Dimanche 29 Janvier, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Entretien

Guèréo : Spoliation de 52ha, menace sur la lagune : Dr Mamadou Lamine Ba donne sa version

Single Post
Guèréo : Spoliation de 52ha, menace sur la lagune : Dr Mamadou Lamine Ba donne sa version
La Girafe ! C'est un projet hôtelier qui n'a pas encore vu le jour, mais qui fait l'objet de récriminations ayant abouti à la création d'un Collectif de Guèréo. Dans cet entretien, Dr Mamadou Lamine Ba, conseiller du consortium des partenaires/investisseurs et ancien ministre donne version sur les faits allant d'une présumée spoliation par l'État, de la menace sur la lagune...

Khady NDOYE (Correspondante) Mbour


Il y a quelques jours un collectif a dénoncé la spoliation de 52 ha à Guèréo devant servir à construire un projet hôtelier dénommé La Girafe. Qu'en est-il réellement ?



L'État ne peut pas spolier quelqu'un parce que les terres sont du domaine national. C'est l'État qui en assure la gestion. Quand l'État a un projet d'intérêt public, d'utilité économique pour le pays, l'État peut bien prendre les arrêtés et les décrets de déclassification qu'il faut pour que ces terres puissent être mis en valeur au profit du développement économique et social de nos terroirs. L'État ne peut spolier personne. Maintenant, il y a des gens qui occupent de manière illégale des terrains et qui s'arrogent les droits de propriété sans pour autant avoir une délibération, un titre foncier ou un bail de l'État. Si ceux là crient à une spoliation c'est tout simplement de l'abus. Parce que beaucoup de gens crient à la spoliation et il se trouve que ses personnes ne détiennent aucun titre de propriété. L'État est propriétaire de ces terres. Il y a des riverains autour de la lagune de la Somone, des pêcheurs et quelques agriculteurs qui disent eux-mêmes être intéressés par un projet touristique qui peut créer des emplois. L'agriculture étant ce qu'elle est devenue aujourd'hui dans cette zone parce qu'il y a beaucoup de salinité au niveau des sols : ce n'est plus une zone propice à un développement agricole, ni à du maraîchage. Le type de pédologie que nous avons ici est impropre à l'agriculture. Il n'y a pas de spoliation, du tout. Aucune terre n'a été attribuée à un bailleur extérieur comme certains le prétendent. C'est un projet hôtelier validé par l'État et par l'Apix.

Est-ce que vous avez essayé de discuter avec les différentes parties afin de trouver un terrain d'entente ?


Nous sommes prêts à dialoguer avec toute personne qui se croit détenteur ou un ayant droit sur ces terres. Mais que deux, trois personnes qui ont 200 ou 300 mètres, qui sont à Dakar et qui cherchent à instrumentaliser les populations pour leurs intérêts crypto-personnels. Et qui n'ont aucun papier. Je le répète, je vais insister là dessus, je veux juste que quelqu'un me donne une délibération d'un conseiller municipal, d'une autorité des domaines sous forme de bail pour dire voilà ça m'appartient. Les ayants droit, les populations qui travaillent sur cette zone nous les connaissons tous. Nous avons discuté avec elles et elles sont d'accord pour ce projet. Ceux qui parlent de spoliation ont peut-être des ambitions inavouées. Il faut aller leur demander pourquoi ils s'agitent comme ça pour des terres qui ne sont pas les leurs.

Demain si le projet venait à voir le jour quel sera son impact sur la vie de la population ?


Ça va créer des emplois. Le projet inclut l'élargissement de la maternité pour en faire un plateau médical digne de Guèréo, un centre de santé. L' impact c'est que ce projet également voudrait élargir et restaurer l'école. Le projet prévoit d'équiper les pêcheurs de Guèréo avec des pirogues motorisées, des gilets de sauvetage en quantité, des Gps pour que l'activité de pêche puisse continuer à exister dans le village de Guèréo. Le projet prévoit l'absorption de toutes les activités agricoles et d'élevage de la zone. L'hôtel va s'approvisionner en légumes, fruits, vollailes. Tout cela permettra un développement local et touristique. Nous avons construit le village artisanal de Somone et nous voulons faire la même chose à Guèréo mais en triple. Depuis plusieurs décennie, bientôt un quart de siècle Guèréo est là. Personne n'y a rien investi. Nous voulons arrêter ça. Nous voulons le développement de Guèréo. La création d'emploi pour les jeunes de Guèréo. De milliers de jeunes ne vont plus en mer parce que la pêche ne marche plus donc il faut trouver une alternative. Et c'est ça la volonté du président de la République. Et c'est ce que nous sommes en train de faire.

Vous parlez de plainte, il y en a une qui a été déposée à la cour suprême (il coupe).

Une plainte contre qui ?

Contre cet investisseur étranger.

Ils ne peuvent pas déposer une plainte contre un investisseur étranger. L'investisseur n'a encore rien mis, il a demandé qu'on lui attribue un terrain pour qu'il y implante un projet de développement, d'intérêt public. Ces gens qui ne savent même pas ce qu'ils disent. Ce que nous voulons c'est le développement harmonieux de Guèréo en collaboration avec la population locale et nous allons travailler sur ça.

Si demain la Girafe venait à voir le jour, c'est la mort imminente de la lagune prévient les membres du collectif. C'est le cas ?


Ils disent des choses qu'ils ne maîtrisent pas. J'ai été ministre de l'environnement ici au Sénégal. Cette mangrove où les femmes travaillent c'est moi qui l'ai replantée en 2000 vous pouvez consulter les archives. Je suis venu ici avec le projet Wetland dirigé par le colonel des eaux et forêts Sylla, financé par le fonds mondial pour l'environnement pour replanter la mangrove et créer des emplois pour les femmes. Toutes ces femmes qui font dans l'ostréiculture le font parce que Lamine Ba est passé par ici pour régénérer la mangrove. Ce projet ne peut en aucune façon mettre en péril l'écosystème marin mettre en péril la lagune. C'est des gens qui ne savent pas ce qu'ils disent qui le disent. Au contraire, il faut protéger l'environnement à travers les installations que nous ferons ici et non laissé ça en jachère au contraire on risque de tout perdre.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email