Samedi 04 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Insolite

[ Video] Il dévore le cerveau de son ex-compagne

Single Post
[ Video] Il dévore le cerveau de son ex-compagne
Une sordide affaire de cannibalisme à Jeffersonville (dans l'Indiana, Etats-Unis).Joseph Albert Oberhansley (33 ans) est accusé d'avoir tué son ex-compagne. Pire encore, l'homme originaire de Jeffersonville aurait mangé les organes de Tammy Jo Blanton (46 ans), comme le rapporteThe Indianapolis Star.

Escalade dans l'horreur
Tout a commencé jeudi dernier. Tammy Jo Blanton appelle la police pour signaler que son ex-compagnon tente de rentrer chez elle par tous les moyens alors que les serrures ont été changées. Une fois arrivés sur place, les policiers estiment qu'il n'est pas nécessaire d'arrêter Joseph Albert Oberhansley. Ce dernier est simplement prié de quitter les lieux.

Plus tard dans la soirée, Joseph Albert Oberhansley remet le couvert. Mais cette fois, il arrive à pénétrer dans le domicile de son ex-partenaire. Débute alors l'escalade dans l'horreur: il poignarde sa victime, la mutile, ouvre son crâne avec une scie sauteuse et lui enlève une partie du cerveau pour la dévorer crue. Il ne s'arrêtera pas en si bon chemin puisqu'il découpera ensuite la femme pour cuisiner à la poêle des morceaux de son cœur et de ses poumons.

Le procureur: "Je n'ai jamais vu cela"
Le corps de Tammy Jo Blanton a été découvert dans la baignoire sous un sac plastique. Dans la cuisine: une assiette contenant un os crânien et du sang.

"Après avoir fait ce métier depuis si longtemps, vous pensez avoir tout vu. Mais je n'ai jamais vu cela", a avoué le procureur Steve Stewart.

Lourd passé
Après avoir avoué les faits le jour de son arrestation, Joseph Albert Oberhansley, qui souhaité être désormais appelé "Zeus Brown", a cependant nié lundi devant le tribunal de Clark Circuit dans l'Indiana (État du Middle West des États-Unis) lors d'une audience préliminaire. Sa mère a reconnu qu'il était sous l'emprise d'héroïne et de sels de bain (une drogue qui rendrait cannibale) au moment du crime.

En 1998, Joseph Albert Oberhansley avait été condamné à douze ans de prison pour le meurtre de sa petite-amie. Cette dernière venait juste d'accoucher de leur enfant. En 2013, soit un an après sa libération, il avait été arrêté pour avoir étranglé un homme. Il avait été libéré contre une caution de 500 dollars (2.500 dollars dans un premier temps) car le magistrat n'avait pas vérifié son casier judiciaire.

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Thiédo Fall

    En Septembre, 2014 (16:03 PM)
    Heureusement qu'il ne s'appelle pas Mhmed... Thiédo et toute sa bande de racistes et d'antimusulmans auraient vite fait leurs liens habituels pour pouvoir déverser leur fiel sur les Arabes (donc sur l'Islam... selon leur compréhension et leur idiotie)
    • Auteur

      Fjk

      En Septembre, 2014 (16:28 PM)
      la faim justifie les moyens. heureux pour lui qu'il l'ai trouvé, le cerveau! pour avoir été la petite amie de ce machin, elle ne devait pas être équipée outre mesure. belle tête de viking, le joseph albert, une tête d'affiche pour une propagande aryenne.:-d
  2. Auteur

    Fet

    En Septembre, 2014 (16:54 PM)
    manger un cerveau rend plus intelligent
    • Auteur

      Sd

      En Septembre, 2014 (18:28 PM)
      cannibalism,sathiou ko,imaginer que devrez manger les européens avant que les conquistadors ne découvrent la pomme de terre en amerique du sud,du riz thailandais?je ne pense pas
    Auteur

    Gelaajo

    En Septembre, 2014 (17:10 PM)




    Ce cas est symbolique du privilège du blanc aux USA.



    D'abord la police le trouve aux abords de la maison de son ex-femme et ne lui tire pas dessus. Un premier miracle.

    Ensuite elle ne l'embarque même pas, un deuxième miracle.



    Il tue sa première compagne et ne fait que 12 ans de prison dans un Etat comme L'Indiana qui distribue des peines de mort à tout va. Troisième miracle.



    Il étrangle un homme juste à sa sortie de ses 12 ans de taule pour meurtre, mais s'en sort avec une caution de 500 $. Le juge ne vérifie même pas son casier judiciaire. Quatrième miracle.



    Gageons que parmi le jury qui sera appelé à se prononcer il se trouvera un frère blanc bien compréhensif qui votera contre sa culpabilité et notre ami se retrouvera à nouveau miraculeusement en liberté.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email