Vendredi 23 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Insolite

À 18 ans, elle s'apprête à épouser son père : il y a confusion entre tendresse et passion

Single Post
À 18 ans, elle s'apprête à épouser son père : il y a confusion entre tendresse et passion

Une jeune femme de 18 ans, qui entretient une relation amoureuse avec son père depuis deux ans, et qui s'apprête à l'épouser, c'est l'histoire rapportée le 15 janvier dernier par le "New York Times". Les sentiments entre la père et la fille sont nés peu de temps après leurs retrouvailles alors qu'ils vivaient séparés depuis des années. Éclairage de Martine Nisse, thérapeute familiale.

Une attraction entre un père et sa fille peut se sexualiser si l’interdit de l’inceste n’a pas été intégré par l’adulte. Dans toutes les civilisations, ce tabou de l’inceste a pourtant une fonction précieuse, tout d’abord génétique.
 
On a clairement affaire, dans le cas de cette jeune femme de 18 ans qui dit s’apprêter à épouser son père, à une confusion entre tendresse et passion – thématique développée par Sandor Ferenczi dans son texte fondamental "Confusion de langue entre les adultes et l’enfant". Bien sûr, le complexe d’Œdipe est également passé par là.
 
C’est aux parents d’intégrer l’interdit de l’inceste
 
L’attraction entre un père et sa fille est normale, mais la réponse de l’adulte est fondamentale dans son éventuelle sexualisation. L’enfant presque adulte – cette fille avait moins de 18 ans quand il ou elle (les versions différent) a débuté une relation – n’a pas les moyens de différencier une attraction œdipienne d’une réponse qui se sexualise.
 
Pourquoi est-ce ici la fille qui parle, et non le père ? C’est aux parents d’intégrer l’interdit de l’inceste. Or, le besoin de tendresse de l’enfant se retrouve ici opposé à une réponse passionnelle de l’adulte, qui n’a visiblement pas intégré ce tabou universel.
 
Le fait que le père et la fille aient été séparés pendant plus de 10 ans, et ne se soit pas du tout vus pendant ce laps de temps, peut aussi bien sûr jouer. Son père l’a visiblement abandonnée lorsqu’elle avait cinq ans, soit en pleine période oedipienne.
 
Plus de 10 ans plus tard, elle tente de résoudre ce complexe mais le fait dramatiquement. Ceci peut expliquer cela : raconter au monde entier qu’elle va épouser son père c’est une manière de se dire "il ne m’a pas abandonnée, on s’est retrouvés et il m’aime tellement plus que ma mère qu’on va se marier !"
 
Le comportement de la mère est primordial
 
Dans un tel cas, le comportement de la mère est primordial. Ici, les parents se sont rencontrés à un bal de promo, ont fait un enfant sans doute sans vraiment le vouloir ce même soir. Le drame pouvait déjà s’écrire à la lumière du passé, d’autant plus quand la mère adopte une position ambivalente.
 
Ici, c’est elle qui fait le lien entre la fille et son père, en lui donnant son nom, afin qu’elle le retrouve sur Facebook. La mère doit être une aide extérieure pour faire naître une relation saine d’amour filial et paternel, et ne pas basculer dans le génital.
 
J’ai eu affaire à quelques rares situations de cette nature où la mère favorisait la rencontre entre le père et la fille tout en la mettant en garde sur la possibilité d’une relation sexuelle, en raison du passé du père.
 
Le père a commis l’inceste sur sa fille. Ce genre de relation donne en général lieu à une dégradation physique de ces jeunes filles. Je pense à l’une d’elles en particulier, qui rêvait d’épouser son père et qui souffrait en même temps d’une anorexie sévère. De tels cas s’analysent à la lumière du passé de manière transgénérationnelle, car bien souvent, l’interdit de l’inceste n’a pas été intégré chez l’adulte dans sa propre histoire d’enfant.
 
Nul doute que la sexualisation désastreuse des petites filles dans notre société actuelle favorise également la rupture du tabou structurant de l’inceste.
 
 
Propos recueillis par Rozenn Le Carboulec.
Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Senegal En Danger

    En Janvier, 2015 (18:53 PM)
    Avec la liberté d'expression tous mals est permis de l'homosexualité jusqu'aux mariage pere fille .soubhanallah :sn: 
  2. Auteur

    Mr

    En Janvier, 2015 (18:56 PM)
    ca montre carrement que les blancs sont des betes



    comme ils se sont permis de se marier entre hommes



    on voit pas quelque chose d extra en ca

    ca nous fait ni chaud ni froid on s en f
    • Auteur

      Eh Oh, Pas Si Vite...

      En Janvier, 2015 (19:17 PM)
      on ne marie peut etre pas sa fille au senegal, mais combien de filles se sont vues violees et enceintees par leurs propres peres? ne jouez pas les innocents et ne vous mettez pas d'oeilleres, si vous n'en connaissez pas demandez dans vos quartiers et vos villes... ce phenomene existe bel et bien. bien sur sans le sens de l'integrite, de l'honnetete, de la responsabilite (absents chez nos hommes senegalais dans leur grde majorite) on ne pourra jamais parler de marriage mais l'inceste existe et n'est pas denonce dans ce senegal... alors psychologues, parents, jeunes filles reveillez vous et denoncez et condamnez ce fleau dans une societe qui se dit musulmane et que je qualifierai plutot d'hypocrite , de reactionnaire et d'immature. tchimmm!
    Auteur

    Sarakhe Khoulle

    En Janvier, 2015 (19:00 PM)
    Ceci existe aussi chez la plupart des Sarakhe khoulleh.
    Auteur

    Ne La Thiass

    En Janvier, 2015 (19:25 PM)
    osez vrai domourame gna je te trouverai  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Mo Meme

    En Janvier, 2015 (19:33 PM)
    c'est touchant!quel bel exemple d'amour aboiuti,on touche à l amour infini,j en ai les larmes aux yeux,c 'est touchant et emouvant,jouir physiquement et sentimentalement du fruit de ses entrailles;c'est l'amour porte sur les cimes,ce pere est fantastique
    Auteur

    Duc

    En Janvier, 2015 (19:56 PM)
    ils vont peut etre appeler ça, la liberté d'expression sentimentale. ah le monde occidental et sa liberté. pire que des animaux.
    Auteur

    Boy Bronx

    En Janvier, 2015 (19:57 PM)
    no deug faut lui demander daller coucher avec sa mere si cest un male si si il est femelle dit lui daller faire la pipe a son pere
    Auteur

    Ils Sont Charlie

    En Janvier, 2015 (20:00 PM)
    Ils sont CHARLIE.
    Auteur

    Okkkkkk

    En Janvier, 2015 (20:07 PM)
    Wayéne sen commentaire yi sa montre que charlie hebdo a traumatisé du monde au senegal mdrrr
    Auteur

    Ed

    En Janvier, 2015 (21:09 PM)
    Quelques crétins qui pensent que l'inceste est généralisé en Occident! Un cas isolé et voilà, c'est tout un groupe d'humains qui se comporte de la sorte. Chaque société a ses conards, nous en avons ici aussi, au Sénégal.
    Auteur

    Faténako

    En Février, 2015 (11:23 AM)
    modiouck diamano
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2015 (12:50 PM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR