Vendredi 03 Février, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Environnement

Abdoulaye Baldé : « La dégradation des sols a amplifié le mouvement migratoire des franges les plus vulnérables de la population »

Single Post
Abdoulaye Baldé : « La dégradation des sols a amplifié le mouvement migratoire des franges les plus vulnérables de la population »
La dégradation des sols est due à de nombreux facteurs, dont des phénomènes climatiques extrêmes, en particulier la sécheresse. L’activité humaine qui provoque d’importants dégâts sur les sols à travers le déboisement, le surpâturage et l’agriculture extensive, concourent également à appauvrir la terre. Et cela les autorités étatiques en sont fort conscientes. C’est d’ailleurs, une des raisons qui légitime la célébration, ce mercredi 17 juin, de la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse (Jmlds). 

Le ministère de l’Environnement et du Développement durable, pour inverser cette tendance, a relevé l’impérieuse nécessité et l’urgence de sensibiliser toutes les consciences sur la problématique de la sécurité alimentaire et de la gestion durable des terres.
 

C’est pourquoi, Abdoulaye Baldé, absent de la rencontre, a souligné dans son discours lu à la cérémonie officielle célébrée à Wack Ngouna (Région de Kaolack), ce 17 juin  2015, par le Colonel Baïdy Ba, le sens du thème intitulé «l'objectif d'une sécurité alimentaire pour tous à travers des systèmes alimentaires durables». Le thème de cette année appelle, entre autres, à l’amélioration de «l’accès aux technologies et aux ressources foncières pour les petits exploitants agricoles qui contribuent à la protection de l’environnement tout en permettant de nourrir des millions de foyers».

 
«Le Sénégal a connu, ces dernières années, une importante variabilité climatique qui a considérablement influencé le rendement agricole et impacté la sécurité alimentaire. Ce fait qui, malheureusement, s’est décliné en enjeux à la fois économique, social et politique que tous les pouvoirs publics cherchent à juguler, a fortement amplifié le mouvement migratoire des franges les plus vulnérables de notre société (les jeunes et les femmes)», a souligné Abdoulaye Baldé, dans son allocution.

 
C’est, selon lui, conscient de cette situation, que le Président de la République, Macky Sall a insisté sur la protection de l'environnement. Et a lancé  la croisade contre la désertification, comme une priorité dans la politique de sécurité alimentaire et de lutte contre la pauvreté. Cette volonté et l’urgence de mettre en place des systèmes alimentaires durables ont été bien exprimées par le Premier ministre dans son discours de politique générale, indique le ministre qui appelle ainsi à l’adoption «des pratiques exemplaires pour garantir un équilibre socio-écologique et une utilisation durable des terres».
 


2 Commentaires

  1. Auteur

    Ely

    En Juin, 2015 (23:28 PM)
    quelle déclaration idiote, choquante, irresponsable : c'est la preuve de la faiblesse de nos institutions sénégalaises dans cette phase de démocratisation au travers de la Décentralisation : toutes les études de diagnostic des potentialités agricoles indiquent les terres africaines de cultures qui couvrent plus de 90% des Territoires nationaux ont aussi des potentialité de production agricole estimées aussi à +90% et à 100% dans des Régions comme la Casamance, le Gabon, le Cameroun (sans même le pétrole ou les minerais pour ces dernières).

    Alors si ce ministre dénonçait les voleurs et faussaires de milliards (politiciens comme lui d'abord, puis marabouts esclavagistes car la plupart de ces migrant sont des Talibés de dara ici et là, des idiots de griots et artiste faussaire faussaires de milliards, ...).

    Le Président de la République qu'il représente est un Géophysicien de Formation et je me demande comment peut-il laisser ce Mr faire de telles déclarations provocantes devant la double voir la triple souffrance des parents des victimes de ces centaines de jeunes dont plusieurs sénégalais qui ont tenté de fuire la misère, l'indignité, la brimade , ..., tous ces maux orchestrés au Sénégal par celui-là ceux-là même à travers l'installation du richissime illicite, la corruption massive ici et là et le voyeurisme économique ici et là ET TOUT CECI ET CELA COMME DES ORGANES INSTITUTIONNELS D'UN PAYS ????
    Top Banner
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2015 (09:51 AM)
    C'est que ce ministre a de sérieux problèmes, c'est qu'IL EST FONDAMENTALEMENT NUL. Des juxtapositions de concepts et un discours décousu et incohérent. Mais mo tanné beaucoup de ministres et directeurs généraux du régime actuel qui sont du même lot. Recrutés sur la base d un clientélisme politique, maraboutique ou etnique; DARA GEUNOuL METTI AB NDIATIAR GOUMMBA DJITE KO.  :frustre:  :frustre:  :frustre: 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email