 PM)
    Tout ce qui les intéressent c'est le campus parce que leurs conditions de vie à la maison sont plus que précaires. Ils jouent les impolis quand ils sont à l'université mais en dehors c'est une grande pauvreté qui les attend. Leur vie se résume à ceci : bourse, étude zéro, daahira, ndigueul, seugn bi, greves.
    • Auteur

      Étudiant Ugb

      En Juillet, 2020 (13:11 PM)
      vous avez raison et les plus impolis sont issus de famille très pauvres. ils ne boivent du lait qu'à l'université. même certains, gardent des sachets de lait pour les envoyer au village. mais, on rencontre parmi ces étudiants de polis et studieux.
      si vous entrez dans la chambre d'un de ces dirigeants, vous vous rendez compte qu'ils sont tous des corrompus: écrans plats, frigos, home cinéma....et ce sont ces choses qui leur manquent car ils ne les ont pas chez eux,
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (14:51 PM)
      a l'image du pays ...ou 90% des soit disant riches sont des voleurs et des corrompus! ya pas match
    Auteur

    En Juillet, 2020 (13:05 PM)
    Ils cherchent logement seulement
    Auteur

    En Juillet, 2020 (13:12 PM)
    Des vrais idiots ces étudiants là dans le monde entier,toutes les universités sont fermées la circulation du virus triple quand les écoles ( lycées et universités) sont ouverts là preuve depuis les écoles sont ouverts au Sénégal les cas et les morts explosent
    Auteur

    Citizen

    En Juillet, 2020 (13:30 PM)
    Avant même de réintégrer les amphis ils posent les prémisses d une confrontation avec des revendications prématurées qu ils savent difficilement tenables vu les problèmes de trésorerie. Respectez le calendrier universitaire commun à tous.
    Auteur

    Une Chose Et Son Contraire

    En Juillet, 2020 (13:48 PM)
    Le Sénégal est vraiment foutu avec un gouvernement poltron qui se déculotte pour le tout premier venu.

    Tout au départ Macky Sall a commis une erreur très grave, celle de ne pas avoir remis à plat tous les engagements pris par Abdoulaye Wade dans le seul but calmer les étudiants et les enseignants en général.

    (Cette histoire de continuité de l’état est une fausse raison, nous ne sommes pas la France et nous ne sommes pas des français, et les engagements que prend l’état français ne sont jamais pris pour « tromper » le partenaire.)

    Donc ces engagements ne devraient pas… « engager » le gouvernement de Macky Sall, car ils sont pris en fraude de ce qui est à la base d’un engagement à savoir la loyauté et la possibilité de respecter celui-ci.

    Or ces deux éléments faisaient défaut. Si on signe des actes impliquant des dépenses qu’on ne peut pas objectivement satisfaire (de la part de l’état) et en toute connaissance de que l’état ne peut les honorer (de la part des pseudos – syndicats), on est en droit nous peuple de dire que nous somme trahi par ces deux acteurs. Et c’est le cas qui nous transforme en otages de ce tandem diabolique.

    Sur cette base Macky Sall aurait simplement du faire table rase de tout, au prix s’il le faut d’une année blanche et reprendre à zéro en signant de vrais engagements.

    Mais c’est maintenant trop tard. Le gouvernement consciemment ou inconsciemment (mais maintenant de plus en plus consciemment) s’est engagé dans ce jeux dupes avec des protagonistes aux agissements pervers.

    Sinon jugez –en par l’attitude de ces « étudiants » de Saint louis ; ils réclament maintenant l’ouverture des classes alors que durant trois ans ils ont systématiquement refuse d’étudier, sous des prétextes fallacieux quelquefois et pire, qui ont entrainé mort d’homme, de fait de leur indiscipline et manque de maturité.

    Comment peut-on réclamer des choses dont on sait pertinemment qu’elles sont impossibles de satisfaire ?

    Si on est en droit de réclamer une gestion vertueuse et juste des biens communs (choses qu’on doit exiger avec la plus grande énergie à nos dirigeants) ce n’est pas à l’université qu’il faut le faire sous le prétexte de revendications purement universitaires.

    Il y a trop de ministres ? Oui, c’est vrai, si on les diminuait, on pourrait aménager plus de restaurants universitaires ? Oui c’est vrai, mais est-ce une raison pour refuser d’étudier pendant trois ans tout en sachant que ce régime-là ne va pas le faire, et pour cause ? La lutte légitime doit se situer ailleurs qu’à l’université pour ces points précis.

    Mais ce qui le plus écœurant ceux sont les protagonistes. Avez – vous entendu l’étudiant qui porte leurs revendications, avec son français approximatif, son ton était tellement grossier, arrogant et plein de « nous exigeons ». Qu’Est-ce que vous pouvez exiger ? Et le journaliste qui l’écoutait religieusement comme victime d’une hypnose.

    Je donne un conseil au ministre de l’enseignement supérieur ; être ferme avec ces énergumènes, procéder à la réouverture fermement, car la majorité des étudiants le désire et c’est dans l’intérêt du Sénégal.

    Car les bons sénégalais sont ceux qui se soucient d’abord de leur propre avenir puis de celui des autres, pas ceux qui ne sont que pour casser et protester.



    ET quiconque s’opposerait à cela doit être jette en prison ; c’est tout, certains ne savent pas que la carotte se mange, ils savent seulement la longueur du bâton.

    Auteur

    En Juillet, 2020 (14:57 PM)
    Le pays a la jeune qu'il merite... ils ne font que prendre exemple sur leurs aînes
    Auteur

    En Juillet, 2020 (15:05 PM)
    En Côte d'Ivoire, en Guinée Conakry, au Burkina, etc, les universités ont repris les cours.
    Auteur

    étudiants Ou étourdigens?

    En Juillet, 2020 (16:29 PM)
    Pauvres étudiants, je devrai plutôt dire pauvres étourdisgens !



    Mais vraiment vous n’avez rien compris au coronavirus.

    Mais vous ne savez pas que le coronavirus est venu, pour ce qui vous concerne, pour que vous cessiez d’abord votre langage grossier et insolent ?

    Vous ne savez vraiment pas que comme fils de cultivateurs et pécheurs pour la plupart, qui n’aviez même pas de quoi manger chez vous, vous devez faire preuve d’humilité ?

    Vous ne savez pas que le virus veut que vous ne cédiez plus aux manipulations et de croire à de faux saints et marabouts de pacotille ?

    Que vous rendiez tribut à ALLAH et seulement à ALLAH ? pour vous avoir choisi pour étudier afin de pouvoir servir votre pays ?

    Vraiment ? Vous n’avez pas saisi que le coronavirus est venu pour que vous cessiez de porter les pantalons au-dessous des fesses et que vous rasiez vos coiffures de malheur ?

    Avez-vous compris que le coronavirus est venu aussi pour que vous arrêtiez de vous partager les vidéos pornos, que vous ne cliquiez plus sur « j’aime » dans le FACEBOOK quand le propos est injurier envers ceux que vous ne portez pas dans le cœur ?

    Mais, vous ne savez pas que le coronavirus est venu pour que vous accomplissiez enfin les cinq prières quotidiennes REGULIEREMENT et à la mosquée du CROUD au lieu de dormir tous les matins jusqu’à 10 heures ?

    Ecoutez, vraiment il vous reste de savoir que le coronavirus est venu pour que vous considériez davantage le bien public plus que les propres biens de vos pères et mères et que vous preniez enfin la mesure des enjeux autour du développement de notre nation ?

    Que vous arrêtiez les casses et les jets d’immondices dans les locaux de responsables qui ne sont là que pour vous préparer à l’avenir ?

    Que vous soyez enfin des adultes à défaut d’être des citoyens civiques et disciplinés.

    Vous ne cessez de dire « nous exigeons », et saviez-vous seulement que le coronavirus est venu pour apprendre à ne plus jamais conjuguer ce verbe à la personne que le conjuguez, car vous n’êtes pas en position de le faire ? Et pour cause !

    Mais est-ce que vous savez ce que c’est d’exiger ?

    Est-ce que vous avez vraiment entendu le coronavirus qui est venu vous dire d’apprendre et de bien apprendre vos devoirs pour pouvoir enfin parler français correctement surtout quand vous prétendez «exiger » de l’état des choses sans droit ni mérite certain ?

    Ne vous reste-t-il pas de mesurer la portée du message du Covid 19 qui est venu vous rappeler que l’étudiant c’est pour étudier et non pour empêcher de tourner en rond ? et de respecter les institutions de la république et à commencer par ceux et celles qui les incarnent ?

    Mes chers étourdisgens, vraiment vous n’avez rien compris si à ce stade du coronavirus vous persistez encore dans de futiles revendications et contradictoires « exigences », au nom de je ne sais quelle ineptie de jugement ?

    Vous commencez vos revendications par des conditions au nom de doléances d’impossible satisfaction, comme « exigence » pour satisfaire vos turpitudes infantiles.

    Arrêtez votre jeu, le peuple en a marre de vous.



    A bon entendeur salut !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email